Afficher un message
 
Vieux 17/10/2017, 22h18
Avatar de homebody
homebody homebody est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: fvrier 2017
Messages: 101
Par défaut

Ouais en vrai on s'en fout de ce que pense SUBJECTIVEMENT LES GENS.
Les incriminations pénales c'est définies OBJECTIVEMENT.

Ce qui pose problème c'est l'éventuelle création d'un nouveau délit. L'outrage sexiste.
On va voire ce que ça va donner.

Le seul truc qui me gave : quand on parle d'harcèlement sexuel dans la rue, j'ai tendance à me rebiffer.
Alors qu'en réalité, ce genre de situation c'est bien chaud. Voilà c'est quand même un gp particulier de personnes qui sifflent une fille dans la rue, outre les camés et acolos.

Bref, bref, le sujet est important et réel. Mais les féministes me gavent, et notamment Schiappa.

Qu'ils donnent déjà un budget à la justice, augmentent les juges dans les affaires pénales (viol, et compagnie), et appliquent les peines.
Pareil porter plainte c'est trop galère.

Ensuite, j'ai l'impression que le traitement médiatique de l'affaire c'est des étudiantes ou cadres avec un milieu social pas trop mal qui se font juste draguées lourdement par des mecs lourds avec un milieu social pas trop mal.

Le vrai sujet, c'est le harcèlement par les mecs qui viennent d'un milieu social pourri, qui ont 0 éducation, et qui parlent le wesh (en gros).
Basta.

Franchement le harcèlement de rue, celui que j'ai pu constater c'est les camés, les acolos, les racailles / weshs. Et là c'est chaud quand ça arrive.
Réponse avec citation