Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 02/08/2017, 22h02
Avatar de Jonalo
Jonalo Jonalo est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: mai 2009
Localisation: 64
Messages: 516
Par défaut

Citation:
Envoyé par Tom A Voir le message
Notic a déjà commencé à te répondre là-dessus, et il n'y a pas que sur Internet : de plus en plus de filles pensent comme ça, pour notre génération 25-30 ça devient la norme.

Tu t'assoies confortablement dans le métro ? C'est du manspreading odieux (on en parle de leurs sacs sur les sièges ?)
Tu abordes dans la rue ? C'est du harcèlement.
Tu fais une blague ? C'est du harcèlement et du misogynisme.
Tu sexualises une conversation ? C'est du harcèlement (ok, pas avec toutes, mais j'y ai déjà eu droit)
Tu offres de payer l'addition ? Tu veux l'acheter.

Etc... Crois-moi, ces féministes-là existent bien, elles font même des rassemblements interdits aux hommes quand il y avait Nuit Debout par exemple.
Il faudrait les envoyer en Afrique rurale où des petites filles de 9 ans se font violer par tradition, là il y a besoin de féminisme. Pas en France !
Exactement d'accord ! Et des exemples de ce type il y en a des dizaines et des dizaines..
Il ne faut pas nier qu'il existait de nombreux retards d'égalité homme-femme. Mais aussi sur certains points les femmes sont plus souvent harcelé etc.. en quelques sortes les stéréotypes restent !

Toutefois , je me plains de cet ultra féminisme ou certains veulent en mettre à toute les sauces. La parité c'est bien , mais il ne faut pas faire de la parité pour faire de la parité.
Exemple : Au tennis les femmes et les hommes touchent les mêmes primes.
Ok , sauf que dans le sport-spectacle les bénéfices télévisuels etc.. sont principalement dans le sport masculin. Alors le principe de parité quand il est opposé au contexte économique bof..
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #32  
Vieux 02/08/2017, 22h26
valentinor valentinor est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2016
Localisation: Paris
Messages: 95
Par défaut

@ once around

«*Le féminisme extrême ambiant, carrément. J'ai vécu plus d'un quart de siècle, côtoyé des gens de toutes classes sociales, exploré à peu près tous les milieux urbains et pourtant j'ai jamais entraperçu ce que je pourrais qualifier de phénomène de féminisme extrême. J'ai raté quelque chose ?*»

Moi aussi j’ai jamais vu de harcèlement , d’agressions alors que ça fait plus de 10ans que je prends le métro à n’importe quelle heure , j’ai loupé quelque chose ?

«*Mais je ne vois toujours pas où ni comment on peut rencontrer du féminisme extrême*»

Moi j’ai des exemples en politique par exemple pour Ségolène Royal qui assoit sa domination, son pouvoir sur cette vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=rrCzWoikyU8)
P.S: désolée mais aujourd’hui je trouve qu’on utilise le mot sexisme à toutes les sauces donc je vais l’utiliser ici. Pour moi ici je vois une femme qui assoit sa domination


«*Emma Watson par exemple ça te dit quelque chose…*» C’est marrant que tu cites une célébrité parce qu’il y a pas longtemps , j’étais en train de lire un article ou Ratajkowski , qui est féministe d’après ses dires , se plaignait qu’une femme ne puissent pas être sexy , se mettre en valeur en photo… Ce qui est bizarre dans tous ça , c’est qu’on entend souvent d’autres féministes balancer des mots «* femme objet*» , «*culture du viol*» quand une femme pose sur un podium ou dans un magazine sexy (d’ailleurs je ne connais même pas la définition des mots entre guillemets).
Mon avis la dessus est simple , si une fille a envie de poser sexy , elle le fait parce qu’elle en a envie et c’est pas à une autre femme de lui dire ce qu’elle doit faire. Moi je n'aime pas trop voir de photo de mannequin parce que ça stimule trop le cerveau( pas bon pour mon phallus)... mais comme c'est légal bah je me la ferme parce qu'on est censé être dans un pays libre après tout et que la majorité ne doit pas penser comme moi…

«*Et tiens, je traîne même sur un forum où plusieurs membres attribuent des notes aux jeunes filles qu'ils séduisent (quelqu'un me trouve un équivalent féminin ?)*»
L’équivalent féminin pour ma part se trouve en 6ème si tu veux savoir

