Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #81  
Vieux 22/08/2019, 09h19
Avatar de Dirty Pork
Dirty Pork Dirty Pork est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 153
Par défaut

Par contre ya un truc à ajouter à ce constat.

Faut pas croire qu'un mec est prédisposé à entretenir une relation platonique sur cette base.
Le mec va préférer rester disponible, et dédaigner les pansements affectifs. La meilleure pote gay n'est pas un fonctionnement courant comme il l'est chez le sexe opposé.
Le mec est plus comme la mouche, il "ne fait pas de politique" ahah
Ce qui veut dire que si x = le temps passé ensemble et y = la probabilité de fourrer, on obtient une exponentielle.

Dernière modification par Dirty Pork ; 22/08/2019 à 09h21
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #82  
Vieux 22/08/2019, 09h28
Limonade Limonade est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Localisation: paris
Messages: 551
Par défaut

Citation:
Envoyé par godzilla Voir le message
Limonade : Justement les grandes théories prennent le rapport de masse comme les statistiques(d ailleurs c est bien le science du mensonge car on leur fait dire un peu ce qu on veut ) des abstractions désincarnées si tu préferes qui expriment une réalité,mais la vie est plus complexe que cela et les réalités individuelles ne peuvent pas etre occultées.
Comme les membres du forums,chaque personne à eu son parcours bien spécifique,mais on ne peut as en tirer de moyenne de quoi que ce soit.

Je prenais l exemple du Sdf pour imager,la charité sexuelle n a jamais vraiment existé quelque soit les époques,et la prostitution ne peut pas etre considérée comme telle.Tant qu on s attaque à des causes matérielles ont peut aider les personnes,mais dès qu on parle de facteurs humains cela devient beaucoup plus compliqué et à moins d instaurer un altruisme sexuel mais qui semble difficilement applicable comment réussir à contenter tout le monde.

Il y a toujours au des gagnants et des perdants c est l Univers qui est ainsi fait,ce qu il faudrait c est atténuer la défaite et que au lieu de proner le compétition à tout prix,on se tourne parfois vers la coopération qui reste encore à définir dans ce domaine.

Il est évident que cela ne s évanouira pas du jour au lendemain hélas,tout le monde n aura pas forcément accés aux richesses tout comme 10 ou 20 % de la population controle 80% des richesses.Après on peut essayer d aider les gens quand meme à réduire une certain élitisme,tout le monde ne peut pas plaire à tout le monde et c est normal mais on à tous besoin d un peu d attention et d affection(hormis le sexuel bien sur ) il faudrait essayer de réduire certaines inégalités , tout en prenant compte des spécificités de chaque parcours.
Je crois que sur le constat, fondamentalement nous sommes d’accord.

Pour moi c’est une question politique. Ce qui pourrait éventuellement diminuer les écarts qui se creusent, rendre une forme d’équitabilité, reviendrait à chercher à atteindre une meilleure répartition des richesses. C’est dur dit comme ça, car ça scelle vraiment l’amalgame entre pouvoir, richesse, et accès à la sexualité. Alors qu’évidemment, la réalité sociale est nettement plus nuancée. Mais on ne peut pas nier que l’atmosphère de compétitivité qui guide nos sociétés libérales a des conséquences sur la question sexuelle. Du coup, l’aspect politique du truc je l’entends bien, mais ça revient à s’attaquer à des phénomènes qui accroissent la dureté de la compétition, la compétition demeurera toujours - c’est ce que je voulais te dire.

Il n’y a pas de « coopération » à attendre. Réduire les inégalités en prenant en compte la spécificité de chaque parcours, mais comment ? Si ce n’est s’attaquer aux phénomènes politiques, économiques qui se contentent de creuser l’inégalité ?

C’est ça ou considérer que l’accès au sexe nécessite que soit mis en place une forme de charité, qui impliquerait donc que des femmes soient bénévoles (car les rémunérer serait du proxénétisme) pour donner à ces hommes ce qui leur manque. Au même titre que lorsqu’on est au chômage on peut prétendre à une allocation, là - à partir d’une certaine durée - on pourrait prétendre à bénéficier d’une forme d’assistanat sexuel ? Sous quelle forme pourrait-on imaginer une solution à ce problème ? L’état devrait-il aussi assister l’individu dans un domaine aussi personnel et intime que l’accès au sexe ? Je crois que si un jour on en arrive là, on pourra vraiment dire qu’on est un pays d’assisté.

