Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 03/01/2018, 11h56
Wing-Hate Wing-Hate est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mars 2016
Localisation: Ile de France
Messages: 31
Par défaut Désir d'enfant, pression

Bonjour à tous

Je ne poste pas souvent sur le forum bien que je fréquente ADS depuis quelques années déjà. Seulement aujourd'hui, c'est un peu la tourmente, et je pense que vos conseils pourraient m'aider à y voir plus clair.

Attention, ça risque d'être un pavé !

Voila, je suis en couple depuis un petit peu plus d'un an et demi avec un homme de 7 ans mon aîné. Globalement, tout se passe bien, mais périodiquement un événement arrive qui fait que mon compagnon remet tout en question dans sa vie et surtout dans notre couple.

Cette fois ci, c'est arrivé la semaine dernière pendant nos vacances au ski. Tout ne s'est pas forcément passé comme prévu, étant une piètre skieuse tandis que lui se débrouille bien. Il en a résulté que contrairement à mon habitude, j'ai été de mauvaise humeur durant une journée, ce qui ne lui a pas plut du tout et lui a fait voir une facette de moi qu'il n'a pas apprécié. Ensuite, le climat général entre nous s'est dégradé.

Hier je lui ai envoyé une lettre pour lui faire part de mon ressenti, en appliquant les techniques de la CNV. Le but était de le faire se livrer à son tour, car il s'agit d'un homme très fermé, qui communique très peu ses sentiments. Il en est ressorti que ma mauvaise humeur de cette journée l'a entraîné dans une spirale négative dont il n'arrive pas à se sortir et à partir de laquelle il ne voit plus que mes défauts. Et pire, qu'elle a déclenchée une fois de plus une profonde remise en question de notre couple.

Une fois de plus, c'est le sujet des enfants et de la projection, qui est finalement le véritable problème de fond depuis les premiers mois de notre relation, qui est revenu sur le tapis.

Pour vous poser le contexte, à l'origine, je ne voulais pas d'enfants. Au contraire, monsieur en désir profondément, et il en désir vite. C'est d'ailleurs ce problème des enfants qui l'avait fait quitter sa précédente LTR de 9 ans, quand il s'est rendu compte que ça tardait et surtout, qu'il ne voulait pas d'enfants avec cette femme.

Entre temps, j'ai changé d'avis sur les enfants, et j'entrevois très fortement la possibilité d'en avoir avec lui, et pas forcément sur le tard. Je lui ai rappelé suite à la discussion post-lettre. Le souci, c'est que comme il l'a souligné, et c'est ce qui le ronge, je viens tout juste d'obtenir mon master, et j’enchaîne les CDD en attendant de trouver un premier emploi. Par ailleurs, depuis sa séparation il est retourné vivre chez ses parents, et moi je suis toujours chez les miens, après une brève période de vie commune (2 mois) en collocation tout les deux chez des amis.

La situation devait s'arranger puisqu'on devait récupérer la maison de son frangin en septembre pour s'installer. Malheureusement, les travaux pour la rendre ré habitable suite aux destructions commises par les anciens locataires n'ont toujours pas pu êtres lancées car le tribunal n'a pas encore tranché et n'a pas versé les compensations financières. Et aux dernières nouvelles, cela n'arrivera pas avant au moins avril.

Bref, la situation n'est absolument pas assez stable pour envisager de faire des enfants maintenant. Sauf que monsieur le dit lui même, il n'est pas sur de pouvoir attendre après moi, même une paire d'année, car pour lui l'horloge tourne, et ne pas encore avoir d'enfants à 30 ans passé lui pèse. Ce discours, il me l'avait déjà tenu 3 mois après notre mise en couple, puis 6 mois après, puis 1 an, ect... J'avais d'ailleurs mis un terme à la relation à la crise des 6 mois suite à une phrase très dure de sa part. Cette séparation n'a pas durée une semaine cependant.

