PDA

Voir la version complète : Séduire passivement


Grinder
05/02/2009, 03h28
Bonjours, voici ma question : Peut-on séduire de façon passive ?

Je m'explique, j'attends par séduction passive de filtrer ces regards, adopter un timbre de voix plus romantique, discutions ou allusion plus sexuée mais sans toutefois aller jusqu'aux kinos. Je considère les kinos (flattement de bras ou autre) comme de la séduction active alors que le but est de sortir/baiser avec la personne rapidement. Ce style de séduction s'applique plus aux femmes que l'ont connait depuis longtemps et s'applique sur du long-terme. Je vois la séduction passive plus comme un passage progressif pour coucher avec une amie puisqu'on ne peut pas tout simplement changer d'attitude du jour au lendemain avec une fille que l'ont côtoie souvent.

Donnez moi votre avis.

Lex
06/02/2009, 06h39
Bien sur, mais c'est seulement "séduire activement en calibrant le mieux possible en fonction d'une cible particulière", ce qui donne ce rythme.

Parmenide
06/02/2009, 17h46
J'aurais 2 visions de la chose.

Les principes restent les mêmes, les techniques sont les mêmes mais elles sont étalées dans le temps. Avec toutefois une différence fondamentale : pas d'impératif de close.

Cela suppose pas de kino trop rapidement mais plutôt une recherche sur la psychologie de la cible.

J'entends par principe :
1) le désir doit être un rappel du principe du mâle dominant de la tribu, le "sysème alpha".
Ce qui se traduit techniquement par SP, neg hits, push/pull, story telling...
2) il faut toujours néanmoins répondre aux exigences féminines : gentlemanie, humour, qualités "paternelles" (l'autre versant du "système alpha")
3) la psychologie de la cible est "analysée" :
Ce qui se traduit techniquement par identification des EV, des trans words...et plus généralement ce qui la fait triper

Tout ceci a immanquablement effet sur la cible même si toutes sortes de barrières peuvent freiner les closes (manque de temps, principe de fidélité, principe familiale...)

La séduction passive se résumerait donc pour moi à susciter du désir sans forcément tomber dans le close, et ceci peut être très fructueux socialement parlant. Malgré tout les possibilités de close aparaissent souvent mais elles ne sont pas le but.

Kirua
07/02/2009, 21h57
ce que tu dis prouve que la FZ n'est pas insurmontable et meme le contraire ... ??
( c'est une question )

Grinder
09/02/2009, 17h39
Je n'irais pas jusqu'à dire que la FZ est une position avantageuse dans le game, par contre, je me rends compte que la FZ n'est pas insurmontable. Et ce, sans perdre une amie si les éventuels closes ne marchent pas comment on veux. Mais lorsque le temps est venus d'aller plus loin, est-il nécessaire de se détacher ? (puisque la personne à qui l'ont a crée du désir en est une que l'on côtoie souvent)

Wildz
09/02/2009, 18h11
Mais lorsque le temps est venus d'aller plus loin, est-il nécessaire de se détacher ? (puisque la personne à qui l'ont a crée du désir en est une que l'on côtoie souvent)
J'ai pas saisi du tout là...

Grinder
09/02/2009, 20h48
lorsqu'on passe de la séduction passive à la séduction active (kclose, fclose) avec une cible amie parce qu'on sent que l'on a créé du désir chez cette personne. Est-il nécessaire de s'éloigner quelqu'un pour charger de façon active ? De créer un manque chez cette personne.

Parmenide
10/02/2009, 17h08
La bascul de l'état amical vers l'état amoureux et/ou sexuel (selon les cas) crée forcément une différence, une distanciation de fait : nous sommes sexués !

Quant à la question de la nécessité de l'éloignement, je comprends par là la distanciation volontaire, cela dépend de ce que tu cherches. Si c'est un plan FF, il n'y a pas à se prendre la tête.
Si tu veux une relation amoureuse, voire une LTR, il te faut à mon sens un peu de distance, un peu de manque pour garder actif l'état amoureux.

Qu'en pensent les autres ?

micmie
10/02/2009, 22h47
Cette question est trés interrescente car mon expèrience ( je reconnais qu'elle n'est pas trés grande) m'a montré que tomber dans la fz détruisait toute chance d'aller plus loin je suis le cas typique du garçon sympa qui a plein d'amie mais aucune petite amie. les fois ou j'ai essayé d' aller plus loin je me suis cassé le nez et perdu une amie.

J'ai même essayé de reprendre une vieille relation ( ça faisait deux ans qu'on s'était pas vu) mais ça à capoter les fille change de caractère toute les dix minutes ;) mais pas de FZ.

JADM