«* Si ça vaut la peine de parler des extrêmistes, pourquoi on parlerait pas aussi des modérés, surtout s'ils sont plus nombreux ?*»

Modérées ? Déjà sache qu’aujourd’hui le féminisme qu’on voit le plus souvent c’est celui de Séclin ( il y a qu’à voir son ascension… argument débile transporté dans une vidéo destinée à faire le buzz grâce à un sujet d’actualité ( le féminisme) , réussi à faire le buzz , travaille pour France télévisions , se dit contre le sexisme et le racisme mais arrive à faire une pub pour Samsung (elle ne sait bien évidemment pas dans quelles conditions son téléphone a été fabriqué…)

Ensuite je peux te parler de Marlène Schiappa «* secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes*»
Elle a écrit un bouquin il y a quelques années qui expliquait comment frauder la sécurité sociale ce qui est assez pathétique https://www.legrandsoir.info/quand-l...r-la-secu.html

Bref , toutes les filles sont contre le harcèlement, sauf que certaines n’ont pas besoin de s’immiscer dans ce mouvement modérée ou pas modérée pour défendre des valeurs. J’ai d’ailleurs un profond respect pour ces dames

«* Car, à côté, moi des problèmes que le virilisme, le patriarcat, l'apologie du mâle dominant et fort a causé je peux t'en citer une pléthore, chiffres + anecdotes + documentaires à l'appui, y compris - et j'ai presque envie de dire SURTOUT - les problèmes que ça cause aux hommes. Hé oui.*»

Donnes-en non parce que si tu dis rien , ça ne va pas arranger les choses.

«*Le malaise sociétal, il vient... de la société*»
C’est un discours totalement féministe ou l’on vise à dénoncer quelqu’un sans le nommer . En accusant la société , rien ne va changer mon gars . Je te donne un exemple , si tu veux lutter contre le harcèlement dans les rues , fais comme les anglais , mets des caméras dans les rues et arrêtes les publicités inutiles . Ca risque de couter de l’argent mais faut faire avec…
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 02/08/2017, 22h39
Avatar de once-around
once-around once-around est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 361
Par défaut

Citation:
Envoyé par Notic Voir le message
Alors quand je parlais d’honnêteté intellectuelle, c'était pour dire qu'il faut nuancer le discours "extrémiste" avec les féministes autant qu'avec les MGTOW. Je suis d'accord avec ce que tu viens de dire évidemment, la frange extrémiste ne représente qu'une minorité (malheureusement trop visible) du féminisme. On ne peut pas réduire le féminisme à marion séclin, exactement comme on ne peut pas réduire les MGTOW au mec de la vidéo de narval.
Men Going Their Own Way: tout est dans le titre, c'est un mouvement qui invite à sortir des conventions et à réfléchir à ce qui est bien pour soi et pas forcément vers un gros machisme primaire. Je ne veux pas me faire leur avocat hein! J'essaye juste d'en faire l' analyse avec le même traitement qu'avec le féminisme.
Dans le fond de ce que tu dis je suis d'accord avec toi, à part sur Emma watson que je trouve con comme une valise et qui à mon avis ne fait pas honneur à son mouvement. (mais bon c'est un avis perso) Mais pour faire le parallèle avec "He for She" il y a aussi plein de femmes leadeuse dans le mouvement MGTOW (et autrement plus brillantes que Emma même si elle est super bonne).

Pour la question je me cite: "Nous (les dragueurs) nous sommes les premiers bénéficiaires du féminisme, c'est pas moi qui me plaindrait que les femmes soient plus "faciles" qu'il y a 50 ans avant la révolution sexuelle." ou "(je suis le premier à dire qu'à choisir je préfère être un homme) ".
Donc à titre complètement personnel, je suis plutôt pro-féminisme. (Le concept de femme au foyer très peu pour moi). Mais je ne suis pas du tout représentatif de la population et je ne vis même plus en France depuis bien longtemps.

Le malaise sociétal incarné par les MGTOW n'est pas du aux femmes c'est vrai (je n'ai jamais dit ca d'ailleurs) il est du au féminisme. Féminisme qui je le répète, a apporté de nombreuses choses positives, mais pas que...

Un bon exemple de ta "malhonnêteté intellectuelle" (désolé le mot est trop fort mais je ne sais pas comment l'exprimer autrement. <3 ) c'est que tu fais la remarque à Tom A pour son argument pété sur les petites africaines violées mais tu ne cites pas Cassandre qui nous sort limite un point Godwin juste au dessus.

