Afficher un message
 
Vieux 09/01/2016, 19h23
Avatar de chino
chino chino est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 1 344
Par défaut

Citation:
La révélation que je vais vous faire est la suivante : quand on “a peur”, c’est que justement …”il faut y aller”. C’est la différence entre ceux qui ont des vies épanouies, et les autres… Quand chacune des fibres des son corps sait que l’on a peur, qu’on a la bouche sèche, le coeur qui s’accélère : c’est le signal qu’il faut se lancer. Cela concerne aussi bien le fait d'aborder une femme dans la rue, que la prise de parole en public. La zone de confort est intimement liée à l’anxiété sociale. Il faut se battre contre cela, la peur n’a rien de mauvais, faites-en une alliée.
Ça c'est très puissant, merci de l'avoir écrit et formulé ainsi.

Ça me rappelle que j'avais écrit sur mon journal, peut-être il y a déjà deux ans, que la peur était le signal de la sortie de la zone de confort et qu'il fallait y être attentif pour l'apprivoiser et la franchir. Merci de me l'avoir rappelé.


Je propose même un "paradigme", ou plutôt un "mindset", "état d'esprit". On observe que plus on attend (pour aborder, demander, etc…), plus on est paralysé, voilà pourquoi on recommande d'y aller de suite (avec la règle des 3 secondes par exemple).

Jusqu'à présent, je me disais que la peur augmentait. Mais si on y réfléchit, la peur n'augmente pas de manière rationnelle, il n'y a pas plus de danger au fur et à mesure qu'on attend (à moins d'être dans l'hyper-réflexion).

Cette adrénaline qui monte, c'est plutôt le corps qui dit "tiens, un blocage face à une peur. Il a pas compris, j'en rajoute une couche. Allez Chino, va aborder la fille. Tiens, toujours pas ?*VAS-Y ! *Boost d'adrénaline*".
On pourrait le comparer au prof ou parent qui emploie la mauvaise technique de communication, motiver ne marche pas, il motive encore davantage et met la pression. Ça marche parfois, souvent non.

Et je trouve ça très différent, se dire que cette adrénaline, ce n'est pas la peur qui monte, c'est notre corps qui nous pousse malgré notre peur, et tout ira mieux une fois qu'on aura suivi notre envie profonde (aborder la jolie fille vs faire semblant de ne pas être intéressé ou trouver des excuses). Cette adrénaline est effectivement notre alliée quand on a du mal !

Ce mécanisme de l'adrénaline n'est pas le seul, on peut respirer / rationnaliser, se laisser le temps d'observer, etc… mais c'est celui qui arrive souvent !

J'ai l'air de m'exciter tout seul, mais c'est vraiment ça

chino, qui vient de recommencer le SPU, 3 filles quittées avec un grand sourire et un numéro.
__________________
Lisez : Models de Mark Manson (séduction), Sex god method de Daniel Rose (sexe), Getting Things Done de David Allen (organisation), Lettres à Lucilius de Sénèque (philosophie), Imparfait, libre et heureux de Christhophe André (estime de soi), The power of habit de Charles Duhigg (habitudes).
Réponse avec citation