Afficher un message
 
Vieux 27/07/2016, 09h15
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 17 077
Par défaut

Mais c'est qu'on m'écoute en fait

T'as fait un gros taf pour résumer tout ça. Chapeau!
Tu as énormément de qualités. Je te l'ai dit, je ne m'inquiète pas pour toi.

Et ce que tu racontes illustre mon entreprise de déconstruction du game actuel, tel qu'il est marketé. Donc pour ça merci de le relayer!

Je reprends les points parce qu'ils sont super importants (et ça profite à tout le monde):
Citation:
- Briser définitivement la barrière de la peur d'aborder en multipliant les abordages.
Une illusion qui mène vers une quête qui ne finira jamais, et qui surtout mène vers des changements de comportements néfastes voire des addictions (comme tu l'as raconté pour toi), avec une perte d'intelligence sociale nette.

Avec derrière, une récompense bien fake qui est de faire ça pour être prêt quand LA fille passera à côté de nous. C'est l'histoire Disney pour player

Et si ça n'est pas pour ça qu'on le fait, se demander pour quoi on le fait justement. Chacun doit apporter SA réponse.

Citation:
- L'énergie dépensé. Le temps bouffé.
Manager son énergie, c'est faire preuve d'intelligence. Est ce qu'on aurait idée de faire des sprints dans un marathon?
Ca veut dire déjà s'écouter, reconnaitre quand on a besoin de faire une pause, et par la même savoir COMMENT récupérer.
Et mieux gérer sa dépense d'énergie, notamment en checkant le ratio énergie/résultats selon les types de contexte. En gros, se demander si ça vaut le coup d'arrêter une fille avec des écouteurs par exemple, ou une fille qui nous répond sèchement au début.

Citation:
se fier davantage à son intuition
Mieux s'écouter, ça rejoint le point précédant.
En fait, il faut remettre les choses dans leur contexte. C'est quelque chose que j'ai bien précisé mais tu ne l'as peut être pas noté.
Quand vous vous lancez dans le SPU (ou tout autre chose), vous êtes en phase d'apprentissage. Et donc, il y a une phase d'application bete et méchante de la théorie. Vous déroulez le programme quoi. Et dans le contexte de l'abordage, cette démarche vous permet de vous mettre à distance de vos émotions puisque vous êtes un peu en mode robot suivant une instruction (comme dans un "coaching" par ces messieurs "coachs"). Et forcément, ça aide beaucoup. Sauf que ça vous coupe de votre instinct. Il faut progressivement y insuffler votre intuition, vous recontacter à vos sensations quand vous commencez à avoir un certain confort dans la pratique, déjà pour affiner VOTRE game et vous détacher du programme, et ensuite pour reconnaitre quand une situation est mal barrée (ce qui vient aussi avec l'expérience, de toute façon expérience et intuition sont intimement liées). C'est à dire retrouver de l'intelligence, soit votre capacité de discernement face aux situations.

Citation:
- La perte d'attention. L'addiction. Des side effects qu'on ne cite jamais sur les sites des coaches en séduction. L'envie d'aborder pour aborder.
Tout est dit quand tu écris:
"Le game devient peu à peu la fin et plus le moyen."

On ne se rappelle même plus pourquoi on fait ça. On le fait parce que le circuit de la récompense est activée dans notre cerveau. C'est le principe de l'addiction. Et ça renforce les nouveaux chemins neuronaux construits par la pratique, ancrant solidement de nouveaux comportements qu'il va être difficile d'empêcher.

Attention, tout ceci ne concerne qu'une petite partie des gens, ceux capables de suivre ce fameux programme (le terrain favorable étant une tendance à l'extraversion mais j'y reviendrai dans un autre post...)

Citation:
- L'automatisation, la perte d'empathie.
Suite à ce que j'ai déjà dit plus haut, et en reprenant ce que j'ai dit dimanche dernier, le SPU de manière volontaire, ou session de SPU, ne doit être pratiqué que pour améliorer sa pratique et surtout pas pour rencontrer des filles.

Améliorer sa pratique, ça signifie déjà pratiquer, se faire de l'expérience de manière générale.
Et ensuite enrichir sa palette d'expérience, multiplier les contextes et les situations, diversifier ses approches. C'est du pur training. Et c'est ce que je propose dans mes ateliers.

Si vous voulez rencontrer des filles, faites le dans votre vie de tous les jours, avec ce que vous aurez appris pendant vos sessions de SPUs. Elles doivent servir seulement à ça.

Si vous mélangez les 2 choses, si vous voulez faire des rencontres en ratissant les Tuileries, alors vous entrez dans un cercle vicieux. Et c'est généralement ceux qui veulent faire du chiffre qui font ça. Et au final, dans quel but? Dans quel but ramener 10 filles dans son lit par mois?
Qu'il y en ait qui veuille le faire, on les en empêchera pas. Mais pas question d'en faire un comportement référence. Ne tombez pas dans ce piège.

Un truc pour finir: à l'époque où il y avait encore la bande de VIPs, aucun, je dis bien AUCUN ne faisait du SPU. Et il se refusait à aider les gens dans cette pratique.

=================

Pour ce qui est de ta situation personnelle, je préférerais faire ça dans ton journal et laisser ce sujet comme sujet référence/témoignage avec toutes les bonnes choses qui y sont dites. Ca marche?
__________________
Appelez moi Barney tout court
~ En Retraite ~

Dernière modification par Oncle Barney ; 27/07/2016 à 09h17
Réponse avec citation