[Et au passage Cassandre: WTF? J'ai souvent lu tes réfléxions et arguments avec beaucoup d’intérêt mais là...]


EDIT: TOM A, merci pour le lien j'allais te le demander en MP
Mais y'a rien à nuancer, les discours extrémistes, clivants, binaires ça doit aller à la poubelle. Qu'ils soient tenus par des hommes ou des femmes. Mais un instant faut arrêter de se sentir offensés quand le groupe qui s'attaque à vos présupposés idélogiques c'est un groupe totalement disparate, flou, autovictimisateur qui n'a concrètement AUCUNE PRISE sur votre vie quotidienne. Alors que je le répète, des gens qui souffrent réellement du patriarcat, hommes comme femmes, je t'en ramène une citerne quand tu veux.

Donc quand on me parle de féminisme extrême ambiant, putain moi ça me fait juste ULTRA RIRE. D'où la réponse sarcastique. Donc maintenant, si tu veux vraiment être honnête intellectuellement comme tu le prétends, explique moi en quoi le féminisme a causé du tort si ce n'est dans des polémiques stériles sur Internet qui n'intéressent que ceux qui les propagent et ceux qui ont du temps à perdre à les relayer (prétendument pour les dénoncer et qui du coup font tout le contraire mais bon c'est un autre débat). Je t'écoute. Vraiment. Parce que là t'éludes clairement la question, tout en gardant ton assertion de départ.

Et pose toi la question de pourquoi ces extrêmes sont visibles justement. Ils sont visibless car spectaculaires, car faciles à comprendre et donc peu propices à la réflexion et confortent chacun dans son confort idéologique qui est de dire que surtout il faut pas trop changer les choses. Alors qu'un vrai discours constructif qui pointe les responsabilités de chaque genre et la nécessité de CHAQUE GENRE de renoncer à ses privilèges bah là tout de suite ça parle moins car oui, PERSONNE N'AIME SE REMETTRE EN QUESTION. Toi et moi y compris. C'est comme quand tu regardes Confessions Intimes, tu te dis "oh les cas soc' trolololol" et ça te rassure, puis tu zappes alors que quand tu prends du recul tu es capable de te dire qu'on a tous notre part d'habitudes toxiques et de comportements un peu honteux dont on ne divulguerait pas le quart en public. Donc tu fais quoi tu bosses à améliorer ta vie et ta vision du monde ou tu restes là à juger les dérives des autres ?

Pour en revenir à MGTOW, tu dis que c'est un mouvement dont le fondement repose sur la lutte contre le féminisme extrême. Bon, à partir de là pour moi, c'est un mouvement qui n'a aucune légitimité et le fait qu'il y'ait des femmes au sein de celui-ci ne veut strictement rien dire, t'as bien des noirs qui votent FN. Tu luttes contre des illuminés bornés et leur accordes donc de l'importance, qu'est ce que ça dit à ton sujet ? Une grande frange du féminisme défend déjà l'idée qu'il faut inclure les hommes dans le combat féministe, pourquoi ne pas rejoindre ceux-ci plutôt que de se la jouer "venez on crée un groupe pour lutter contre les méchantes harpies ?"

Quant à Emma Watson, très sincèrement, je me fous de savoir ce que vaut son discours, j'ai cité son nom pour une seule et unique raison, montrer à ceux qui crient au grand méchant féminisme que le féminisme extrême que vous critiquez, il est très loin d'être le seul à avoir droit de cité. Qui plus est, tu enlèves les bad buzz Femen + Seclin + Manspreading, bah y'a plus grand chose en fait. Étonnament à chaque fois qu'on parle de féminisme (alors que c'est un mouvement ancien, complexe, animé de plusieurs courants et associé à un champ scientifique tout ce qu'il y'a de plus légitime : les études de genre) c'est pour ce genre de bêtises, après ne parlez pas d'honnêteté intellectuelle quand vous retenez ce qui vous arrange les mecs.

