Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 10/08/2017, 20h18
Avatar de Duc
Duc Duc est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: janvier 2010
Localisation: Paris 13ème
Messages: 10 022
Par défaut

Clairement c'est un choix que tout en moi trouve déraisonnable, mais ne juge pas, et je ne vais certainement pas me fatiguer à essayer de "convaincre" les gens qui font ce choix. Chacun fais ce qu'il veut.

1/
Ça conduit à des conduites irrationnelles et contre productives.
Le mariage, au lieu d'être la consécration d'un truc un peu solide (perso je pense pas me marier si je peux éviter, mes parents ne se sont mariés que quand j'ai eu 18 ans, pour payer moins d'impôts (j'étais leur témoin, et ça c'était classe), mais sinon, je vois pas trop l'intérêt), ça devient un but à atteindre (et comme t'as des envies sexuelles, un but à atteindre vite), d'où mariage jeune, d'où instabilité. C'est pas rationnel.

2/
C'est une pratique rationnelle que si l'on considère que le sexe "c'est mal" (sauf si on se marie), parce que ça apporte "des garanties de fidélité, de stabilité, etc...".
Alors que non,, c'est pas "mal" c'est la même chose. C'est du sexe quoi. Ça peut être bien ou nul, dégradant (au niveau de l'estime de soi, pas des pratiques ou de la libido qu'on a) ou transcendant, selon ce qu'on en fait, mariage ou pas.
Et je comprends ce besoin de garantie de "stabilité", de "fidélité", dans un monde antique (judéo-chrétien) où il fallait donner un père à chaque enfant.
Mais avec la capote ou la contraception, bah on peut avoir le sexe sans risque d'enfant non désiré. Donc le lien mariage / sexe / enfant n'existe plus en pratique.

3/
La culture populaire est perméable, elle se réinventer, se nourrit d'elle même.
Si pas mal de trucs viennent de la culture judéo-chrétienne, parfois c'est de manière détournée.
Le fait qu'une femme doive être "pure" (donc vierge), telle une princesse nous vient autant de Disney (qui a piqué au romans des héros chrétiens style récit arthurien, qui est un corpus qui emprunte lui même à l'ideologie de la Bible, etc...).
Tout est assez poreux, donc quand quelqu'un dit "bah non pas le premier soir, etc...", fort à parier qu'il est influencé par Disney ou l'imaginaire de fiction contemporain, plutôt que par la Bible, mais de fait, finalement : c'est la même chose, puisque l'un découle de l'autre.

4/
En fait si on voit le lien mariage/fidélité-sexe comme un système de contrôle de la parentalité (voir des MST) assez bien foutu pour l'epoque (pas de contraception, pas d'IVG, pas de tests de contrôle pour les MST genre petite-vérole), ça marchait très bien à l'époque, mais c'est anachronique maintenant. ON baise sans faire des enfants, et on peut produire un test pour dire "je suis pas infectieux".
Donc tout ce qui reste c'est quelque chose de l'ordre du passé.

5/
Tous les gens qui l'ont fait s'accordent pour dire que le sexe, c'est plutôt cool.
Comme une tarte pomme.
Dans un système de pensée ou il n'y a pas de danger à manger de la tarte au pomme (pas de grossesse, pas de MST), c'est irrationnel d'attendre le mariage pour manger de la tarte pomme.
La tarte, c'est bon, à condition de se protéger, etc... Mais si on se protège, c'est stupide d'attendre. D'attendre et de faire un engagement aussi fort (notaire ? Allez, 10 000€ qui partent). C'est juste un peu stupide.

Mais bon. Chacun fait ce qu'il veut. Moi je vais pas faire du prosélytisme pour la baise, j'attends que personne ne fasse du prosélytisme inversé pour damner mon âme au diable, ou je ne sais quelle connerie.
__________________
A lire !!! Portail des articles collaboratifs
Un très très gros article en 4 parties p 10 et 11 et 15 !

