Forum seduction et drague - Forum artdeseduire

Forum seduction et drague - Forum artdeseduire (https://forum-seduction.artdeseduire.com/)
-   Débats (https://forum-seduction.artdeseduire.com/debats/)
-   -   + de femmes que d'hommes dans notre généalogie (https://forum-seduction.artdeseduire.com/debats/93087-de-femmes-que-dhommes-dans-notre-genealogie.html)

indiana007 04/03/2019 19h41

Citation:

Envoyé par Laconique (Message 1039050)
J'aime bien mettre en perspective avec un rapport de classe, car comme dirait l'autre chauve, c'est probablement la composante la plus importante et la clivante.

Les hommes et femmes sont répartis en 50/50 plus ou moins. Si un homme a plusieurs femmes pour lui, ca veut dire qu'encore plus d'hommes n'en ont pas. Et ils n'apprécient pas.

Ah d'accord tu voulais dire que un homme couche avec 3-4 femmes, et dans la situation la plus spectaculaire d'il y a 12 000 ans, un seul homme a un "harem" de... 17 femmes...

Oimat 05/03/2019 19h54

Citation:

Envoyé par don Diego de la Vega (Message 1039035)
Ca ne répond pas à ma question.
Manifestement il y a un truc qui te gêne, donc prends le temps d'analyser ça en toi et de trouver les bons mots. Parce que pour le moment tu es dans une attitude passive agressive.

Tu as raison, je m'en excuse.
Ce qui me déplaît fortement c'est que l'on instrumentalise la science dans le but de légitimiser - voire d'institutionaliser - une idéologie (au sens large du terme).

On pense souvent que la science a pour but d'aider à faire "progresser" les habitants. En tout cas c'est le discours utilisé pour subventionner les milliards qui passent dans le budget. Pourtant la science n'a pas de "but". Elle fait, un point c'est tout. Si un jour elle trouve quelque chose part hasard, tant mieux. Mais ce n'est pas un but au départ.
Dès le moment où la science au sens dur (comparé à la technologie) est instrumentalisée, c'est le début de la fin.

Quelques exemples de catastrophes :
  • La médecine a tué des milliers de sage-femmes et guérisseuses car elles détenaient un savoir ancestral pour guérir que les médecins du 15ème-16ème siècle n'avaient pas. Parce qu'elles leur prenaient leurs clients, ils sont allés se plaindre au roi d'Angleterre dans le but de les tuer sous prétexte de sorcellerie.
  • L'esclavage de masse né grâce aux colonies américaines a créé un grand cas de conscience éthique chez les européens. Pour résoudre le problème on a eu affaire à la théologie pour dire que les noirs n'ont pas d'âme.
  • Le darwinisme a vite été reprit par les théories racistes pour créer le darwinisme social, qui a posé un socle pseudo-scientifique TRÈS fort pour légitimer le racisme. Ce courant de pensée a duré tout le XIXème et a eu son apogée avec le nazisme.
  • L'affaire Lyssenko
  • Plus récement, les technologies de l'information et des communications légitime la surveillance de masse par le "progrès" des conditions de vie. Ce qui fait que de moins en moins de pans de notre vie nous appartient intimement.
  • L'eugénie a prit du vent dans l'aile grâce à la découverte du génome humain
  • Encore les nouvelles technologies, dans le but de créer des hommes augmentés, permettant aux plus riches d'augmenter leur capital biologique. On verra les conséquences dans 100 ans.

Et maintenant, sous couvert d'études de génomique très poussées et sérieuses, on veut trancher sur l'hypergamie féminine.
Que ce soit une réalité ou pas n'a pas vraiment (à mon sens) d'intérêt dans la lutte pour l'égalité des droits des sexes. C'est pour moi un début possibleme de dérive vers des idéologies bien plus néfastes.

C'est pour ça que je préfère éviter toutes références scientifiques pour résoudre un problème de société. Car la science n'a PAS vocation à résoudre les problèmes de société. Ça, c'est le boulot des politiciens.

Hanneman 05/03/2019 20h44

Citation:

Envoyé par Oimat (Message 1039153)
Tu as raison, je m'en excuse.
Ce qui me déplaît fortement c'est que l'on instrumentalise la science dans le but de légitimiser - voire d'institutionaliser - une idéologie (au sens large du terme).

Je suis d'accord, le féminisme, cette pollution.

Citation:

Et maintenant, sous couvert d'études de génomique très poussées et sérieuses, on veut trancher sur l'hypergamie féminine.
Trancher ? Non juste faire prendre conscience qu'elle est une réalité et que cette réalité infirme le statut privilégié d'homme dans la société.

Citation:

Que ce soit une réalité ou pas n'a pas vraiment (à mon sens) d'intérêt dans la lutte pour l'égalité des droits des sexes. C'est pour moi un début possibleme de dérive vers des idéologies bien plus néfastes.
Comme dit plus haut, mettre en exergue l'Hypergamie n'a pas de but politique, juste un argument massue pour ré-équilibrer le discours victimaire public.
Une idéologie néfaste est déjà bien en place en occident ; est-ce une dérive selon toi ?