En gros, j'aimerais aussi avoir des enfants avec lui (c'est important de le souligner), mais j'ai besoin de prendre le temps de m'installer, d'être stable et de vivre un peu à deux. Seulement, je ne suis pas sure qu'il attende jusque là, et le fait d'être sur un siège éjectable à chacune de ses remises en question me pèse et m'empêche d'avoir une sensation de sécurité dans la relation.

Voila, j'aimerais vos avis sur cette situation. Est-ce que certains d'entre vous ont aussi / ont eu un désir d'enfants avec une préoccupation si forte du timing ? Comment pourrais-je l'amener à patienter un petit peu ? Comment le sortir de sa spirale négative et le rassurer ?
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 03/01/2018, 12h27
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 313
Par défaut

Ok, lui a 30 ans mais toi combien ?
Juste pour une idée du temps qu'il te reste pour faire les choses de façon confortable.


Citation:
En gros, j'aimerais aussi avoir des enfants avec lui (c'est important de le souligner), mais j'ai besoin de prendre le temps de m'installer, d'être stable et de vivre un peu à deux. Seulement, je ne suis pas sure qu'il attende jusque là, et le fait d'être sur un siège éjectable à chacune de ses remises en question me pèse et m'empêche d'avoir une sensation de sécurité dans la relation.
Et ça tu lui as clairement communiqué ?

Parce que ça s'entend très bien comme discours.
Et c'est bien comment tu le formules, là.
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 03/01/2018, 14h27
Sélim Sélim est déconnecté
V.I.P
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Je vis maintenant à Paris où j'écris et sors beaucoup trop
Messages: 754
Par défaut

Wing Hate a d'après mes calculs 23 ans.
Si ça peut te rassurer : tu es encore jeune : l'âge moyen d'après l'INSEE, c'est 28,5 ans pour une mère.
L'homme, c'est un peu plus tard.
je comprends ton besoin de stabilité : un enfant, ça coûte. Ca a besoin d'un foyer stable (dans l'idéal).
Les CDD qui s'enchaînent, c'est vrai que ce n'est pas l'idéal.
Maintenant, il faut peut-être qu'il comprenne qu'il a le temps.
Il faut aussi qu'il ouvre les yeux : il est sorti d'une LTR pour ça, et prend une "gamine" (pas d'agression, hein...).
On a un léger problème de ciblage. Il aurait eu plus de chances en visant une femme de 28-30 ans...

Il paraît qu'il n'y a pas de moment idéal pour avoir un enfant. Que la vie se charge de tout...

A titre personnel, je comprends ton besoin de maîtriser certains éléments.
L'entendra-t-il ? Hâte de lire la suite de cette histoire.
Courage à toi.
__________________
Nouvelle formation de drague de rue : "JE LA VOIS, J'Y VAIS !" disponible
Soyez sages... mais pas trop !
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 03/01/2018, 14h45
Wing-Hate Wing-Hate est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mars 2016
Localisation: Ile de France
Messages: 31
Par défaut

Tout d'abord, merci de vos réponses à tout les deux

Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
Ok, lui a 30 ans mais toi combien ?
Juste pour une idée du temps qu'il te reste pour faire les choses de façon confortable.
J'ai 24 ans et lui 31 ans




Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
Et ça tu lui as clairement communiqué ?

Parce que ça s'entend très bien comme discours.
Et c'est bien comment tu le formules, là.
C'est la prochaine étape. Actuellement, il a besoin d'être seul pour réfléchir et je respecte ça. Je reviendrais vers lui ce week-end, je pense passer le voir et lui en parler en ces termes à ce moment là. J'espère qu'il le comprendra !

