PDA

Voir la version complète : L'arme de séduction massive: le bonheur


albert_II
09/09/2013, 14h58
Je compris comment plaire aux femmes et pourtant je suis à des années lumières de Mystery ou Neil Strauss. Tout le monde peut devenir un vrai player! Et c'est sur base de cette observation que j'ai eu envie d'écrire ce post.

Recette pour devenir un player:

Commençons fort en dissipant une fausse idée reçue: le physique ne compte pas... Je plais plus maintenant que quand j'avais ma tablette de chocolat! Le corps ne compte pas parce qu'il est transcendé par l'état d'esprit. J'ai dernièrement regardé des photos de moi dans les mêmes circonstances mais à quelques années d'intervalle. Les premières étaient quand j'étais au fond du trou et les autres datent d'il y a quelques semaines, au sommet de mon mojo. Même personne, rayonnement différent. Je me sens creepy sur les premières et sexy sur les dernières .

Le secret de la séduction est le bonheur. Inutile de se prendre la tête pour devenir sexy, devenons heureux!

Je ne compte plus les fois ou la tension sexuelle a augmenté quand j'ai dit: "Je suis heureux, je n'ai pas grand chose mais je n'ai besoin de rien de plus que ce que j'ai maintenant!".

Heureux? Okay! Mais tu n'as pas encore plus vague comme explication?

La recette est simple mais différente pour chaque personne. Chaque voyage sera différent mais ils auront tous certains points communs. Je vais essayer de les mettre en évidence dans une liste.

La première chose à faire pour éloigner les choses qui nous rendent triste, c'est de suivre ce dicton éculé d'Horace: "Carpe diem quam minimum credula postero", "Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain". Quand une chose nous agace, nous stresse ou nous énerve, la majorité du temps c'est par anticipation. Une réunion horrible vous attends demain? Vous attendez le SMS de votre target préférée? Vous avez le cancer et il ne vous reste plus qu'un mois à vivre? Alors, posez vous cette question: "Qu'est ce qui me rend malheureux ici et maintenant?"... Vous allez répondre: "Rien" parce que la réunion est demain, le SMS arrivera ou pas dans le futur et vous êtes toujours vivant! Quand je me pose cette question, je n'ai, jusqu'à présent, jamais trouvé de raison qui me rendait malheureux.

Le bonheur nécessite ses cinq sens. Trop souvent, j'ai vécu en utilisant un seul sens. J'utilisais uniquement mes oreilles quand j'écoutais de la musique, ma langue quand je mangeais, mon nez quand j'étais dans les cheveux d'une belle femme, mes yeux quand je faisais l'amour et ma main quand je caressais ses courbes... A chaque fois que je fais cela, je passe à côté de tellement de choses... Quand nous mangeons une pomme, nous devons prêter attention à tout, le goût de fruit, au bruit de la pulpe que les dents pénètrent, la sensation du jus qui vole sur les lèvres, l'odeur qui caresse les narines et les couleurs apaisantes du dessert... Faites-en l'expérience, ça ne demande que très peu d'effort et vous pouvez le faire à tout moment: en conduisant, en faisant l'amour, en étudiant, en marchant en rue.

Au grand jamais ne laissez dépendre votre bonheur de quelqu'un ou de quelque chose d'autre. Ce n'est pas la femme ou l'homme de votre vie qui doit vous rendre heureux mais ce que vous vivez ensemble. Ne pensez pas que le regard admiratif des autres vous rendra heureux. Tout au plus il vous rendra euphorique, ce qui n'est pas le bonheur! L'euphorie est un sentiment exagéré qui est toujours suivit par une dépression causée par le manque. Le bonheur est l'équilibre entre le trop de l'euphorie et le trop peu du chagrin. Il n'y a qu'une seule chose absolue dans l'univers: c'est le contrôle que nous avons sur notre bonheur!

Dans le même ordre d'idées, ce que vous vivez ne rend ni heureux, ni malheureux. C'est simplement le regard que vous avez sur les choses qui vous permet de vous rendre compte que le bonheur est déjà présent. Même la situation la plus horrible peut être vue comme quelque chose de positif. C'est grâce aux expériences horribles que j'ai vécu dans ma vie que je suis devenu qui je suis maintenant. Au lieu de me détruire, ma vie et mes expériences m'ont rendu heureux!

La meilleure façon de recevoir est de donner sans espérer du retour. A partir du moment ou nous donnons sans arrière pensée, nous recevrons plus que ce que nous avons donné. Le but ultime est de parvenir à aider les autres à devenir meilleur que nous même. La vie n'est que cycles, ce n'est qu'une succession de débuts et de fins, rien n'est éternel. Si vous parvenez à rendre un proche meilleur que vous, en retour, il vous rendra meilleur que ce qu'il est devenu. Vous entrez dans un cercle vertueux. Si cette personne ne vous rend pas meilleur que lui même, c'est tout simplement que vous ne l'avez pas rendu meilleur que vous!

