Afficher un message
 
Vieux 20/08/2016, 11h56
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 634
Par défaut

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Il y a plein de gens avec qui la confiance totale est réciproque, qui se permettent de faire n'importe quoi avec moi parce qu'ils se sentent libre. Par exemple, raconter des conneries à voix haute, et quelques soit ma réaction (dépité, ignorant), ils s'en foutent royalement, alors qu'ils sont asociaux en groupe...
Je comprends pas trop, tu parles de confiance réciproque avec eux mais tu en parles comme si ça ne te convenait pas... Dans ce cas, comment peux tu leur donner ta confiance?

Maintenant je vais te dire un truc: les gens se "permettent" certaines choses, parce que les gens en face le leur permettent. Dans des rapports sociaux, il faut être 2.
Ce qui parait clair, c'est que ta réaction à ces comportements laissent la porte ouverte à la récidive. C'est vraiment ça le problème initial.

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
J'ai tendance à regretter tout ce que je dis et ce que je fais, je pense que ça a tendance à me faire déprimer... je peux pleurer sur commandes, il doit y avoir un truc de coincé quelque part... Je suis sensible oui, mais de là à pouvoir pleurer sur commande, je sais pas si c'est anodin ??
Ton estime de soi est totalement dévastée. Tu m'étonnes que ce soit le chaos en toi.

Je voudrais que tu tentes cette expérience: prends une bouteille vide, remplis là d'huile au moins au tiers, puis complète avec de l'eau. Secoue la à fond et observe. Bravo, tu as créé du chaos! Attends 5 min. Regarde de nouveau la bouteille. Qu'est ce que tu vois? Tu peux distinguer les 2 phases huiles et eau clairement. Maintenant, tu vas de nouveau la secouer, et ce toutes les 10 secondes. Qu'est ce que tu constates? Hé bien tu as sous tes yeux le cerveau d'Organ, torturé de manière régulière ce qui entretient le chaos.

Voilà ce que tu dois faire avant toute chose: laisser reposer ton cerveau, arrêter de te violenter de la sorte. Tu es ton meilleur ami. Est ce que tu dirais toutes ces choses à ton meilleur ami? Est ce que tu le traiterais comme tu te traites aujourd'hui?

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
[/U]->Un pote à moi est fan de Muse et Radiohead. Plusieurs fois en 2 ans je lui ai proposé d'aller voir Muse en concert, sachant que j'avais à chaque fois 2 billets (donc il avait juste à payer le trajet). Il refusait tout le temps, sa copine me disait que de toute façon il n'aimait pas aller à des concerts.
Il y a eu Radiohead qui a joué dans notre ville, il m'avait dit qu'il viendrait avec sa soeur. Le soir même, je l'appelle, il me dit qu'il bosse. Je l'appelle à la fin du concert pour se foutre de sa gueule parce qu'il a raté un super truc (j'étais un peu saoul). 4 mois après j'apprends qu'il m'a enlevé de ses contacts tel et fb.
Là, y a même pas 10% de ce qu'il y a vraiment en jeu dans ces histoires. Ca ne se résume pas à accepter ou non d'aller à un concert.
Mais ce qui est sûr de ce que tu racontes, c'est que tu n'as rien à te reprocher (à moins qu'il y ait autre chose).

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
->Une fois j'étais de sorti avec des potes de la fac, et l'un d'entre eux voulait aller en boite.
J'ai dit ok, on s'est retrouvé à deux en boite, mais je me faisais chier. J'ai décidé de rentrer au bout de quelques minutes, il l'a mal pris et me prends maintenant pour un mec avec qui on s'amuse pas.
Si tu te fais chier, c'est avant tout TON problème, pas le sien.

Maintenant, si tu te barres au bout de quelques minutes, c'est qu'il y a un souci. Pourquoi avoir accepté au départ?
Qu'est ce qui fait que tu te faisais chier? Si t'es avec tes potes, tu délires avec eux, tu devrais passer un bon moment, sauf si t'étais fatigué, et dans ce cas, tu as le droit de rentrer chez toi.
Si ça arrive tout le temps, c'est que tu n'aimes pas aller en boite. Dans ce cas, arrête de te forcer. Et si tes potes sont du genre à y aller souvent, demande toi si t'es avec des potes qui te correspondent.

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
->Un autre coup, chez une fille de la fac avec qui j'ai couché, j'ai pris sa bague involontairement: je l'avais essayé pour rire, mais elle s'est retrouvée chez moi, sous mon lit, et je sais pas comment. Je lui avais juré que je n'y étais pour rien dans la disparition de sa bague, et je l'ai retrouvé quelques semaines plus tard. Je lui ai rendu mais elle m'a gueulé dessus, en me disant après qu'elle m'en voulait pas.
Ca fait 5 mois et on s'est toujours pas reparlé.
Là, c'est une belle connerie oui. Qu'est ce que t'as bien pu faire pour arriver à cette situation? C'est important que tu te rappelles la somme d’événements qui a amené à ça.

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
J'ai remarqué aussi que j'ai des amis qui critiquent TOUT et TOUT LE MONDE, chose que je ne fais pas. C'est pour ça que je me pose des questions, pour savoir si il y a aussi des problèmes de l'autre côté ??
Un mot: TOLERANCE. Ils n'ont clairement pas l'air d'envoyer des bonnes ondes.
Tu dois comprendre que quand un groupe fait ça, c'est un moyen de renforcer les liens dans le groupe. Et si tu as le malheur de pas aller dans leur sens, alors tu ne fais pas partie du groupe.
Demande toi si tu as envie de faire partie de ça, si tout ça te correspond.

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Il y a aussi eu une fille dans mon cercle social, dont j'étais fou amoureux, qui m'a dû des comportements étranges, des oui mais non avec des filles du même cercle, et qui me faisaient donc passer pour un con...
J'ai rien compris

Au final, est ce que tu dirais que tu as choisi les gens qui t'entourent? Ou que tu subis leur présence?
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation