Afficher un message
 
Vieux 15/05/2012, 20h50
Avatar de Ju le fruit
Ju le fruit Ju le fruit est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: mars 2012
Localisation: Toulon
Messages: 539
Par défaut

Leçon n°9


Oh, qu'est qu'il VOULAIT avoir du succès auprès des femmes! Pourquoi est-ce que les autres le savourait si bien, et lui n'y parvenait pas? Pourquoi les autres ne faisaient que souffler, ou grogner sur elles, et lui faisait toujours de son mieux, mais sans succès? En fait, toutes les femmes qu'il désirait, ne le voyaient que comme un ami, ou moins.
Le moment était venu de changer! L'information était la clé, il le savait. Il devora des livres entiers, des articles, et de manière générale, tout ce qui traitait de la nature des femmes, et du moyen de les séduire.
C'est alors qu'il fit la connaissance d'un espagnol nommé Manuel.

Manuel disait:"Voici le plan de bataille:

Manoeuvres psychologiques! Tu devrais apprendre et maîtriser la programmation Neuro-Linguistique (PNL)! A présent parlez comme ceci: "Quand tu sens que tu as cette connexion avec quelqu'un, cette chaleur, cette sensation de sécurité, et que tu es à l'aise en la ressentant juste là, maintenant, alors parfois ce qui arrive, c'est..". Avec Manuel, les femmes ne devenaient que la somme d'instruments psychologiques à jouer, pour créer sa mélodie.

"Guides! Tu dois apprendre et mémoriser les brochures des situations sociales avec les femmes." Maintenant nous savons qu'il nous faut faire ceci quand elle fait cela, et ainsi de suite. En suivant le guide de Manuel, il rencontra un succès consistant.

"Mine d'Informations inépuisable! Tu n'en sauras jamais assez sur les femmes!" commanda Manuel. Ainsi, des indénombrables articles, des posts qu'on ne compte plus, défilèrent devant les yeux du jeune homme. A la fin de la journée, il était encore devant l'ordinateur.
"Je t'adore, Manuel!" s'écria le jeune homme. A chaque problème rencontré, pour chaque situation, Manuel avait toujours une réponse. Il consultait le Manuel jour et nuil, mémorisant les enseignements de Manuel, et dressait un culte de Manuel.

Mais oh, oh. Quelque chose n'allait pas. Il avait brulé le mantra de son esprit."Tu ne resteras jamais au téléphone, plus de 20 minutes!" et ainsi le succès escompté apparut. Et ces commandements étaient profondément enracinés dans sa tête. "Tu ne transigeras point." et bien d'autres encore. Quand il enfreignait ces règles, alors il se plantait, comme au début. Mais cette fois, il avait déja eu un succès encourageant auprès d'elles. Bientôt, les règles qui dictaient chacune de ses actions, se désintégrèrent.

"Ahhh.." réalisa t'il. "Ces guides et ces régles étaient un embrayage, pour moi qui manquait de confiance. Tout cela fonctionne, certes, mais c'est également limité." .

Alors il sourit:" Les régles et les guides sont des roues d'entrainement, une aide, un appui pour que je quitte mon nid."

Il n'était plus sous le joug du dictateur Manuel. Il pouvait maintenant voler de ses propres ailes, et savourer SON succès. Alors..

Ne soyez pas les esclaves de formules miracles!

"Oui, mais si les règles, et les guides fonctionnent très bien, pourquoi devrait il abandonner tout ça?"

"Parce qu'il a compris qu'il avait du succès non pas vraiment grace à ces règles, ou ces guides stratégiques, rédigés par des grands PuA, mais tout simplement par les nombreuses approches qu'il a faite, et l'état d'esprit focalisé sur son fun, que l'application des règles et des guides demandaient."

Le jeune homme était une fois de plus, perplexe. Alors le Pook, avec ses talents de magiciens qu'on ne présente plus, fit appel à deux hommes.

"Un des deux," dit Pook, " est un acteur.". Et les trois autres regardaient l'acteur incarner Hercule, Henri V, HAmlet, et tous les héros commençant par H. Mais cette personne, en lui même, cet acteur, sans jeu, n'etait qu'un moins que rien.

"Qu'est-il arrivé au héros?" demanda le jeune homme.

Alors, ils virent en action, le second homme.

"Il est héroique, et brave!" s'émerveilla le jeune homme.

"Tout à fait" ponctua Pook, "..L'un est naturellement confiant, l'autre ne fait que suivre son script, jouer son rôle."

"Mais qu'est ce qui ne va pas avec celui qui suit son script?"

"Rien! Mais il n'arrive pas à comprendre, à réaliser le but de ses scripts, et de ses guides."

"Et ce but, quel est-il?"

Pook alors prit le jeune homme dans une pièce qui donnait une vue sur un attroupement d'hommes. Mais on pouvait faire la distinction entre deux groupes différents. Un groupe continuait de porter et d'acclamer le héros Manuel, tenu debout sur un grand piedestal. Un autre groupe consultait Manuel, ici et la, puis repartirent de là ou ils venaient, dans des chemins se dispersant aux 4 coins du globe.

"Mais que dois-je en déduire?"