Bon, je suis heureux mais je ne suis pas un player pour autant...

Vous croyez? C'est que vous n'avez pas vu ces signes presque invisibles qui prouvent le contraire...

Vous êtes toujours là pour rendre service, vous donnez votre temps et votre énergie sans attendre de retour mais vous ne vous êtes pas rendu compte que cela fait quelques temps que vous ne croisez plus de personnes qui vous dépriment, tous vos amis ont le sourire quand vous êtes là et ils ont pleins de petites attentions à votre encontre. On vous dit des choses gentilles et sincères.

Vous ne vous battez plus contre les AMOG, ils sont là mais vous n'en tenez pas compte et en plus la fille autour de laquelle vous tournez revient vers vous quand vous vous éloigner de ce dragueur (doué). En plus les AFC nice guys vous aiment bien, ils vous trouve sympa même si ils se rendent compte que leur meilleure amie dont ils sont amoureux vous dévore des yeux. En plus, vous avez toujours l'AFC beau gosse et imbu de sa personne qui vient tourner fébrilement autour de la fille avec laquelle vous parlez... pour se faire fermement jeter par madame parce qu'elle préfère rester avec vous.

Vous rentrez de soirée avec un sourire aux lèvres même s'il n'y a eu aucun close, même si un AFC bien lourd à closé votre target. Vous vous en foutez, vous n'avez plus rien à prouver. Quand un AMOG ou un AFC frustré remet en question votre virilité ou votre tableau de chasse, vous abondez dans leur sens, vous avez eu et vous aurez encore pas mal de femmes dans votre lit. Vous n'avez que faire de leur regard. S'ils croient que vous êtes puceau que grand bien leur fasse!

Alors, heureux?

Maintenant, vous avez compris que vous êtes heureux mais il faut seulement que vous en preniez conscience. La sérénité est la recette pour atteindre toutes les qualités du mâle alpha. Pas alpha comme première lettre de l'aphabet, mais alpha, la lettre "a" comme dans accompli, assumé!

Yiro
09/09/2013, 15h14
Je suis assez d'accord.
Je suis fauché, je suis pas spécialement sexy.
Mais cet été je faisais un taff qui me plaisait vraiment, bref j'avais la banane. Bha j'ai même pas vraiment eu besoin de game tellement ca a été facile.

Create
09/09/2013, 15h25
Salut,
Tout d'abord laisse moi te féliciter pou ton travail et te remercier de partager avec nous ton avis. J'espère qu'on pourra tous en tirer quelque chose de bénéfique.
le physique ne compte pas...
Il compte tout de même. Il ne fait pas tout ça a déjà été dit. Il apporte tout de même une certaine valeur à un homme, cependant on peut discuter quand à l'importance de cette valeur. Sachant que les hommes on va généralement préféré d'autres qualités. C'est comme si je venais te dire que le physique n'importait pas lors du choix de ta compagne, là c'est juste que le physique est autre chose qu'un plus.

Je ne compte plus les fois ou la tension sexuelle a augmenté quand j'ai dit: "Je suis heureux, je n'ai pas grand chose mais je n'ai besoin de rien de plus que ce que j'ai maintenant!".
Tu n'as pas d'ambition professionnel? Ce n'est pas un reproche, cependant tu n'aspires à rien de plus? Je m'informe simplement. Mais tu soulèves un point vraiment important: savoir ce qui nous rend vraiment heureux, et pas se laisser entraîner dans une spirale sans fin.

"Rien" parce que la réunion est demain, le SMS arrivera ou pas dans le futur et vous êtes toujours vivant
La réponse peut aussi être: Ma situation professionnelle est précaire, et je ne suis pas non plus prêt à assumer la réunion de demain. J'attends son message, donc je ne suis pas son unique priorité. En un mot l'inquiétude, elle est propre de l'être intelligent, et elle permet à certains procrastinateur de se mettre au boulot. Mais je suis d'accord dans le fond, il ne faut pas laisser les problèmes se saisir de toute nos pensées.

Il n'y a qu'une seule chose absolue dans l'univers: c'est le contrôle que nous avons sur notre bonheur!
Je ne suis pas d'accord. Notre existence est la seule chose absolue. Quelqu'un qui n'a pas appris à être heureux ne le sera pas. Un enfant enfermé dans une pièce noire toute sa vie sans contact extérieur mourra sans avoir été heureux s'il n'a jamais vu quelqu'un vivre cette expérience. Just sayin'...