Ensuite, sur ton dernier paragraphe, juste WTF. C'est quoi ce procès d'intention ? Je réponds à Tom A parce qu'il me répond. J'ai pas répondu à Cassandre parce que j'ai pas vu le rapport entre son message et le mien, j'ai absolument pas pigé le délire (je me soucie pas trop du fait que ça lui ait fait plaisir de lire mon message initial, je suis pas là pour récupérer des lauriers, je suis là pour - à mon échelle - essayer d'inviter les gens à une lecture des relations H/F plus coopérative et constructive et ça commence par ignorer les extrêmes DES DEUX CÔTéS). Same goes pour le dernier message de Tom A, le délire va trop loin pour moi, je lâche l'affaire, j'ai pas l'ambition de devenir un moine bouddhiste.
__________________
Autoluminescent.
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 02/08/2017, 22h44
Cassandre2 Cassandre2 est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 281
Par défaut

Citation:
Envoyé par Notic Voir le message
[Et au passage Cassandre: WTF? J'ai souvent lu tes réfléxions et arguments avec beaucoup d’intérêt mais là...]
Sylvain Tesson a dit récemment : "La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer". C'est tout à fait ce que je voulais dire par ma digression sur la Corée du Nord.
On se plaint de choses sans grande importance, on glose sur l'inanité du suffrage universel alors que c'est plutôt une exception sur cette planète. Ils ne sont peut être pas terribles nos hommes politiques, mais le clan Kim, c'est un autre calibre.

Pour moi ces mecs c'est juste le point ultime de l'infantilisme masculin genre "puisqu'elles ne veulent pas faire comme je veux, je fais pipi par terre et je me roule dedans". Et pour les enfants qui font un caprice il y a une méthode radicale, les ignorer (j'en ai deux, je sais de quoi je parle :-)).

@ Tom A

La question du avec ou sans hommes est une question récurrente et ancienne chez les féministes. Les pro-sans arguent que dès qu'il y a des hommes, ils cherchent à prendre le pouvoir et se mettent à parler de leurs problèmes et que ce n'est pas le lieu ou le sujet. Je serais bien en peine de te donner mon avis, étant donné que je n'ai jamais assisté à des réunions féministes avec ou sans hommes.

Pour ta gouverne, il existe toujours un territoire européen qui est interdit aux femmes (la péninsule de l'Aktè), les hommes sont rarement admis dans les couvents et de façon plus générale chacun est libre d'accueillir qui il veut dans un groupe ou dans un lieu privé.

Pour le reste, il me semble que c'est simplement une question de savoir vivre, c'est juste dommage qu'il n'y ait plus que les féministes pour faire remarquer qu'on ne s'étale pas dans les lieux publics ou que les façons qu'ont certains d'aborder dans la rue n'est pas très agréable.

Je peux te raconter une aventure personnelle à ce sujet. J'étais avec mon mari, on sortait d'un spectacle et on allait dîner au restau. Je m'étais mise sur mon 31 mais ma robe n'était ni particulièrement courte, ni particulièrement décolletée, ni particulièrement moulante. Mon mari s'arrête et se baisse pour refaire ses lacets et j'étais à une dizaine de mètres lui à l'attendre. Un mec m'aborde en me disant : "on va tirer un coup salope ?". Mon mari s'est relevé et lui a tapé sur l'épaule. Je ne suis pas prête d'oublier la tête que le mec a fait quand il l'a vu. Mon mari est vraiment très grand et compte tenu de son job, il est vraiment en forme et quand il n'est pas content, il est difficile de passer à côté.

Dernière modification par Cassandre2 ; 02/08/2017 à 22h49
Réponse avec citation
  #35  
Vieux 02/08/2017, 23h39
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Mais je ne vois toujours pas où ni comment on peut rencontrer du féminisme extrême. Mais ça me tente grave hein, attention. T'as des conseils à me filer sur où en trouver ? Présenté comme ça, on croirait presque qu'on parle d'un Pokémon rare ou une drogue trendy. Tiens moi au courant. Bisous.
Tu veux un exemple ?

Marlène Schiappa.

Elle était blogueuse militante du droit des femmes ou une connerie de ce genre. Tu suis ? Elle vient du net. Jusque là pas dangereux. Bon elle écrit ses merde sur son blog, jusque là, même un attardé mental a le droit de le faire, pourquoi pas elle.

Elle est élue du mouvement en marche.

Madame la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes. On est d'accord ?

(EDITE : Désolé Valentinor, j'ai pas vu que avais parlé de marlène. C'est drôle quand on y pense au final. J'ai écrit avant de te lire.)