Mon journal

The Dude (the Big Lebowski) :
"Yeah, well, you know, that's just, like, your opinion, man."
"Yeah, fuck it man! I can't be worried about that shit. Life goes on man!"
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #12  
Vieux 10/08/2017, 21h25
flower flower est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: avril 2017
Localisation: On the road
Messages: 1 903
Par défaut

Tom A :

Citation:
Envoyé par Tom A Voir le message
pour eux c'est la culture inverse : le sexe se réserve à son époux/épouse. C'est une histoire d'éducation
Pour moi ta démonstration tient mais à moitié seulement. Exemple : moi même. J’ai eu une éducation ou on m’a inculqué ces valeurs, pourtant en grandissant j’ai su user de ma jugeote et utiliser mon libre arbitre pour me rendre compte que relationnellement parlant ça marche pas.

J’ai déjà fait galèrer des gars des mois pour coucher avec eux, ça change rien à leurs motivations. Si le mec veut juste te serrer, il ira dans ton sens et disparaitra dans 2, 6, 9 mois après que tu l’ai fais galèrer.

Citation:
Envoyé par Tom A Voir le message
Tu te demandes comment ces gens font ? Ils se marient jeune, souvent entre 21 et 24 ans. Et comme ils se marient en général dans la même classe sociale partageant cette culture, pas de risque outre mesure que le futur mari soit infidèle.
Tu vois c’est là ou je trouve que ça pêche. Un mec qui aura connu peu de femmes dans sa vie, voir aucune, forcement il aura besoin au bout d’un moment d’aller voir ailleurs. Perso, je préfère me mettre en couple plus tard avec quelqu’un qu’a baiser comme bon lui semble avec des centaines de nanas et qu’il sache désormais ce qu’il veut, plutôt qu’un mec qui n’a pas de grande expérience mais qui serait tenter par l’adultère.

Mariage plus vieux, mariage heureux comme on dit.

Tron :

Citation:
Envoyé par tron Voir le message
Perso ce qui me gêne le plus c'est qu'il y a quelque chose d'artificiel dedans, elles cherchent pas à rencontrer une personne ni même un homme mais un mari. C'est-à-dire que là où on pourrait attendre d'une relation d'être une fin en soi, on devient un moyen presque gênant si on les suit pas dans leur délire.
De ce que j’ai compris c’est pas tout à fait ça. Elles cherchent l’homme de leur vie plutôt, mais pour que cela se concretise, celui-ci doit devenir un mari. C’est pas une fin en soi, mais plus un moyen. Et sans ce moyen, pas d’interaction.

Selim :

Citation:
Envoyé par Sélim Voir le message
1/ La projection : c'est normal. Leur temps est compté. Le nôtre un peu moins... (tic-tac biologique etc...)
Quand t’as 18 ans, ton timing est très large. A 25 ans pareil. Et perso, mon temps est peut-être compté et je voudrai surement des enfants. Pour l’instant ça ne me travaille pas plus que ça.

Citation:
Envoyé par Sélim Voir le message
La fidélité pendant la période de séduction : mon opinion (pas partagée par tout le monde). Tant que les deux partenaires / futurs lovers n'ont pas eu THE TALK, LA GROSSE CONVERSATION de "OK je veux l'exclusivité et être en couple avec toi", il n'y a pas de raison d'être exclusif.
Sur ça je suis entièrement d’accord avec toi, je pense la même chose. Si les deux partenaires n’ont pas accorder leur violon, chacun est libre de faire ce qu’il veut. Mais tu vois quand je tiens ce genre de discours ça ne passe pas. Dans ce cas là, c’est pas leur futur mec/mari.