Bon, je suis heureux mais je ne suis pas un player pour autant...

Les relations qu'on entretient sont peut-être plus saines, cela attirera sans doute des filles, on sera sans doute plus serein. Mais notre aptitude à aller chercher spontanément LA femme qu'on ne connaît pas n'évolue pas, je parle de séduire simplement, et même si on ajoute au bonheur la passion, ce coktail suffira-t-il à battre quelqu'un qui a des hauts et des bas mais qui a passé plus de temps sur le terrain? Être heureux peut aider, et même devenir un style de vie, mais cela ne fait pas tout.

Maintenant, vous avez compris que vous êtes heureux mais il faut seulement que vous en preniez conscience. La sérénité est la recette pour atteindre toutes les qualités du mâle alpha. Pas alpha comme première lettre de l'aphabet, mais alpha, la lettre "a" comme dans accompli, assumé!
Espérons de ne pas être aveuglé par trop de bonheur non plus. ;)

Bon courage!

Look59.jm
09/09/2013, 16h57
Je ne suis pas d'accord. Notre existence est la seule chose absolue. Quelqu'un qui n'a pas appris à être heureux ne le sera pas. Un enfant enfermé dans une pièce noire toute sa vie sans contact extérieur mourra sans avoir été heureux s'il n'a jamais vu quelqu'un vivre cette experience


Sauf ton respect, je trouve ca idiot. Tu explique donc qu'un enfant a l'enfance malheureuse ne sera jamais heureux ? Si je suis ton raisonnement quelqu'uin qui n'a pas appris a aimer ne peux pas aimer ? (Mais est-ce qu'on peut reellement apprendre des choses comme l'amour ou le bonheur ? Non, car ce sont des choses inherentes a toutes etres humains (hors maladies mentales) ca nous touche tous de differente maniere mais on ressent tous ces emotions).

Alors non, tout le monde peut-etre heureux et peut importe le passe :)

albert_II
09/09/2013, 17h00
Excellent, un véritable échange d'idées \o/

Avant tout, je ne cherche pas à vendre mes idées. Je pars du principe qu'il existe autant de Vérités qu'il y a de personnes sur terre. Ce que je vais écrire n'a que pour but de clarifier mes pensées.

[Le physique] compte tout de même. Il ne fait pas tout ça a déjà été dit. Il apporte tout de même une certaine valeur à un homme, cependant on peut discuter quand à l'importance de cette valeur. Sachant que les hommes on va généralement préféré d'autres qualités.

C'est vrai que le physique aide dans le jeu de la séduction. Cependant, son absence ne dessert pas. Woody Allen et Serge Gainsbourg , pour ne pas les citer, sont laid et pourtant leur lit ont connu les plus belles femmes de leur époque.

Je vais même pousser le raisonnement à l'extrême en disant qu'une personne laide à beaucoup plus de chance d'être un séducteur hors normes car il sera obligé de travailler sur lui-même afin d'atteindre des valeurs qu'un bel-âtre n'ira pas forcément chercher parce qu'il se croira comblé par ses acquis... jusqu'à ce qu'il se rende compte, plus tard, qu'il n'aura pas parcouru beaucoup de chemin dans la vie.

C'est comme si je venais te dire que le physique n'importait pas lors du choix de ta compagne, là c'est juste que le physique est autre chose qu'un plus.

Je me lasse très vite d'une belle femme très bête et je suis subjugué par une femme laide mais sensuelle. Ceci-dit, où se situe le frontière entre le physique et l'aura?


Tu n'as pas d'ambition professionnel? Ce n'est pas un reproche, cependant tu n'aspires à rien de plus? Je m'informe simplement. Mais tu soulèves un point vraiment important: savoir ce qui nous rend vraiment heureux, et pas se laisser entraîner dans une spirale sans fin.


J'ai bien plus d'ambition qu'un salaire de ministre et des responsabilités inutiles! L'ambition professionnelle est trop souvent synonyme de complexe. La plus part des personnes ambitieuses que j'ai connu utilise leur salaire, leur voiture et leur poste pour se mettre en valeur et se montrer supérieurs aux autres. Ce n'est pas la vie!

Je n'ai pas envie de passer ma carrière dans un monde de requins à poignarder dans le dos mes collègues pour prendre leur poste et leur BMW. Mon job est une activité dans laquelle je peux m'épanouir et qui me laisse suffisamment de temps pour les vraies responsabilités: une famille et le bien être de tous mes proches!