Tout ce qu’on peut souhaiter de la part de l'état dans ce sens c’est une législation favorable à la prostitution (côté client et travailleur). Mais ça s’arrêtera là. (Ou une législation favorable au viol ? Mais du coup moi je suis pas chaude pour ça).

Donc voilà, à part éventuellement en tirer des conclusions sur les répercussions du capitalisme sur nos sociétés, il n’y a pas d’autres solutions que d’accepter que la recherche d’une partenaire n’est pas forcément quelque chose d’aisé pour tous les hommes. Que ce n’est pas nécessairement juste, mais qu’il y a des grandes règles qui permettent quand même de tenter sa chance. Le plus important c’est se se focaliser sur la seconde partie de la phrase.
Réponse avec citation
  #83  
Vieux 22/08/2019, 09h44
Avatar de godzilla
godzilla godzilla est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mai 2017
Messages: 906
Par défaut

Lady melodia : je vais nuancer un peu la réponse
Marseye et moi on a deux situations un peu différentes , même si il est en manque affectif il a connu plus de choses que moi dans ce domaine.
C est important de voir les expériences passées et de rendre compte que finalement on a quasi rien vécu ou presque.
De mon côté je n ai qu une personne et il y a longtemps donc ca devient difficile de se projeter a nouveau dans cette combinaison.

Sinon un reel.attachement me semble plus important quecle besoin sexuel , bien sur que le plaisir physique est important mais si il ne s accompagne de rien a cote, ce n est qu une coquille vide.
A la rigueur et même si cela entre en contradiction un peu avec les propos plus haut, il vaut mieux une affection sincère et même des calins innocents et sans sexe qu un vide absolu.
Une fois de plus on rentre dans la frontière floue entre l amitié homme/femme Ou femme/homme .

Justement lady melodia que serait le mieux une vie vide de toute vie sentimentale ? Ou alors des episodes d affection amicales mais dénué de physique ?
Réponse avec citation
  #84  
Vieux 22/08/2019, 09h46
Avatar de godzilla
godzilla godzilla est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mai 2017
Messages: 906
Par défaut

Limonade: je te répondrais un peu plus tard , je manque un peu de temps.
Réponse avec citation
  #85  
Vieux 22/08/2019, 10h25
LeBron LeBron est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: dcembre 2011
Messages: 210
Par défaut

Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
Je crois que sur le constat, fondamentalement nous sommes d’accord.

Pour moi c’est une question politique. Ce qui pourrait éventuellement diminuer les écarts qui se creusent, rendre une forme d’équitabilité, reviendrait à chercher à atteindre une meilleure répartition des richesses. C’est dur dit comme ça, car ça scelle vraiment l’amalgame entre pouvoir, richesse, et accès à la sexualité. Alors qu’évidemment, la réalité sociale est nettement plus nuancée. Mais on ne peut pas nier que l’atmosphère de compétitivité qui guide nos sociétés libérales a des conséquences sur la question sexuelle. Du coup, l’aspect politique du truc je l’entends bien, mais ça revient à s’attaquer à des phénomènes qui accroissent la dureté de la compétition, la compétition demeurera toujours - c’est ce que je voulais te dire.

Il n’y a pas de « coopération » à attendre. Réduire les inégalités en prenant en compte la spécificité de chaque parcours, mais comment ? Si ce n’est s’attaquer aux phénomènes politiques, économiques qui se contentent de creuser l’inégalité ?

C’est ça ou considérer que l’accès au sexe nécessite que soit mis en place une forme de charité, qui impliquerait donc que des femmes soient bénévoles (car les rémunérer serait du proxénétisme) pour donner à ces hommes ce qui leur manque. Au même titre que lorsqu’on est au chômage on peut prétendre à une allocation, là - à partir d’une certaine durée - on pourrait prétendre à bénéficier d’une forme d’assistanat sexuel ? Sous quelle forme pourrait-on imaginer une solution à ce problème ? L’état devrait-il aussi assister l’individu dans un domaine aussi personnel et intime que l’accès au sexe ? Je crois que si un jour on en arrive là, on pourra vraiment dire qu’on est un pays d’assisté.

Tout ce qu’on peut souhaiter de la part de l'état dans ce sens c’est une législation favorable à la prostitution (côté client et travailleur). Mais ça s’arrêtera là. (Ou une législation favorable au viol ? Mais du coup moi je suis pas chaude pour ça).

