Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 31/07/2017, 18h45
Avatar de PoissonRouge
PoissonRouge PoissonRouge est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: dcembre 2015
Messages: 378
Par défaut

Mouais...

En fin de compte ce genre d'idées ça me fait surtout penser à cette vidéo, et pourtant c'est pas tout jeune : Lafemme est responsable_NEW par BOURMAULT Joel - Dailymotion
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 02/08/2017, 11h25
Avatar de Jonalo
Jonalo Jonalo est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: mai 2009
Localisation: 64
Messages: 516
Par défaut

Que le mouvement soit critiquable , je dis ok !

Mais pour ma part , rien de plus scandaleux que le féminisme extrême ambiant qui existe au sein de notre société.

Des inégalités existent , existeront toujours , parfois les hommes ont l'avantage dans certaines situations , mais les femmes aussi dans beaucoup d'autres !

Surtout en France en 2017 ! A bon entendeurs..
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 02/08/2017, 15h25
Avatar de once-around
once-around once-around est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 361
Par défaut

Citation:
Envoyé par Jonalo Voir le message
Que le mouvement soit critiquable , je dis ok !

Mais pour ma part , rien de plus scandaleux que le féminisme extrême ambiant qui existe au sein de notre société.

Des inégalités existent , existeront toujours , parfois les hommes ont l'avantage dans certaines situations , mais les femmes aussi dans beaucoup d'autres !

Surtout en France en 2017 ! A bon entendeurs..
Le féminisme extrême ambiant, carrément. J'ai vécu plus d'un quart de siècle, côtoyé des gens de toutes classes sociales, exploré à peu près tous les milieux urbains et pourtant j'ai jamais entraperçu ce que je pourrais qualifier de phénomène de féminisme extrême. J'ai raté quelque chose ?

Par contre sur ce même quart de siècle, j'ai côtoyé une quantité indénombrable de blagues misogynes, qui des fois ne sont même pas du tout des blagues, du slut shaming éhonté, rencontré plusieurs femmes battues, des victimes d'agressions sexuelles (dont ma propre sœur) voire de viols et aussi loin que je me souvienne une très large majorité des gens en position de pouvoir que j'ai fréquentés étaient des hommes. Et tiens, je traîne même sur un forum où plusieurs membres attribuent des notes aux jeunes filles qu'ils séduisent (quelqu'un me trouve un équivalent féminin ?)

Bon après, je peux nuancer mon discours, c'est vrai que moi aussi j'ai vu à la télé les FEMEN montrer leurs seins. Et puis bon depuis le bad buzz de Marion Seclin, je culpabilise à chaque fois que je m'adresse à une fille dans la rue. Surtout qu'en plus, elles paient pas à l'entrée des boîtes, qu'elles ont de sacrés débouchés dans le mannequinat, le porno et le secrétariat médical et que quand elles se font engrosser, elles ont le droit de rester glandouiller à la maison plus longtemps que nous, alors qu'on a quand même fait la moitié du travail OH. Non clairement je comprends ta douleur quotidienne, mec, vraiment.

Mais je ne vois toujours pas où ni comment on peut rencontrer du féminisme extrême. Mais ça me tente grave hein, attention. T'as des conseils à me filer sur où en trouver ? Présenté comme ça, on croirait presque qu'on parle d'un Pokémon rare ou une drogue trendy. Tiens moi au courant. Bisous.
__________________
Autoluminescent.
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 02/08/2017, 15h57
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 849
Par défaut

Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Le féminisme extrême ambiant, carrément. J'ai vécu plus d'un quart de siècle, côtoyé des gens de toutes classes sociales, exploré à peu près tous les milieux urbains et pourtant j'ai jamais entraperçu ce que je pourrais qualifier de phénomène de féminisme extrême. J'ai raté quelque chose ?

Par contre sur ce même quart de siècle, j'ai côtoyé une quantité indénombrable de blagues misogynes, qui des fois ne sont même pas du tout des blagues, du slut shaming éhonté, rencontré plusieurs femmes battues, des victimes d'agressions sexuelles (dont ma propre sœur) voire de viols et aussi loin que je me souvienne une très large majorité des gens en position de pouvoir que j'ai fréquentés étaient des hommes. Et tiens, je traîne même sur un forum où plusieurs membres attribuent des notes aux jeunes filles qu'ils séduisent (quelqu'un me trouve un équivalent féminin ?)

Bon après, je peux nuancer mon discours, c'est vrai que moi aussi j'ai vu à la télé les FEMEN montrer leurs seins. Et puis bon depuis le bad buzz de Marion Seclin, je culpabilise à chaque fois que je m'adresse à une fille dans la rue. Surtout qu'en plus, elles paient pas à l'entrée des boîtes, qu'elles ont de sacrés débouchés dans le mannequinat, le porno et le secrétariat médical et que quand elles se font engrosser, elles ont le droit de rester glandouiller à la maison plus longtemps que nous, alors qu'on a quand même fait la moitié du travail OH. Non clairement je comprends ta douleur quotidienne, mec, vraiment.

Mais je ne vois toujours pas où ni comment on peut rencontrer du féminisme extrême. Mais ça me tente grave hein, attention. T'as des conseils à me filer sur où en trouver ? Présenté comme ça, on croirait presque qu'on parle d'un Pokémon rare ou une drogue trendy. Tiens moi au courant. Bisous.
Tu les trouveras au même endroit que tu trouveras les MGTOW: sur internet. "Tous les hommes sont des violeurs en puissance" "Manspreading" "Mantterupting" etc... En gros l'homme n'est là que pour avilir la femme. C'est du même acabit que ce qu'on peut lire chez les MGTOW et souvent pire même (le mouvement étant plus ancien c'est logique).

C'est bien de citer tous les désavantages des femmes, (je suis le premier à dire qu'à choisir je préfère être un homme) mais il convient de faire la même chose pour les hommes, au moins par honnêteté intellectuelle.
Nous (les dragueurs) nous sommes les premiers bénéficiaires du féminisme, c'est pas moi qui me plaindrait que les femmes soient plus "faciles" qu'il y a 50 ans avant la révolution sexuelle.
Mais a coté de ca, le féminisme n'a pas apporté que du bonheur loin de là. Ni pour les femmes, ni pour les hommes dont le mouvement MGTOW n'est qu'une conséquence et une réponse logique.

Et dire que ce ne sont que des frustrés ou des tarés, à mon avis c'est exactement la même chose que de le faire pour le mouvement féministe.
Il est probablement plus productif de prendre un peu de recul et d'essayer de comprendre le malaise sociétal qui mène à ce genre de mouvement, plutôt que de s'indigner.
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 02/08/2017, 18h20
Tom A Tom A est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 332
Par défaut

Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Le féminisme extrême ambiant, carrément. J'ai vécu plus d'un quart de siècle, côtoyé des gens de toutes classes sociales, exploré à peu près tous les milieux urbains et pourtant j'ai jamais entraperçu ce que je pourrais qualifier de phénomène de féminisme extrême. J'ai raté quelque chose ?
Notic a déjà commencé à te répondre là-dessus, et il n'y a pas que sur Internet : de plus en plus de filles pensent comme ça, pour notre génération 25-30 ça devient la norme.

Tu t'assoies confortablement dans le métro ? C'est du manspreading odieux (on en parle de leurs sacs sur les sièges ?)
Tu abordes dans la rue ? C'est du harcèlement.
Tu fais une blague ? C'est du harcèlement et du misogynisme.
Tu sexualises une conversation ? C'est du harcèlement (ok, pas avec toutes, mais j'y ai déjà eu droit)
Tu offres de payer l'addition ? Tu veux l'acheter.

Etc... Crois-moi, ces féministes-là existent bien, elles font même des rassemblements interdits aux hommes quand il y avait Nuit Debout par exemple.
Il faudrait les envoyer en Afrique rurale où des petites filles de 9 ans se font violer par tradition, là il y a besoin de féminisme. Pas en France !
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 02/08/2017, 19h21
Avatar de Rakos
Rakos Rakos est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: mai 2012
Localisation: Grenoble
Messages: 726
Par défaut

Citation:
. Et tiens, je traîne même sur un forum où plusieurs membres attribuent des notes aux jeunes filles qu'ils séduisent (quelqu'un me trouve un équivalent féminin ?)
Je t'en fournis une ribambelle si tu veux x)
__________________
Mon Journal
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 02/08/2017, 19h35
Cassandre2 Cassandre2 est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 281
Par défaut

Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Le féminisme extrême ambiant, carrément. J'ai vécu plus d'un quart de siècle, côtoyé des gens de toutes classes sociales, exploré à peu près tous les milieux urbains et pourtant j'ai jamais entraperçu ce que je pourrais qualifier de phénomène de féminisme extrême. J'ai raté quelque chose ?

