Afficher un message
 
Vieux 02/06/2021, 05h25
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 2 783
Par défaut

Commandement numéro 3 : Posez un cadre








Définir le cadre se fera a 2, madame participe au pouvoir législatif et vous vous mettrez d’accord sur ce qui est acceptable ou pas ensemble.

Par contre l’exécutif il n’y a pas débat c’est votre boulot a 100%


Et la puissance de votre pouvoir exécutif doit être proportionnel au taux de casse couillitude de madame.
Je ne parle pas de lui mettre des tartes quand elle oublie la bière fraiche avec le sandwich évidemment. Mais simplement de signifier et/ou sanctionner quand une limite est franchie.

Réfléchissez comme avec un enfant. Si vous le laissez faire une connerie, une fois, 2 fois, 3 fois etc… Pour lui c’est ok, c’est autorisé. Et la prochaine connerie sera un stade au-dessus.
Avec votre femme c’est la même chose. Elle va vous tester, à vous de réagir en fonction.

On a tous vu dans notre entourage un couple ou le mec ferme sa gueule quand il ne devrait pas simplement pour éviter une dispute. C’est une TRES mauvaise stratégie. Non seulement ça va continuer mais surtout ça va s’empirer.


J’insiste pour ceux qui pourraient encore penser qu’imposer un cadre à votre femme va la faire fuir : c’est du 100% bénéfice. Les femmes elles même réclament des mecs capables de les tenir. Imposer votre cadre c’est une attitude Alpha (je redévelopperai ce principe plus tard), non seulement ca va la faire mouiller mais en plus votre quotidien n’en sera que meilleur (a elle comme a vous). La plupart des femmes n’ont pas envie d’être casse couilles, elles attendent simplement une réaction de leur partenaire.

En répondant a cette demande vous maintiendrez son désir et son respect pour vous. Par contre n’attendez pas d’elle qu’elle le verbalise, elle ne le fera pas. Aucune femme ne dira a son mec « chéri tu peux me dominer/controler un peu plus stp ? »





Alors comment reagir ? J’imagine que chacun fera en fontion de sa personnalité. Pour donner un exemple ma femme c’est le feu, alors que je suis plutôt du type force tranquille : je ne m’enerve quasi-jamais. Ma belle-mere me demande constamment comment je fais pour supporter missnotic. Avec sa famille et au boulot egalement elle est ingerable, elle a un caractere super fort et n’hesite pas a etre agressive dans sa facon de parler. Alors qu’avec moi c’est la femme la moins chiante du monde. Tout simplement parce que je ne la laisse pas etre chiante.

Quand elle franchit la ligne jaune, (qu’elle utilise un ton qui ne me plait pas par exemple), je me contente normalement d’un regard et d’un silence qui en dit long. Eventuellement je lui fait repeter ce qu’elle a dit. La plupart du temps ca suffit.
Dans le cas ou ca va plus loin je lui rentre dedans verbalement et je mets les points sur les i.
Là ca part en dispute: pas le choix. Mais si vous gérez les petits ecarts regulierement les gros ecarts sont tres rares. Les disputes ou on gueule tous les deux c’est 2 ou 3 fois par an pas plus.



Donc n’attendez pas que votre femme se transforme en coloc aigrie qui vous pourri la vie, et n’acceptez pas les comportements inappropriés.

Parce qu’un gosse que vous ne punissez pas ca fini chez super nanny. Une femme qu’on ne recadre pas ca finit en divorce.






Commandement numéro 4 : Faites vous confiance.









-Fidélité


Sujet complexe ici. Tellement de profil différents, a vous de fixer les limites de votre fidélité. Néanmoins il existera toujours une limite. Même une femme avec laquelle vous êtes en couple libre n’acceptera peut-être pas que vous baisiez sa meilleure amie le jour de son anniversaire…

Cette limite, peu importe où elle se situe, vous devez tous les 2 la connaitre et ce doit être très clair. La confiance se bâtit en années et se détruit en quelques minutes. Ce serait donc très con de tout gâcher a cause d’un malentendu.


Pas question d’être un pigeon évidemment, mais ma politique est de simplement poser le cadre comme vu précédemment (point3) et de la laisser gérer. Je ne sais pas à qui elle parle exactement, je n’ai pas accès a son téléphone ou à ses mails. Je ne peux que supposer qu’elle ne fait rien d’hors limite, je ne vérifie pas, et c’est cela la définition même de la confiance.



Vous pourriez être tenté d’avoir vous-même des comportements borderline voire d’aller baiser ailleurs à l’occasion. Le seul conseil que je puisse vous donner c’est de bien réfléchir au rapport risque/bénéfice.
Viendra ensuite le fameux dilemme d’avouer sa faute ou pas. Pour avoir vu les dégâts que pouvait causer une confiance brisée, je conseillerai plutôt de ne pas le faire. Mais à vous de voir.



-Loyauté


La confiance c’est aussi et surtout important en tant que partenaires de vie. C’est important de savoir que votre femme ne va pas sauter sur le premier inconnu quand elle sort, mais c’est encore plus important de savoir qu’elle ne va pas vous mettre un coup de poignard dans le dos quand vous serez dans une position compliquée.
Je vais surtout parler d’argent ici puisque c’est le sujet qui préoccupe le plus les hommes. J’ai vu dans mes précédents boulots beaucoup de situation de merde et des divorces sales, qui vont parfois jusqu’au suicide. Alors autant essayer d'éviter ca.


Grossièrement vous avez 2 choix :

_ Vous protéger au max : signer un contrat de mariage, garder vos biens a votre nom, gérer votre argent et ne donner accès a votre conjointe que ce que vous prêt à perdre.
C’est la solution redpill : la plus simple et la moins risquée. Et très certainement la plus pragmatique compte tenu de l’ultra favoritisme de la justice pour les femmes en cas de séparation / divorce. (encore plus avec des enfants)

_ Donner sans concession : vos biens (et les siens aussi évidemment) deviennent ceux de la famille. C’est la solution que j’ai choisie. Par exemple certains de mes biens sont au nom de ma femme, ma societé lui appartient a 50% alors que je suis le seul a bosser dessus. Nous n’avons pas de compte commun que nous alimentons tous les deux, nous ne faisons pas de comptes ou de budget entre nous. On fait toujours au plus pratique.
Alors dit comme ca ca fait pigeon. Et concrètement si demain ma femme veut me dépouiller elle peut le faire.
Diego disait a MissVega « si je te donne un flingue tu vas l’utiliser ».
Perso mon approche est plutôt « Je te donne un flingue pour voir comment tu vas l’utiliser »

C’est le seul moyen de savoir si elle est loyale. Si je ne lui laisse jamais la possibilité de me « trahir » je ne saurai jamais si elle est digne de confiance. Logique.

Donc a vous de voir :

Le premier choix est le plus safe, le plus logique. Mais vous n’exploiterez jamais votre relation au maximum.

Le 2e choix vous faites all-in : il faut que ce soit la bonne. Si ca marche c’est génial sinon vous prenez le risque de repartir dépouillé.
Evidemment ce n’est pas unilatéral. Si vous vous mettez dans une position de vulnérabilité elle doit le faire aussi. Il est indispensable ici de respecter la réciprocité (commandement 7)
Réponse avec citation