Afficher un message
 
Vieux 31/07/2018, 02h31
Plop Plop est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 278
Par défaut [SOS] Conjoint d'une victime d'inceste

Bonsoir....

Je vais essayer de remettre les choses dans leur contexte, cette fille et moi on s'est rencontré de cela il y a 4 mois, le courant est rapidement passé, et on a très vite officialisé notre relation.

J'ai bien senti cependant au cours des divers sujets abordés "qu'il y avait un truc", quelque chose sur lequel je n'arrivais pas a mettre le doigt dessus, ou juste parce que je m'étais dit que c'était pas possible ..

Finalement elle m'a tout avoué au bout d'un mois de relation, par souci de franchise et qu'elle voulait que notre relation marche, il fallait que pour elle je sache dans quoi je m'embarque.

Je vous épargne tout les détails sordide, moi même je n'en ai pas connaissance, mais c'est comment la chose impacte sur notre vie de couple qui est dure à gérer au quotidien

- Insomnie, ou cauchemar le soir
- Crise d'angoisse
- colère qui démarre au quart de tour sans raison apparente, fondée sur des reproches qui sont sans fondement (reconnu de sa part)
- Quasiment plus de libido, ca allait pourtant très bien au départ quand nous avons commencé à coucher ensemble et elle a ensuite accumulé blocage sur blocage, elle reste tendre bien evidemment mais on a plus aucun contact de nature sexuel
- Tendance a s'auto dévaloriser : Elle me sort des phrases du style " j'ai de la chance d'être avec toi mais toi tu n'en as pas d'être avec moi" ou "tu n'es pas heureux tu mérites tellement mieux" et aussi "tu es avec moi plus par nécessité que par choix"

Bref des choses qui font extremement du mal a entendre, et ce n'est pas facile de mon coté, simplement parce que je ne me suis jamais retrouvé face à ce genre de situation, donc je fais avec les armes que j'ai a ma disposition.

Rajoutons qu'à cela, j'ai un tempérament doux et timide, je ne vais pas avoir tendance a rentrer dans le lard des gens et pourtant c'est quelque chose qui me fait énormément défaut, d'une part car je ne suis pas le genre de personne qui a énormément confiance en lui (manque de confiance que je surcompense avec de l'humour) et pour ma copine, cela lui renvoie une image de mec qui n'aurait pas les épaules assez solides pour la soutenir dans ce qu'elle traverse au quotidien.

Toutes ces petites choses j'essaie de travailler dessus, deja en prenant une voix plus grave quand je parle (truc tout con mais j'ai tendance a en imposer et a etre pris au serieux quand je pars dans les graves), plus de confiance en moi et cela me permet de gommer mes tics de langage.

On sort egalement d'une période ou l'on se voyait trop (pour dire : on habitait quasiment ensemble les choses se sont faite naturellement, mais j'ai tout de suite vu que notre couple en fonctionnant comme ça partait droit dans le mur, nous avons eu une discussion posée ou il serait plus sage de se voir "moins" pour mieux se retrouver et passer des moments ensemble de qualité et non plus de quantité.

De son coté il y a plein de truc qui lui pendent au nez et qui lui font peur : peur que je me barre en courant avec la premiere fille normale qui croise ma route, peur que je la largue du jour au lendemain, et tout ça fait que c'est compliqué, j'ai essayé et j'essaye de l'aider du mieux que je peux, mais je me suis rendu compte apres un Week end passé l'un de l'autre que j'étais en train de me perdre dans cette relation et d'en oublier mes propres besoins, et qu'encore une fois ce n'était pas sein, je lui ai dit qu'il fallait que je sois plus égoiste et que je me consacre du temps a moi, mes amis, ma famille, mes activités pou encore une fois mieux profiter ensemble par la suite.

Mais je me pose pas mal de question vis a vis des pathologies qu'elle a et pour lesquelles elle est suivie par des psy, j'ai peur que la situation puisse aller de mal en pis, d'un autre coté j'ai même pas réfléchi a une éventuelle rupture, il en est hors de question, c'est avec elle que j'ai envie d'être, car elle a de vraies choses que je recherche chez une femme donc pour moi la question ne se pose meme pas, tout en ayant conscience que je n'ai pas choisi la voie de la facilité....

Si il y a des gens qui se vivent avec des personnes au passé similaire, vos conseils sont bien évidemment les bienvenus.
Réponse avec citation