Ecoute la suite. Elle a été élue pour la grande parité comme l'avait promis Macron. Un gars génial, tu connais ? J'ai pas de problème qu'une femme puisse avoir une position importante, ma n+2 est une femme et je suis dans les sciences dures, du moment qu'elle est compétente et qu'elle est meilleur que moi, pas de soucis. Et si c'est un homme ? PAREIL. Mais je ne suis pas d'accord pour qu'on prenne des débiles qui n'ont qu'un deug d'histoire géo comme représentant à plus de 7k balles par mois. Attend tu veux savoir ce qu'elle a fait ?

Droit des femmes : Marlène Schiappa de nouveau dans la tourmente

Elle s'est pris aux gynécologues en disant qu'ils torturaient les femmes en pratiquant l'épisiotomie dans 75% des cas. Quand les médecins lui ont dit d'arrêter de fumer 5 joints par jours et que selon les chiffres officiels, justement c'était en baisse et qu'ils ne faisaient pas ça par plaisir. Tu sais ce qu'elle répond ? QUE LES CHIFFRES NE VALENT RIEN CAR ELLE RESSENT je ne sais pas quoi. En gros, aucune logique, et comme elle ressent que c'est injuste et que c'est une violence alors c'est une violence faite aux femmes. Au gouvernement, ils savent pas quoi faire de cette conne. Devines quoi ? Le féminisme de maintenant, ça se résume à ça, faire CHIER LES AUTRES Y COMPRIS LES FEMMES QUI BOSSENT. A-ton avis, les gyneco c'est plus des femmes ou des hommes ? Aucune logique, aucun fait, que de la merde. Le problème c'est pas le féminisme, c'est les connes qui l'utilisent pour se construire des univers parallèles dans lesquels les hommes les briment et les brident pour expliquer leur médiocrité.

Et Marlène c'est la championne. C'est pas comme si elle avait écrit dans son blog comment arnaquer la sécu et les services sociaux il y a 5-7 ans...

Alors non les féministes vont pas prendre le pouvoir, elles vont pas influer sur nos vies. Par contre, pour nous casser les couilles et brasser du vent, ça on s'en passerait bien. C'est pas grave mais franchement. Vous vous levez le matin et ça y est vous êtes un mutilateur de vulve et de vagin.

D'ailleurs on parlant de ça, vous savez que le maquillage vaginale ça existe depuis peu et c'est pas des hommes qui ont lancé cette mode.

Dernière modification par Reflex ; 03/08/2017 à 00h21
Réponse avec citation
  #36  
Vieux 03/08/2017, 00h28
valentinor valentinor est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2016
Localisation: Paris
Messages: 95
Par défaut

@Cassandre

«*Pour moi ces mecs c'est juste le point ultime de l'infantilisme masculin genre "puisqu'elles ne veulent pas faire comme je veux, je fais pipi par terre et je me roule dedans". Et pour les enfants qui font un caprice il y a une méthode radicale, les ignorer (j'en ai deux, je sais de quoi je parle :-)).*»

Oui enfin même s'il s'agit de ne pas s'éterniser dans de long débat mais tu es dans la partie débat quand même... donc ça ne fait pas de moi par exemple un gamin qui se plaint et de toi la personne mature du forum si tu ignores à tout bout de champ ...

«*La question du avec ou sans hommes est une question récurrente et ancienne chez les féministes. Les pro-sans arguent que dès qu'il y a des hommes, ils cherchent à prendre le pouvoir et se mettent à parler de leurs problèmes et que ce n'est pas le lieu ou le sujet. Je serais bien en peine de te donner mon avis, étant donné que je n'ai jamais assisté à des réunions féministes avec ou sans hommes.*»

Donc les femmes ont le droit de parler de leur problèmes mais pas les hommes

«*il existe toujours un territoire européen qui est interdit aux femmes (la péninsule de l’Aktè)*»
J’ai envie de te dire que c’est infantile de ta part puisque tu ne comptes même pas y allé

«*Pour le reste, il me semble que c'est simplement une question de savoir vivre, c'est juste dommage qu'il n'y ait plus que les féministes pour faire remarquer qu'on ne s'étale pas dans les lieux publics ou que les façons qu'ont certains d'aborder dans la rue n'est pas très agréable*»

Ensuite , non on ne s'étale pas dans les lieux publics mais encore faut-il ne pas réserver ce comportement uniquement aux hommes . D'ailleurs un mec d'origine juive l'a signalé sur une radio... il a raconté par la suite avoir reçu pas mal d'insultes racistes sur Twitter quand même.
Pour ce qui est d'abordé , je suis désolée mais faudrait quand même faire la différence entre "salut je trouve élégante , mignonne ..." et un " salut t'es bonne " d'un mec bourré

