Afficher un message
 
Vieux 17/03/2020, 14h16
Avatar de Le_Combattant
Le_Combattant Le_Combattant est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: mars 2020
Localisation: Seine et Marne
Messages: 280
Par défaut

Merci à tous pour vos messages, je vais rédiger une réponse au cas par cas. Ce sera plus simple je pense.

Wilfred;

Je suis de nature speed, que se soit pour parlé ou dans la vie de tous les jours. Avec une pointe de stresse (qui à énormément diminué depuis le lycée) mais qui reste toujours présente.
Du coup je bégaye parce que je vais vite, mais comme ce que je dis est incompréhensible, je passe pour un con donc je panique, je stresse...bref le cercle vicieux est en route.

Je vais aller lire ce que tu me conseil, ça à l'air vachement intéressant.

Victor Newman

Je pense que dès que la période de confinement sera fini je vais augmenter mon nombre de sortie le soir.
Je vais voir avec mes potes, pour l'instant je ne vois pas sortir en mode solo (y'a un très bon article d'ailleurs sur le fofo que j'ai commence à lire)

Alors le Wingman...dans mon cercle je n'en n'ai pas

Lieux de prédilections?

-Bar/Pub
Les boîtes de nuits ne sont pas ma tasse de thé je n'y suis pas à l'aise du tout.

Après à côté de chez moi il y a un Bar/restaurant qui fait bowling, kart, laser game, billard. Il y a pas mal de monde de manière générale.

Je vais potasser ton lien merci

Red Destiny

"Ton histoire de bégaiement et de pas savoir quoi dire, c'est assez typique quand on est pas habitué à interagir. "

Tout dépend, dans mon taf de tous les jours (facteur pour le moment) je croise mes clients chaque jour et en ce moment c'est la panique avec le confinement. Je me retrouve à gérer des situations qui sont pas possible, les gens sont fou..Bref ça c'est au taf.

Avec des gens que je connais, je suis à l'aise, pas de soucis. Etre moi même avec ceux que je connais et qui me connaissent depuis longtemps ne me fais pas peur parce que justement, je les connais et ils me connaissent.

C'est être moi même avec d'autre qui me fait peur. Peur de passer pour le ksos qui choisis mal ses mots, qui est maladroit etc...Par conséquent je me bride moi même.

Exemple bête que j'ai remarqué, et certainement que je ne suis pas le seul à l'avoir vécu:

Une fille qui sera "banale" et qui ne m'intéresse pas plus que ça, je n'aurais aucun problème à échanger puisque au fond de moi elle ne me plait pas. Mon cerveau est en mode "roule ma poule, on continue notre chemin".

Là ou ça se corse, c'est quand justement je rencontre une nana qui me plait. La le cerveau part dans les tours et ça devient l'enfer.

D’où ma phrase dans mon journal " « qu’est ce que je dois dire, qu’est ce je dois faire, ah si, non ça, putain je suis trop con…et merde »"

"C'était pas clair, ce point, mais je suppose que tu parles de motivation, ce pic d'énergie qui te donne envie de te prendre en main mais qui reste très bref. "

Exact.
Pour que cette motivation ce concrétise , il faut que j'aille justement goûter à ce que j'ai (trop) longtemps fui.

Ce me fait penser à cette phrase qu'un essayeur auto à sorti il y un temps (je suis un grand amateur de voiture)

Il essayait sa première Rolls Royce et en conclusion il dit: "Le luxe c'est pas bien jusqu'au jour ou on y goûte"

Pour les exemples d'objectifs que tu cite, je vais faire en sorte de les appliquer quand toute cette crise sera terminée.

Petit HS en rapport avec ça: "Semaine 1 -> dire bonjour à 10 inconnues"
Pourquoi j'ai l'impression que des gens se sentent agresser quand tu leurs dis "bonjour"?
C'est une tendance du 21ième siècle ou tout le monde marche tête baissée et ou il ne faut pas embêter les gens?

Ohyeah et Mataud

Merci pour vos recommandations.

J'ai l'impression que le premier (Trop gentil pour être heureux : Le syndrome du chic type) me correspond.
A être trop gentil aujourd'hui, on se fait baiser, je me suis fait baiser.


Au passage je vais reprendre le sport. Le VTT que j'ai si longtemps abandonné.
Ça va me refaire une santé, me re-sculpter mes jambes et me faire perdre cette mini bouée que j'ai depuis trop longtemps.
__________________
"Une personne dont la vie comporte des erreurs, des échecs, est une personne qui a appris. Si une personne n'a jamais eu de tout cela, alors elle n'a rien appris"

Le gougnafier vous raconte sa vie : Un combat contre moi même
Réponse avec citation