Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 27/10/2016, 22h41
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 279
Par défaut La fracture Homme/Femme

Voilà, on voit assez souvent des gens un peu meurtris par leur relation au sexe opposé.

Que ce soit simple affaire de perception, ou une réelle histoire difficile, ou encore une somme de petites difficultés qui finissent par entrainer une montagne de solitude pesante, je pense qu'on a tous plus ou moins connu la frustration voire la rancoeur.


Je vous propose donc ici d'essayer d'exprimer tout ça.
Par contre, je vous demande de faire gaffe à :
- la misogynie de base (du style "toutes des salopes sauf maman")
- l'effort d'analyse plutôt que d'exacerber soit la colère soit la complainte (essayer de comprendre ou du moins d'expliquer le plus factuellement possible)

Ensuite, on essaiera de passer tout ça en revue et d'apporter des réponses concrètes et pragmatiques pour améliorer tout ça.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 27/10/2016, 23h01
Avatar de The Burning Ghost
The Burning Ghost The Burning Ghost est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 1 404
Par défaut

J'aime le principe du topic, c'est une idée plutôt bonne.

Ma relation aux femmes varient en fonction de mon humeur et en ce moment je suis plutôt de bonne humeur donc pas trop de frustration à exprimer mais je me ferai un plaisir de suivre ce topic
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 27/10/2016, 23h58
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: Montreal
Messages: 19 683
Par défaut

Je n'ai jamais eu une seule relation avec le sexe opposé traumatisante.

Sans aucun doute parce que je sais séléctionner des filles saines ou éviter/nexter les filles instables.

Du coup, je vais pouvoir apporter mon aide j'imagine :-)
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

Mon 2d journal :
Run salmon, run...

LE FÉMINISME EST UNE SUPERCHERIE, UNE POLLUTION INTELLECTUELLE.
#KILLFEMINISM
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 28/10/2016, 00h56
Avatar de once-around
once-around once-around est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 361
Par défaut

Allez, j'inaugure. (en espérant ne pas me faire passer devant sur la ligne d'arrivée pendant la rédaction ) Par contre désolé mais je ne vais pas verser dans la sinistrose dès le début, mes excuses aux amateurs de déclarations de guerre au sexe opposé.

J'ai longtemps été frustré de mes relations avec les femmes. A un moment, ça en avait atteint un tel point que j'ai même pu me montrer violent C'était à l'égard d'une fille qui m'avait rejeté en boîte. J'avais bu. Mais ça ne constitue en rien une excuse. Quand j'y repense maintenant, ça me fait rire plus qu'autre chose Bien sûr, ça n'a rien de drôle objectivement et si j'avais l'occasion aujourd'hui de pouvoir m'excuser de nouveau platement auprès de l'intéressée, je le ferais dans le seconde qui suit. Mais disons que j'étais si con, si jeune, si puceau et que ça me paraît tellement loin et absurde que je ne peux qu'en rire. Vraiment. J'ai été minable mais je n'en ai pas honte. Ca fait partie de mon histoire. J'ai toujours abhorré les discours des mecs qui se détournent de leur passé en disant "J'ai changé, ce n'était pas moi à cette époque, blablabla". Non. J'ai fait des conneries, je les assume. Je ne m'en cache pas, ce sont ces erreurs et la culpabilité horrible qu'elles m'ont fait ressentir qui ont fait de moi l'homme meilleur que je suis aujourd'hui. Ca c'était pour l'introduction.

Rentrons dans le vif du sujet. Pourquoi être frustré ? Et bien disons que passer la vingtaine sans avoir embrassé une fille (si ce n'est un baiser volé à une petite étudiante chinoise dans un taxi, putain quel con bordel ) ni même avoir osé envisager quelque chose de plus lubrique, avoir les potes qui te charrient sec derrière, ton petit frère de 5 ans de moins qui se dépucèle avant toi, le daron bien taquin qui te tease devant chaque amie qui t'a FZ bah voilà, ça n'aide pas vraiment à se construire une estime personnelle à partir de rien.