"Je m'étais mise sur mon 31 mais ma robe n'était ni particulièrement courte, ni particulièrement décolletée, ni particulièrement moulante."
Cette croyance... tu as une robe , qu'elle soit moulante ou pas on devine ce qu'il y a en dessous , donc la forme et la taille de la robe n'auraient rien changer

«*Mon mari s'est relevé et lui a tapé sur l'épaule. Je ne suis pas prête d'oublier la tête que le mec a fait quand il l'a vu. Mon mari est vraiment très grand et compte tenu de son job, il est vraiment en forme et quand il n'est pas content, il est difficile de passer à côté*»

C'est pas la taille qui compte... Sinon tu vas nous dire plus tard qu'il est tombé sous le charme de ta maturité c'est ça...
Réponse avec citation
  #37  
Vieux 03/08/2017, 07h24
Cassandre2 Cassandre2 est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 281
Par défaut

Citation:
Envoyé par valentinor Voir le message
@Cassandre

Donc les femmes ont le droit de parler de leur problèmes mais pas les hommes


«*Mon mari s'est relevé et lui a tapé sur l'épaule. Je ne suis pas prête d'oublier la tête que le mec a fait quand il l'a vu. Mon mari est vraiment très grand et compte tenu de son job, il est vraiment en forme et quand il n'est pas content, il est difficile de passer à côté*»

C'est pas la taille qui compte... Sinon tu vas nous dire plus tard qu'il est tombé sous le charme de ta maturité c'est ça...
Tout le monde peut parler de ses problèmes dans une réunion dont c'est le sujet. Quand je vais à une réunion de parents d'élèves, j'évite de parler de mes problèmes de jardinage. Tu comprends l'idée ?

Dans ce cas là c'est bien la taille qui compte. Si j'avais eu le physique de mon mari, le mec ne m'aurait sûrement pas traitée de salope (même si j'avais été fringuée super sexy). C'est facile de faire le mariole devant une nana qui fait 1,60 m et 50 kg, c'est beaucoup plus risqué devant un homme qui fait 30 cm et 40 kg de plus.

Dernière modification par Cassandre2 ; 03/08/2017 à 08h09
Réponse avec citation
  #38  
Vieux 03/08/2017, 08h11
Avatar de Haruh
Haruh Haruh est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 994
Par défaut

C'est trop te demander d'être objective et d'avoir une plus grande ouverture d'esprit cassandre ?
A chaque fois qu'on parle du rapport homme/femme, tu te places SYSTEMATIQUE contre les hommes et les dénigres. A croire que c'est un réflexe myotatique.
C'est ça ton féminisme égalitariste concrètement ? Ne jamais se mettre à la place de l'autre et nier sa réalité ?
Après ça, on peut venir me dire que Poutine se bat pour la liberté individuel .
----- ----- ----

Je suis plutôt d'accord avec Once-Around, le problème avec ce genre de débat, c'est qu'il y a au milieu des gens intelligents et intelligibles, des gamins/gamines qui sont incapables de voir les conséquences de leurs actes/avis.
Je nuancerais cependant le propos. On est tous d'accord pour dire que les femmes méritent plus de droits dans certains domaines (pensez à vos mères ou vos soeurs) tout en arrêtant de se voir attribuer tel ou tel adjectif systématiquement parce qu'on a une paires de balls.

La cause du féminisme est louable, mais son approche manque clairement d'égalitarisme pour le coup. Quand des féministes avérées te disent qu'elles n'ont pas envie d'aborder parce que le rejet leurs fait extrêmement peur, tu te dis qu'il y a un petit problème dans le processus d'égalité et d'incarnation de ses idéaux.
Elles ont aussi réagit à un type qui parlait lui aussi des galères dans sa vie. Vous voulez savoir leurs réponse ? "Pourquoi à chaque fois qu'on parle de féminisme, il y a toujours un mec pour se plaindre ? ". A donc on revendique l'égalité et la liberté, par contre quand on a des balls, on doit se la fermer ? Nice.

