Afficher un message
 
Vieux 30/08/2022, 03h44
Notic Notic est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 3 792
Par défaut

Citation:
Envoyé par Ovni Voir le message
Je suis désolé Judas, mais tu confirmes précisément mon propos...

Est-ce pertinent d'appeler "homme" une femme biologique? Certainement pas.
Mais tu sais très bien que leur définition ne repose pas sur la biologie.

Si on pars d'une prémisse "un homme peut-être n'importe quoi", alors "un homme peut tomber enceint" est une conclusion parfaitement logique qu'il ne faut pas attaquer : le problème réside dans la premisse.

Or, si je vois beaucoup d'énervement autour des conséquences logiques de la définition progressiste, j'ai vu très peu de gens attaquer la pertinence de la définition, alors que c'est le point faible de leur argumentation.
Ohyeah avait partage un docu. J'ai mate que les extraits mais le concept etait un mec qui allait voir des hauts grades du progressisme pour leur demander tout simplement "What is a woman" ==> Error 404


Donc si a priori ce probleme de definition qui n'a plus aucun sens a ete visiblement tres bien identifie.


Par contre je trouve pas que c'est un non sujet. Ca pop de partout la. Diego nous sors une affiche du planning familial, maintenant ca. Il y avait un autre post qui en parlait je crois aussi?
Il y a une vague de propagande autour du mot "enceint". Ca rejoint l'ensemble de la strategie globale du progressisme de tendre vers l'indifferenciation.

Tous ces termes sont volontairement bordeliques et confus (meme pour eux) mais a pour consequence 2 choses:
Que les hommes soient plus faibles (tendre vers le modele feminin) et que les femmes soient moins fertiles (tendre vers le modele masculin).

A priori ca marche tres bien.
Réponse avec citation