Forum seduction et drague - Forum artdeseduire

Forum seduction et drague - Forum artdeseduire (https://forum-seduction.artdeseduire.com/)
-   Débats (https://forum-seduction.artdeseduire.com/debats/)
-   -   Une loi sur le harcèlement de rue annoncée pour 2018 (https://forum-seduction.artdeseduire.com/debats/88055-une-loi-sur-le-harcelement-de-rue-annoncee-pour-2018-a.html)

Ted69 18/10/2017 15h45

Citation:

Envoyé par mataud (Message 969940)
Qu'est ce que c'est que cette généralité encore?

J'ai rien compris perso.

mataud 18/10/2017 15h46

Citation:

Envoyé par Ted69 (Message 969943)
J'ai rien compris perso.

A ma question ou à sa tirade?

marseye 18/10/2017 15h48

Citation:

Envoyé par mataud (Message 969940)
Qu'est ce que c'est que cette généralité encore?

beh il y a certains carnet officiellement de drague "via application internet" , et meme moi j'ai FC environ 30 voir 35 femmes grace a ce genre d'application quand j'etais plus jeune , c'est pas pour cela que j'etais forcement un artist en live.

la on parle uniquement de harcelement de rue, et honnetement juste en parlant drague poli , courtoise , et souriante, j'en vois tres tres tres peu, et pourtant je suis chaques jours via mon travail dans des centres commerciaux, sur la canebiere, vieux port etc.

je pense que le probleme du harcelement cela serai plus une petite delinquance la journée ( ou les lourdeaux en fin d'apero les soirs de week end) que des type lambda qui dragueraient

homebody 18/10/2017 15h54

De toute façon le problème va se régler de manière simple.
La plupart des hommes ne dragueront plus les femmes et basta.

C'est déjà pas mal le cas avec les applis de rencontre Tinder et compagnie. Ca va se développer. Tant mieux ou tant pis.
Tinder : ça se résume à donner son consentement à un instant T à se faire draguer, le tout dans un environnement sécurisé (profil du mec, statut, richesse, etc etc).

marseye 18/10/2017 15h56

Citation:

Envoyé par homebody (Message 969950)
De toute façon le problème va se régler de manière simple.
La plupart des hommes ne dragueront plus les femmes et basta.

C'est déjà pas mal le cas avec les applis de rencontre Tinder et compagnie. Ca va se développer. Tant mieux ou tant pis.
Tinder : ça se résume à donner son consentement à un instant T à se faire draguer, le tout dans un environnement sécurisé (profil du mec, statut, richesse, etc etc).

c'est mon avis aussi , tant mieux ou tant pis mais c'est comme sa . Darwin 2.0

Hanneman 18/10/2017 16h03

Effectivement en tant que prolongement du sujet, on penser que les applis/SDR pourront profiter de l'effet pervers (pervers c'est le vas de le dire, parce que les ressentiments que ces dispositions vont provoquer auprès des gens vont mettre en pièce ce qu'il reste des relations hommes/femmes) de ces dispositions.

Les hommes ne dragueront plus, les femmes se plaindront plus que jamais que les hommes ne cherchent plus à les séduire.

Perdant / Perdant.

C'est là qu'on intervient : "On lance l'offensive ! On canarde dans tous les sens !"
A. Pacino ; L'Associé du Diable

HugoA 18/10/2017 16h15

Citation:

Envoyé par marseye (Message 969938)
J'habite dans une grande ville , connu pour le caractere assez matcho et dominant de pas mal d'hommes ( que ce soit positif ou negatif)
je connais , de vrai natural alpha , qui ne conaissent pas ce genre de site , ni dolteau ni rien, et qui peuvent aborder une femme en direct dans la rue, mais des types qui abordent + qu'une trentaine de femmes par jours, je suis dsl je n'en ai jamais vu, certes ma vie ne fait pas office de generalitée mais la je pense qu'il faut pas exagerer, des types qui abordent dans la rue il y en a tres tres tres tres peu .

meme sur ce site ou certains ne se considerent plus comme AFC , disent qu'ils ne font pas de street ( alors que pourtant d'apres leurs journals ils auraient de grosses baluches..)

donc non la drague dans la rue est tres rare .. du moins sur marseille ( apres paris centre c'est peut etre different ) mais de partout ou je suis aller, nice, marseille , bordeaux , montpellier je n'ai jamais vu "enormement " de type faire du street vraiment a par quelques approches tres maladroites..

on ne parle pas du groupe de 4/5 potes en survet basket qui vont sifler une femme et lui dire " t'esss tropp belle"

Je t'ai parler de Lille, et je t'assure qu'il y'en a, pour Paris j'en ai eu des échos sur plusieurs endroits.

La drague de rue, est loin d'être rare à présent.

Ted69 18/10/2017 16h18

Citation:

Envoyé par HugoA (Message 969960)
Je t'ai parler de Lille, et je t'assure qu'il y'en a, pour Paris j'en ai eu des échos sur plusieurs endroits.

La drague de rue, est loin d'être rare à présent.

Je confirme.
Au moins pour Paris, j'ai rencontré UNE membre du forum là-bas, qui ne repasse que très rarement ici maintenant, elle m'a donné les endroits où tous les PUA en herbe s'exercent.

Strayed 18/10/2017 18h03

J'apprécie le fait que cette loi nous rapproche encore un peu plus de la monétisation du sexe. Mais bon ça relance l'économie, on va avoir tout plein d'apps de rencontre, d'entremetteurs professionnels, de coachs en relations sociales, d'avocats spécialisés en contrat sexuels (pour pas qu'une caresse pendant une relation soit considérée comme du harcèlement..) et peut-être même des soirées organisées pour que les gens se rencontrent après avoir payé leur abonnement "baise" du mois. Wait.. ça existe déjà j'suis sûr :D


Bref, les relations sociales, et plus particulièrement les créations de relations intimes, sont un des rares domaines qui n'ont pas encore été trop accaparés par le capitalisme et sa marchandisation de tout et n'importe quoi, mais si ça rentre dans le légal, ça va sans aucun doute rentrer un peu plus sur le marché.

Ca fera le tri entre les bons séducteurs et les mauvais, on va faire passer Pareto de 80/20 à 95/5 :cool:

Bob Leponge 19/10/2017 15h30

En réponse au #MeToo posté sur facebook, un nouveau hashtag est apparu : #ItWasMe. Ce sont de la part de mecs qui s'excuse de leur acte d'harcèlement voire de viol (ce que je n'ai pas encore lu).

Ce truc est en train de prendre une certaine ampleur. Et ce qui est amusant, c'est que d'un côté, des femmes se plaignent du mouvement parce que ça fait de l'ombre (apparemment) au hashtag "#MeToo. J'éprouve vraiment des sentiments contradictoires par rapport à tout ça. Ces femmes demandent aux hommes de prendre conscience de leur privilège et de la "culture du viol" (si tant est qu'elle existe) et quand ils le font, bah ils se font bâcher parce que c'est pas de la même manière. En gros, on dénote très clairement le côté "Je veux que vous agissiez comme je le veux" qui est très représentative de la partie mauvaise du féministe.


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h07.

Édité par : vBulletin® version 3.8.11
Copyright ©2000 - 2022, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #16 par l'association vBulletin francophone
Search Engine Optimisation provided by DragonByte SEO (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2022 DragonByte Technologies Ltd.