Afficher un message
 
Vieux 26/11/2009, 17h57
yargla! yargla! est déconnecté
 
Date d'inscription: novembre 2009
Messages: 6
Par défaut

Suite de l'histoire:

Je lui ai annoncé que la soirée était annulée, elle était déçue, je place que j'ai réservé un petit resto sympa qu'elle ne doit pas connaitre, elle est ravie de cette "trop gentille attention, t'es une crème...". Jusqu'à là ça sentait bon. Puis comme d'hab, plutôt que de se laisser porter elle me mitraille de questions:

-"oui mais si on rencontre des gens qu'on connait ?"
-"si on boit on va déraper tu sais bien et je veux pas"

Je lui place que j'ai toujours une petite maison de campagne en bord de fleuve, qu'on peut cuisiner et qu'on sera incognito.

-"oui mais tu vas vouloir coucher avec moi et je peux pas même si je t'adore et que tu me plais, y'a mon mari blablabla, tu vas être trop déçu, je veux pas te faire de mal"

J'ai été glacial puis je lui ai dit de laisser tomber avant de raccrocher. Gros froid. Puis hier elle m'a renvoyé un mail histoire de faire la gentille, je lui ai dit que je passerai chez elle samedi soir, que son mari étant de garde toute la nuit (il bosse aux urgences) on serait tranquille pour manger ensemble et se matter un bon film. Elle m'a dit qu'elle était ravie de me voir et de s'envoyer des bières, mais qu'il faudrait que je me tienne tranquille, qu'elle ne pouvait pas aller plus loin à nouveau avec moi...

Vous en pensez quoi ? elle bluff pour garder bonne conscience tout en espérant qu'il se passera quelque chose ou bien elle est VRAIMENT INCERNABLE et elle n'a pas conscience de jouer avec le feu ???

Pressé d'être samedi soir dans tous les cas, dites moi comment vous feriez à ma place durant la soirée et à quel moment, j'ai besoin de vos expériences... JE LA VEUX ET JE L'AURAI !!!

Merci !
Réponse avec citation