"C'est très simple." déclara Pook. Le but de Manuel n'est pas de t'apporter le succès escompté. Si il te l'apporte, tu seras à jamais sous sa dictature. La seule et unique raison pour laquelle Manuel est là, et qu'il te guide, n'est pas de te faire réussir, et de t'apporter le succès, mais d'illustrer les MOYENS de réussir."

"Moyens..?"

"Les moyens qui font qu'une poignée de personnes réussissent, et qu'ils finissent par ne plus dépendre de lui, tirant de nouvelles conclusions et agrandissant leur savoir. Le Manuel n'est qu'un automate, un robot, pour répondre aux questions des newbies. Le but final de la séduction, et la clé du succès consiste à ce que tout ça devienne naturel. Quand tout devient naturel, tu n'as plus besoin de Manuel, et tu peux gérer toutes les situations qui se présenteront à toi avec les femmes."

"ARRGGHH, j'ai toujours cru que les femmes étaient douces et charmantes, et que seul les salaud étaient le problème! Ce savoir, ce que j'ai appris, brise tous les idéaux que je m'étais fait des femmes."

Pook acquiesca. "Mais tout ça n'est qu'une partie de la DURE REALITE:
Les femmes préfereraient se partager un homme qui réussit, qu'être attaché seule à un looser.

Les femmes ne se marient pas par amour.

La plupart des divorces se terminent avec l'homme qui court après son ex, et la femme qui deteste l'homme.

Même pour un mariage à long-terme, le DonJuanisme est le chemin à prendre.

Les filles "innocentes" sont souvent les plus chaudes, et pas si innocentes que ça.

Beaucoup de femmes considèrent ton apparence, ton look, ta carrière, ce que tu peux lui apporter, avant ton integrité et ta personnalité.

Les femmes sont plus sexuées que ce qu'un homme peut s'imaginer.

Les femmes ne sont pas attirés par le génie, simplement la force, et l'imagination.

La mission suprême d'une femme est l'union, à la fois pour le plaisir qu'il procure, et pour ses fruits, les enfants. Elle n'en a rien à faire de ta philosophie, sauf pour attirer ton attention, ou pour se servir de toi.
Les femmes, en matière de sexe, désirent être traitées comme des objets, et s'en delectent.

Les femmes accordent de l'importance, aux liens sociaux; comment elles sont perçues par leur entourage. Tu deviens son ego.


Leçon n°10


Pourquoi certains hommes avaient du succès auprès des femmes, sans même essayer quoi que ce soit, tandis que d'autres échouaient avec elles, bien qu'ils essayèrent avec persévérance? Pourquoi est-ce que ces hommes, apparemment arrogants, sortaient avec elles? Pourquoi est-ce que ces salopards réussissaient, là où le jeune homme gentil échouait?

"Parce que tu es une mauviette!" répondirent les salaud. Mais le gars gentil se contenta de répondre, d'une voix intimidée:"Mais je suis moi-même. Je ne changerai jamais pour qui que ce soit."
Mais ce gars gentil n'avait jamais de rancart non plus.

"Haha, quelle tapette! s'écrièrent les méchants salauds. Les belles femmes se moquaient de lui dans son dos:"Quel gars désespéré!"
Désespéré! Pourquoi agissait-il comme si les femmes étaient mieux que lui? Pourquoi devait-il la mériter, ou la gagner, et pourquoi pas l'inverse?Pourquoi devait il lui acheter des cadeaux, et lui faire plaisir et pourquoi pas l'inverse?

Cette nouvelle attitude commençait à naître dans son esprit, et il commença à avoir tous les rendez-vous dont il avait besoin. Mais pourquoi n'avait t'il pas adopté cet état d'esprit plus tôt?
Il se remémora alors des voix du passé dans sa tête. Qu'est-ce qu'elles lui murmuraient?Ecoutons les:

"Tu n'es pas bien bâti, et tu manque de muscles. Qu'est-ce qui te fait croire que tu peux attirer l'attention de ces belles femmes?"

"Tu n'as pas la tchache. Pourquoi tu esperes encore attirer l'attention du groupe sur toi?"

"Tu n'as pas un boulot avec un bon salaire! Qu'est-ce qui te fait croire que tu peux mériter cette beauté?"

Et sans doute la voix la plus grosse, mais aussi la plus ennuyeuse: "Tu n'es pas aussi beau, ou charmant que ces autres hommes. N'espère pas te taper une meuf bien, qui elle, est belle."

Hélas! Il savait qu'il n'était pas le Prince Charmant, alors il n'agissait pas comme tel. Mais maintenant, il réalisa qu'être le Prince Charmant n'est pas ce qui lui permettra d'être en confiance, mais au contraire, être en confiance lui permettra d'être ce Prince Charmant. Afin de réussir dans ce monde, tu dois réussir dans ton esprit.

"C'est le secret" conclua t'il après cette révèlation de son esprit. Car..

"Tel que tu te vois, tu deviendras."

"Et aussi longtemps tu te verras, aussi longtemps tu restera."

“Mais Pook! Tu parles de quoi là, on dirait un séminaire de développement personnel ! Quel rapport avec les femmes?"

Dernière modification par Ju le fruit ; 15/05/2012 à 21h03
Réponse avec citation