Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 28/10/2016, 13h22
Avatar de PoissonRouge
PoissonRouge PoissonRouge est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: dcembre 2015
Messages: 406
Par défaut

Citation:
Envoyé par once-around Voir le message
Ça ressemble un peu au comportement d'une manipulatrice ça, tu t'es renseigné à ce sujet ?

Sinon good luck on your recovery, buddy ! Et tout ça n'a rien de débile bien au contraire surtout au vu de ce que tu as vécu étant plus jeune.
Merci pour les encouragements ! Je sais pas si t'as encore du chemin à faire là dessus, mais si c'est oui je te souhaite également bon courage !

Pour le comportement manipulateur je vois ce que tu veux dire et j'ai longtemps évoqué le sujet en thérapie. Avec le recul je me suis rendu compte qu'elle aussi été trop jeune pour penser à mal, ni même être vraiment lucide sur ce que l'on faisait.

En fin de compte il s'avère que ce genre d'évènement a beaucoup moins d'importance que je ne pouvais le croire. Les touche-pipi qui dérapent sont plus courants qu'on l'imagine mais pas forcement traumatisants.

C'est surtout son rejet brutal et incompréhensible qui m'a chamboulé, parce qu'elle avait pris conscience de certaines choses et moi pas. Couplé à mon éducation de merde j'en suis venu à considérer que cette première expérience était une chose foncièrement mauvaise, alors qu'honnêtement c'était pas la fin du monde. Mais ça a suffit pour me faire culpabiliser et me bloquer à chaque nouvelle tentative.

Là où j'ai vraiment joué de malchance, c'est que ma dernière copine avait elle aussi un lourd vécu (ancien copain en prison pour une histoire sordide), si bien qu'on a jamais été vraiment à l'aise ensemble et qu'elle ne faisait qu'alimenter la mauvaise image que j'avais de moi-même par sa peur des hommes violents.

Je sais pas si ton ex était pareille Shyn, mais une fille qui arrive à te dégouter d'être un mec et d'avoir des couilles, c'est assez déstabilisant.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #12  
Vieux 28/10/2016, 15h41
Avatar de once-around
once-around once-around est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 361
Par défaut

Citation:
Envoyé par PoissonRouge Voir le message
Merci pour les encouragements ! Je sais pas si t'as encore du chemin à faire là dessus, mais si c'est oui je te souhaite également bon courage !
Oui car disons que je considère que c'est un chemin de croix sans fin. Mais j'ai beaucoup avancé. J'ai encore de la route, beaucoup de route, surtout dans le domaine de la séduction. L'estime de soi, ça va déjà beaucoup mieux. Parfois j'ai des élans de needisme, d'apitoiement mais contrairement à avant, ça ne dure jamais. Car je sais que je suis le seul et unique responsable de mon bonheur et de l'image que j'ai de moi. Alors que par le passé je pouvais passer des mois entiers sans sortir de chez moi effrayé à l'idée de l'image que les gens pourraient me renvoyer. Mais à chaque fois que je regarde en arrière, j'apprécie ce que j'ai parcouru. C'est ce qui fait de moi ce que je suis aujourd'hui et qui fait que j'ai beaucoup moins de mal à assumer mon regard dans la glace chaque matin. J'ai aucune honte à évoquer mon passé. J'évite de parler en public du dépucelage tardif parce que c'est anti-sexy () mais à part ça, je suis transparent sur tout. Je pense que faire le deuil d'un passé traumatisant et être capable de l'assumer à la face des gens façon "not giving a fuck" est la première étape vers la guérison. Tu en es déjà à ce point là, la reconstruction viendra avec le temps, je te le souhaite et je n'en doute pas Par contre je ne pense pas que l'on puisse parler de malchance au sujet de ta dernière relation, pour moi tu es irrémédiablement attiré/plus à l'aise avec ce genre de filles du fait de ta perception de toi-même. C'est une simple hypothèse, je peux me tromper. Mais pour citer ma propre expérience, j'étais un LSE, j'attirais toujours des LSE.
Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
Si, moi.

C'est pourquoi je garde une affection démesurée pour des personnages comme BC ou Reflex


Effectivement tant qu'on n'a pas accepté l'idée d'un travail sur soi, on prend en pleine gueule le décalage entre l'imaginaire et le réel.

(Once Around toi aussi tu t'es saboté avec des conneries du style Video Girl Ai ? )
Je connais pas cette référence en particulier mais à la lecture du synopsis, oui c'est exactement le genre de trucs qui m'émoustillait étant ado.