Haruh :

Citation:
Envoyé par Haruh Voir le message

Je vais cependant soulever un point. Tu argumentes le fait que tu ne comprends/ trouves illogiques leurs raisonnements uniquement à travers le prisme du rapport sexuel (il apparaît dans chacun de tes points).
Sorry dude, mais y a une expression qui dit que la sexualité c’est le ciment du couple

Lutincressel :

Citation:
Envoyé par lutincressel Voir le message
D’ailleurs comment sais-tu qu’elles te disent la vérité sur leurs envie quand tu leurs demandes, plutôt que te baratiner pour passer « pour une femme normal » à tes yeux, et ceux des autres ???
Parce que contrairement aux autres je suis ouverte d’esprit, donc elles se permettent plus de me parler en toute honnêteté et de me confier leurs écarts quand y en a du style prélis. Par contre dès qu’on est en groupe, rien n’est dévoilé. Ca montre bien la puissance du conditionnement et du poids de la société dans lesquels ces personnes évoluent.

————

Aussi je voulais rajouter, que la plupart de ces femmes à l’inverse, ne recherche pas de mecs vierges. Parce que deux inexpérimentés dans un pieu ça ne marche pas. Faut pas que le mec soit un quetard, mais faut pas que ce soit un novice non plus. Et ça aussi je trouve ça illogique.

Comme Duc, je trouve que ça conduit à des comportements irrationnelles (le mec ne doit pas regarder de porn, pas liker des femmes sur insta ou fb etc.) et contre productifs (leurs relations échouent systématiquement) mais je ne juge pas comme elles ne me jugent pas. On est plus dans l’échange. Sauf que quand on discute, comme par exemple la dernière fois ou j’ai rebondi sur cette histoire de projection que la 1ere fille racontait, la 2nd m’a répondu «*Mais tu comprend Flower, on est pas dans la même optique*».

Alors oui peut-être que mon objectif c’est pas qu’on me passe la bague au doigt le plus rapidement possible, mais on cherche toutes et tous une relation stable à terme, et pour moi seul les moyens diffèrent. Je trouve que c’est déjà assez compliqué de trouver chaussure à son pied, pour encore complexifier les relations H/F.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 10/08/2017, 22h45
Avatar de Duc
Duc Duc est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: janvier 2010
Localisation: Paris 13ème
Messages: 10 022
Par défaut

Au bout d'un moment, le mètre étalon, le truc sur lequel on se cale pour se dire c'est bien/ c'est mal" c'est juste notre mètre.

Et il est cool !

Et il est
Indépendant (du contexte judeo chrétien je veux dire)
__________________
A lire !!! Portail des articles collaboratifs
Un très très gros article en 4 parties p 10 et 11 et 15 !

Mon journal

The Dude (the Big Lebowski) :
"Yeah, well, you know, that's just, like, your opinion, man."
"Yeah, fuck it man! I can't be worried about that shit. Life goes on man!"
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 10/08/2017, 23h02
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 15 400
Par défaut

Voilà ce que je retiens du topic :

"Flower n'a aucune copine intéressante à me présenter".

Voilà, je sors.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 10/08/2017, 23h07
Avatar de Desmo
Desmo Desmo est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juin 2017
Messages: 174
Par défaut

Citation:
Envoyé par tron Voir le message

A partir du moment où les personnes ne sont que des moyens alors y a un problème pour moi.

.
Entièrement d accord, « je veux etre avec une personne pour accéder à...» c est débile, une idée archaïque et pourtant d actualité. Le besoin d avoir un statut, se créer une identité, une image facebook...

Putain limite ça me gonfle... je préfèrerai partager un moment a 2, sortir au resto, faire du sexe etc pour justement «accéder intimement» a cette personne qui me plaît tant.
Ce monde tourne parfois a l envers...
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 11/08/2017, 00h11
Avatar de lutincressel
lutincressel lutincressel est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: aot 2013
Messages: 983
Par défaut

Flowers,

Tu peux pousser ta penser à tous les couples qui se mette par défaut ensemble. Je trouve que la « démarche » est la même.

