Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 17/12/2017, 14h09
Avatar de Vincent37
Vincent37 Vincent37 est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 402
Par défaut L'éjaculation précoce et l'aide médicamenteuse

Yo,

Je ne me cache pas, je n'ai pas honte, je l'assume et vous le dit : je suis une des victimes de l'éjaculation précoce.
Voilà, c'est dit.

J'ai une nouvelle copine depuis bientôt deux mois et avec qui ça se passe très bien. On a commencé plusieurs fois à essayer de coucher ensemble.
Je savais être éjaculateur précoce mais ne lui en avais pas fait part.
Lors de notre première tentative, j'ai éjaculé avant même avoir eu le temps de pénétrer.

Comme je vous dis, je savais l'être, mais c'était bien la première fois que c'était aussi rapide !

Bref, elle est ouverte, et passé le moment de gêne : on en parle.

On réessaye la fois d'après, même problème.
Ce coup-ci, on en parle plus sérieusement. Je suis frustré, mais elle aussi.
On en vient à la décision que je consulte un médecin avec qui en parler : je prends rdv dans la foulée.

Chez le médecin, je lui explique la situation. Il me parle de plusieurs méthodes, dont l'une étant la médicamenteuse.

La molécule "Dapoxetine" tirée il y a quelques années d'un anti-dépresseur a été isolée et a l'air de fonctionner pour donner le médicament "Priligy". Il me fait une ordonnance.

J'en re-reparle avec ma copine en lui faisant part de mon hésitation. En effet, je n'aime pas les médicaments et ai toujours eu pour habitude de les éviter. De plus, être dépendant de ça pour coucher avec une fille me frustre, et elle est d'accord.

On réessaye dans la foulée en communicant tout du long, je m'habitue et essaie de me contrôler le plus possible. On en vient à réussir pour la pénétration.
Les gars, je n'ai pas tenu 10 secondes ! J'ai sûrement battu le record de France et n'en suis pas forcément fier.
Bref, on convient de le faire une deuxième fois dans la foulée. Je n'ai pas réussis directement et on a du attendre une bonne demi-heure que ça reparte.
Une fois reparti : deuxième round ! Je sens que ça peut tenir plus longtemps. En effet, 12 secondes.
Elle est déçu, je suis gêné, c'est embêtant.
On en re-re-reparle et on envisage sérieusement le médicament.

J'y viens.

Je vais aller les chercher, j'ai envie d'essayer.

Je pense qu'il est probable que ça vienne d'un problème psychologique avec peut être en bonus une hypersensibilité du pénis (allez savoir?).
En ce cas, le médicament (en admettant que ça fonctionne) pourra peut être contribuer à supprimer ce blocage et sur le long terme me fera gagner en confiance, et donc en aisance.

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous déjà eu recours à ce procédé ? Il fonctionne ? Vous avez d'autres ruses ou techniques pour augmenter la durée du rapport ?

La bise,
__________________
Être soi, c'est le grain, et le bonheur, la paille. En cultivant le premier, quoiqu'il arrive, le second se manifestera de surcroît.

Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 17/12/2017, 23h52
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 15 441
Par défaut

Citation:
Il me parle de plusieurs méthodes, dont l'une étant la médicamenteuse.
Et les autres méthodes alors ?
Puisque tu dis ne pas aimer l'aspect médicament..
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 18/12/2017, 08h11
Avatar de D@rwin
D@rwin D@rwin est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: septembre 2016
Localisation: Région parisienne
Messages: 863
Par défaut

J'avais lu un truc un jour qui faisait le lien entre la masturbation et l'éjaculation précoce.
L'idée était que les éjaculateurs précoces avaient tendance à pratiquer la masturbation en visant la jouissance comme but unique et immédiat.
Et que savoir gérer un rapport long ça passait aussi par savoir gérer une masturbation longue, en contrôlant son excitation, en sachant frôler le point de non retour sans le franchir.
Et c'est vrai que personnellement, même si ça m'arrive de me masturber vite fait, j'ai toujours aimé faire durer mes plaisirs solitaires.