Donc voilà, à part éventuellement en tirer des conclusions sur les répercussions du capitalisme sur nos sociétés, il n’y a pas d’autres solutions que d’accepter que la recherche d’une partenaire n’est pas forcément quelque chose d’aisé pour tous les hommes. Que ce n’est pas nécessairement juste, mais qu’il y a des grandes règles qui permettent quand même de tenter sa chance. Le plus important c’est se se focaliser sur la seconde partie de la phrase.
Quand on observe des derives dans nos societes liberales. certains s'en remettent a l'etat d'autres pronent un changement des mentalites pour aboutir a un autre modele de societe plus ou moins different.
Et si la clé pour reduire les inegalites passait justement par un changement des mentalites ? (vu que les inegalites sur le plan affecif ou sexuel ne se regleront pas politiquement ou legalement car irrealisable). Ca pourrait deja regler une grosse partie du probleme.
Réponse avec citation
  #86  
Vieux 22/08/2019, 10h37
Limonade Limonade est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Localisation: paris
Messages: 551
Par défaut

Citation:
Envoyé par LeBron Voir le message
Quand on observe des derives dans nos societes liberales. certains s'en remettent a l'etat d'autres pronent un changement des mentalites pour aboutir a un autre modele de societe plus ou moins different.
Et si la clé pour reduire les inegalites passait justement par un changement des mentalites ? (vu que les inegalites sur le plan affecif ou sexuel ne se regleront pas politiquement ou legalement car irrealisable). Ca pourrait deja regler une grosse partie du probleme.
Ouais mais changement des mentalités sur quoi alors exactement ? Sur les problématiques liées aux relations entre les sexes, sur le fait qu'elles obéissent en partie aujourd'hui à nos modes de consommation ? Il faut déterminer par quel bout prendre le problème, qu'est ce qui doit faire l'objet d'un changement ? Fondamentalement, savoir jusqu'où on considère que la compétition sexuelle doit être régulée.

Je suis parfaitement d’accord avec la nécessité d'un "changement de mentalité". Je pense que le constat des inégalités réveille chez beaucoup de gens cette réaction. Après, il faudrait qu’on soit tous d’accord sur la manière de faire. C’est une autre affaire.

Et en attendant que cela se fasse (tout le processus peut prendre du temps) Godzilla pourra toujours attendre la « coopération » mais ça ne changera rien pour lui, c’est ce que j’essayais de lui dire.
Réponse avec citation
  #87  
Vieux 22/08/2019, 10h42
Lady_Melodia Lady_Melodia est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 174
Par défaut

Citation:
Envoyé par Dirty Pork Voir le message
Par contre ya un truc à ajouter à ce constat.

Faut pas croire qu'un mec est prédisposé à entretenir une relation platonique sur cette base.
Le mec va préférer rester disponible, et dédaigner les pansements affectifs. La meilleure pote gay n'est pas un fonctionnement courant comme il l'est chez le sexe opposé.
Le mec est plus comme la mouche, il "ne fait pas de politique" ahah
Ce qui veut dire que si x = le temps passé ensemble et y = la probabilité de fourrer, on obtient une exponentielle.
Je ne sais pas.
"la bonne copine" c'est un peu le même mécanisme que le "pote gay" non ?

Et peut-être que la différence vient du fait que les femmes sont moins souvent en état de misère affective que les hommes parce qu'elles davantage d'ami(e)s, ou alors parce qu'elles peuvent davantage parler de trucs sentimentaux avec leurs ami(e)s - comme par exemple leurs états d'âme, leurs chagrins etc... - et ainsi obtenir plus de réconfort que les hommes ?

Du coup si les femmes sont moins en "manque affectif", elles seront moins susceptibles d'accepter d'être "la bonne copine", là où les hommes peuvent être en très grave manque - et donc prêts à accepter à peu près n'importe quoi pour le combler.

Hey !? Si c'est le cas, ça voudrait dire que si les hommes se donnaient davantage de réconfort entre eux, alors ça affaiblirait d'autant le pouvoir des femmes par le biais de la destruction du monopole féminin sur les câlins et la compassion...
Hum hum, va falloir que je creuse ça ^^

Limonade,
Tiens, je repartage un article sur lequel je suis tombée dans un post du forum qui traite des conséquences de la création d'un "droit au sexe" assuré par l'état.
Ça se lit bien.

