Afficher un message
 
Vieux 03/05/2016, 08h11
Avatar de A.O.C
A.O.C A.O.C est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: avril 2016
Messages: 317
Par défaut Gérer un type qui lui fait peur !

Bonjour à tous

Je viens poster là car j'ai un cas que je ne sais plus trop comment gérer.
Il y a un type qui tourne autour de ma femme. Jusque là rien de bien original.
Le souci, c'est que ma femme non plus n'arrive pas à le gérer : elle a peur de lui !

Les faits :
> on a déménagé, on arrive dans une nouvelle commune. On ne connaît personne dans la nouvelle école.
> un type aborde ma femme à l'école pour faire connaissance, assez rapidement. C'est le seul avec qui elle parle les premières semaines.
> rapidement le gars se pose en barrière face aux autres interactions possibles avec d'autres gens : il isole ma femme.
> il lui propose de se voir pendant que les enfants sont à l'école, elle refuse à chaque fois.
> il commence à se confier à elle de tout ce qui lui arrive.
> il parvient à s'incruster avec elle le temps d'une matinée et elle n'arrive pas à s'en défaire, elle est scotchée par son culot et son insistance.

Bref, ça commence à devenir assez lourd pour elle, surtout qu'il ferme complètement la porte à d'autres gens qui pourraient interagir avec elle.

A chaque fois que ma femme me parlait de ce type, je me positionnais en mode écoute, je posais quelques questions mais j'attendais toujours qu'elle me demande mon avis, je me gardais bien de le donner tant qu'elle ne me le demandait explicitement.

Donc, quand elle m'a demandé ce que j'en pensais, je lui ai dit calmement qu'au vu de ce qu'elle me racontait, je pensais que ce type cherchait à l'isoler et à passer du temps rien qu'avec elle probablement parce qu'il avait un peu plus en tête. Vu les sujets qu'il abordait avec elle, je pensais qu'il essayait de créer de la complicité et de l'intimité sur le ton de la confidence et que si elle se sent mal à l'aise avec cette situation, c'est probablement qu'elle sent l'ambiguïté elle aussi.
Elle est d'accord avec cette analyse. Et elle comprend que c'est à elle de régler le problème, que je suis là en soutien si c'est difficile.

Il nous invite à l'apéro chez lui. Il a une femme et des gosses. Je rencontre pour la 1ere fois le personnage. Des yeux de dingues et 10 ans de plus que nous, physiquement négligé, je me demande ce que c'est que ce numéro. Le courant ne passe pas des masses de mon côté, et pourtant j'avais laissé mes a priori à la maison. Il nous confira ce soir là qu'il est bipolaire, schyzophrène et paranoïaque, qu'il pète souvent un câble et que tout y passe.

Avec ses déclarations, elle n'ose plus mettre les choses au clair, elle a peur de lui. Surtout qu'il se débrouille toujours pour l'isoler suffisamment longtemps pour qu'il n'y ait plus personne autour. Elle prend de la distance, mais il la traque sur les parkings, il l'attend à la sortie de l'école même quand elle se planque 10 minutes pour l'éviter.
Elle commence enfin à parler avec d'autres mamans et comprend que tout le monde l'évitait elle parce qu'elle lui parlait à lui => en fait tout le monde l'évite lui. Toutes les femmes baissent la tête en passant à côté de lui car il n'en est pas à son coup d'essai.

Devant sa détresse (ça commence à lui bouffer l'estomac tous les matins) je me propose d'agir si elle le souhaite car je comprends qu'elle aie peur de lui, ou même de l'accompagner et de rester à distance raisonnable pour intervenir s'il pète un câble. Elle ne préfère pas, je respecte sa position.
Si elle se sent en danger, il faut agir, je suggère de déposer une main courante à la gendarmerie. Elle préfère ne pas en arriver là, elle a peur qu'on soit en train d'exagérer.

Elle arrive un peu à l'éviter mais ça demande des efforts et des stratégies de malade, et quand elle l'évite trop il vient même sonner à la maison ou il finit par l'attendre même une demi-heure devant sa voiture pour lui demander s'il y a un truc qui va pas... et elle est terrorisée alors elle ne dit rien.

Le souci c'est que tous les jours ça la mine et que si on n'agit pas, y en a pour plusieurs années comme ça...
Le type a clairement fait une fixette sur elle et il n'est pas stable dans sa tête donc oui, elle a raison d'avoir peur. Surtout qu'il ne comprend pas les les signaux "traditionnels" indirects qu'elle met en place pour le tenir à distance.

Comment appréhenderiez-vous le problème? Selon vous, qu'est-ce que j'aurai pu / pourrais faire de mieux pour la soutenir ?

Merci pour les courageux qui auront tout lu !

Dernière modification par A.O.C ; 03/05/2016 à 08h17
Réponse avec citation