Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #41  
Vieux 23/02/2018, 07h12
Avatar de Hylops
Hylops Hylops est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Localisation: Lyon
Messages: 53
Par défaut

Je suis célibataire.

Nous nous sommes vu, nous avons longuement discuté.
Nous n'avons pas les mêmes envies actuellement, mais nous tenons vraiment l'un à l'autre.
Alors plutôt que d'être un couple qui se comporte comme des célibataires très proches, je préfère que l'on soit des célibataires qui se comportent de façon très proche.

Lorsque je lui ai parlé de ça, j'ai senti qu'elle c'était tout de suite imaginée comment ça serait. Et bien deviné quoi, je sentais aussi qu'elle n'avait plus de pression. Plus la pression de savoir que notre couple ne me convenait pas, de savoir que chaque jours je pouvais "partir". Plus la pression que je pouvais indirectement lui mettre en essayant de tout le temps lui proposer des choses pour la surprendre (mon prospectus).

Si se séparer me permet de pouvoir répondre à mes besoins (sexe, intimité physique...) et qu'en même temps ça peut lui éviter cette pression et qu'on peut juste profiter de la partie cool de notre relation je pense que c'est une bonne solution.

Je suis aussi certains d'une chose : je ne fais pas ça pour mieux digérer la séparation. Je lui ai proposé ça parce que ni l'un ni l'autre nous n'avons envie de couper les ponts. C'est peut-être ce qu'il y a de mieux à faire pour notre relation alors autant essayer, de toute manière rester en couple ça n'a pas fonctionné.

Cependant j'aimerais être certains de ne pas rester "bloquer", de ne pas être une nouvelle fois dans l'attente, à la seule différence que l'on ne sera plus ensemble.
C'est pourquoi je sais qu'il faut que j'avance, que je rencontre d'autres personnes, d'autres femmes, que j'ai de nouvelles expériences sexuelles.
Je tourne ça comme une contrainte, car au fond ça l'est. Aujourd'hui je n'ai envie d'avoir tout ça qu'avec elle, mais j'ai aussi conscience que faire de nouvelles rencontres m'aidera sur tous les plans : Arrêter un peu cet OI, gagner de l'expérience, utiliser ces expériences pour mieux connaître mes envies et ce que je veux réellement.

On va continuer à se voir, à faire des trucs ensemble, je ne vois pas pourquoi on devrait se refuser quoi que ce soit si l'on en a envie. Mais pour que ça se passe bien il faut :
- Communication
- Plus aucune attente
Sinon je peux y laisser des plumes.

Si vous avez des remarques, conseils, avis ou autre, je suis preneur.

Encore merci à tous de prendre du temps pour ce post.
Réponse avec citation
  #42  
Vieux 23/02/2018, 14h59
Avatar de Mercier
Mercier Mercier est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: janvier 2018
Localisation: Collégien
Messages: 23
Par défaut

Concrètement vous êtes dans une relation masqué. C'est pas une bonne stratégie, si elle rencontre plusieurs hommes de sont côté et qu'elle en choisie un pour te remplacer, tu risques de mal le vivre.
Réponse avec citation
  #43  
Vieux 23/02/2018, 18h11
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 14 604
Par défaut

Tu parles de ne plus avoir d'attentes, à l'heure actuelle tu en as toujours (consciemment ou non). Tu veux te forcer à voir de nouvelles personnes pour trouver un équilibre, soit. Mais sois vigilant sur tes attentes, pose toi régulièrement la question pour ne pas retomber dans le piège.

Dans tout ça, l'idéal est que tu essaies d'envisager la vie sans elle, pour qu'elle ne devienne qu'un bonus dans ta vie, ou en tout cas qu'elle ne soit plus aussi centrale. Bref, que ta vie ne tourne plus autour d'elle.

Go pour la reconstruction (comme si c'était une rupture)!
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions
Réponse avec citation
  #44  
Vieux 04/03/2018, 05h34
Avatar de Hylops
Hylops Hylops est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Localisation: Lyon
Messages: 53
Par défaut

Bonjour,

Je ne sais pas si je dois créer un journal pour vous faire part de ce genre de choses ou pas, dans le doute j'écris ici.