Bon après ça c'est une idée pour le moyen et long terme.
A court terme, les médicaments, ça ne semble pas trop déconnant.

De mon côté il y a certains facteurs qui font que je n'arrive pas à éjaculer alors si ça peut donner des idées : trop d'alcool, préservatifs de mauvaise qualité et trop épais, partenaires trop silencieuses et peu expressives, partenaires peu attirantes (ahah mouai pas très utile celle là), trop attendre avant l'éjaculation (au delà de 15 minutes ça devient quasi impossible), trop de masturbation dans les 24h qui précèdent, vagin trop large, ....
__________________

Dernière modification par D@rwin ; 18/12/2017 à 13h23
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 18/12/2017, 10h25
Avatar de bacchus
bacchus bacchus est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2016
Messages: 1 226
Par défaut

Citation:
Envoyé par Vincent37 Voir le message
Une fois reparti : deuxième round ! Je sens que ça peut tenir plus longtemps. En effet, 12 secondes.
Elle est déçu, je suis gêné, c'est embêtant. /.../
Je vais aller les chercher, j'ai envie d'essayer.

Je pense qu'il est probable que ça vienne d'un problème psychologique avec peut être en bonus une hypersensibilité du pénis (allez savoir?).
En ce cas, le médicament (en admettant que ça fonctionne) pourra peut être contribuer à supprimer ce blocage et sur le long terme me fera gagner en confiance, et donc en aisance.
effectivement, c'est pas pratique. Je pense que ce problème est uniquement psychologique (mais je peux me tromper). Un médicament pourra sans doute te prouver que "tu peux le faire" et de dédramatiser la chose. Ensuite il faudra décorréler la prise de médicament avec le résultat obtenu, et ça risque d'être le plus difficile, car il ne faut pas que tu aies toujours besoin d'un médicament pour ça.

En ce qui me concerne, le fait d'avoir multiplié les partenaires m'a aidé à reprendre confiance en moi. Maintenant je sais que je peux y arriver sans problème alors qu'avant je tenais parfois seulement 30 secondes (voire moins)

Quelques pistes : hypnose, relaxation, respiration. Peut-être avec un peu d'alcool ça peut te faire changer d'état d'esprit (à consommer avec modération ) et y aller plus cool. Faire des exercices de kegel aussi (regarde sur internet) pour muscler le périnée.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 19/12/2017, 18h55
Avatar de Vincent37
Vincent37 Vincent37 est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 402
Par défaut

DDLV, les méthodes habituelles qu'on peut lire partout : la pratique, la dédramatisation, la communication, et tout ce qui s'en suit !
Ça, je pratique en parallèle depuis déjà un petit moment, ça ne m'empêchera pas de continuer.

Intéressant Darwin, je garde à l'esprit.

Bacchus, je suis arrivé à la même conclusion que ton premier paragraphe ! Je vais me renseigner sur le Kegel, ça peut être intéressant.
__________________
Être soi, c'est le grain, et le bonheur, la paille. En cultivant le premier, quoiqu'il arrive, le second se manifestera de surcroît.

Réponse avec citation
  #6  
Vieux 29/12/2017, 22h32
Avatar de Dr.Mundo
Dr.Mundo Dr.Mundo est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: septembre 2015
Messages: 550
Par défaut

Moi j'ai une astuce tu prend un god dans ton sac avec toi, ni vu ni connu tu lui met le god en douce à la place de ton popole.

Ça passe crème
__________________
On dit que l'homme connu sous le nom de Dr. Mundo est né sans la moindre conscience. Il ne ressent que le désir intarissable d'infliger la douleur à travers ses expériences.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 30/12/2017, 11h15
Avatar de notrade
notrade notrade est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: avril 2016
Messages: 755
Par défaut

Les médecins, pharmaciens voire psy plus ça va moins je leur fais confiance, fais gaffe à ce que ses médocs conseillés soient pas juste là pour te maintenir dans un état de vulnérabilité, tu le connais bien celui que tu as été voir?

Comment ça se passe quand tu te masturbes?

