PDA

Voir la version complète : Progrès et échec


bobyy
22/11/2013, 21h50
Salut

Petit introspection et descritpion de mon passé:

En 2nd, en mode gros rebelle, je passe du gros bizu au college au gros connard qui clash tout le monde, je m'élève socialement.
Au bout de 6 mois je m'embrouille avec mon meilleur amis a qui je devait tout, la plupart des gens le choissisent lui. J'ai toutefois pu voir pour la première fois de ma vie que je pouvais plaire, la plus belle meuf d'une colo a voulu sortir avec moi (HB9) mais j'ai pas porter mes couilles j'ai pas oser l'embrasser. Et au lycée je gardais des bonnes relations avec des jolies filles.

1er et etrminale: je me recrée un cercle d'amis, des gens 'normaux' mais, suite a des erreurs comportementale de ma part ou je ne sais quoi, je ne lie pas de liens profond, petit a petit je commence a perdre toute confiance en moi. A la fin de la terminale je suis invité a mes dernière soirée avec des gens du lycée, il ne me resteplus que quelques rares amis. Aucun amis fille depuis 2 ans>> Je me méprise!

1er année de fac: je n'ose même plus regarder les gens dans les yeux, je ne vais plus en cour car j'ai la diahrée lorsque je rentre dans une salle. confiance en soit: 0!!! voir -100

cette année, en prépa. Je me lie d'amitié a THE alpha, grace a mes vacances j'oses parler aux gens. Mais petit a petit la confiance re diminue, au bout d'une mois le déclin commence et je devient un leche cul.
Aujourd'hui même si j'ai des relations amicales avec les gens de ma classe je ne sais pas si le probleme viens de moi qui m'imagine des trucs mais j'ai l'impression que les gens ne veulent pas moi. Enfin si, mais pas 'assez', genre a la cantine si il ne reste pas de place pour moi c'est pas très grave, je suis obliger de suivre le groupe.Le truc c'est que du coup je m'isole par moi même, quand il travaillent je n'ose pas aller leur parler et du coup quand ils prevoient des trucs genre aller a macod il ne m'en parle pas. En plus de ca un mec de ma classe, qui a ultra confiance en lui, est jaloux car je parles au lycéenne et me taille en permanence (jamais devant moi, je l'ai remballer deux fois il ferme sa geule maintenant), ce qui augmente cette impression d'être un bouseux dans la classe.

Maintenant les points positifs; je reparle enfin a des gens, je n'ai plus peur de parler a des HB, même si souvent je ne sais pas quoi dire, mes pensée alterne entre le 'je suis un loser personne ne m'aime' et 'je suis un winner!'. Par contre je reste dans l'ombre de mon pote ultra alpha, mais au moins je peux m’améliorer et développer mon aisance relationnelle



Bref tout ca pour que vous compreniez ma situation.

Physiquement je suis, sans prétention, dans le top deux de la classe (après mon pote alpha encore lui :D) donc comment inverse la tendance? Afin d'être enfin a l'aise et me lier d'amitié réelle avec les gens de ma classe, doit je me faire discret ou au contraire aller vers les autre et participer au discutions?

SI des gens on vécu la même situation et qui veulent m'aider, ou au moin en parler avec moi par MP ca me fera grave du bien..

Ca me deprimer tellement de ne pas reussir a analyser mes situation sociale, de pas être inviter ect...

ps: je me rend compte que me question n'est pas pertinente haha en fait je cherche surtout a en parler avec des 'inconnus' afin de me liberer et qu'il n'y ai aucune conséquence a exprimer mon malaise actuel, qui dure depuis longtemps, et qui augmente au fur et a mesure que le temps passe.
ps2: même si je parle a des HB c'est grace a mon pote qui a nouer le contact mais je ne leur parle jamais seul, que quand y a mon pote, mais c'est deja des progrès, car je n'ai rien a dire quand je suis seul pour initer la conversation et la faire durer :(

tron
23/11/2013, 09h15
Je m'attarderai pas sur ton passé, le passé c'est le passé et t'a radicalement changé.

Ton état d'esprit est assez banal il me semble, on a tous des fluctuations au niveau de l'humeur et dans l'adolescence c'est encore plus marqué, certains passent de l'état de sale merde à dieu vivant sans raison en quelques minutes.
T'es centré sur toi donc tu t'en rend pas compte mais beaucoup de gens sont comme ça.

Y a deux trucs qui m'ont fait réagir dans ce que tu dis, y a pas de THE ALPHA dans le monde réelle, si ce mec t'inspires et te pousses à être meilleur tant mieux mais le met pas sur un pied d'estale, ça n'aurait pas de sens et ça te servira pas.
Le mec qui a ultra confiance en lui et qui te clache n'a pas confiance en lui. Il vit dans un monde où il est le meilleur et s'enflamme dés qu'on lui montre une vérité alternative.

Je pense que ton objectif est clairement de t'intégrer plus dans ce groupe. Tu peux essayer d'y aller franchement, sans les brusquer non plus un peu comme si tu draguais une fille.

bobyy
23/11/2013, 18h20
Merci de ta réponse.

Effectivement lorsque je dit THE alpha, c'est surtout que c'est un modèle pour moi qui cherche a progresser, et qu'il sucite le respect chez beaucoup de monde de part son naturel


Après avoir lu "imparfait libre et heureux" je pense aussi que ce mec vis dans sont mode et manques de confiance en lui, cependant malgrès son malaise (il doit surement ne pas être heureux au fond de lui et a peut être 'peur' de moi) il me met au fond car 'ai l'impression d'être encore plus une merde et de pas mériter l'attentions des autres. Je sais que c'est bête comme raisonement, j'y travail pour changer d'etats d'esprit.

Pour la classe je vais essayer de plus m'investir et de les faire rigoler, et surtout vraiment m'interesser a eux, car jusqu'a maintenant je ne l'ai pas vraiment fait.

Merci de ton retour