Afficher un message
 
Vieux 24/04/2019, 15h25
Limonade Limonade est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Localisation: paris
Messages: 551
Par défaut

C’est horrible cette interpellation là, c’est effectivement clairement du harcèlement de rue !

Alors oui je comprends, mais en l’occurence les situations que j’ai en tête ce ne sont pas tellement celles où le monsieur bredouille un peu fébrile et où, effectivement, je comprends bien qu’il est saisi dans la surprise (je vais pas mentir c’est une réaction que j’aime bien d'ailleurs, ça me séduit ^^)

Je pensais plutôt à des mecs qui voulaient clairement reprendre « le lead », souvent des mecs à l’aise pour draguer d’ailleurs mais qui n’aimaient pas la position dans laquelle je les mettais.

Exemple :

Dans un bar, un type vraiment canon avec des potes à lui. Des filles qui lui tournaient pas mal autour, il m’avait vue. Je décide donc d'y aller en mode kamikaze en lui demandant si je peux lui offrir un verre (devant ses potes), il refuse et me dit qu’il veut m’offrir un verre. On coupe la poire en deux en payant chacun notre tournée. Je lui propose de danser, il me dit non. 2 minutes plus tard il me prend par la main pour danser. Fin de soirée, même dilemme, je lui propose de venir chez moi, il insiste pour qu’on aille chez lui.
Je vous passe les détails de cette nuit où il a bien cherché à me faire comprendre que c’était lui le « mââaaale ». Et sur l’oreiller il m’a dit que je ne devrais pas faire des avances aussi directes, qu’il avait l’impression que je le traitais comme un gamin timide ou une « tarlouze » (c’était son expression).
Et j’ai eu plusieurs exemples comme ça.

Edit : je précise qu'il m'avait dit "j'allais venir, tu aurais du simplement m'attendre".

Dernière modification par Limonade ; 24/04/2019 à 15h30
Réponse avec citation