Afficher un message
 
Vieux 25/10/2018, 00h25
similike similike est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: mai 2014
Messages: 183
Unhappy Elle s'empèche elle même de jouir ou d'être pénétrée

Je résume l'histoire: cette fille et moi prenons des cours (loisir) dans la même école, école qui organisait une soirée. Donc j'ai invité cette fille à la dite soirée, elle a accepté, comme elle était encore occupée au guichet et que je voulais partir j'ai pas pris son numéro.
A l'heure du RDV elle était bien là à m'attendre, d'autres filles nous rejoignent j'ai maintenant 3 filles pour moi tout seul (yey) bref la soirée se passe bien.
A la fin on échange nos numéros et elle part. Moi je pars un peu plus tard et une fois chez moi je vois qu'elle m'a envoyé un sms pour me remercier de la soirée. Pour moi ça veut dire que je l'intéresse, bref on discute toute la nuit et rapidement de sous entendu en subtilité ça devient chaud au point que j'irais bien la rejoindre chez elle (mais la flemme et puis ça ferait trop affamé). Alors je lui propose de l'aider à pratiquer les cours, le lendemain chez elle. Elle accepte. J'y vais, on bosse les cours ensemble, et puis à un moment je m'approche pour l'embrasser, elle ne comprends pas ce que je fait et recule - on reprend les cours. Puis on fait une pose, j'en profite pour l'assoir sur mes genoux, là elle comprends mais fait les gros yeux étonnée, genre c'est moi qui ai mal interprété les messages qu'elle m'a envoyé toute la nuit dernière.
Elle me sort toutes les raisons de refus qui lui viennent à l'esprit: le fait fait qu'on prenne des cours ensemble donc ça pourrait mal finir, le fait qu'elle ne veuille rien de sérieux, le fait qu'elle ne me connaisse pas, le fait qu'elle ne couche pas le premier soir etc etc
En même temps je l'embrasse et elle est très réceptive, mais elle bloque de manière répétée.
On passe toute la nuit au lit, en renouvelant mes "attaques" je finis par la fouttre complétement à poils, et à lui mettre 2 doigts dans la chatte, mais elle bloque toujours.
Elle m’empêche physiquement de la pénétrer avec mon sexe et m'arrête quand elle sent que je vais lui donner un orgasme. Elle répétait tout le temps "je te déteste" et "j'ai envie de toi" ce qui traduit le conflit interne entre son mental/ses principes et son corps/ses désirs.
Elle m'a dit elle même que j'étais le premier mec à faire tomber autant de barrières chez elle.

Vers midi je rentre finalement chez moi mais comme elle doit bientôt partir en vacance je l'invite chez moi le soir même pour qu'elle voit comment je vis etc ce qui devrait la rassurer, elle accepte en fait elle dit d'elle même qu'elle doit faire une course et passera me faire coucou.
Rebelotte après un début sur le canapé on monte dans ma chambre mais pendant toute la nuit elle me menace d'un désagréable "bon je vais rentrer maintenant", ce qui est débile car elle n'a rien de mieux à faire toute seule chez elle, à part suivre son principe du "j'étais venu te faire coucou rien de plus".
Bref j'y étais presque mais elle m'a bloqué quand j'ai voulu la pénétré et ne s'est pas laissé jouir. Finalement elle s'est rhabillé et comme cette menace de partir me saoulait je l'ai laissé faire, en fait je ne suis même pas sorti du lit pour la raccompagner.


J'ai eu un bon nombre de rdv avec des femmes et je n'ai jamais rencontré ce cas de figure. Soit les filles n'étaient pas intéressées et elle ou moi partait, soit après de faibles résistances ou pas du tout, elles couchaient.

Je pense que si on se voit une 3e fois elle cédera, mais elle trouvera d'autres manières de me casser les couilles parce que c'est sa nature d'être indécise et conflictuelle.
J'ai aussi l'impression d'avoir oublié de faire quelque chose qui aurait neutralisé ses blocages, mais quoi.

A ceux qui ont déjà fréquenté une fille qui agissait comme ça: qu'en pensez vous ?
Réponse avec citation