La seule chose à laquelle j'aspire n'est pas matérielle. J'aspire à la sérénité et cette dernière ne requiert aucun bien matériel. Et sur ce point, je suis déjà trop payé ;)

La réponse peut aussi être: Ma situation professionnelle est précaire, et je ne suis pas non plus prêt à assumer la réunion de demain. J'attends son message, donc je ne suis pas son unique priorité. En un mot l'inquiétude, elle est propre de l'être intelligent, et elle permet à certains procrastinateur de se mettre au boulot. Mais je suis d'accord dans le fond, il ne faut pas laisser les problèmes se saisir de toute nos pensées.

C'est une erreur assez fréquente. Cette inquiétude est un malheur par projection. Ce mal-être est provoqué inutilement parce que l'on ne peut pas régler le problème ici et maintenant. La réunion devra être réglée demain, il t'es impossible d'agir pour recevoir ton SMS et tu n'as aucun contrôle sur ta maladie. Au lieu de gâcher ses moments de bonheur en imaginant les (hypothétiques) malheurs à venir, profite de cet instant.

Attention à ne pas confondre "procrastiner" et "profiter de l'instant". Procrastiner est simplement ne pas agir alors que nous en avons l'occasion ici et maintenant alors que "profiter de l'instant" s'est simplement agir dans la mesure des possibilités de l'instant et de se rendre compte de la sérénité ambiante.

Je ne suis pas d'accord. Notre existence est la seule chose absolue. Quelqu'un qui n'a pas appris à être heureux ne le sera pas. Un enfant enfermé dans une pièce noire toute sa vie sans contact extérieur mourra sans avoir été heureux s'il n'a jamais vu quelqu'un vivre cette expérience. Just sayin'...

Mon postula de départ est que "tout homme peut accéder au bonheur, peu importe son vécu et son éducation". L'éducation que j'ai reçue ne m'a jamais appris à être heureux et pourtant je suis déjà bien engagé dans ce chemin. Ma famille m'a toujours dit que le bonheur était une quête du saint Graal: toute ta vie tu le chercheras, jamais tu ne le trouveras!, et pourtant le le vois au bout du chemin que j'emprunte...

Je ne voudrai pas faire dévier ce débat dans le spirituel, mais Siddhartha Gautama (http://fr.wikipedia.org/wiki/Siddhartha_Gautama) et Eckhart Tolle (http://fr.wikipedia.org/wiki/Eckhart_Tolle) y sont parvenu alors qu'ils n'étaient pas forcément prédestiné à la sérénité.

Les relations qu'on entretient sont peut-être plus saines, cela attirera sans doute des filles, on sera sans doute plus serein. Mais notre aptitude à aller chercher spontanément LA femme qu'on ne connaît pas n'évolue pas, je parle de séduire simplement, et même si on ajoute au bonheur la passion, ce coktail suffira-t-il à battre quelqu'un qui a des hauts et des bas mais qui a passé plus de temps sur le terrain? Être heureux peut aider, et même devenir un style de vie, mais cela ne fait pas tout.

Bien sûr que si, lorsque nous sommes heureux, nous voyons les opportunités et nous savons quoi en faire. Etre serein, c'est aussi surpasser les idées reçues et les peurs inutiles. Nous irons naturellement parler à cette fille qui nous plait tant parce que nous n'auront pas peur de l'échec. Nous n'auront plus envie d'aller vers cette "filles que tous les hommes désirent" seulement parce que nous voulons nous mettre en valeur aux yeux des autres.

Espérons de ne pas être aveuglé par trop de bonheur non plus. ;)

Seul l'euphorie peut nous aveugler. Le bonheur est l'équilibre entre le "trop" et le "trop peu". L'équilibre ne nous aveugle pas, il nous ouvre les yeux!

aXe
09/09/2013, 18h33
Sans indiscrétion, ces quoi ton job qui te pompe pas ton mojo?

Create
09/09/2013, 18h53
Sauf ton respect, je trouve ca idiot.
Pas de soucis, mais je suis sûr qu'avec un peu d'effort tu aurais pu utiliser un autre mot qu'"idiot" qui m'agace au possible.

Tu explique donc qu'un enfant a l'enfance malheureuse ne sera jamais heureux ? Si je suis ton raisonnement quelqu'uin qui n'a pas appris a aimer ne peux pas aimer ?
Je ne te parle pas d'un enfant qui a vécu milles et une aventure dans sa vie. Je te décris un exemple, d'un enfant n'ayant eu aucun contact avec l'extérieur (enfermé dans une pièce noir qui plus est). Je remets simplement en cause sa vérité universelle en trouvant un cas qui n'arrivera sans doute jamais.
Non, quelqu'un qui n'a jamais vu d'autres personnes ne sait pas aimer. Il l'apprend en regardant. Je peux à la limite reconsidérer si tu me parles d’instincts basiques, mais dans le cas contraire...

Je pars du principe qu'il existe autant de Vérités qu'il y a de personnes sur terre
Amusant, je pense l'inverse.

C'est vrai que le physique aide dans le jeu de la séduction. Cependant, son absence ne dessert pas. Woody Allen et Serge Gainsbourg , pour ne pas les citer, sont laid et pourtant leur lit ont connu les plus belles femmes de leur époque.
D'accord; mais ça entre dans la balance, ça compte.

Je vais même pousser le raisonnement à l'extrême en disant qu'une personne laide à beaucoup plus de chance d'être un séducteur hors normes car il sera obligé de travailler sur lui-même afin d'atteindre des valeurs qu'un bel-âtre n'ira pas forcément chercher parce qu'il se croira comblé par ses acquis... jusqu'à ce qu'il se rende compte, plus tard, qu'il n'aura pas parcouru beaucoup de chemin dans la vie.

Il a surtout beaucoup plus de chances d'être marqué à vie. La question est : Se relèvera t-il ?

Je me lasse très vite d'une belle femme très bête et je suis subjugué par une femme laide mais sensuelle. Ceci-dit, où se situe le frontière entre le physique et l'aura?

Je suppose que c'est à chacun de placer sa frontière. Être bête ne signifie pourtant pas manqué d'intérêt ! Mais je comprends ce que tu as voulu dire!

des responsabilités inutiles!
Tu me blesses ! Il faut bien que quelqu'un les prennes ses responsabilités !

L'ambition professionnelle est trop souvent synonyme de complexe. La plus part des personnes ambitieuses que j'ai connu utilise leur salaire, leur voiture et leur poste pour se mettre en valeur et se montrer supérieurs aux autres. Ce n'est pas la vie!
C'est regrettable. Je pense qu'utiliser son salaire ou autre pour simplement ce montrer supérieur n'est pas ce à quoi l'Homme devrait tendre. La vie ne se résume pas qu'à ça certes, je l'espère tout du moins.

Je n'ai pas envie de passer ma carrière dans un monde de requins à poignarder dans le dos mes collègues pour prendre leur poste et leur BMW. Mon job est une activité dans laquelle je peux m'épanouir et qui me laisse suffisamment de temps pour les vraies responsabilités: une famille et le bien être de tous mes proches!
Attention à ne pas tomber dans la caricature! C'est aussi et surtout un moyen de se donner à fond dans ce que l'on fait, d'acquérir plus d'argent aussi, mais d'apporter plus à la société. C'est simple.

La seule chose à laquelle j'aspire n'est pas matérielle. J'aspire à la sérénité et cette dernière ne requiert aucun bien matériel. Et sur ce point, je suis déjà trop payé
Et moi je veux devenir le meilleur médecin du siècle. Tu penses que l'on ne pourra pas se mettre d'accord ?

Attention à ne pas confondre "procrastiner" et "profiter de l'instant". Procrastiner est simplement ne pas agir alors que nous en avons l'occasion ici et maintenant alors que "profiter de l'instant" s'est simplement agir dans la mesure des possibilités de l'instant et de se rendre compte de la sérénité ambiante.
Ne t'en fait pas, j'ai une certaine rigueur quand à l'utilisation des mots. Simplement certaines personnes n'agissent que lorsqu'ils n'ont pas d'autres alternatives, sous l'impulsion de l'inquiétude.

C'est une erreur assez fréquente. Cette inquiétude est un malheur par projection. Ce mal-être est provoqué inutilement parce que l'on ne peut pas régler le problème ici et maintenant. La réunion devra être réglée demain, il t'es impossible d'agir pour recevoir ton SMS et tu n'as aucun contrôle sur ta maladie. Au lieu de gâcher ses moments de bonheur en imaginant les (hypothétiques) malheurs à venir, profite de cet instant.

L'inquiétude reflète surtout la réalité, elle te permet de savoir où tu en es dans un certains domaine. Si tu es inquiets quand à l'attente d'un message, c'est qu'à un moment tu n'es pas sûr d'avoir tout fait comme il le fallait. Idem pour la réunion, d'ailleurs pour la réunion, il est encore possible de travailler dessus. Pour la maladie, c'est simple, l'idée de la mort fait peur à certains, ce n'est même plus de l'inquiétude. Et globalement cette inquiétude,(A croire que c'est bénéfique... je me fais peur parfois... )Elle sert d'électrochoc de levier, et montre aussi que tu t'intéresses vraiment à ce que tu fais. Et cette même inquiétude t'empêchera d'envoyer ce message, de ne pas glander avant la réunion pour arriver dans cette situation!