Il n'y aura rien de très productif pour la communauté mais je ressens le besoin de parler.


Je rentre de soirée, c'est le spleen total. Ça y est, je commence à me rendre compte que la rupture est bien là et qu'il n'y a pas de retour en arrière. A vrai dire, en vous l'écrivant je ne le pense pas, je réfute toujours le fait que ça puisse être totalement terminé.

Elle ne me doit plus rien, et imaginer qu'elle donnera son corps à des mecs qu'elle connait depuis quelques heures/jours alors qu'ils auront fait très probablement 1000 fois moins d'efforts que moi, pourtant elle va leur donner 1000 fois plus. Ce sentiment d'injustice, de "put**n me suis juste fait niq**r pendant tout ce temps, c'était pas mérité" me hante.
Ils le mériteront aussi probablement 1000 fois moins mais la réalité est là, eux n'entendront pas que "ça ne vaut pas le coup, il y a tous les mauvais côtés".

Cette idée aussi qu'elle sera probablement plus impliquée pour ces gars (je la connais au début elle est à fond), même juste plan cul, voulant à tout prix faire bonne impression.

Oui, si je devais répondre à ce post je me dirai "mais si elle n'est plus impliqué tu seras bien mieux sans"

Quand elle l'était ça m'allait bien.
Je suis déjà allé voir tous les articles que j'ai pu trouver sur ADS sur le sujet de la rupture, mais même en étant quelqu'un de posé je ne peux pas m'empêcher de vouloir vite stopper ce sentiment, cette pensée en tâche de fonds.
Ça ne sort pas de ma tête, du réveil jusqu'au moment d'aller se coucher. Parfois c'est même dans mes rêves.

Je sais bien que tout ça sera normalement temporaire, que oui après 3 ans difficile de ne pas subir cet OI, surtout lorsque c'est son premier amour, mais franchement à quoi bon vouloir vivre une nouvelle histoire, si c'est pour encore subir les mêmes déceptions ? Elles auront probablement toutes une fin, ce goût amer.

Au bar avec mes potes, impossible de ne pas y penser. Quand ça me lance c'est terminé ; je perds en énergie et je le sens, mes proches les voient. Ce genre de moment où j'aimerai être aussi solide que Thomas Shelby (Série : Peaky Blinders) dans la tête. J'ai honte de voir que ça m'affecte autant, je sais qu'il faut avancer, que c'est normal, mais j'ai laissé tellement de moi dans cette histoire.

Par là je veux dire que je me suis tellement impliqué ces 8 derniers mois, et au final pourquoi ?
Comprenez bien que lorsque je me suis mis en couple avec elle, Ça faisait quelques mois que je m'étais fait un bon inner game, j'avais confiance en moi.

Après ces 8 mois je ressors vide :
- Je ne me sens plus du tout désirable : quand ta meufe veut juste pas de toi et t'affirme que ça vient d'elle pour qu'au final après tout ce temps il y ait rupture et qu'elle aille s'éclater ailleurs, clairement mes cou** sont portées disparues.
Depuis le début je sais qu'elle ne me désir juste plus, mais forcément j'ai un espoir que non que ça s'améliore quand j'entends ses propos, la chute n'est alors que plus douloureuse.

- C'est la première fois en 20 ans que je n'assume pas mon corps comme il est. Je peux vous dire que je réalise à quel point c'est difficile à vivre (d'ailleurs grosse pensée à tous ceux qui ont des problèmes de poids, d'anorexie, des complexes, des maladies "visibles" etc...).

- Je ne me sens pas capable de séduire une femme dans un bar/boîte ; J'ai peur, oui je l'avoue, des autres hommes, de la concurrence. Croyance limitante je le sais, mais j'ai beau avoir la théorie, je suis incapable de trouver l'énergie pour me lancer. J'ai aussi peur des femmes, j'avoue. Peur du rejet, de l'échec, de nouvelles déceptions.
J'ai peur de voir dans leurs regards qu'effectivement ; je ne suis pas désirable à leurs yeux (C'est pile ici que vient se caser l'image de ma meufe dans le lit d'un autre mec en train de lui faire ce que je n'étais pas assez bien pour avoir. P**ain ça fait mal).