Le souci de départ c'est que comme beaucoup d'AFC/needy, j'ai construit mon univers émotionnel et ma grille de lecture des relations hommes/femmes autour d'œuvres fictionnelles cucul la praline qui te faisaient miroiter la relation "garantie sans erreur" entre X et Y qui se rencontrent un soir de pluie et tombent amoureux après diverses péripéties où finalement madame se rend compte qu'elle est amoureuse de monsieur et qu'il ne peut en être autrement, qu'ils se sont trouvés, que même un séjour à l'île de la tentation ne saurait bousculer ses certitudes et qu'il faut vite se passer la bague au doigt. Bien sûr dans tout ce petit monde, point de place pour le sexe. De toute façon, le sexe c'est mal. Les gens s'adonnent vraiment à ce genre d'activités répugnantes ? Les filles qui sucent sont des salopes, la nudité c'est sale et c'est inimaginable de penser que maman, grande sœur et cousine ont envie de cul, arrête tes conneries ! Ma lubie étant plus jeune c'était les mangas de meuf, les shojos (si vous voulez des noms c'est en MP, les coquins). Pareil, aucune honte. Mais putain, en y repensant, cette saloperie m'a détruit mon adolescence. J'ai pendant longtemps évolué en me disant que la femme de ma vie, je la rencontrerais de manière totalement aléatoire et que je saurais directement que c'est THE ONE vu qu'elle saura tout autant que moi que je suis THE ONE.

Sauf que THE ONE n'est jamais arrivée (la salope). La pression sociale et le désir sexuel eux par contre ont commencé à devenir assez envahissants. D'ailleurs, ça me fait penser à une anecdote hilarante au sujet d'un pote qui a à peu près le même background idéologique que moi et qui à l'époque où il a eu sa première copine mettait deux caleçons pour cacher à sa meuf qu'il avait la gaule lorsqu'ils étaient ensemble parce qu'il avait honte car c'est bien connu, le sexe c'est crado

Dès lors, devant la réalité abrupte et concrète, toutes mes petites illusions ont commencé à se fissurer petit à petit. Trop lentement maintenant que j'y repense. Mais c'était de ma faute. C'est moi qui tenais trop à ce petit confort bien passif, bien doux du "ça viendra t'inquiète mon grand, reste comme tu es".

Et du coup, pendant toute mon adolescence j'ai été ce petit toutou attentionné, gentillet qui attendait la rencontre fatidique. Et quand une fille se mettait subitement à me plaire, là c'était la débandade totale parce que de toute manière c'était la femme de ma vie, que vous le vouliez ou non, bitches. OI TIME, ladies and gentlemen. Il fallait que je fasse comme dans les mangas : Etablir des petits stratagèmes de folie pour la faire tomber dans mes filets, épier ses moindres faits et gestes pour comprendre ses centres d'intérêt et ainsi être capable de répondre au mieux à ses attentes, sympathiser avec ses copines pour qu'elles fassent ma promo (déjà un pro du DHV à l'époque, n'haïssez pas) bref un vrai plan de bataille du mec qui cible la femme de sa vie et qui veut pas la louper. Et de toute façon, si elle veut pas de moi, c'est pas grave, moi tout ce que je veux c'est son bonheur (oui j'ai vraiment pensé ça un jour dans ma vie. Et là j'étais sobre). Sauf qu'objectivement et avec le recul c'était surtout de l'esbroufe pour ne pas avoir à passer à l'action et ne pas prendre de râteau car si râteau il y'avait, ce serait la fin du monde J'ai des milliers d'anecdotes de conneries que j'ai pu faire en OI, je pourrais écrire une bible à ce sujet, si un éditeur est intéressé, ma boîte à MP est open

Passées plusieurs expériences de la sorte qui enlèvent toute saveur à ta vie, bah t'en viens un peu à questionner le monde qui t'entoure. Sauf que forcément, ça prend du courage de remettre en question ton passé, ta perception du monde et tes mangas adorés. Donc presque naturellement, tu en arrives au "Toutes des salopes. Sauf maman. Et grande sœur. Et cousine. Et puis de toute façon elles, elles baisent pas d'abord". J'ai lu une très belle phrase à ce sujet un jour : "Quand tu as fini d'épuiser tes ressources, tu commences à épuiser celles des autres". C'est exactement ça. Un mécanisme de défense tout con. Et je vous enjoins tous à réfléchir là dessus. Derrière tout individu qui attaque les autres, il y'a toujours un individu qui souffre. Ne l'oubliez jamais. On ferme la parenthèse bisounours.