Je suis le seul à comprendre que les désavantages des femmes sont majoritairement visibles alors que ceux des hommes sont invisibles ?
Au début j'étais vraiment attiré par le féminisme, j'en parlais beaucoup avec les femmes etc. Puis au fur et à mesure, mes interactions sont devenus de plus en plus désagréables de part les propos de certaines. J'y allais principalement parce que c'était très enrichissant et sympathique alors qu'aujourd'hui je n'y vais plus parce que c'est désagréable. Du coup, je me suis peu à peu coupé de ce mouvement tout en pensant que c'est au final une bonne chose, que seul les gens qui se revendiquent comme tels sont coupables de cette tendance, pas le concept lui même. C'est pourquoi je refuse ce genre de discussion en soirée malgré mon positivisme à l'encontre de cette notion.
Je pense cependant qu'il y a des efforts à faire des deux côtés et que c'est loin d 'être un combat des bons contre les méchants.
__________________

Si tu veux voir ma lutte dans le perfectionnisme : Mon Journal

Dernière modification par Haruh ; 03/08/2017 à 08h22
Réponse avec citation
  #39  
Vieux 03/08/2017, 08h50
Cassandre2 Cassandre2 est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 281
Par défaut

Citation:
Envoyé par Reflex Voir le message

Elle s'est pris aux gynécologues en disant qu'ils torturaient les femmes en pratiquant l'épisiotomie dans 75% des cas. Quand les médecins lui ont dit d'arrêter de fumer 5 joints par jours et que selon les chiffres officiels, justement c'était en baisse et qu'ils ne faisaient pas ça par plaisir. Tu sais ce qu'elle répond ? QUE LES CHIFFRES NE VALENT RIEN CAR ELLE RESSENT je ne sais pas quoi. En gros, aucune logique, et comme elle ressent que c'est injuste et que c'est une violence alors c'est une violence faite aux femmes. Au gouvernement, ils savent pas quoi faire de cette conne. Devines quoi ? Le féminisme de maintenant, ça se résume à ça, faire CHIER LES AUTRES Y COMPRIS LES FEMMES QUI BOSSENT. A-ton avis, les gyneco c'est plus des femmes ou des hommes ? Aucune logique, aucun fait, que de la merde. Le problème c'est pas le féminisme, c'est les connes qui l'utilisent pour se construire des univers parallèles dans lesquels les hommes les briment et les brident pour expliquer leur médiocrité.
Mode humour ironique on (je vais faire ça maintenant...)
Oh oui Reflex, parle-nous de tes grossesses, de tes accouchements, de tes épisiotomies…
Tu pourras aussi ajouter que l’épisiotomie (et la couture qui va avec) sont des actes qui sont facturés en sus de ceux de la sage-femme par l’obstétricien/ne (population homme/femme environ 50/50), sinon il/elle gagne 0 le/la pauvre et il faut bien qu’il/elle paye ses factures !
#machine à cash.
Mode humour ironique off

Question plus sérieuse ? Pourquoi médicaliser autant et souvent inutilement l’accouchement ? Qu’on laisse faire la nature, si le périnée se déchire (souvent moins que l’acte chirurgical) il sera toujours temps de le recoudre. Non ?


@Haruh

qui aime bien châtie bien :-)

Je ne pense pas dénigrer les hommes mais plutôt ceux qui surjouent une certaine forme de virilité pour cacher leurs difficultés à entrer dans le monde adulte.

Quand tu es petit, tes parents te protègent de tout (dans une famille raisonnablement bonne) et la meilleure éducation, c’est celle qui te permet d’arriver à t’assumer complètement tôt ou tard. Il n’y a qu’un seul domaine dont les parents ne se mêlent jamais et où il faut tout assumer tout seul dès le début, c’est la vie affective, sexuelle, sentimentale appelez la comme tu veux. C’est un domaine où l’on paye plein pot ses mauvais choix, avec des moments de grâce et des moments difficiles à vivre.

Devant ce genre de difficulté comme à chaque fois que la vie est difficile, tu as deux options :
- trouver et nommer un responsable ;
- trouver en toi-même les moyens d’améliorer les choses.

La première option qui est celle des MGTOW ne sert strictement à rien. Dans les systèmes purement patriarcaux, celui qui décide c’est le patriarche. Penser le passé comme s’il s’agissait d’un âge d’or où les hommes pouvaient bénéficier d’un genre de « droit au cul » est un fantasme total.

La seconde option est pour moi la meilleure mais c’est aussi celle qui demande le plus d’investissement, de courage, celle où l’on prend le plus de coups mais elle nous apprend aussi beaucoup sur nous-même et sur le monde.