Par contre sur ce même quart de siècle, j'ai côtoyé une quantité indénombrable de blagues misogynes, qui des fois ne sont même pas du tout des blagues, du slut shaming éhonté, rencontré plusieurs femmes battues, des victimes d'agressions sexuelles (dont ma propre sœur) voire de viols et aussi loin que je me souvienne une très large majorité des gens en position de pouvoir que j'ai fréquentés étaient des hommes. Et tiens, je traîne même sur un forum où plusieurs membres attribuent des notes aux jeunes filles qu'ils séduisent (quelqu'un me trouve un équivalent féminin ?)

Bon après, je peux nuancer mon discours, c'est vrai que moi aussi j'ai vu à la télé les FEMEN montrer leurs seins. Et puis bon depuis le bad buzz de Marion Seclin, je culpabilise à chaque fois que je m'adresse à une fille dans la rue. Surtout qu'en plus, elles paient pas à l'entrée des boîtes, qu'elles ont de sacrés débouchés dans le mannequinat, le porno et le secrétariat médical et que quand elles se font engrosser, elles ont le droit de rester glandouiller à la maison plus longtemps que nous, alors qu'on a quand même fait la moitié du travail OH. Non clairement je comprends ta douleur quotidienne, mec, vraiment.

Mais je ne vois toujours pas où ni comment on peut rencontrer du féminisme extrême. Mais ça me tente grave hein, attention. T'as des conseils à me filer sur où en trouver ? Présenté comme ça, on croirait presque qu'on parle d'un Pokémon rare ou une drogue trendy. Tiens moi au courant. Bisous.
Bon dieu ce que ça fait du bien de lire ça. Un peu d'humour et de second degré ne nuisent pas. Merci Once Around.

Bref quand on n'a pas vraiment de problèmes, il peut être utile de s'en inventer...

Peut-être qu'un petit séjour en Corée du Nord ferait du bien à certains. Vous verrez plein de beaux militaires toujours en train de vous regarder de travers, des tours de 20 étages avec des ascenseurs définitivement en panne, des trains datant de l'occupation japonaise dont le principal carburant est du pneu usagé. Vous pourrez vous faire des couilles en or en important du porno mais si vous vous faites gauler c'est camp 14 ou 19 direct. Et puis si vous êtes vraiment privilégiés, vous pourrez aller en jusqu'en Chine acheter du PQ (pour les cadres du Parti seulement les autres se débrouillent sans). Vous pourrez admirer les hanbok de la présentatrice du JT qui débite ses inepsies dans une langue pleine d'idiomatismes surprenants et si vous êtes bien sages vous pourrez vous fader les discours de Kim Jong Eun (prononcer Kimjongueune j'y tiens j'en ai marre d'entendre les journalistes écorcher son nom !)
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 02/08/2017, 20h21
Avatar de once-around
once-around once-around est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 361
Par défaut

Citation:
Envoyé par Notic Voir le message
Tu les trouveras au même endroit que tu trouveras les MGTOW: sur internet. "Tous les hommes sont des violeurs en puissance" "Manspreading" "Mantterupting" etc... En gros l'homme n'est là que pour avilir la femme. C'est du même acabit que ce qu'on peut lire chez les MGTOW et souvent pire même (le mouvement étant plus ancien c'est logique).

C'est bien de citer tous les désavantages des femmes, (je suis le premier à dire qu'à choisir je préfère être un homme) mais il convient de faire la même chose pour les hommes, au moins par honnêteté intellectuelle.
Nous (les dragueurs) nous sommes les premiers bénéficiaires du féminisme, c'est pas moi qui me plaindrait que les femmes soient plus "faciles" qu'il y a 50 ans avant la révolution sexuelle.
Mais a coté de ca, le féminisme n'a pas apporté que du bonheur loin de là. Ni pour les femmes, ni pour les hommes dont le mouvement MGTOW n'est qu'une conséquence et une réponse logique.