2039, le << droit au sexe >> est officiellement instaure

Sinon Dirty,
je sais que ça te fait vomir hein, toutes ces histoires de câlins et de bisous, que ça sent la guimauve et le caramel poisseux à plein nez, et que tu ne comprends pas, mais alors vraiment pas, les hommes qui aiment ça parce que "c'est tellement pas viril !"
Personne ne te demande de comprendre, il faut juste l'accepter comme une donnée d'entrée que rien ne peut changer, et voir comment on peut les aider à être plus heureux en tenant compte de cette donnée, parce qu'aider les hommes c’est le but du forum.

Citation:
Envoyé par godzilla Voir le message
Justement lady melodia que serait le mieux une vie vide de toute vie sentimentale ? Ou alors des episodes d affection amicales mais dénué de physique ?
Forcément si je réponds à ta question je vais répondre à l'aune de ma personnalité et de mon opinion, qui n'ont aucune importance puisque ce n'est pas moi qu'il s'agit d'aider.
Ce qui compte c'est ce dont toi tu as envie.

Dernière modification par Lady_Melodia ; 22/08/2019 à 10h54
Réponse avec citation
  #88  
Vieux 22/08/2019, 10h47
Avatar de Dirty Pork
Dirty Pork Dirty Pork est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 153
Par défaut

Citation:
je sais que ça te fait vomir hein, toutes ces histoires de câlins et de bisous, que ça sent la guimauve et le caramel poisseux à plein nez, et que tu ne comprends pas, mais alors vraiment pas, les hommes qui aiment ça parce que "c'est tellement pas viril !"
Personne ne te demande de comprendre, il faut juste l'accepter comme une donnée d'entrée que rien ne peut changer, et voir comment on peut les aider à être plus heureux en tenant compte de cette donnée, parce qu'aider les hommes c’est le but du forum.

Désolé mais on aide pas un homme avec des free hugs.

Se mettre dans le rôle du meilleur ami asexué, on ne peut pas dire que beaucoup n'aient pas essayé cette stratégie. A ma connaissance, ça n'a jamais marché. Le mec fini irrémédiablement par se faire du mal.

J'entends bien ta bonne volonté mais ta vision est parfois un peu naïve.
D'autre part le forum n'est pas SOS amitié mais bien Art de Séduire.
Je te l'ai déjà dit ailleurs, tu n'es pas méchante mais attention tu joues avec une paire de ciseaux

Citation:
Du coup si les femmes sont moins en "manque affectif", elles seront moins susceptibles d'accepter d'être "la bonne copine", là où les hommes peuvent être en très grave manque - et donc prêts à accepter à peu près n'importe quoi pour le combler.
Probable !
Réponse avec citation
  #89  
Vieux 22/08/2019, 10h56
Jonas1 Jonas1 est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 272
Par défaut

Citation:
Envoyé par Dirty Pork Voir le message

Probable !
Et même certain.
Mais la probabilité que ça se réalise est faible, sinon nulle. Même si en théorie, ça pourrait être une solution valable.
Réponse avec citation
  #90  
Vieux 22/08/2019, 10h57
Avatar de godzilla
godzilla godzilla est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mai 2017
Messages: 906
Par défaut

Limonade :la coopération est une bonne idée en théorie mais impraticable dans la réalité.
On peut coopérer sur beaucoup de choses mais sur le domaine du sentimental ou de la sexualité c est trop difficile.

L.etat légifère sur beaucoup de domaines mais sur celui ci il est muet, a part pour les risques de prévention du sida mais cela concerne uniquement les personnes qui ont une vie sexuelle .

Est ce que le pouvoir politique pourrait décréter une "campagne pour aider les plus démunis ou les plus defavorises au niveau sexuel en faisait appel a l altruisme "

Honnetement non ce nest pas possible et puis ce serait mendier la pitié des gens, perso je préfère rester seul le reste se ma vie et sans rien plutôt que d éveiller un sentiment de fausse compassion au niveau sentimental ou sexuel.

Alors évidemment au niveau de la sexualité on a une sorte de monopole de certaines personnes sur pas mal d autres et ce n est pas forcément la meilleure combinaison.

Dernière modification par godzilla ; 22/08/2019 à 11h21
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 04h23.