En soi, si ce n'est ces épisodes de frustration extrême dont j'ai fait montre auprès de certaines filles, je ne me suis jamais réellement épanché sur ma rancœur envers le sexe féminin. J'ai toujours été quelqu'un d'assez calme. Mais je bouillonnais intérieurement. Bien souvent je m'y prenais de manière douce en vidant mon sac auprès de mes amies filles en critiquant les fâââmes, leur hypocrisie, leur double discours, leur amour pour les films Disney, leur souhait d'avoir un mec attentionné, gentil et protecteur alors que dans le même temps elles sortaient toutes avec le bad boy qui gonflait les pecs et qui en avait rien à foutre d'elles. Faudrait savoir ce que tu veux, salope !
Soit c'était ça soit j'essayais de faire valoir mes qualités humaines, que je percevais comme incroyables, auprès d'autres filles, insister sur le fait que moi j'étais différent, j'étais pas un connard qui jouait avec les filles, moi je leur donnerai de l'amour et de l'attention et du dîner aux chandelles sur du Barry White. C'était ça mon positionnement. Le fameux prétexte nice guy. C'était mon hameçon à attention, ma quête de pitié. Quelle belle saloperie.

Le plus dingue c'est que quand une fille ne m'intéressait pas et que j'étais en confiance... Bah j'étais un putain de natural. J'en ai rendu plusieurs folles de moi. Et en y repensant, je me dis que c'est un peu le constat de cette différence de comportement en fonction de l'environnement qui m'a poussé à me remettre en question car là je pouvais difficilement nier l'évidence : c'était d'abord moi le problème.

La suite "How i got over it" au prochain épisode, il se fait tard les cocos !
__________________
Autoluminescent.

Dernière modification par once-around ; 28/10/2016 à 01h01
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 28/10/2016, 10h11
Shyn Shyn est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: fvrier 2012
Messages: 4 964
Par défaut

En général, je sais plutôt bien sélectionner mes partenaires, y a deux relations qui m'ont toutefois assez perturbées.

La première, m'as plaqué parceque j'étais malade, trop de pression, pas d'avenir, elle s'ennuyait parce que je voulais pas sortir (bah ouaip, fallait que j'y mette de la bonne volonté aussi, après tout, se faire diagnostiquer un cancer a 25 ans, pas de quoi se renfermer ni être fatigué si ? )

La deuxième... j'aurai du me méfier, le genre de nana qui n'as connu que des mecs violent, pas de chance... ou pas.
Infâme, un monstre de jalousie et de possessivité (qui a bien attendu plusieurs mois avant de commencer a révéler ses travers), qui cherchait le conflit violent en permanence, au point de venir se planter face a toi et de te provoquer ouvertement, te bousculer et te dire "bah vas y ! frappe moi !".
Heureusement que j'ai pris appris il y a bien longtemps a enfermer a double tour toute cette violence, sinon je serai encore en train de lui payer les prothèses faciales.
__________________
Pour en savoir plus sur moi : mon journal

Reforger son corps : http://forum-seduction.artdeseduire....sculation.html
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 28/10/2016, 10h23
Avatar de PoissonRouge
PoissonRouge PoissonRouge est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: dcembre 2015
Messages: 406
Par défaut

Merci pour le sujet Don Diego.

Première expérience très tôt avec une nana plus âgée, le truc dont la plupart des gars se seraient vantés pendant des années. Moi ça m'a juste anéanti de pas comprendre pourquoi cette fille était venue me chercher et me faire découvrir des choses folles puis m'avait ensuite tout refusé en me renvoyant une atroce image de moi-même.

C'est sans compter l'éducation de merde que j'ai reçu qui m'offrait également une vision répugnante de mon désir et de la sexualité en général (once-around tu as pratiquement exprimé tout ce que j'avais en tête à ce sujet !).