Et dire que ce ne sont que des frustrés ou des tarés, à mon avis c'est exactement la même chose que de le faire pour le mouvement féministe.
Il est probablement plus productif de prendre un peu de recul et d'essayer de comprendre le malaise sociétal qui mène à ce genre de mouvement, plutôt que de s'indigner.
Tu veux parler honnêteté intellectuelle ? Ok, causons honnêteté intellectuelle.

Première question (oui, c'est deux questions en une, c'est cadeau les coupaings !) :

Selon toi, cette frange du féminisme "extrême" - dont j'attends par ailleurs toujours qu'on me montre, preuves à l'appui, à quel point elle se répand et capte un auditoire grandissant - elle représente quelle proportion de personnes qui se revendiquent "féministes" ? Veux-tu bien admettre qu'au sein de ce même groupe qui se revendique féministe il existe une proportion égale voire plus importante de personnes se revendiquant féministes qui sont bien plus mesurés et pondérés dans leur propos ? Emma Watson par exemple ça te dit quelque chose ? Elle est même l'instigatrice d'un mouvement s'appelant "He for she", et oui un mouvement qui inclut les méchants hommes dans le combat féministe. Mince alors. Si ça vaut la peine de parler des extrêmistes, pourquoi on parlerait pas aussi des modérés, surtout s'ils sont plus nombreux ?

Deuxième question :

Concrètement, quel impact négatif le féminisme a eu sur ta vie et celle de ton entourage ? Parlons-en. Mais avec des faits please. Si ce n'est un facepalm général devant la vidéo de Marion Seclin ? Car, à côté, moi des problèmes que le virilisme, le patriarcat, l'apologie du mâle dominant et fort a causé je peux t'en citer une pléthore, chiffres + anecdotes + documentaires à l'appui, y compris - et j'ai presque envie de dire SURTOUT - les problèmes que ça cause aux hommes. Hé oui.

Le malaise sociétal, il vient... de la société, pas des femmes, ni des hommes. Croire que pointer les clivages entre genres et exacerber les antagonismes en se constituant chacun son petit groupuscule de son côté pour dénoncer les manœuvres de l'autre camp va améliorer quoi que ce soit c'est exactement ce qui fait que les choses avancent lentement.

Citation:
Envoyé par Tom A Voir le message
Notic a déjà commencé à te répondre là-dessus, et il n'y a pas que sur Internet : de plus en plus de filles pensent comme ça, pour notre génération 25-30 ça devient la norme.

Tu t'assoies confortablement dans le métro ? C'est du manspreading odieux (on en parle de leurs sacs sur les sièges ?)
Tu abordes dans la rue ? C'est du harcèlement.
Tu fais une blague ? C'est du harcèlement et du misogynisme.
Tu sexualises une conversation ? C'est du harcèlement (ok, pas avec toutes, mais j'y ai déjà eu droit)
Tu offres de payer l'addition ? Tu veux l'acheter.

Etc... Crois-moi, ces féministes-là existent bien, elles font même des rassemblements interdits aux hommes quand il y avait Nuit Debout par exemple.
Il faudrait les envoyer en Afrique rurale où des petites filles de 9 ans se font violer par tradition, là il y a besoin de féminisme. Pas en France !
Terrible, on t'a donc reproché d'écarter les jambes, on t'a reproché d'avoir fait une blague et abordé quelqu'un (ce qui, c'est bien connu, ne peut nous être reproché que par les femmes). A nouveau, je compatis. Je n'ose imaginer la souffrance que tu aurais ressenti si on t'avait agressé sexuellement. Tu aurais fait une grève de la faim ?

Personnellement, j'ai pas le souvenir qu'on m'ait reproché quoi que ce soit de ce genre là. Après je parle de mes expériences dans la vraie vie, s'il fallait prêter attention à tous les délires des gens sur Internet, on ne serait pas sorti. D'ailleurs pourquoi vous y prêtez attention ? Y'a même des gens qui croient que la terre est plate, est ce qu'en tant que personnes qui croient au fait que la terre est ronde on doit créer un groupe pour lutter contre cette dérive extrême ? J'y songe.