Je trouve que ta vision de la chose est réaliste et certaine personnes se refuse à comprendre leurs propre fonctionnement du coup il est logique qu’elles se retrouvent avec des personnes qui veulent être en couple mais en ont une notion complètement différentes. Du coup ca créer des faussées.

Penses-tu que tu es quand même « influencé » par l’opinion de tes copines ?

Tom A
Exactement, connais tu les personnes asexués ?

Elles le sont car elles l’ont compris avec le temps et les expériences quels ont faites (au début, elles ne se pensent pas normal car elles ne rentrent pas dans la vision des gens et de leurs rapport au sexe. !) . Elles ne désirent pas avoir de sexe car n’en tire aucun « profits » aucun plaisirs autre que de partager un moment avec la personne

Chacun ca vie sexuelle, la libération à outrance est un concept. Peux être que je suis dans la libération à outrance, en fait non car outrance si je ne dis pas de bêtise, ça veut dira à l’excès, je ne pense pas être dans l’excès. Au contraire, je fais mes expériences tranquillement avec ma copine, on est sur la même longueur d’onde la dessus. Mais un élément important est je pense la vision que l’on a de tout ça ainsi qu’ un réel échange sur nos envies. Donc ma vision de la sexualité en couple est qu’aujourd’hui je la construis avec quelqu’un et cela à modifier ma vision du sexe.

Je pense que le sexe à outrance reflète aussi un certain mal-être des personnes qui vont ce complaire dans ce schéma. Elles ne le font pas par plaisir mais par « besoins ».

Je suis pour la liberté sexuelle, que les gens n’aimes pas ne me gêne pas, qu’il le juge ou inculque c’est dommage.
Je ne m’exprime pas très bien à l’écris, duc a mieux défini la « vision » que j’en ai.
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 11/08/2017, 00h31
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 284
Par défaut

Citation:
Tu peux pousser ta penser à tous les couples qui se mette par défaut ensemble. Je trouve que la « démarche » est la même.
Exact, j'avais la même impression de façon floue.


Et ce n'est pas forcément si malsain par ailleurs.
Ça a tendance à faire des couples solides. Faut juste que les deux ne soient pas trop malheureux sinon c'est idiot évidement.


Mais chacun se construit sa réalité, et quand cette réalité est suffisament puissante elle fait le job.
J'veux dire : ya clairement pas UNE réalité.


"Tout est question de perception" comme dirait un collègue
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 11/08/2017, 09h48
Loelia Loelia est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mai 2015
Localisation: Banlieue parisienne
Messages: 213
Par défaut

J'ai un ami qui pense comme ça egalement (mais c'est un homme)
Je lui avait demandé d'expliquer ses choix dans un autre conversation d'ADS, je vous remet sa réponse içi, ça peut toujours servir ^^

Citation:
Il y a plusieurs raisons et je ne liste pas ici l’intégralité d’entre elles, seulement celles que je connais et qui me semblent pertinentes. Je parlerai ici de l’abstinence par choix avant le mariage ; Le cas de l’abstinence forcée par les évènements et celui du célibat consacré ne sont pas concernés.

Tout d’abord, l’abstinence est un choix porté par différents moteurs : sociologique, économique, religieux ou d’ordre familial.

Commençons par le premier par ordre de visibilité : le moteur religieux. Ceci car la morale religieuse nous donne souvent des directives à suivre dans le but d’avoir une vie « sainte ». Bien sûr, cet argument devient totalement caduc si la (les) personnes suive(nt) une morale détachée d’une morale religieuse, ou du moins chrétienne (je connais donc j’évite les bourdes).