Déjà j'étais accro aux trucs à la Rumiko Takahashi (Juliette je t'aime, Ranma 1/2), je me rappelle également d'un pur shojo qui s'appelait Urukyu. Le plus drôle étant que je parlais souvent de ce manga avec une fille qui était folle de moi et qui adorait mon côté fleur bleue (sans que moi je fusse capable de me rendre compte que si elle était croque c'était justement parce qu'avec elle j'étais complétement détaché et C&F sur toute la ligne). Comme j'adorais le style, j'avais un besoin constant de découvrir de nouveaux titres et j'ai été jusqu'à lorgner sur des trucs un peu glauque genre Saikano (Larme Ultime en VF). Mais ce qui a le plus endommagé mon inconscient c'est le pendant version fantasme masculin des shojos : Les harem mangas. En tête de liste, Love Hina. A ne jamais mettre entre les mains d'un AFC. Ce truc peut détruire votre vie. T'es un jeune garçon en plein dans ses premiers émois masturbatoires et tu plonges dans un univers où le héros, un pur AFC+++, est entouré constamment de gros seins qui lui courent après. Ken Akamatsu, si tu me lis, je t'aime mais t'es vraiment un FDP.

Je me rappelle aussi m'être promis à l'époque de me dépuceler avant le cap Eikichi Onizuka des 22 ans. J'ai foiré ma mission

@Make-me : Je souhaite rebondir sur pas mal de points de ton message mais je manque un peu de temps là tout de suite, j'essaierai de te répondre d'ici à ce week-end
__________________
Autoluminescent.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 02/11/2016, 01h32
Damemas Damemas est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2013
Messages: 218
Par défaut

Citation:
Envoyé par Shyn Voir le message
La deuxième... j'aurai du me méfier, le genre de nana qui n'as connu que des mecs violent, pas de chance... ou pas.
Infâme, un monstre de jalousie et de possessivité (qui a bien attendu plusieurs mois avant de commencer a révéler ses travers), qui cherchait le conflit violent en permanence, au point de venir se planter face a toi et de te provoquer ouvertement, te bousculer et te dire "bah vas y ! frappe moi !".
Heureusement que j'ai pris appris il y a bien longtemps a enfermer a double tour toute cette violence, sinon je serai encore en train de lui payer les prothèses faciales.
Je sais pas si ça te perturbe encore cette histoire, mais je voulais juste t'amener un élément de réponse probable sur son comportement.

En travaillant avec les assos pour les victimes de violences conjugales, il y a un truc que tu apprends, c'est qu'à partir du moment où une nana a connu un conjoint violent, si son trauma n'est pas pris en charge ensuite par des spécialistes (psy), elle va presque inévitablement répéter le scénario.
Soit en "sélectionnant" mal les partenaires, soit en "recréant" le scénario avec un partenaire lambda.
Et la "jalousie" / "possessivité" sont justement souvent des stigmates de cette 1ère relation traumatisante (= violences conjugales). T'entends souvent des femmes victimes de violence dire "avant la relation avec X, j'étais pas comme ça, j'étais pas jalouse et depuis je me contrôle plus".
Il y a beaucoup d'auto-sabotage, de culpabilisation, de haine de soi chez les victimes de violence ("je l'ai mérité, je me suis fait ça à moi") et c'est un peu comme si elles se punissaient ou se confortaient dans l'idée ("c'est moi le problème, toutes mes relations mènent à ça") en sabotant leur relation ou en choisissant mal leurs partenaires. Et le problème, c'est qu'elles renforcent constamment le cercle vicieux en empilant les relations toxiques et abusives. (Quand je dis "elles font ci ou ça" c'est pas de leur faute ou conscient hein ! c'est juste qu'elles ne peuvent plus faire autrement).


TL;DR : En gros les comportements complètement toxiques sont bien souvent des CONSEQUENCES du trauma (1ere relation abusive, violente) et non une cause.
Mais oui c'est la pire idée du monde de se mettre en couple avec une ex-victime de violences conjugales si elle n'a pas été prise en charge / ne se fait pas prendre en charge (parce qu'une personne traumatisée peut devenir elle-même toxique).
C'est quasi impossible de retrouver des relations saines après des violences conjugales sans se faire aider. Malheureusement, les victimes mettent souvent des années à être prises en charge sérieusement.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 02/11/2016, 09h05
Shyn Shyn est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: fvrier 2012
Messages: 4 964
Par défaut

Je suis entièrement d'accord Damemas.