L'éducation que j'ai reçue ne m'a jamais appris à être heureux et pourtant je suis déjà bien engagé dans ce chemin.
Je parle de plus que ça. On ne t'apprend pas concrètement à être heureux, comme personne en général n'apprend à être drôle. C'est par rapport à ton environnement. Je ne dis pas qu'il faut un environnement épanoui pour l'être. Mais laissons cet exemple, apparemment on ne m'a pas compris lorsque je parlais de ce cas unique.
Tout les hommes sont libres de chercher le bonheur, me paraît plus adapté. Tu penses que réellement que spontanément quelqu'un peu décider d'être heureux ? Je pense que cela tient pour beaucoup aussi de la personne. Certaines personnes, ne sont vraiment heureux que lorsqu'ils se surpassent, lorsqu'ils deviennent meilleurs, atteignent de grands objectifs.


Bien sûr que si, lorsque nous sommes heureux, nous voyons les opportunités et nous savons quoi en faire. Etre serein, c'est aussi surpasser les idées reçues et les peurs inutiles. Nous irons naturellement parler à cette fille qui nous plait tant parce que nous n'auront pas peur de l'échec. Nous n'auront plus envie d'aller vers cette "filles que tous les hommes désirent" seulement parce que nous voulons nous mettre en valeur aux yeux des autres.
D'accord, on est au top mentalement ! Mais si la technique ne suit pas ce n'est pas la peine ! Quelqu'un qui a subit des hauts et des bas, en se remotivant quelques minutes peut être au top dans ces deux domaines. Être heureux ne suffit pas pour devenir meilleurs ! Il faut continuer s'améliorer !

Espérons de ne pas être aveuglé par trop de bonheur non plus.
Seul l'euphorie peut nous aveugler. Le bonheur est l'équilibre entre le "trop" et le "trop peu". L'équilibre ne nous aveugle pas, il nous ouvre les yeux!
"Être aveuglé", se bercer d'illusion autrement dit. Persuader qu'on est heureux alors que la situation ne nous plaît pas n'a rien de valorisant, au contraire c'est dangereux.

Je terminerai juste en disant que la quête du bonheur est je pense à la base de notre vie, certains l'atteindront plus facilement que d'autres.
Je te souhaite d'être heureux vraiment.

Look59.jm
09/09/2013, 19h08
Pas de soucis, desole si le mot 'idiot' te met en rogne mais chez moi il veut juste dire que je ne suis pas d'accord et n'est pas pejoratif :D

Alors, oui tu donne un cas extreme mais je pense toujours que oui pour l'amour et le bonheur par exemple ce sont des etats basiques qui sont inscrits dans nos genes, alors oui paparfois il nous faut quelque chose pour que cet etat se revele.

Pour reprendre ton exemple, un enfant dans le noir toute son enfance et qui en ressort ne ressentira de l'amour que pour une personne qui lui en donnera tout d'abord

Torvic
09/09/2013, 19h10
Merci beaucoup. C'est très bien rédigé et tellement vrai :)

k-mina
09/09/2013, 19h28
ce débat est génial ! nous avons deux visions différentes , j'ai adoré lire vos textes :D
moi j'essaie d'avoir ces deux types bonheurs : le bonheur du moment présent et le bonheur par paliers (objectifs réalisés).

Résurrection
10/09/2013, 16h35
Il a surtout beaucoup plus de chances d'être marqué à vie. La question est : Se relèvera t-il ?


Je suis dans cette phase là, et je peux te dire que j'ai été je pense traumatisé, et se relever de ça c'est très très difficile.
Quand toutes les semaines tu as droit à un tu es moche, quand à chaque fois que tu vas à une soirée tu as droit à un tu es moche, quand sans rien demander tu te fais agresser dans l'indifférence générale. J'ai développé limite une phobie sociale.
Et malgré le fait d'avoir fait courir la plus belle fille de mon cercle sociale en étant jeune, ça ne m'a pas rendu heureux car pour aimer il faut s'aimer.
Et puis même en étant pas terrible, un jour tu peux plaire sans rien faire mais c'est tellement peu crédible que tu attends que le feu soit plus vert que vert et puis.... oups trop tard.

albert_II
10/09/2013, 19h27
Amusant, je pense l'inverse.

Si ça ne t'empêche pas d'être heureux, je ne te contredirai pas ^_^

D'accord; mais ça entre dans la balance, ça compte.

On est d'accord. Mais je n'ai pas envie que certains croient que si on n'a pas le physique on ne peut pas être extrêmement séduisant.

Il a surtout beaucoup plus de chances d'être marqué à vie. La question est : Se relèvera t-il ?

C'est à lui de prendre la balle au vol...

Tu me blesses ! Il faut bien que quelqu'un les prennes ses responsabilités !