L’abstinence avant le mariage est une des directives de l’Eglise catholique qui, dans le but de consacrer l’acte sexuel et de le joindre irrémédiablement à un acte et un don d’amour total, souhaite que les deux partenaires se donnent l’un à l’autre de façon pleine et entière, sans truchement de la part d’un des deux. Cela ne se peut que si aucun des deux partenaires ne s’est donné au préalable, afin que l’autre ne puisse donner plus qu’il ne reçoit. De plus, dans le cas des deux partenaires d’un pratique « assidue » avec plusieurs partenaires au préalable, il y a une forte possibilité de banalisation de l’acte, le privant de son caractère intime et précieux. OUI, L’ACTE SEXUEL EST PRECIEUX, selon la doctrine de l’Eglise.

Ensuite, le moteur économique, brillant par son manque de subtilité et de romantisme, qui est en opposition au précédent. Faire l’amour à gauche et à droite, ça peut amener des risques si on ne se protège pas. Enfant, maladie. Bien évidemment, quelqu’un dans cette situation cherchera à se protéger et à minimiser les risques, à l’aide de moyen de contraception et de protection (capote, …).
Ces dernières ne sont pas forcément gratuites (regarde les prix dans les grandes surfaces, ça peut revenir cher le coup de rein).

Coupons là à cet argument très peu pertinent et avançons sur un argument plus intéressant, celui du moteur social (qui me motive en 2e, je dirais). Faire l’amour avec quelqu’un me parait être un acte fort d’attachement, quoiqu’en dise la télévision, le cinéma et autres (quoiqu’ils puissent être d’accord avec cette thèse). Si je fais l’amour avec une femme différente chaque semaine (cas d’école), ceci signifie que cet acte ne signifie pas grand-chose, et il résulte également un brouillard dans l’attachement à un personne : aimes je plus cette femme ou alors la précédent, ou encore celle d’avant ? Bien sûr, si on limite l’acte sexuel à un sport, un acte de décontraction, de détente uniquement, bah… Vous êtes foutus, voilà !

Enfin arrive le quatrième et dernier argument, le plus important à mes yeux. Il s’agit du moteur familial à l’abstinence. Par-là, je veux parler de l’éducation et de l’exemple mes parents. Ils étaient deux pour nous concevoir, mes frères, ma sœur et moi. Ils ne sont pas allés voir ailleurs. Ils ont attendu pour faire l’amour. Ils l’ont fait dans toute sa complexité, sa complétude et sa beauté, sans vouloir y retirer la possibilité de conception, dans la confiance et l’amour de l’autre. Par cet exemple, quelque peu tacite (Ils ne nous ont pas tout décrit par le menu quand même), je peux donner à l’amour et à l’acte sexuel une valeur, qui est très forte. Ainsi cet acte se place dans le cadre de fonder, par ce même acte, une famille, et se place dans un contexte de confiance, de vérité, d’amour et de stabilité.

Là, j’ai très envie de citer St Paul, même s’il était contre le mariage, l’acte sexuel, et voulait qu’on soit tous célibataire, abstinent jusqu’à la mort, pour préparer la venue du Seigneur.

Bref, grâce à l’éducation, directe et indirecte, que mes parents m’ont transmis sur ce sujet, je ne peux considérer faire l’amour avec une femme, juste pour une nuit, juste pour le plaisir, même si ce dernier est partagé.

Pour résumer, choisir l’abstinence avant le mariage (ou toute forme d’alliance ou d’engagement, ne soyons pas obtenus et limités au cadre judéo-chrétien) reviens à préférer faire l’amour avec une et une seule, jusqu’à ce que la mort nous sépare, pour que ce soit un acte très fort, presque d’une force divine, de l’engagement, de l’amour et de la confiance envers l’autre ; plutôt que réduire cet acte à un sport, un divertissement (mais dans ce cas-là, ma main gauche et Internet suffit), un moment sympathique et détendant en bonne compagnie.