Le problème étant, qu'ayant eu un passé trés difficile, je suis pas vraiment du genre a me dégonfler en LTR en fuyant dés l'annonce de ce genre de trauma... qui n'arrive pas rapidement, bien évidemment, il faut souvent plusieurs mois avant que ça ressurgisse, du coup t'as plutôt envie d'aider ta compagne a surmonter ça, plutôt que lui dire "oh ! really ? bon ben salut."

Mais c'est clair que maintenant, je fuis ce genre de profil comme la peste, c'est malheureux pour elles, mais j'ai pas pour vocation de soigner les gens, j'ai suffisamment de squelettes dans mes placards a moi.

C'est pour ça que je trouve souvent assez paradoxal le "don't ask, don't tell", parceque d'un côté, t'as pas envie que ton passé sentimental ou celui de ta partenaire influe sur ta relation, d'un autre, c'est lui qui détermine l'état psychologique qui va s'instaurer dans une relation derrière.

Après non, cette histoire ne me perturbe pas, a vrai dire, aucune de mes LTR ne me perturbe, des femmes, j'en fréquenterai sans problème jusqu'a la fin de ma vie, et je sais trés bien que c'est le propre de celle-ci que d'avoir des gens qui y entre et en sorte a intervalle régulier.
Ça me donne des anecdotes a raconter.
__________________
Pour en savoir plus sur moi : mon journal

Reforger son corps : http://forum-seduction.artdeseduire....sculation.html
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 02/11/2016, 16h28
Damemas Damemas est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2013
Messages: 218
Par défaut

Citation:
Envoyé par Shyn Voir le message

C'est pour ça que je trouve souvent assez paradoxal le "don't ask, don't tell", parceque d'un côté, t'as pas envie que ton passé sentimental ou celui de ta partenaire influe sur ta relation, d'un autre, c'est lui qui détermine l'état psychologique qui va s'instaurer dans une relation derrière.
On est d'accord.
Perso, j'ai toujours interprété le "don't ask don't tell" par rapport au nombre de partenaires sexuels.
En revanche comme tu le dis c'est intéressant / essentiel (?) de savoir ce qu'il en est du passé amoureux de ta nouvelle meuf / ton nouveau mec si t'envisages une LTR avec.

Bref, fin du HS
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 02/11/2016, 17h08
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

Citation:
Envoyé par Damemas Voir le message
On est d'accord.
Perso, j'ai toujours interprété le "don't ask don't tell" par rapport au nombre de partenaires sexuels.
En revanche comme tu le dis c'est intéressant / essentiel (?) de savoir ce qu'il en est du passé amoureux de ta nouvelle meuf / ton nouveau mec si t'envisages une LTR avec.

Bref, fin du HS
T'es pas si HS que ça car quand un homme casse le fémur d'une femme, cela s'appelle aussi une fracture.
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 02/11/2016, 17h12
Shyn Shyn est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: fvrier 2012
Messages: 4 964
Par défaut

Citation:
Envoyé par Damemas Voir le message
On est d'accord.
Perso, j'ai toujours interprété le "don't ask don't tell" par rapport au nombre de partenaires sexuels.
En revanche comme tu le dis c'est intéressant / essentiel (?) de savoir ce qu'il en est du passé amoureux de ta nouvelle meuf / ton nouveau mec si t'envisages une LTR avec.

Bref, fin du HS
C'est d'ailleurs un critère de sélection essentiel pour moi ce rapport au passé.
Une nana qui va se la jouer Caliméro, "je suis tombé que sur des cons", ou qui bave sur tous ses exs, je la next direct, c'est un signe qu'elle n'as aucun recul sur sa responsabilité dans ses ruptures et qu'elle a tendance a reproduire les même schémas sans jamais se remettre en cause.
__________________
Pour en savoir plus sur moi : mon journal

Reforger son corps : http://forum-seduction.artdeseduire....sculation.html
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 02/11/2016, 19h05
Avatar de Duc
Duc Duc est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: janvier 2010
Localisation: Paris 13ème
Messages: 10 022
Par défaut

Citation:
Perso, j'ai toujours interprété le "don't ask don't tell" par rapport au nombre de partenaires sexuels.
Moi aussi ! Quand j'ai écrit l'article, je pensais plus à ça : nombre de partenaire (et les variantes : pratiques sexuelles qu'on ne souhaite de toute façon pas reproduire, dont l'autre n'a aucun intérêt à en avoir connaissance, si ce n'est faire des cauchemars, ou autre variante : les questions sur la fidélité, qui peut quand même changer entre 16 et 30 ans par exemple).