Le but n'était pas de te blesser. De mon point de vue, et ça n'engage que moi, prendre la responsabilité de gonfler les bénéfices d'une compagnie est moins important que de s'occuper de ses proches.

C'est regrettable. Je pense qu'utiliser son salaire ou autre pour simplement ce montrer supérieur n'est pas ce à quoi l'Homme devrait tendre. La vie ne se résume pas qu'à ça certes, je l'espère tout du moins.

Je suis heureux de lire ça.

Attention à ne pas tomber dans la caricature! C'est aussi et surtout un moyen de se donner à fond dans ce que l'on fait, d'acquérir plus d'argent aussi, mais d'apporter plus à la société. C'est simple.

Ce n'est pas une caricature, c'est seulement ce à quoi je n'aspire pas!

Et moi je veux devenir le meilleur médecin du siècle. Tu penses que l'on ne pourra pas se mettre d'accord ?

Chacun doit suivre sa voie, je n'ai pas à juger. Le jour où je t'ordonne de gérer ta vie à ma manière, tu as le droit (et même le devoir) de me remettre en place ;)

Ne t'en fait pas, j'ai une certaine rigueur quand à l'utilisation des mots. Simplement certaines personnes n'agissent que lorsqu'ils n'ont pas d'autres alternatives, sous l'impulsion de l'inquiétude.

Il y a juste un moyen moins stressant d'agir. Mais si ces personnes là ont besoin de ça pour aller de l'avant, on ne va pas leur reprocher.

L'inquiétude reflète surtout la réalité, elle te permet de savoir où tu en es dans un certains domaine. Si tu es inquiets quand à l'attente d'un message, c'est qu'à un moment tu n'es pas sûr d'avoir tout fait comme il le fallait. Idem pour la réunion, d'ailleurs pour la réunion, il est encore possible de travailler dessus. Pour la maladie, c'est simple, l'idée de la mort fait peur à certains, ce n'est même plus de l'inquiétude. Et globalement cette inquiétude,(A croire que c'est bénéfique... je me fais peur parfois... )Elle sert d'électrochoc de levier, et montre aussi que tu t'intéresses vraiment à ce que tu fais. Et cette même inquiétude t'empêchera d'envoyer ce message, de ne pas glander avant la réunion pour arriver dans cette situation!

Idem que plus haut.

Tout les hommes sont libres de chercher le bonheur, me paraît plus adapté. Tu penses que réellement que spontanément quelqu'un peu décider d'être heureux ? Je pense que cela tient pour beaucoup aussi de la personne. Certaines personnes, ne sont vraiment heureux que lorsqu'ils se surpassent, lorsqu'ils deviennent meilleurs, atteignent de grands objectifs.

Ta formulation me va ^_^

D'accord, on est au top mentalement ! Mais si la technique ne suit pas ce n'est pas la peine ! Quelqu'un qui a subit des hauts et des bas, en se remotivant quelques minutes peut être au top dans ces deux domaines. Être heureux ne suffit pas pour devenir meilleurs ! Il faut continuer s'améliorer !

Ça reste à prouver... J'ai le sentiment que la technique arrive toute seule quand on est au top.

Maintenant, il y a un autre débat là dessous: "Etre le meilleur rend-il heureux". Mais on sort un peu du sujet ^_^


"Être aveuglé", se bercer d'illusion autrement dit. Persuader qu'on est heureux alors que la situation ne nous plaît pas n'a rien de valorisant, au contraire c'est dangereux.

Idem, je pense que l'on entre dans un nouveau débat: "Croire que l'on est heureux est-ce la même chose que de l'être?".

Je terminerai juste en disant que la quête du bonheur est je pense à la base de notre vie, certains l'atteindront plus facilement que d'autres.

Rien à redire, je pense comme toi ^_^

Create
11/09/2013, 01h49
Je suis dans cette phase là, et je peux te dire que j'ai été je pense traumatisé, et se relever de ça c'est très très difficile.
Quand toutes les semaines tu as droit à un tu es moche, quand à chaque fois que tu vas à une soirée tu as droit à un tu es moche, quand sans rien demander tu te fais agresser dans l'indifférence générale. J'ai développé limite une phobie sociale.
Et malgré le fait d'avoir fait courir la plus belle fille de mon cercle sociale en étant jeune, ça ne m'a pas rendu heureux car pour aimer il faut s'aimer.
Et puis même en étant pas terrible, un jour tu peux plaire sans rien faire mais c'est tellement peu crédible que tu attends que le feu soit plus vert que vert et puis.... oups trop tard.

