Afficher un message
 
Vieux 12/06/2019, 12h08
geek n' chic geek n' chic est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: aot 2011
Localisation: Lyon
Messages: 3 488
Par défaut

Le coup de machine a tuer par orgasmes dans barbarella est quand même un énorme "homme de paille":
Elle déforme les attentes des mecs qui se renseignent sur la sexualité féminine pour en faire de gros manipulateurs là ou moi je vois des hommes insécures ayant peur d'être éjectés par un plan cul après avoir exécuter une "mauvaise performance".
C'est un peu facile de déformer la réalité en une forme grotesque pour en suite s'en moquer.

Elle fait la même chose quand elle explique qu'avoir un bon inner game c'est être à l'écoute ses émotions et savoir en parler.
Pour elle c'est full pour manipuler, là ou se que dit la communauté c'est que c'est essentiel pour être bien dans ses baskets. Ok on péchot plus quand on est bien dans ses baskets... mais elle confond la carotte pour faire avancer l'âne et la réelle finalité de la démarche.
C'est tout de même assez malhonnêtes là aussi.

Même constat quand elle dit qu'en bas de l'échelle des players se trouvent les "hommes efféminés".
Je n'ai jamais vu cette définition pour un AFC ou un Nice Guy....
Un nice guy tel que le décrit glover, c'est un homme qui c'est conformé au modèle masculin tel qu'il l'est décrit en général dans le discours féminin plutôt que de ce conformer au modèle masculin des hommes qui l'ont éduqué.... Pour moi ce n'est pas être efféminé et là aussi je vois quand même une sacré déformation des propos de la communauté.

Quand à sa conclusion: "le game est un apprentissage des relations de pouvoir ayant pour but de les décliner dans d'autres sphères que celles de la séduction et ainsi perpétrer la domination masculine".

Bas là oui je suis assez d'accord.

Mais elle oublie d'évoquer un point essentiel selon moi: on arrive pas dans la communauté de la séduction par hasard.
Une majorité des players sont d'anciens hommes n'arrivant pas a rentré dans ce moule masculin auquel la société nous demande de nous conformer.
Les femmes aussi ont leur part de responsabilité: le plus grand nombre de ses dernières à une préférence sexuel pour les hommes carriéristes, grands, faisant preuve de leaderships etc.

Le problème est là, la société et les femmes dans leur rapport amoureux émet comme injonction aux hommes de savoir user de ces relations de pouvoirs et laisse sur le banc ceux qui ne se conforme à ce modèle.... et elle ne peu pas dire qu'elle n'est pas au courant de ce point de vue: combien de fois à l'époque de son étude j'ai pu lire sur le forum "Hate the game not the player".

Que faire quand on est sur le banc de touche et qu'on veut rentrer sur le terrain ?
elle oublie de le dire ça ... et c'est a mon sens un peu le rôle d'un sociologue.

Dernière modification par geek n' chic ; 12/06/2019 à 12h33
Réponse avec citation