Je rebondirais même pas sur cette histoire de viol par tradition. C'est d'un niveau...
__________________
Autoluminescent.

Dernière modification par once-around ; 02/08/2017 à 20h26
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 02/08/2017, 21h45
Tom A Tom A est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 332
Par défaut

Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Deuxième question :Concrètement, quel impact négatif le féminisme a eu sur ta vie et celle de ton entourage ? Parlons-en. Mais avec des faits please.
"On est une génération d'hommes élevés par des femmes, c'est pas une gonzesse la solution à nos problèmes" (Fight Club)

Les femmes prétendent "prendre le pouvoir", on est dans une logique d'affrontement direct.

Petit rappel : A la Nuit debout, les réunions non mixtes des féministes font débat
Maintenant, imagine deux secondes qu'on interdise un groupe de parole public à une autre frange de la population que les hommes. Les juifs, par exemple. Tu vois mieux le problème ? Le néologisme "féminazi" n'est pas usurpé parfois.

Puisqu'on est sur ADS, je vais aussi parler séduction : le féminisme qui dit aux hommes de ne pas montrer leur virilité, d'être gentil avec les femmes, de ne pas assumer leur côté "dominant"... est en train de créer une génération de nice guys. Tu veux un fait ? Mon père travaillant sur Paris, j'ai été élevé par ma mère uniquement. Devine ce qu'il m'est arrivé ? Et je suis loin d'être le seul dans ce cas !

Le féminisme, tel qu'il est actuellement, est castrateur : on est passé de la logique "égalité" à la logique "écrasez-vous".


Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Terrible, on t'a donc reproché d'écarter les jambes, on t'a reproché d'avoir fait une blague et abordé quelqu'un (ce qui, c'est bien connu, ne peut nous être reproché que par les femmes). A nouveau, je compatis. Je n'ose imaginer la souffrance que tu aurais ressenti si on t'avait agressé sexuellement. Tu aurais fait une grève de la faim ?
Justement, c'est ça le problème. Les féministes du 21e siècle sont bien au chaud et bien en sécurité en France où elles ont leur petit congé maternité, peuvent pratiquer l'hypergamie comme elles le sentent et se plaindre à longueur de temps que si elles ne réussissent pas dans la vie c'est de la faute des hommes...
Et c'est quoi leurs revendications ? Une histoire de place assise dans le métro ? Que personne ne leur parle dans la rue (houlaaaaa ne parlons surtout pas aux inconnus alors) ? Leur combat n'a plus lieu d'être en France ! Même leur soit-disant combats fondés sont des entourloupes : l'inégalité salariale dont elles prétendent être victimes... tient en réalité compte du congé maternité

Ce faisant, je réponds aussi à ta première question : on parle des extrémistes parce qu'elles mènent un combat déconnecté de la réalité.


Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Je rebondirais même pas sur cette histoire de viol par tradition. C'est d'un niveau...
Attention : âmes sensibles s'abstenir, cette lecture est vraiment éprouvante.
Dans le district de Nsanje, le viol des femmes est consacré par la tradition

Ce que je veux dire, c'est que là il y a un vrai combat féministe à mener. C'est autre chose que ce genre de délires :
Vie de meuf (lien directement accessible depuis le site de "osez le féminisme")...


Donc, pour en revenir au sujet : les MGOTW vont peut-être trop loin, mais c'est une réaction logique face au matraquage féministe dans les sociétés occidentales.

Dernière modification par Tom A ; 02/08/2017 à 21h51
Réponse avec citation
  #30  
Vieux 02/08/2017, 21h53
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 849
Par défaut

Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Tu veux parler honnêteté intellectuelle ? Ok, causons honnêteté intellectuelle.