En gros tout ce qui échoue à nous définir réellement tel que l'on est.
-50 partenaires ou 2 -> queutard/salope ou prude/puceau
-adepte de triollisme, de libertinage, de gangbang à un moment de sa vie mais dont on considère que ce n'est plus une définition qui nous correspond
-etc...

Bien évidemment, pour ce qui peut encore nous définir (violence conjugale, viol, etc...) je ne conseillerai pas le "don't tell". Je souhaite que dans la vie des personnes qui en ont été victimes, ce soit une part "négligeable" de leur personnalité (dans le sens : ils arrivent à s'épanouir dans leur vie, sans constamment se définir par ça). Mais bien évidemment, le propos n'était pas de dire (sur ces sujets là) : arrête d'emmerder le monde en racontant que tu as été abusé(e).

Ce genre de cas ne rentre pas dans le cadre de ce que je voulais exprimer dans l'article "don't ask don't tell".

D'ailleurs en mûrissant, il y a des choses que j'écrirai différemment dans l'article si je devais l'éditer.

Peut être qu'en ouvrant la section articles, je me repencherai dessus, y avait eu pas mal de commentaires intéressant (et encore maintenant).
__________________
A lire !!! Portail des articles collaboratifs
Un très très gros article en 4 parties p 10 et 11 et 15 !

Mon journal

The Dude (the Big Lebowski) :
"Yeah, well, you know, that's just, like, your opinion, man."
"Yeah, fuck it man! I can't be worried about that shit. Life goes on man!"
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 03/11/2016, 09h29
Shyn Shyn est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: fvrier 2012
Messages: 4 964
Par défaut

Duc, ça fait surtout partie de ces notions qui sont soit mal interprété, soit "obsolète".

Quand on lit des articles, on peut voir beaucoup de manœuvre "pour éviter de tomber dans la friendzone", qui sont juste la pour donner un cadre a des mecs un peu paumés sur la séduction et leur donner une ligne directrice et des mesures d'approches.

On dis par exemple de ne pas parler des exs lors d'un date... mais on sait tous que c'est plus ou moins vrai, ça dépend des situations, et parfois c'est surtout une manière d'aborder et de découvrir le comportement "en couple" de l'autre, donc ce qui transparait comme "warning, tu tombes dans la friendzone" est en fait un "j'envisage une LTR, et je voudrais savoir comment ça s'est passé pour toi avant".

Bref, a calibrer
__________________
Pour en savoir plus sur moi : mon journal

Reforger son corps : http://forum-seduction.artdeseduire....sculation.html
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 03/11/2016, 11h09
gauguin gauguin est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: avril 2010
Messages: 2 800
Par défaut

La fracture homme femme...

hmm, deja, ce n'est pas gagne parce qu'on ne veut pas les memes trucs. Biologiquement on n'est pas pareil, on ne reagit pas pareil, on n'a pas les memes enjeux.

Ensuite, nous sommes dans une societe de consommation (moins parce qu'on a moins de fric) mais l'un des effets pernicieux du marketinge surfant sur divers concept societaux bien pousses en avant (qui s'auto-alimentent) est une atomisation des individus pour avoir finalement plus de consommateurs. A partir de la, chacun veut "exister", parfois au detriment d'une union plus stable ou de sa recherche.

Gommage des genres et feminisation au sens culturel, consensuel, ont cree une situation de perte de reperes dans laquelle chacun n'est finalement pas si heureux. Le consensus mou n'a jamais satisfait personne mais c'est toujours un bon moyen de controle. Les hommes ont peur des femmes, les femmes peuvent moins compter sur les hommes "on fait les trucs ensemble", mais en fait, on ne fait rien... et on ne se comprend pas.

Ca marche toujours parce que nous sommes toujours naturellement pousses les uns vers les autres, mais pour le moment on a quelques batons dans les roues. Tiens, rien qu'a voir la propagande du cinema ou des sit-com sur les relations hommes femmes. Juste pour dire que malgre tout ce qui nous attire et nous pousse les uns vers (contre?) les autres, on est pas mal imbibe d'idees toutes faites dont il est difficile vraiment d'etre conscient.

Dernière modification par gauguin ; 03/11/2016 à 11h11
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 16h25.