- Ma chambre est mon refuge, mon endroit à moi, pourtant je déteste.
Je n'attend qu'une chose la journée ; pouvoir rentrer dans ma chambre me morfondre, pleurer, me décomposer seul, dans la plus grande intimité. Mais je l'ai dit je ne l'aime plus, je sais qu'après avoir jouer avec mes amis sur l'ordinateur, après après avoir terminé mon épisode de Peaky Blinders, je vais être seul, regardant mon lit avec un air pathétique.

J'ai honte de moi, j'ai honte de vous le dire, pourtant c'est la vérité. Au moment où je vous écris, je suis ridicule. Mon casque et la playlist "Métal" à fond dans les oreilles, j'en veux à la terre entière. Accompagné de Slipknot et de mes larmes de d'enfant pitoyable, je rédige cet imbuvable pavé.

Vous voulez tout savoir, le soir avant d'aller me coucher, je parle à un de mes coussins, comme si c'était ma copine. Depuis quelques mois maintenant. Je lui parle et je lui raconte des trucs, souvent je lui dis/répète ce que personne n'a envie d'entendre 20 fois à propos de mon couple, de moi, de mon spleen.

20 ans bientôt 21, j'ai l'impression d'être un enfant. C'est agréable de pouvoir parler de tout ça. Je n'en parle pas avec autant de sincérité et précision à mes amis, ils en entendent déjà assez.
Et puis je garde la tête droite toute la journée, je fais mine que ça va, j'essaye d'en montrer le moins possible, alors le soir c'est l'exutoire je peux me lâcher.

Je suis animé par la haine, j'ai envie de tout envoyer chier, de partir loin, très loin.

Je voudrais bien vous parler de reconstruction, mais là je n'ai envie de rien, pas de sexe avec d'autres femmes, pas de séduction, pas de SDR.
Je me force à sortir avec mes amis, je n'arrive plus à me forcer à aller à la salle de sport. j'ai fait des séances où je me disais "allez motive toi, c'est pas le moment de s'arrêter ça te fait du bien", mais je n'arrive pas à me donner à fond, je me dégoûte de la salle alors je préfère stopper avant d'en être totalement dégoûté.

Bref, c'est actuellement le vide, la haine, la peur, le manque de confiance, le dégoût qui me hantent.

Quand on sait que des gens meurent de faim pendant que je me plains dans ma chambre bien au chaud et en sécurité, c'est juste ridicule. Je le sais pourtant ça ne change rien, strictement rien à ma peine.

Je me suis fait Friendzone par ma copine.
Merci infiniment à tous ceux qui ont pris le temps de lire, ne serait-ce que quelques lignes, vous êtes un soutien que je ne manquerai pas de rendre ici.

"Pourquoi tombons-nous monsieur.
Pour mieux nous relever"
Alfred, Batman Begins
Réponse avec citation
  #45  
Vieux 04/03/2018, 09h58
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 14 604
Par défaut

Si je te dis qu'on est tous passé plus ou moins par là (mais ce que tu vis est propre à toi), qu'est ce que ça te fait ressentir?
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions
Réponse avec citation
  #46  
Vieux 04/03/2018, 10h24
YesorNot YesorNot est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2018
Messages: 40
Par défaut

Ta réaction est tout a fait normal, on est tous passé plus ou moins par la comme le dit Barney, dans un premier temps faut déjà la rayer de ta vie, numéro, réseau sociaux, message, photos, souvenir, cadeau ...... tout dans une boite que tu verrouilles, au choix tu la brule si cela te fait du bien, soit tu la planque au fond de ton grenier car cette histoire fait tout de même désormais parti de ta vie et marque le début d'une plus belle histoire.

Courage, force toi, sort, évite trop d'alcool car c'est pire, ne fait plus d'allusion a ta vie passé avec elle, va a la salle de sport même si tu n'en as pas l'énergie, fait le minimum (cardio, abdo), fixe toi des objectifs et ne les surtout lâches pas, retrouve ton indépendance et ta confiance.