Si tu arrives à tenir quand tu es seul, c'est très probablement que le problème est psychique, la pénétration c'est un peu le moment où ta "virilité" est mise sur la table, et si tu doutes ou anticipes le moindre faux-pas de ta part, ça gicle tout de suite

J'aime bien les conseils de Darwin
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 30/12/2017, 13h24
latuda latuda est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2017
Messages: 38
Par défaut

je souffre du même problème, je suis persuadé que c'est du aux mauvaises habitudes masturbatoire que j'ai pris depuis mes première masturbation, contracté trés fort mon corps pour ejaculer le plus vite possible, juste recevoir mon taux de dopamine en 2 min et basta.

Le cerveau ensuite ne fait plus la différence entre le sexe réel ou imaginatoire ou la masturbation, le cerveau fonctionne par assimiliation et image, il ne différencie pas l'imaginaire du réel.

Donc on a conditionné nos cerveau a lancer le reflexe ejaculatoire trés vite comme lorsque l'on se masturbe.

Je n'en suis toujours pas sorti non plus,

LEs antidepresseurs avaient fonctionné sur moi, IMPOSSIBLE d'ejaculer, ma copine me masturbait de ouf, de la facon la plus exitante qui soit, impossible de jouir, sauf que c'est un effet secondaire du médicament, sa ne corrige rien du tout, l'injaculation et juste un effet secondaire du medoc, sans parler de la perte de dureté lors des erections, je n'arrivais simplement plus a bandé ! Sans parlé de la dependance et du sevrage horribles de ces merdes.

Un truc qui peu bien marché, c'est pratiqué avec ta copine, simplement la penetré et ne pas faire de va et vient pendant quelques minutes, aucun mouvement, juste pour que ton sexe s'accomode au sensation de pénétration, tu restes comme sa et tu te relaxe sans rien faire, au fur et a mesure tu sera de plus en plus acomoder au sensation et sa ne te declenchera plus le reflexe ejaculatoire

Par contre cets hyper relou pour la gonzesse, faut vraiment tomber sur une trés compréhensive qui a le desire de taider a ten sortir
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 30/12/2017, 15h00
Avatar de Dr.Mundo
Dr.Mundo Dr.Mundo est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: septembre 2015
Messages: 550
Par défaut

Achète un fleeshlight et entraine toi avec.
__________________
On dit que l'homme connu sous le nom de Dr. Mundo est né sans la moindre conscience. Il ne ressent que le désir intarissable d'infliger la douleur à travers ses expériences.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 30/12/2017, 20h05
Avatar de Vincent37
Vincent37 Vincent37 est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 402
Par défaut

Pour te répondre Notrade, oui j'ai confiance en mon médecin. Je l'ai depuis mon enfance et il a toujours été de bon conseil à priori.

Pour ta deuxième question, et c'est ce qui me fait me questionner à ce sujet, c'est que je ne tiens pas non plus en me masturbant. Je tiens un peu plus longtemps évidemment, mais pas énormément. Pas plus de 2min montre en main !

Le plus drôle dans tout ça, c'est que je n'ai pas besoin d'avoir une érection dure comme fer pour éjaculer. C'en est délicat au moment de la pénétration... il faut me stimuler suffisamment pour avoir une érection suffisante, mais pas trop pour ne pas éjaculer avant !


Latuda, je te remercie pour ton récit, il est très enrichissant.
Mon médecin m'a affirmé que ces effets secondaires n'existaient pas sur le Priligy, puis-je savoir quel médicament tu as essayé, et qui te donnait des problèmes d'érection ?
Tu prenais une forte dose ? Ta réponse m'intéresse grandement.
Mon objectif n'est pas d'en devenir dépendant, mais que ça serve d'aide sur le court terme et m'aider à me débloquer psychologiquement.
L'exercice avec la copine me plaît, je lui en parlerai.

Je n'ai pas acheté le médicament encore, elle était partie pendant quelques semaines en vacances et je la revois le week-end prochain. J'essaierai probablement à ce moment là !
__________________
Être soi, c'est le grain, et le bonheur, la paille. En cultivant le premier, quoiqu'il arrive, le second se manifestera de surcroît.

Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h43.