Afficher un message
 
Vieux 22/10/2023, 14h33
Avatar de Oceuss
Oceuss Oceuss est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mars 2020
Messages: 933
Par défaut

Citation:
C'est pas une question de faute ou de problème: par définition, il faut être très sûr de son sex appeal et de qui on est pour se dire: je suis choisi parmi beaucoup d'autres ET par quelqu'un qui a beaucoup de points de comparaison.
Ultimement, si, à moins que tu ne préfères en réalité utiliser un autre mot. C'est d'ailleurs un élément de langage que beaucoup de nanas utilisent lorsqu'un mec ose poser la question du bodycount ("He is insecure, an incel, etc."). Dire de quelqu'un qu'il a des insécurités c'est entendre un problème à son niveau pour tout le monde.

Et pour sortir d'une question sémantique, je pense qu'il y a un juste milieu pertinent entre être en insécurité et être très sûr de soi. Ca peut te déranger que ta meuf soit passée entre 50 mecs différents avant toi et pour autant avoir aucun problème de confiance en toi. Y a beaucoup de paramètres et d'études qui tendent à dire que la quantité est mauvais signe pour une relation. C'est pas juste un problème de confiance dans ces cas-là. Et c'est pas ce que Limitless avait l'air d'entendre dans son cas.

Citation:
c'est difficile de se sentir en compétition, par définition.
Pourquoi ça ?

Citation:
- Coucher ne veut pas dire mettre chaque partenaire rencontré dans le pool du choix: en gros, on peut coucher avec 99 et seul le 100e peut nous paraitre adéquat pour plus. Ya pas de lien entre sexe et choix potentiel ensuite, pas de lien automatique en tout cas.
Ouais mais tu peux pas trier ça, toi. Ca c'est ce qu'elle peut te dire, ce qu'elle peut ressentir sur le moment, pas nécessairement la stricte vérité. Plus elle a de partenaires -> plus y a possiblement de problèmes accumulés par le passé. C'est une simple question de probabilités, et le fait est qu'on ne peut faire confiance à 100% à quelqu'un, même s'il a le plus de bonne foi possiblement imaginable.

Citation:
- Les points de comparaison étant nombreux, il y a deux effets kisscool: le sexe devient une pratique assumée et complexe, on peut guider un ou une partenaire, on fout moins la pression à l'autre, parce qu'on connait plus de différences, donc les représentations communes sont beaucoup moins lourdes! Qu'est ce qu'on attend de notre première nuit, bouffé par les films et les on dit, alors que face à sa propre expérience, on est plus apaisés et plus pragmatiques, donc plus tolérants en général.
C'est la théorie, dans la pratique, la qualité intrinsèque du sexe n'a pas tellement de lien avec le nombre de partenaires. Enfin, pas de mon expérience. La meuf la plus délurée que j'ai connu avec un bodycount gigantesque était plutôt chiante au lit. Après oui, on peut me reprendre à mon propre jeu, statistiquement tu augmentes plutôt les probabilités. Mais pas sûr que ça s'équilibre avec le point précédent.

Citation:
- Cette comparaison a ses limites parce que la relation est globale et le sexe en fait partie; il faut donc penser global. Le sexe n'est pas une clé absolue d'exégèse d'une relation, mais une variable à pondérer selon chacun et chacune.
Je suis d'accord, je le mentionnais me semble-t-il dans mon post initial même, mais justement, je poussais la réflexion plus loin : quand t'as un lourd bagage sexuel, qu'est-ce que ça cache, exactement ? Et on en revient au problème du point 1 avec la quantité possible de problèmes accumulés.

Et avec les observations qu'on a aujourd'hui, je ne peux que rejoindre ce point de vue :

Citation:
Ca signifie que pour 95% d'entre elles, ca leur ruine leur cerveau et qu'elles sont toutes traumatisées/incapables de se connecter émotionnellement/sexuellement à leur partenaire et de s'investir pleinement dans une relation saine/pérenne. (pareil pour les mecs d'ailleurs)
T'as en effet des nanas capables de coucher avec 100 mecs en cinq ans, et pourtant devenir de parfaites mères de famille exemplaires qui ne tromperont jamais leur partenaire. Mais combien pour toutes celles qui ne vont pas être capables de faire la part des choses et de devenir des partenaires fiables sur le long-terme ?

Le raisonnement est logique derrière. T'es moins enclin à prendre ce que tu juges comme un haut bodycount, parce que ça cache probablement quelque chose, et ce quelque chose est certainement le bon gros drapeau rouge à une relation saine.

Comme toute relation, c'est un pari. Mais le bon sens dans un pari c'est de choisir le parti qui a le plus de probabilités de réussites pour toi.
Réponse avec citation