La vie est dur, sérieux. Cependant on tire j'en suis sûr souvent une bonne chose de ces mauvaises expériences. Tout n'a pas toujours été rose d'accord, mais maintenant que tu sais au moins où ça a fauté (le fait que tu ne t'aimes pas), que tu veuilles progresser, c'est déjà un pas en avant vers ton objectif. Ne laisse pas ce que les autres pensent de toi devenir ta réalité! Tu es un homme, maintenant qu'est ce qui te rend heureux toi, est la vrai question.
Si ça ne t'empêche pas d'être heureux, je ne te contredirai pas ^_^
;)
On est d'accord. Mais je n'ai pas envie que certains croient que si on n'a pas le physique on ne peut pas être extrêmement séduisant.
C'est ça ! Et d'ailleurs le message est bien dans le fond, il empêche certains de se mettre eux même une barrière: en se disant je suis trop moche pour séduire.

C'est à lui de prendre la balle au vol...
En espérant qu'il ait de bons réflexes :D

Le but n'était pas de te blesser. De mon point de vue, et ça n'engage que moi, prendre la responsabilité de gonfler les bénéfices d'une compagnie est moins important que de s'occuper de ses proches.
Tu as raisons, c'est une responsabilité importante aussi. Mais là où tu vois gonfler des bénéfices, je vois aussi apporter plus au monde et marquer encore plus l'histoire (des excès son néanmoins présent par cupidité, je le concède).

Ce n'est pas une caricature, c'est seulement ce à quoi je n'aspire pas!
D'accord, mais je voulais préciser que ce n'était pas que ça, qu'il y avait aussi de bon côtés.

Chacun doit suivre sa voie, je n'ai pas à juger. Le jour où je t'ordonne de gérer ta vie à ma manière, tu as le droit (et même le devoir) de me remettre en place
Idem, je montrais simplement un autre point de vue. Qui là contrairement à la quête de la sérénité un effort différent pour l'atteindre.

Ça reste à prouver... J'ai le sentiment que la technique arrive toute seule quand on est au top.

Maintenant, il y a un autre débat là dessous: "Etre le meilleur rend-il heureux". Mais on sort un peu du sujet ^_^
A la limite la technique arrive avec l'expérience, mais ça que tu sois au top ou non ;). Tu as raison, on ne va pas dévier plus. Mais j'ai ma petite idée là dessus. (Si je deviens le meilleur médecin de l'histoire, bien sûr que je serai heureux! )

Idem, je pense que l'on entre dans un nouveau débat: "Croire que l'on est heureux est-ce la même chose que de l'être?".
Je ne vais pas décaler encore plus le sujet de base ! Je tenais simplement à partager avec toi mon avis, en espérant qu'il puisse t'aider à modifier/compléter t'indiquer un autre point de vue.
Prends soin de toi, et bon courage dans ta quête du bonheur !

Kosmo
11/09/2013, 09h57
Merci pour ce petit article !
A mon avis tu as raison, tout est question de soi, de ce qu'on dégage !
S'entourer de personnes qu'on apprécie nous aide à être heureux, mais il ne faut pas en être dépendant ! :)

aigle
13/09/2013, 03h54
bonjour albert,

ça faisais un petit moment que je le voyais, sans lire le message, juste lire les réactions. J'ai finalement pris le temps de lire le message premier. Vraiment j'ai apprécié, j'avoue que lorsque nous assumons le fait d'être heureux et qu'on se montre gaiment heureux rien ne peux nous affecter ou presque.

baresi6
14/09/2013, 22h29
@ Create et Albert II : Je pense que vous avez une vision différentes de vos priorités dans la vie et vous ne pouvez pas vous mettre d'accord. Chacun ses priorités.
Create est plus orienté "Défi" : Un compétiteur qui aime résoudre les problèmes les plus difficiles, vaincre l'impossible.
Alors qu'Albert II est plus orienté "Service" : Le dévouement à une cause, la réalisation d'un acte utile, faire du monde un endroit ou il fait bon vivre.

J'ai exactement la même vision que toi Albert II et je te remercie pour cet article qui m'a quelque peu ouvert les yeux.
Ça fait je ne sais pas combien de temps que j'ai un petit poster tiré de Sofoot de 2010 d'un africain allongé sereinement sur une planche de bois complétement usé, devant un mur délabré et un poster déchiré du Milan Ac.
A chaque fois, je regarde le petit poster et je me dits : Lui il n'a rien, un confort minimale, juste une photo de son équipe favorite et il a l'air heureux, serein. Alors que moi j'ai tout ce qu'il me faut et je ne suis pas aussi heureux que lui.

Et maintenant, je me rend compte que lui aussi il a tout ce qu'il lui faut. C'est juste qu'il s'en rend compte alors que moi, je m'en rend pas encore compte !

En tout cas, cet article est ton acte utile de la journée :)