Première question (oui, c'est deux questions en une, c'est cadeau les coupaings !) :

Selon toi, cette frange du féminisme "extrême" - dont j'attends par ailleurs toujours qu'on me montre, preuves à l'appui, à quel point elle se répand et capte un auditoire grandissant - elle représente quelle proportion de personnes qui se revendiquent "féministes" ? Veux-tu bien admettre qu'au sein de ce même groupe qui se revendique féministe il existe une proportion égale voire plus importante de personnes se revendiquant féministes qui sont bien plus mesurés et pondérés dans leur propos ? Emma Watson par exemple ça te dit quelque chose ? Elle est même l'instigatrice d'un mouvement s'appelant "He for she", et oui un mouvement qui inclut les méchants hommes dans le combat féministe. Mince alors. Si ça vaut la peine de parler des extrêmistes, pourquoi on parlerait pas aussi des modérés, surtout s'ils sont plus nombreux ?

Deuxième question :

Concrètement, quel impact négatif le féminisme a eu sur ta vie et celle de ton entourage ? Parlons-en. Mais avec des faits please. Si ce n'est un facepalm général devant la vidéo de Marion Seclin ? Car, à côté, moi des problèmes que le virilisme, le patriarcat, l'apologie du mâle dominant et fort a causé je peux t'en citer une pléthore, chiffres + anecdotes + documentaires à l'appui, y compris - et j'ai presque envie de dire SURTOUT - les problèmes que ça cause aux hommes. Hé oui.

Le malaise sociétal, il vient... de la société, pas des femmes, ni des hommes. Croire que pointer les clivages entre genres et exacerber les antagonismes en se constituant chacun son petit groupuscule de son côté pour dénoncer les manœuvres de l'autre camp va améliorer quoi que ce soit c'est exactement ce qui fait que les choses avancent lentement.
Alors quand je parlais d’honnêteté intellectuelle, c'était pour dire qu'il faut nuancer le discours "extrémiste" avec les féministes autant qu'avec les MGTOW. Je suis d'accord avec ce que tu viens de dire évidemment, la frange extrémiste ne représente qu'une minorité (malheureusement trop visible) du féminisme. On ne peut pas réduire le féminisme à marion séclin, exactement comme on ne peut pas réduire les MGTOW au mec de la vidéo de narval.
Men Going Their Own Way: tout est dans le titre, c'est un mouvement qui invite à sortir des conventions et à réfléchir à ce qui est bien pour soi et pas forcément vers un gros machisme primaire. Je ne veux pas me faire leur avocat hein! J'essaye juste d'en faire l' analyse avec le même traitement qu'avec le féminisme.
Dans le fond de ce que tu dis je suis d'accord avec toi, à part sur Emma watson que je trouve con comme une valise et qui à mon avis ne fait pas honneur à son mouvement. (mais bon c'est un avis perso) Mais pour faire le parallèle avec "He for She" il y a aussi plein de femmes leadeuse dans le mouvement MGTOW (et autrement plus brillantes que Emma même si elle est super bonne).

Pour la question je me cite: "Nous (les dragueurs) nous sommes les premiers bénéficiaires du féminisme, c'est pas moi qui me plaindrait que les femmes soient plus "faciles" qu'il y a 50 ans avant la révolution sexuelle." ou "(je suis le premier à dire qu'à choisir je préfère être un homme) ".
Donc à titre complètement personnel, je suis plutôt pro-féminisme. (Le concept de femme au foyer très peu pour moi). Mais je ne suis pas du tout représentatif de la population et je ne vis même plus en France depuis bien longtemps.

Le malaise sociétal incarné par les MGTOW n'est pas du aux femmes c'est vrai (je n'ai jamais dit ca d'ailleurs) il est du au féminisme. Féminisme qui je le répète, a apporté de nombreuses choses positives, mais pas que...

Un bon exemple de ta "malhonnêteté intellectuelle" (désolé le mot est trop fort mais je ne sais pas comment l'exprimer autrement. <3 ) c'est que tu fais la remarque à Tom A pour son argument pété sur les petites africaines violées mais tu ne cites pas Cassandre qui nous sort limite un point Godwin juste au dessus.

[Et au passage Cassandre: WTF? J'ai souvent lu tes réfléxions et arguments avec beaucoup d’intérêt mais là...]


EDIT: TOM A, merci pour le lien j'allais te le demander en MP

Dernière modification par Notic ; 02/08/2017 à 21h57
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 10h55.