Afficher un message
 
Vieux 14/03/2018, 12h32
Cassandre2 Cassandre2 est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 281
Par défaut

Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
Le reste de ton com est intéressant, mais sur l'alcool je reste dubitatif.

- L'alcool a toujours été le courage du pauvre
- En France il y a 50 ans on buvait au moins dix fois plus que maintenant
Certes et l'ivrognerie existera toujours, mais il faut aussi prendre en compte le mode de consommation, l'alcoolémie qui en résulte.

Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
- Excuse moi pour l'aspect trivial mais ta mère ne va surement pas te raconter qu'elle se mettait des mines pour faire des folies de son corps
Ma maman m’a appris deux choses : la tempérance (ah les vertus chrétiennes) d’une part et à me tenir à bonne distance des hommes quand ils sont ivres.

Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
Pour finir, voici un extrait de l'Art d'aimer de Ovide, oeuvre parue aux environs de l’an 1.
Puisque nous voilà dans l’antiquité, voici les mots que le poète Eubulus (dans les 370 avant J.C.) prête à Dionysos en personne.

« Trois verres que je sers pour les personnes sobres : un pour la santé, qu’ils finissent en premier, le second pour l’amour et le plaisir, le troisième pour dormir. Quand ce dernier est bu, les invités sages rentrent chez eux. Après, les choses se détériorent rapidement. Le quatrième bol n’est plus le nôtre mais appartient à l’orgueil, le cinquième au tumulte, le sixième à la bêtise, le septième aux yeux noirs, le huitième fait venir la police, le neuvième provoque des vomissements et le dixième appartient à la folie et au jet de meubles. »
Réponse avec citation