Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 13/01/2018, 15h26
Jayk Jayk est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2010
Messages: 7
Nombre de remerciement:
Remercié 0 fois dans 0 messages
Par défaut Rencontres faciles mais problème de conversation et de lâcher-prise

Bonjour,

J'ai un tempérament assez intériorisé et silencieux, ayant grandi principalement livré à moi-même après des événements difficiles. J'ai réussi à pas mal évoluer à mes yeux mais cela reste difficile pour moi de m'imposer dans un groupe et d'interagir en tête-à-tête s'il n'y a pas un minimum de confiance et d'historique (voire beaucoup !). J'ai donc du mal à nouer des liens sociaux solides.

Forcément, ça bousille pas mal d'histoires naissantes dont une actuellement... Un soir une notif d'une appli quelconque, je rejoins une fille pour ce qui doit être un verre et en fait c'est un diner improvisé dans un resto sympa et cadre informel (assis côte à côte), on boit ensuite un verre ailleurs, on s'embrasse, soirée très réussie. Ensuite une pluie de messages de sa part auxquels je réponds, la fin des périodes de fête et on se revoit, elle se rend compte que j'ai parfois du mal à assurer la conversation mais me dit avoir passé une soirée agréable. Quelques baisers avant de partir... La pluie de messages continue, avant le 3e rendez-vous je commence à me sentir un peu sous pression (très à mon goût physiquement, on bosse dans les mêmes milieux et c'est un sujet hyper fluide entre nous malheureusement, des relation courtes à moins d'un an qui me font sentir que ça peut vite être mis de côté, de mon côté en phase d'ennui à mon boulot je ne sais pas encore ce que je vais faire et compense en investissant beaucoup cette rencontre).

Au 3e rendez-vous, elle arrive crevée parce qu'elle bosse beaucoup et sort beaucoup. La première partie fait qu'on a pas besoin de parler (ciné) mais ensuite aïe. Je m'en rends pas compte sur le coup, mais elle aura été déçue et m'aura trouvé distant (malgré moi). Ce que je prends pour un emploi du temps chargé au taff par la suite (situation réelle) est aussi une remise en question de sa part, moins de messages, plus distante même si elle continue de me dire spontanément quand elle sort, à quel moment elle rentre...

Je la revois ce week-end chez moi et le rendez-vous tourne à la mise au point. Elle a été mal à l'aise du manque de questions / conversation, donc a pris du recul et se pose des questions, ça a pas mal coupé son désir. Elle en vient à dire qu'elle sait pas si elle veut une relation ou qu'on tente un truc en mode léger on verra bien, voire juste devenir potes. Discussion qui tourne un peu en rond sans décision réelle... elle me dit vouloir rentrer chez elle et n'avoir envie de rien faire, qu'elle est désolée et n'a pas envie de cocher des cases et voudrait être sûre. Et là elle me saute dessus. La 1re partie se passe bien même si j'ai du mal à rebasculer dans ce mood et fatalement ça finit par tout couper. Ca tourne au câlin tendre et je la comprends encore moins quand elle se met à me caresser les cheveux pendant de longues minutes en mode plongée dans mes yeux à sourire, on reparle d'un nouveau rendez-vous et ensuite elle décide de rentrer chez elle. En partant elle prend l'initiative de rappeler qu'on se tient au courant pour se revoir le week-end prochain...

Dans ses explications comme dans celles que j'ai déjà pu avoir par le passé revient ce problème de réussir à montrer plus de moi en début de relation, me lâcher, être plus spontané, poser un peu plus de questions et porter un peu plus la conversation. Il y aura d'autres points évoqués parce qu'on avait pas encore un bon alignement mais voilà l'essentiel.

=> J'ai essayé pas mal de choses mais c'est extrêmement naturel pour moi d'avoir tendance à glisser dans l'appréciation d'un moment, l'écoute, et en oublier de participer activement à la conversation. J'ai eu la fâcheuse habitude de me protéger dans mon enfance avec cette espèce de cape d'invisibilité dure à faire partir.

Je vois des tips du genre "Si tu pouvais être miliardaire ou invisible tu choisis quoi etc", très bien mais j'aurais du mal à glisser des éléménts pré-mâchés tant que la base est pas là. Comment vous faites pour tenir la conversation ? Est-ce que vous parlez un peu de vous aussi, seulement si on vous pose des questions ou spontanément ? Ne serait-ce que savoir de quoi parler, c'est con mais parfois intérieurement je me dis "alerte blanc" et je sèche.