Toute rupture fait grandir, ton passage a vide est normal, tu va avoir des haut et des bas, tu vas aller beaucoup mieu puis redescendre, relativise, cela ne se fera pas du jour au lendemain, prend soin de toi avant tout
Réponse avec citation
  #47  
Vieux 05/03/2018, 07h46
Avatar de A.O.C
A.O.C A.O.C est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: avril 2016
Messages: 297
Par défaut

Salut,

Ton témoignage est plein de sincérité, et comme l'ont dit mes VDD, tes mots nous rappellent nos propres tourments passés... Comme quoi, tu vois, on s'en relève

Il n'y a pas de miracle, c'est dur. Et parfois ça dure.

L'exercice auquel tu viens de te livrer est très certainement libérateur, au moins d'une certaine façon. Car désormais, comme nous en prenons connaissance, ta peine existe, au moins à nos yeux.

Aujourd'hui, et même si c'est normal d'avoir mal, tu confonds souffrance et douleur. Je t'invite à lire ceci, peut-être que ça pourra t'amener un peu moins doucement sur le chemin de l'acceptation, et un peu plus vite vers l'étape d'après.

Ta peine est bien là. Alors plutôt que de prendre ton mal en patience, ça te fait une vraie bonne raison de prendre ton bien être en urgence.
Citation:
Je me force à sortir avec mes amis, je n'arrive plus à me forcer à aller à la salle de sport. j'ai fait des séances où je me disais "allez motive toi, c'est pas le moment de s'arrêter ça te fait du bien", mais je n'arrive pas à me donner à fond, je me dégoûte de la salle alors je préfère stopper avant d'en être totalement dégoûté.
Maintiens tes séances, allège les. Continue de garder un pied dans tes activités habituelles, quitte à les réduire en durée, mais pas en fréquence. Ces moments sont des repères.

Citation:
Je voudrais bien vous parler de reconstruction, mais là je n'ai envie de rien, pas de sexe avec d'autres femmes, pas de séduction, pas de SDR.
Pas d'urgence. Rien ne t'oblige à voir d'autres filles dès maintenant. D'ailleurs, et ce n'est pas un scoop, si tu le fais sans envie, tu vas te ramasser sévère.
Patience, un jour t'auras envie. Et crois-moi, ce jour là, tu y iras direct...

Citation:
Bref, c'est actuellement le vide, la haine, la peur, le manque de confiance, le dégoût qui me hantent.

Quand on sait que des gens meurent de faim pendant que je me plains dans ma chambre bien au chaud et en sécurité, c'est juste ridicule. Je le sais pourtant ça ne change rien, strictement rien à ma peine.
Ta peine est bien là, et la comparer à la souffrance du reste du monde ne t'aidera pas à la soigner, seulement à te culpabiliser. Et ce n'est pas en essayant de relativiser qu'elle s'en ira.
__________________
"Quand on passe à côté des autres, on passe à côté de soi-même" - La Rue kétanou
Réponse avec citation
  #48  
Vieux 05/03/2018, 20h39
Avatar de Hylops
Hylops Hylops est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Localisation: Lyon
Messages: 53
Par défaut

Merci à vous pour vos messages.

Elle m'a menti, on s'est séparé parce que "nous n'avions plus les mêmes envies", pourtant elle semble bien prête à aller se faire *** à droite à gauche.
J'ai l'impression que ça ne lui a rien fait, du moins pas autant que moi, et ça ça me fait vraiment mal.

Vous me direz, elle me sort petit à petit de sa vie depuis 8 mois maintenant, logiquement elle s'en remet plus vite.

Je vais lui parler dès cette semaine, lui dire ses 4 vérités, je n'ai plus envie de la côtoyer. Pour combien de temps je ne sais pas, je m'en fiche. Le temps qu'il faudra pour l'oublier définitivement.

Couper les ponts avec elle, ça par contre elle va très mal le vivre, mais ça ne m'importe pas, il faut que je me respecte.

C'est dur... Il faut que je m'éloigne d'elle et que je l'oublie, je le sais, pourtant au fond de moi je ne peux véritablement pas m'empêcher de me dire qu'elle se rendra peut-être compte de combien elle tient à moi, et qu'elle voudra revenir.
Pourtant je sais bien que ce n'est pas une bonne idée.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 20h09.