Du coup, au moment où tous les autres commençaient à se découvrir, moi je me voyais comme un monstre. J'avais une peur profonde de montrer ce que je pouvais ressentir, si bien que j'en suis devenu incapable de la moindre sincérité, et aujourd'hui encore je n'y arrive pas.

Avec le temps j'ai néanmoins rencontré d'autres femmes, mais ça ne s'est jamais bien passé. J'ai également eu le droit à des déclarations d'amour qui m'ont complétement paralysé. Et la dernière avec qui j'ai couché m'a renvoyé une si mauvaise image de moi-même (alors que c'est elle qui s'est tirée avec un autre) que ça n'a fait qu'empirer la situation.

Si bien que j'en suis arrivé à la nécessite de consulter quelqu'un pour m'en sortir. Ça fait désormais plus de 3 ans que je suis une thérapie. Je commence à bien faire la part des choses entre ce que j'ai pu vivre et la réalité des relations homme-femme, mais j'admets qu'en situation je suis toujours incapable de dépasser mes blocages.

Je crois que le plus difficile c'est d'arriver à ressentir et accepter l’intérêt des femmes pour ma personne et pour le sexe. Ça peut paraitre débile de l'exprimer de cette façon tellement ça doit sembler naturel pour la plupart des gens, mais quand je me retrouve en tête à tête avec une nana sur son canapé, je suis encore incapable d'imaginer qu'elle puisse attendre autre chose de moi...
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 28/10/2016, 11h35
Make-Me Make-Me est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: juin 2015
Localisation: Anywhere but here
Messages: 2 533
Par défaut

Once-Around, woaw ! Tu décris vraiment bien ce que peut ressentir un débutant qui part de zéro ! C'est limite un excellent article pour motiver ceux qui pense qu'ils n'y arriveront jamais.

Cependant jusqu'à présent vous n'avez jamais fait de généralisation malgré vos blessures sentimentales : toutes des putes, toutes des salopes... Pourtant c'est un peu le sujet si j'ai bien compris. On dirait qu'à aucun moment vous n'avez eu ce genre de pensées.

Je remarque surtout que vous faites surtout bien la distinction entre les expériences malheureuses et le fait que ce n'est pas fatalement quelque chose qui se reproduira toute votre vie parce que les femmes sont ceci ou cela.

Perso je me retrouve en chacun de vous et n'ai jamais pensé que les femmes avaient un soucis, je me disais plutôt que c'est moi qui est nul et n'y arrivera jamais, donc jamais eu cette rancoeur si ce n'est envers moi-même.

Donc personne n'a jamais eu à un moment de sa vie ce sentiment de rancœur envers toute la gente féminine ?
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 28/10/2016, 11h39
Avatar de once-around
once-around once-around est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 361
Par défaut

Citation:
Envoyé par PoissonRouge Voir le message
Merci pour le sujet Don Diego.

Première expérience très tôt avec une nana plus âgée, le truc dont la plupart des gars se seraient vantés pendant des années. Moi ça m'a juste anéanti de pas comprendre pourquoi cette fille était venue me chercher et me faire découvrir des choses folles puis m'avait ensuite tout refusé en me renvoyant une atroce image de moi-même.
Ça ressemble un peu au comportement d'une manipulatrice ça, tu t'es renseigné à ce sujet ?

Sinon good luck on your recovery, buddy ! Et tout ça n'a rien de débile bien au contraire surtout au vu de ce que tu as vécu étant plus jeune.
__________________
Autoluminescent.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 28/10/2016, 11h54
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 279
Par défaut

Citation:
Donc personne n'a jamais eu à un moment de sa vie ce sentiment de rancœur envers toute la gente féminine ?
Si, moi.

C'est pourquoi je garde une affection démesurée pour des personnages comme BC ou Reflex


Effectivement tant qu'on n'a pas accepté l'idée d'un travail sur soi, on prend en pleine gueule le décalage entre l'imaginaire et le réel.

(Once Around toi aussi tu t'es saboté avec des conneries du style Video Girl Ai ? )
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 28/10/2016, 12h09
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

Je suis là, je vous surveille.

Ne parler pas des femmes trop en mal !
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 16h56.