Sélim, pour être tout à fait honnête, ce n'est pas lui qui a pris une gamine de 22 ans à l'époque, puisque c'est moi qui l'ai dragué à l'instant où il s'est retrouvé célibataire. Il m'a déjà dit qu'à la base il ne m'aurais surement pas choisie de lui même, probablement pour les raisons que tu évoques. J'imagine que je dois en quelque sorte assumer les conséquences de ma sélection pour le coup

Je vous tiendrais au courant de l'évolution de la situation, et j'espère qu'elle sera positive !
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 03/01/2018, 16h30
Avatar de darsh
darsh darsh est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2013
Messages: 763
Par défaut

Tu as l'air stable, réfléchie et ta demande est tout à légitime.
Il ne devrait pas vouloir un enfant mais un enfant de toi quand vous serez tous les deux prêt.
__________________
« Fais le ou ne le fais pas mais il n'y a pas d'essai »
Maître Yoda
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 03/01/2018, 18h15
Sélim Sélim est déconnecté
V.I.P
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Je vis maintenant à Paris où j'écris et sors beaucoup trop
Messages: 754
Par défaut Erreur de casting

Citation:
Envoyé par Wing-Hate Voir le message

Sélim, pour être tout à fait honnête, ce n'est pas lui qui a pris une gamine de 22 ans à l'époque, puisque c'est moi qui l'ai dragué à l'instant où il s'est retrouvé célibataire. Il m'a déjà dit qu'à la base il ne m'aurais surement pas choisie de lui même, probablement pour les raisons que tu évoques. J'imagine que je dois en quelque sorte assumer les conséquences de ma sélection pour le coup

Je vous tiendrais au courant de l'évolution de la situation, et j'espère qu'elle sera positive !
Ah ça, les erreurs de casting...
C'est autant à lui qu'à toi d'assumer cette "erreur", on va dire.
Vous n'avez probablement pas parlé des choses importantes au début, et c'est comme ça qu'on bâtit un Jenga instable
(j'ai fait cette erreur mille fois, ma foi...)

A la prochaine !
__________________
Nouvelle formation de drague de rue : "JE LA VOIS, J'Y VAIS !" disponible
Soyez sages... mais pas trop !
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 07/01/2018, 17h16
Wing-Hate Wing-Hate est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mars 2016
Localisation: Ile de France
Messages: 31
Par défaut

Bonjour à tous, je viens vous donner des nouvelles suite à ce week-end

Nous avons pu discuter vendredi soir, et il s'en suit que monsieur est perdu, qu'il ne sait pas où est sa place à l'heure actuelle. Globalement, je ne suis pas le problème : c'est une accumulation, la principale cause du mal-être étant la perte de ses plus proches amis suite à un conflit entre lui et un autre membre de sa bande. Les autres se sont mis du côté de l'autre pote, il s'est senti trahi par ceux qu'il aimait. En plus de ça, il ne peux pas se rattraper à son foyer, puisqu'il n'a pas de "chez lui". Et quant à notre relation, comme c'est relativement courant, il regrette de s'être remis en couple aussi vite et de ne pas avoir profiter de sa vie de célibataire.

N'ayons pas peur de le dire : il est en dépression Il aimerait commencer une thérapie, et se recentrer uniquement sur lui-même. J'ai donc pris le parti de lui laisser trois mois de pause. A l'issu, j'aurais besoin d'une réponse, car je ne pourrais pas supporter l'incertitude plus longtemps. Nous avons passé une très bonne soirée hier soir avec des amis communs. En le quittant cet après-midi, je lui ait dit qu'on se reverrai quand il serait prêt.

Il m'a précisé qu'il avait mal au cœur et était désolé, mais qu'il avait autant besoin d'espace qu'il n'avait pas envie de me quitter, ses sentiments n'ayant pas changés. Il a peur de commettre une nouvelle fois une erreur qu'il avait commise avec une de ses ex, et d'avoir envie de me quitter pour les mauvaises raisons si je ne le laisse pas gérer cette période difficile à sa façon. A la suite, il a quitté tout les réseaux sociaux.

Je lui ait demandé s'il voulait que je prenne aussi mes distances via sms. Il m'a répondu qu'il ne voulait pas que je compense le manque physique en lui parlant plus, mais qu'il aimerait également que je garde le lien habituel quotidien.

Bref, c'est une période difficile pour moi comme pour lui qui s'annonce. J'aimerais savoir si d'autres personnes sur ce forum ont eu à gérer un conjoint dépressif, et comment vous avez réussi à vous blinder émotionnellement ? Quel regard jetez vous sur cette situation ?

