Afficher un message
 
Vieux 01/09/2019, 15h50
Ila Ila est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2019
Messages: 12
Par défaut Évoluer à 27 ans, après l'échec de ma première relation amoureuse

Bonjour,

Je double le post de ma présentation, suite à vos retours.
Toutes les remarques sont bonnes à prendre (tant qu'elles ne dénigre pas mon ex).


Mon histoire

Je sors d'une relation de 5 ans, ce fut ma première relation. Ancienne grande timide, j'avais peur des hommes, des relations sociales et intimes...
J'ai fais un gros travail sur moi, et surtout pendant ma relation de couple.

Elle s'est terminée il y a 3 mois.
Mon ex à été à l'écoute, et ne m'a jamais pressé sexuellement.
Mais c'était un homme très solitaire, auto-centré et peu présent, avec énormément d'occupations. Avant moi il pouvait voir ses ex toutes les 3 semaines et ça lui suffisait.
Par contre il avait un grand nombre de qualités !

J'ai une vie sociale, un taff qui me plaît etc..
Selon moi il y avait un manque d'investissement de sa part dans la relation (bcp de "je suis fatigué", trop "occupé", ou alors le " toi tu es là alors que cette activité/soirée ne se présente que maintenant") par rapport ses passe-temps. Il partait en vacances avec ses potes ou seul et ne pensait pas à donner de nouvelles. On vivait ensemble mais il préférait cuisiner / manger seul le soir, pas de fêtes tels que l'anniversaire de rencontre, saint Valentin, pas tellement de vacances ensemble car trop il était trop stressé de réserver des billets même un mois à l'avance, il n'a vu mes amis qu'une fois en 5 ans avec les mêmes excuses / alors que je suis partie en week-end avec les siens, plusieurs soirée etc...C'est des petits trucs certes mais ça c'est cumulé.

Je ne suis pas jalouse, il a pu partir des week-end entiers ou semaines avec ses amis, dormir chez des inconnus (dont des femmes) lors de couchsurfing, aller aux soirées avec ses potes sans soucis....

Mais avec son manque d'investissement, l'impression d'être seule dans la relation, et l'absence de relations sexuelles les derniers mois... je suis devenue possessive, j'ai perdue ma confiance en moi. Sachant que c'était mon premier, son refus niveau sexuel à été très dur à supporter.
J'ai mal géré donc sur les derniers mois, eczéma, prise de poids (il aime les femmes très fines), stress, larmes, ... mort du couple quoi... Je pense que je suis devenue étouffante.

Je n'ai pas eu le courage de le quitter, je pense avoir été à la limite de la dépendance affective sur la fin. La seule solution à été de lui mettre la pression en lui demandant de s'engager dans la relation, et ça n'a pas loupé, il a préféré tout arrêter.

Aujourd'hui je souhaite rebondir!

En trois mois, j'ai pratiquement perdue tous mes kilos, il m'en reste deux :/
Depuis un mois je vais à la salle de sport faire muscu /cardio 4 fois par semaine. Je vois mes potes toutes les semaines.
Et je me suis inscrite sur un site de rencontres, mais y a tellement de demandes que c'est difficile à gérer et je me suis désinscrite au bout de 3 semaines. Par contre, en toute honnêteté ça fait du bien pour l'ego ^^

J'ai pu faire deux / trois rencontres et la troisième se passe bien pour l'instant.
Lui sort d'une très longue relation, donc y a des risques de relations pansement mais je préfère tenter ma chance que de prendre peur.

Si j'ai écris aujourd'hui c'est que je ne souhaite pas reproduire le même schéma!

- Mes blocages:

1. Je renvoi l'image d'une la fille douce/timide/ sage, on me traite comme une petite chose. Personnellement ça me dérange pas. Le problème c'est que veux pouvoir me lâcher dans mon couple, sans changer ma personnalité. On peut paraître douce et sage tout en se "lâchant au lit avec son mec". Et en discutant avec un collège devenu pote, quand je me suis mise à faire des blagues de cul (je me suis permise de le faire car on est pote et plus simple collègues) bah il a beugué. Comme si on ne pouvait pas avoir une image de femme " sage et sérieuse" tout en aimant déconner, les blagues de cul, et envie de s'épanouir sexuellement dans son couple.

Je pense que mon ex me voyait comme une "petite fille " donc il ne s'est jamais vraiment lâché au lit avec moi, malgré mes demandes au fur et à mesure de la relation (et malgré sa grande expérience)
L'homme que je vient de rencontrer me prend sûrement pour une fille "sage", alors je tente de sexualiser par SMS, en faisant des petites blagues cochonnes. Ça l'a surpris mais il semble apprécier... Mais je ne sais pas si ça peut suffir. Je ne veux pas retourner dans une relation plan plan ou le mec n'ose pas avec moi. Et je ne peux pas occulter ma personnalité.

À savoir, c'est moi qui ait proposé la rencontre sur le site de rencontres.
Donc je suis timide mais j'ai conscience que les femmes doivent aussi séduire un homme et ne doivent pas être simplement passive ou attentiste.

2. Je veux pas à nouveau devenir dépendante au niveau sentimentale.

À savoir, j'ai fait des études qui me plaisent, j'ai un taff qui me plaît, je m'assume financièrement, j'ai mes amis, ma famille. Une vie sociale. Je ne suis pas une femme collante même si je peux avoir une pointe de jalousie.

Mais j'ai peur de me perdre à nouveau dans une relation.
Je ne sais pas comment ne pas perdre mon indépendance si j'entame une nouvelle relation, tout en m'investissant.

3. J'ai encore beaucoup de colère contre lui et j'ai peur que ça me bloque. Nous n'avons pas eu de vrai discussion en face à face puis la rupture. Je suis partie de l'appartement et on ne c'est jamais revue.
Mais je sais que j'ai aussi mes torts dans l'échec de cette relation. Il est très occupé, et ne peux pas me voir actuellement pour justement avoir cette dernière discussion avec de clore le tout.

4- J'ai pris tellement de râteau sur le plan sexuel dans mon couple que j'ai peur de ne pas gérer dans la prochaine relation. Pourtant je sais que je peux plaire. Même quand j'etais en couple j'avais des ouvertures, mais ça n'empêche pas mon blocage.
Réponse avec citation