Dernière modification par Cassandre2 ; 03/08/2017 à 13h01
Réponse avec citation
  #40  
Vieux 03/08/2017, 09h42
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 849
Par défaut

@Once around

Ca fait 2 fois que tu déformes complètement ce que je dis pour le répéter de facon énervée. Oui dans tous les mouvement il y a des branches extrémistes et oui il ne faut pas juger le mouvement là dessus. Donc non on ne retient pas ce qui nous arrange, c'est toi qui lit ce que tu veux lire.

Tous les propos tenus ici (Valentinor Reflex Jonalo etc..), et les miens aussi, vont dans ce sens. On est complètement d'accord sur ca. Il y a des gens qui vivent mal ou qui souffrent du patriarcat là aussi évidemment je suis d'accord (comment ne pas l'être?).

Mais ne m'associe à aucune idéologie citée ici. Comme je l'ai dit je veux juste (j'essaye) d'avoir un regard lucide sur l'évolution des modèles sociaux. Le patriarcat, comme le féminisme n'est ni le mal incarné ni parfait. Ce sont justes des modèles, des idéologies opposées, l'une remplacant l'autre dans le monde occidental.

Quand à ta question, "en quoi le féminisme à causé du tort?" je me demande si elle est sérieuse. AUCUN modèle n'est parfait et AUCUN modèle ne rend tous les gens heureux.

Je me contenterai de citer l'explosion des divorces et des familles monoparentales avec tout ce que ca implique (augmentation de la précarité de la délinquance...) mais tout ca tu le sais déjà évidemment. Rien n'est tout blanc ou tout noir.

Et de la même manière, le partriarcat n'a pas fait que des victimes.
Tu vois je ne pense pas qu'il y ait de quoi avoir une réaction épidermique?
Comme je l'ai déjà dit aussi, je fais parti des gens qui ont bénéficié du mouvement féministe donc ce serait stupide de cracher dans la soupe. Je n'aurai jamais eu autant de partenaires sexuelles sans ca. Quand à ma compagne, qui est le cliché de la femme moderne, elle ne se serait jamais épanouie comme elle l'est si elle était née à une autre époque.

Mais encore une fois, je ne suis pas représentatif de la population, ma femme encore moins. On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs c'est tout. Les MGTOW sont ceux qui n'ont pas bénéficié du changement de modèle (et il n'y a pas qu'eux évidemment).


Pour le dernier paragraphe, excuse moi si je me suis trompé. Mais tu ne peux pas me le reprocher, je me base sur ce que tu écris et sur ce que je lis. Ca indiquait pour moi un manque d'impartialité voire de parti pris (ce qui ne serait pas un mal, c'est juste mieux de l'admettre dans ce cas). Tu me dis que ce n'est pas le cas, je te crois donc my bad.

@cassandre
"Sylvain Tesson a dit récemment : "La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer". C'est tout à fait ce que je voulais dire par ma digression sur la Corée du Nord.
On se plaint de choses sans grande importance, on glose sur l'inanité du suffrage universel alors que c'est plutôt une exception sur cette planète. Ils ne sont peut être pas terribles nos hommes politiques, mais le clan Kim, c'est un autre calibre.
Pour moi ces mecs c'est juste le point ultime de l'infantilisme masculin genre "puisqu'elles ne veulent pas faire comme je veux, je fais pipi par terre et je me roule dedans". Et pour les enfants qui font un caprice il y a une méthode radicale, les ignorer (j'en ai deux, je sais de quoi je parle :-)). "



Ok je comprends mieux la logique. Dans le fond je suis d'accord avec toi, c'est loin d'être un GROS problème de société en réalité. Selon moi les inégalités sociales créent beaucoup plus d'injustice que les différences entre les sexes. Dire "les femmes" ou "les hommes" en tant que catégorie sociale dans un pays comme la France ne fait plus grand sens.
Comme si une RMISTE pouvait être catégorisée avec une bourgeoise.

D'un autre coté, si on suit ton raisonnement, après on ne débat plus que de métaphysique. (et on risque de se faire chier )*

"Alors non les féministes vont pas prendre le pouvoir, elles vont pas influer sur nos vies. Par contre, pour nous casser les couilles et brasser du vent, ça on s'en passerait bien. C'est pas grave mais franchement. Vous vous levez le matin et ça y est vous êtes un mutilateur de vulve et de vagin."

J'adore .
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 11h28.