Je me rends compte dernièrement que j'ai jamais eu autant de facilité à plaire à des femmes et les rencontrer (app, boulot, soirées), j'arrive pas à me l'expliquer à part soigner un peu plus quelques détails et avoir pas mal bouleversé ma vie pro pour élargir mon horizon. Tant mieux en tout cas mais ça change rien à ma réserve naturelle, c'est la conversation qui fait parfois bloquer dès les premiers échanges. Dans le meilleur des cas ça se remarque pas si vite mais rapidement elles me font comprendre que plein de choses leur plaisent chez moi MAIS : problème de conversation + spontanéité.

L'âge avançant, je commence à avoir peur de passer à côté de pas mal de choses parce que merci pour les compliments mais un blocage fout tout en l'air. Au-delà de la verbalisation, je pense que c'est la capacité à investir le moment et se mettre parfois en danger ou s'exposer. J'ai relu un sujet de 2010 où j'évoquais le fait d'être le "prix" et je crois que j'avais oublié cette dimension, dès que je suis avec une fille qui m'intéresse suffisamment j'oublie ce que j'ai à offrir aussi et ne le montre pas, donc la fille se dit pas intéressant le mec. J'ai l'impression de m'être enfermé dans un coffre-fort plus jeune et c'est pas facile de l'ouvrir pour les autres. J'en parlais avec une "relation" récente qui pensait elle que j'avais plutôt besoin de temps et qu'elle avait su m'amener à parler plus facilement mais il y a peu de personnes avec cette patience et envie. Si quelqu'un se reconnait, ça fait toujours du bien de savoir que rien n'est perdu

Merci à vous
Réponse avec citation
  #2  
Vieux Hier, 01h10
Avatar de Mathou
Mathou Mathou est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: avril 2017
Localisation: Paris
Messages: 16
Nombre de remerciement:
Remercié 1 fois dans 1 message
Par défaut

Je ne pourrai pas dire que je suis comme toi car dans les têtes à têtes (amoureux ou amical) j'ai plus de facilités à m'ouvrir, mais avec quelqu'un qui me met en confiance.

Je vais donc essayer de te répondre avec mon ressenti. Pour ce qui est des blancs, quand ça m'arrive, j'essaie de parler d'anecdotes, même des fois insignifiantes, ou de sujet que je sais que la personne affectionne. Par exemple, je sais que mon copain est passionné d'histoire, donc quand on mange, promène etc et que je ressens un blanc pesant, je le lance sur ce sujet:
"Ah tiens, j'ai vu tel film sur tel roi... Tu crois que c'est vrai ceci cela?".

Vu que là vous en êtes encore à la case découverte de l'autre, c'est essayer d'écouter mais aussi d'aller chercher l'information. Quand tu te dis "alerte blanc", regarde autour de toi et vois ce qui pourrait t'en apprendre plus sur elle. Par exemple la musique, est ce qu'elle va souvent en concert. Est ce qu'elle aime cuisiner, sa gastronomie préférée... Et essayer d'enchaîner sur le sujet.

Je pense que tu dois quand même lui plaire et qu'elle doit percevoir le "caché" en toi. Si par oral c'est trop compliqué, essaie de lui écrire par message.
Que tu l'apprécies, et que tu veux vraiment la découvrir, mais que pour toi c'est compliqué et qu'il te faut du temps pour être plus dans l'échange.

Peut être pouvez vous aussi favoriser les sorties qui provoquent des discussions...

Je ne sais pas si ça réponds vraiment à ton appel à l'aide, en espérant t'avoir aidé un peu.
__________________
"A force de se faire des raisons, il finit par la perdre."
Réponse avec citation
  #3  
Vieux Hier, 11h19
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 13 437
Nombre de remerciement:
Remercié 2 167 fois dans 2 036 messages
Par défaut

Je pense qu'avant toute chose, tu dois comprendre d'où tu viens, avant de vouloir évoluer (souvent vers une vision fantasmée des choses).
Connais tu exactement ce qu'est l'introversion? Voici en vrac 2 articles pour illustrer ça: ICI et ICI (mate la vidéo aussi)
Qu'en penses tu après cette lecture?

Ensuite, il y a ce "blocage" en situation de sociabilisation avec des inconnus (restons sur l'histoire du tête à tête).
Citation:
Au 3e rendez-vous, elle arrive crevée parce qu'elle bosse beaucoup et sort beaucoup. La première partie fait qu'on a pas besoin de parler (ciné) mais ensuite aïe. Je m'en rends pas compte sur le coup, mais elle aura été déçue et m'aura trouvé distant (malgré moi).
Que s'est il passé après le ciné? Peux tu décrire tout ce qui te revient en mémoire de ce moment là?
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 04h54.