Merci à vous
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 07/01/2018, 17h48
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: Quebec city
Messages: 9 407
Par défaut

J'ai eu une expérience très similaire ; seuls les rôles étaient inversés et je n'étais pas "dépressif" comme tu le dis de ton compagnon.

Comme toi, ma petite amie m'avait donné 3 mois pour lui donner une réponse.
Et comme tu ne t'en doute sûrement pas, c'est une idée aussi légitime (pour toi) que mauvaise (à gérer pour lui). Tous les jours il aura cette pression du temps qui passe et de cette urgence de devoir prendre une décision.

Ca c'est fini en rupture pour ma part, car imposer un ultimatum à quelqu'un qui doit prendre une décision existentielle est une grande maladresse, même si de ton côté l'inconfort est insupportable.

Les options que je vois :

- Il réussi à se faire une raison et prend son mal en patience pour ses envies de progénitures... en espérant qu'il ne te le fasse pas payer d'une manière ou d'une autre dans quelques années.

- Tu cèdes et tu fais un enfant pour lui dans un avenir proche... en espérant que tu ne le tiennes pas pour responsable dans quelques années.

- Vous vous séparez dans 3 mois car cet ultimatum est trop lourd à porter pour lui.

- Vous vous remettez ensemble sans traiter le problème qui vous reviendra comme un boomerang plus tard.

Ce type d'aspirations, c'est le piège absolu quand dans le couple on ne partage pas les mêmes...

Bonne chance, sans ironie.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 07/01/2018, 18h32
Wing-Hate Wing-Hate est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mars 2016
Localisation: Ile de France
Messages: 31
Par défaut

D'abord, merci pour ta réponse Hanneman

Les options que tu vois ne sont guère encourageantes... D'après toi, c'est le genre de situation qui ne peux que se finir mal ? Aucune chance de repartir sur de bonnes bases après cette épreuve ?

Par curiosité, comment tu aurais défini ton état lorsque tu as vécu cette situation ? Et comment aurais tu voulu que ta copine réagisse dans l'idéal ? (Si ça ne t'embête pas de répondre, évidemment)

Je tiens à cet homme, et ça me bouffe de le savoir aussi mal autant que ça me ronge de voir potentiellement finir une relation aussi belle non pas pour des raisons de valeurs ou de sentiments, mais de timing.

Dois-je retirer mon ultimatum et laisser venir ?
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 07/01/2018, 19h22
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: Quebec city
Messages: 9 407
Par défaut

Je ne dirais pas que c'est le genre de situation qui ne peut que se finir mal.
Je dirais que c'est l'impulsion que tu donnes à cette situation qui a de grandes chances de mal se finir. Je veux bien entendu parler de l'ultimatum.

Je comprends parfaitement ton malaise, ne te méprends pas, pour l'avoir fait subir à mon ex petite amie. Mais ce truc de l'ultimatum, c'est une bombe à retardement.

Tu ne peux pas lui imposer une deadline pour mûrir sainement un choix aussi existentiel ; c'est cruel, véritablement. Si ce n'est pas un choix qu'il fait manifestement, en son âme et conscience, il prendra très probablement une mauvaise décision.

De l'autre côté, tu n'es pas prête à céder à sa requête ; dans ce cas, comment peux tu te sentir légitime de lui imposer ce choix ? Pourquoi n'est-ce pas toi qui accède à sa requête ? Pourquoi devrait-il accepter sans concession de ta part ?

J'essaye de te mettre à sa place ; vois-tu difficulté de votre situation ?

Pour moi il y a une issue, mais elle est plus que délicate...

Séparez vous. Vivez l'un sans l'autre pendant un temps, sans deadline et voyez comment se passe chacun de votre côté cette rupture. La vie vous ramènera l'un à l'autre si ce doit être le cas.

Il n'y a que quand nous perdons ce que nous avions de plus cher, que nous comprenons la véritable valeur de ce que nous prenions pour acquis.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h03.