J’admets que mes arguments sont principalement basés sur un acquis d’enfance, qui ne s’est pas attaché d’expérience et de vécu pour faire mon choix. Cependant, ce choix, motivé par des valeurs et des réflexions, reste pertinent malgré une certaine hésitation dans son application.
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 11/08/2017, 09h52
Avatar de lutincressel
lutincressel lutincressel est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: aot 2013
Messages: 983
Par défaut

Flower, je voulais aussi ppréciser

« elles se permettent plus de me parler en toute honnêteté et de me confier leurs écarts quand y en a du style prélis »

Par contre, là on est clairement dans une démarche de « frustration ».
Si j’ai bien compris elles sont contre le sexe avant mariage (donc aucun prélis ???).

« Par contre dès qu’on est en groupe, rien n’est dévoilé »

Si c’est le cas, effectivement elles sont très contradictoires avec leurs visions de leurs réalités (pour reprendre DDLV). Là je trouve que ça reviens à ce mentir a sois même, à ne pas assumer.

« Ça montre bien la puissance du conditionnement et du poids de la société dans lesquels ces personnes évoluent. »

Exactement, toi tu le vois par elle, mais on est tous conditionné à l’excès !!!!

DDLV : c’est très intéressant ta vision du couple.

« Et ce n'est pas forcément si malsain par ailleurs.
Ça a tendance à faire des couples solides. Faut juste que les deux ne soient pas trop malheureux sinon c'est idiot évidement. »

Qu’est ce qui te fait penser ça ? Moi j’ai l’impression qu’ils sont bien en couple mais qu’il traîne toutes leurs vies un paquet de « frustration » souvent doublé d’une vision de leur partenaire faussé.

Souvent, j’ai l’impression que chaque partenaire veux soit faire rentrer son partenaire dans ca réalité, soit modifier la réalité du partenaire pour qu’elle rentre dans la leurs.
Mais à aucun moment (ou avec le temps), il ne créer la réalité de « leurs couples ».
Et comme je pense que pour être épanoui sois même, il faut ce comprendre, assumer ca réalité, pour ensuite s’épanouir en couple (les partenaires peuvent s’aider à s’épanouir.) Alors je ne comprends pas trop (mais je le vois présent chez des amis) le principe des couples solides qui ne sont « pas trop malheureux »…..

Je ne vois pas comment ils peuvent former un couple solide par « défauts » ???
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 11/08/2017, 10h09
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 284
Par défaut

Citation:
Je ne vois pas comment ils peuvent former un couple solide par « défauts » ???
On choisit on partenaire.
Même par défaut !!! On a le choix entre cette personne ou rien

D'ailleurs on choisit TOUS par défaut
Personne n'a accès à l'ensemble du sexe opposé.

Donc, même si on a eu quelques expériences auparavant, il va bien falloir se fixer si on veut construire quelque chose.
On choisit donc cette personne à un instant T, mais il est évident que parmi les milliards d'êtres humains sur Terre une autre personne pourrait mieux convenir. Non ?


C'est une question d'absolu et de relatif.


Par ailleurs, même un mec qui score des centaines de nanas avant de se poser (ou tiens autre exemple : Flower ), n'aura pas une si grande clairvoyance qu'on l'imagine. Avec quelques FC on connait le physique de la personne, quelques infos sur elle et son comportement.
Mais a-t-on une connaissance intime de la personne ?
Au bout de dix ans, tu as accès à un autre niveau de connaissance de la personne.
Les attributs qui nous plaisent sur une période courte, seront-ils ceux qui nous garderont in love sur des dizaines d'années ?

Je ne le pense pas.

Et comme il est impossible de connaitre plusieurs LTR sur des dizaines d'années, voilà comment on procède malgré tout à un choix qui comporte son lot d'incertitudes et de paris.




Au final, tous ceux qui se mettent en LTR font ce pari "à l'aveugle", dans une certaine mesure.
On peut choisir dans un éventail plus'ou moins large, mais ce ne sera jamais absolu

Voilà comment chacun se construit nécessairement une réalité !

Dernière modification par don Diego de la Vega ; 11/08/2017 à 10h13
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h23.