Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 03/02/2018, 20h58
Avatar de indiana007
indiana007 indiana007 est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Uqbar, Tlön
Messages: 2 296
Par défaut

Il existe quand même des degrés dans l'autisme, tout comme pour d'autre affections psychiques: faible, modéré, fort. Par exemple pour le trouble anxieux...

Le syndrome d'Asperger est un trouble autistique qui pose moins de problèmes de communication que l'autisme lourd. Et au sein même de l'asperger il y a des degrés. D'ailleurs des Asperger peuvent travailler.

Citation:
Envoyé par tron Voir le message
D'ailleurs l'autiste n'a pas de capacité dépressive.
Pourtant les spécialistes parlent d'une comorbidité importante entre l'autisme et diverses pathologies: trouble anxieux, TDA(H), bipolarité... Et on a pu dire que l'autisme était un terrain favorisant soit pour l'anxiété soit pour la dépression
__________________
"Le sommet de la liberté pour un Homme consiste à vivre comme s'il était déjà mort. C'est-à-dire accomplir vivant ce qu'on aurait pas osé faire, mais qu'on aurait réalisé de façon posthume" , Jacques Attali.

"Ne jamais être tenté par aucun objet autre que les armes", 宮本 武蔵 , 五輪書, Miyamoto Musashi, Traité des cinq roues

Réussir en séduction obéit à une mécanique irrationnelle, relevant bien plus de l'exception que de la règle (http://forum-seduction.artdeseduire....29-post65.html)

Dernière modification par indiana007 ; 03/02/2018 à 21h01
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 03/02/2018, 22h37
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 10 128
Par défaut

Par rapport à l'intérêt de ce topique il n'y a que ce paragraphe qu'il faut lire. Ca n'a pas toujours d'importance de faire un cour sur la classification. Il n'est rien de tout ce qu'il dit, il le sait, je savais qu'il le savait et j'y expliquais qu'il vaut mieux pour lui d'éviter de dire ça. L'intérêt de mon post se limitait là, faire en sorte qu'il ne s'autosabotte pas.

HS:
Si ça t'intéresses je t'invite à me parler en mp ou dans la section bar peut-être histoire de pas trop allonger ce HS.
Là on part pas en plus que sur un débat sur l'autisme mais aussi sur la science (vs des spécialistes), sur les classifications (et leurs pertinences). Vu que tu l'as lancé et que je me doute de pourquoi ça a pu te toucher, je réponds ici et je te laisse continuer après si c'est ce que tu veux.

D'un point de vu scientifique :
Tu parles de spécialistes mais si un spécialiste t'as dit ça c'est au mieux qu'il n'y a pas de consensus parce que perso j'ai l'exacte inverse. Et le spécialiste son avis on s'en fout tant qu'il a pas publié sur la question. On s'en fout pas mais c'est pas de la science sinon.

Evolution de l'autisme dans le DSM V :
On met dans le DSM V le TSA (trouble du spectre autistique) qu'on assimile à l'autisme avec toute sorte de chose comme les psychoses infantiles (donc la bipolarité peut-être?). Je fais noter que TSA et autisme sont deux mots différents donc peut-être déjà pour parler de deux concepts différents. Ce qu'il faut entendre c'est qu'il y a différents autismes suivant les écoles mais cette version moderne de l'autisme traite d'autre chose donc quand quelqu'un pas familier avec ça me parle de l'autisme, c'est à priori de l'ancienne version qu'il parle. Même pour les gens familiers, très peu de gens ont accepté finalement cette nouvelle version.
Sauf qu'on a augmenté de le nombre d'autiste de fois 100 ou 1000 avec ça. J'ai plus les chiffres en tête. Alors ça a peut-être une cohérence interne mais c'est comme si on décidait de renommer tous les pays de l'union européenne, la France.

Étrangement depuis on traite beaucoup mieux l'autisme... sauf les 1% qui étaient avant considérés comme des autistes, ceux que je suis tenté d'appeler les vrais autistes.

Pourquoi le TSA?
J'insiste sur ce point parce que ça n'a pas de logique scientifique genre cognitiviste, c'est par genre on s'est planté pendant des centaines d'années et d'un coup "pouf" on a fait une découverte qui a révolutionné la conception de l'autisme. C'est juste une classification arbitraire.
A chaque fois qu'on nous a vendu le truc en cour on nous parlé d'avantages administratifs (genre pour toucher l'AAH ou un truc du genre ce qui est une bonne chose).

Question de la dépression
Même en ajoutant cette masse de nouvelle personne dans l'autisme, je te fais noter que anxiété et bipolarité ça n'est pas la dépression. Encore je peux comprendre qu'on voit de la dépression dans la bipolarité mais l'anxiété c'est une forme de stress.

Il faudrait pour rendre cette phrase juste prendre une acceptation large de l'autisme comme le DSM le fait mais aussi de la dépression. Il y a une différence entre la dépression et la mélancolie, la dépression est une défense, la mélancolie c'est un peu l'échec de toutes les défenses. La différence c'est que le mélancolique c'est genre le mec qui ne peut pas se suicider parce qu'il a plus la force pour par exemple, dans la bipolarité c'est la mélancolie qui est à l'oeuvre.
Je connais pas la position du DSM face à ça.

Comorbidité
Le TDAH c'est loin de faire consensus comme pathologie. C'est très moderne, certains théorisent que c'est juste une classification faite pour vendre des nouveaux médicaments. Si y a pas de consensus, il n'y a pas de science.

Autisme léger, possible ou pas?
Par contre sur l'autisme léger je pense qu'il y a une incompréhension. Une étoile peut-être considérée par des scientifiques comme légère sous entendu par rapport aux autres ça n'en fera pas une étoile tempérée. Ca veut dire quoi une étoile légère quand on est pas astronome? Ben ça veut rien dire.
De la même manière l'autisme "léger" ne veut rien dire pour quelqu'un qui n'est pas clinicien.
Alors quand une personne me dit qu'elle a un léger autisme, je lance l'hypothèse (validée ici) qu'elle n'a pas été diagnostiquée et donc qu'elle n'a probablement rien à voir avec ça. J'y explique bien qu'elle n'est pas autiste.
Oui dans l'autisme il y a des défenses plus ou moins solides mais ça veut pas dire qu'on est un peu autiste (ce que sa phrase sous entendait), on l'est ou on l'est pas. C'est dans ce sens que je dis qu'il n'y a pas d'autisme léger.

Critique de guerre d'école?
Je précise que les critiques que j'apporte ne se retrouvent pas à l'oeuvre que de ma branche psychanalytique de la psychologie clinique mais également dans une partie de la psychiatrie et de la neurologie. Je n'ai en tout cas pas vu l'ombre d'une thèse qui pourrait valider l'intérêt de ces théories (j'ai peut-être pas assez cherché aussi mais ça m'étonnerait que ça puisse exister surtout que j'ai eu des multiples cours sur la question), c'est simplement des "experts" qui décident arbitrairement de faire ces classements.
C'est à partir de ces polémiques que j'ai compris que l'expertise n'est pas la science.

Message personnel de la fin
Pour finir je voudrais dire que pour moi, une grande majorité des gens qui ont été classés "récemment" autistes surtout à travers le DSM V le sont pas. Ils ont été mis dans un four tout comme on mettait avant les "bipolaires" ou "états-limites".
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 03/02/2018 à 23h35
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 17h02.