Oimat 05/03/2019 23h59

Citation:

Envoyé par Hanneman (Message 1039159)
Je suis d'accord, le féminisme, cette pollution.
Trancher ? Non juste faire prendre conscience qu'elle est une réalité et que cette réalité infirme le statut privilégié d'homme dans la société.
Comme dit plus haut, mettre en exergue l'Hypergamie n'a pas de but politique, juste un argument massue pour ré-équilibrer le discours victimaire public.
Une idéologie néfaste est déjà bien en place en occident ; est-ce une dérive selon toi ?

Je parlais d'idéologies au sens large, sans spécifiquement cibler le féminisme.
Que ce soit le socialisme, le royalisme, le racisme, le capitalisme, le djihadisme ou le fascisme, toutes ont à un moment donné essayé de se légitimiser grâce à un discours scientifique [la théologie étant une science, à l'époque considérée].

Que l'on aie des idées, oui. Que l'on essaie de les disséminer avec des arguments style scientifique me dérange beaucoup.

Maintenant on veut que je sois spécifique. L'hypergamie est-elle le seul bon argument à donner contre le féminisme ? Est-ce vraiment le meilleur ? En devient-il LE meilleur si y'a plusieurs équipes de scientifiques mâles derrière ?

Bon, en écrivant ces lignes je me rends de quelque chose qui je crois n'a jamais été mentionné, ou alors je suis vraiment con. Et du coup j'ai l'impression d'appercevoir l'intérêt de l'argument hypergamique...

Hanneman 06/03/2019 01h03

Citation:

Envoyé par Oimat (Message 1039176)
Maintenant on veut que je sois spécifique. L'hypergamie est-elle le seul bon argument à donner contre le féminisme ? Est-ce vraiment le meilleur ? En devient-il LE meilleur si y'a plusieurs équipes de scientifiques mâles derrière ?

A titre personnel, j'ai pas mis en opposition les 2.
De toute manière, le féminisme n'a aucune légitimité pour moi. Il ne devrait même pas y avoir à opposer un quelconque argument.
Il n'est que l'expression d'un esprit égaré, qui ne sait pas structurer sa pensée.

Citation:

Bon, en écrivant ces lignes je me rends de quelque chose qui je crois n'a jamais été mentionné, ou alors je suis vraiment con. Et du coup j'ai l'impression d'appercevoir l'intérêt de l'argument hypergamique...
Pas compris.

don Diego de la Vega 06/03/2019 07h58

Oimat tu te tapes juste un flip parce que tu entrevois ce que le discours féministe ferait de cette info si les chiffres étaient inversés.
En effet ce serait pas beau à voir.

Sauf que ya pas d'idéologie ici, que personne n'a jamais remis en cause une quelconque égalité de droit (wtf ?), et que l'hypergamie n'est pas du tout le coeur de ce sujet.

Oimat 06/03/2019 09h20

Citation:

Envoyé par don Diego de la Vega (Message 1039191)
et que l'hypergamie n'est pas du tout le coeur de ce sujet.

Alors je t'avoue que je n'ai strictement rien compris quelles conclusions vous tirez d'un article qui dit que 30% des mecs se tappent toutes les nanas.

Homer 06/03/2019 09h30

Citation:

Envoyé par Oimat (Message 1039201)
Alors je t'avoue que je n'ai strictement rien compris quelles conclusions vous tirez d'un article qui dit que 30% des mecs se tappent toutes les nanas.

Que ca fait 70% de frustrés.

don Diego de la Vega 06/03/2019 10h12

Oimat ya pas tellement de conclusions, plutôt des questions.

Peut être que tu trouves cela douteux, mais perso je vois un intérêt à comprendre les origines de la compétition masculine (toxique ?) en écho à ce que dit Laconique. Cette compétition on la ressent tous, la voilà en partie mieux expliquée.

Après on peut se poser la question d'ordre éthique, est il intéressant de viser une structure sociale plus équilibrée, pourquoi, comment etc
Le but n'est pas de justifier l'esclavage sexuel féminin ou de légaliser le viol rassure toi.

Et puis l'article de base et la théorie qu'il défend reste à consolider ou démonter par ailleurs.
Dans ce doc par exemple l'écart en pourcentage de parents selon le sexe h/f est très réduit mais reste présent You have been blocked
Tu vois, peu de conclusions en réalité.

Jonas1 06/03/2019 11h40

Citation:

Envoyé par don Diego de la Vega (Message 1039209)
Oimat ya pas tellement de conclusions, plutôt des questions.

En as-tu Diego ?
J'en ai une :
A la lumière de ces éléments, le forum art de séduire est-il utile ? Puisque de toute manière 30% des hommes se tapent les femmes. N'est-ce donc pas une entreprise vaine que de vouloir se rendre plus attirant ? Car ce faisant, on (les hommes) se met en compétition, ce qui engendre stress chez nombre d'entre nous.
Je précise que je me fais l'avocat du diable en posant cette question.


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 14h42.

Édité par : vBulletin® version 3.8.11
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #16 par l'association vBulletin francophone
Search Engine Optimisation provided by DragonByte SEO (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2021 DragonByte Technologies Ltd.