Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 22/11/2015, 19h57
Avatar de geek n' chic
geek n' chic geek n' chic est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2011
Localisation: Lyon
Messages: 3 233
Par défaut Cessez d'être gentil, Soyez vrai - Thomas D'Ansembourg

Cessez d'être gentil, Soyez vrai

"Etre avec les autres en restant soi-même”


Thomas D'Ansembourg .

aux éditions de l'homme









Thomas d’Ansembourg a exercé la profession d’avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans. Parallèlement il s’est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d’une association dans l’aide concrète aux jeunes qui connaissent des problèmes de délinquance, violence, prostitution et dépendances de toutes sortes .
Par cette double approche, juridique et sociale, il s’est tôt impliqué dans la gestion des conflits et la recherche de sens.

Dans le souhait de comprendre la difficulté d’être en général et particulièrement la violence, Thomas d’Ansembourg entreprend une psychothérapie (psychanalyse) pour plusieurs années. Dés les premières semaines de ce travail sur lui, il découvre la liberté de prendre du champ sur l’inconscient et particulièrement la joie qu’il y a à prendre conscience de scénarii à répétition dans lesquels il se trouvait enfermé sans même le savoir, et à s’en dé-piéger. Il mesure qu’il aurait pu passer sa vie, se croyant libre, alors qu’il était pris au piège de ses conditionnements éducatifs, habitudes de pensée et systèmes de croyances. Il décide alors de devenir lui-même psychothérapeute pour pouvoir partager ces prises de consciences et accompagner d’autres personnes dans les processus d’ouvertures de cœur et de conscience.

Il se forme à différentes approches psychothérapeutiques, et particulièrement à la méthode de la Communication NonViolente ( CNV) avec son fondateur Marshall Rosenberg (Docteur en psychologie, USA). Devenu en 1994 formateur certifié en Communication NonViolente (membre du réseau international “the Center for Nonviolent Communication”), il enseigne principalement cette approche qu’il appelle le plus souvent : le processus de Conscience NonViolente, nos habitudes de violence subtile étant souvent inconscientes et donc à démanteler d’abord dans notre conscience puis dans nos modes relationnels.

quatrième de couverture
Citation:
Ce livre nous apprend comment être avec l'autre tout en restant soi-même, comment être soi sans cesser d'être avec l'autre. Pratique difficiles, car nous avons appris à nous couper de nous-même pour être avec les autres . Cette tendance à ignorer ou à méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence, violence qui risque bien de se reporter sur les autres : le non respect de soi mène au non respect de l'autre. Ce livre nous montre comment la communication consciente et non violente nous permet de "décoder" nos sentiments et besoins respectifs et d'exprimer clairement nos demandes de façon négociable.
Ce livre a reçu le prix du festival des auteurs psys de Nîmes en avril 2003; il est aujourd'hui un best seller traduit en 26 langues et vendu à plus de 400 000 exemplaires. …

résumé:
Nous avons tendance à dire plus facilement leurs quatre vérités aux autres plutôt que d’exprimer simplement ce qui se passe en nous. Exprimer sa vérité dans le respect d’autrui et de soi-même, voici le projet du livre. Faites-vous souvent l’effort d’inventorier les sentiments qui motivent vos jugements ? Êtes-vous capables d’identifier les besoins refoulés et camouflés derrières vos propos ? Faites-vous aux autres des demandes réalistes et négociables ? Cet ouvrage vous propose de rencontrer l’autre sans cesser d’être soi.

Le titre pourrait être trompeur. La gentillesse dont parle le livre n’est pas la bonté qui s’exerce gratuitement par un geste ou un don désintéressé.

Il s’agit plutôt de la gentillesse de façade. Peu d’entre nous y échappe. Nous disons « tout va bien » quand « cela ne va pas », nous disons « Oui, nous reviendrons avec plaisir » alors que nous pensons « Plus jamais de barbecue chez eux ! » Nous sommes poussés à dire des choses socialement admissibles qui vont à l’encontre de nos pensées, besoins et souhaits réels.

C’est de cela dont parle ce livre : le masque que nous portons pour être socialement acceptable, accepté et aimé.

Être accepté et aimé font partie des besoin vitaux de l’homme, car nous sommes des animaux sociaux. Mais si cela se fait à l’encontre de notre nature et de notre bien-être, le bénéfice est nul, le mal-être s’installe.
Être authentique plutôt qu’être gentil

Voila le conseil donné tout au de ce livre, et qu’on retrouve dans le titre.

Être trop gentil revient à faire passer les besoins des autres avant les nôtres et à s’oublier.

Être authentique est une démarche difficile car accompagnée par la peur : peur de ce que l’autre pense, peur de ne pas correspondre aux attentes des autres, peur de ce qu’il dit, peur de parler, peur de déplaire, peur d’entrer en conflit, peur de la désapprobation…

Ce livre accompagne cette démarche en exposant les bénéfices et fournissant quelques outils.

Voici les deux qui m’ont le plus aidé.
Reconnaître mes sentiments et mes besoins

Nos sentiments et nos émotions sont importants. Dans notre société, on ne nous apprend pas les reconnaître, les gérer, les exprimer.

Or, un sentiment, une émotion, cela exprime d’abord un besoin. Si on n’écoute pas l’émotion, on ignore le besoin. Si on ne répond pas au besoin, on rentre dans une spirale négative de mal-être.

Et l’émotion ignorée et enfouie peut ressortir bien plus violemment : colère, violence verbale et physique, dépression, …

Voila ce que ce livre m’a appris :

écouter mes émotions et mes sentiments, puis répondre aux besoins exprimés, est vital pour moi ;
cela ne se fait pas forcément au détriment de mon entourage et de mes proches : si je suis bien, je pourrais leur être d’autant plus utile.

Derrière tout émotion que je ressens, j’essaie d’identifier le besoin qui s’exprime.

J’essaie, autant que possible, de faire cela « au fil de l’eau », lorsque je ressens l’émotion. C’est d’autant plus difficile quand l’émotion est forte. Mais c’est à ce moment où c’est le plus utile.

Je m’accorde aussi des instants de répit, au calme, sans action, juste moi et moi. J’écoute les sentiments du moment et je repense aux sentiments récents. Pour identifier et répondre aux besoins derrière.
M’exprimer sans agresser l’autre

Lorsqu’on s’exprime et qu’on extériorise un sentiment et un besoin, nous avons tous tendance à interpeller l’autre : « tu m’énerves … », « tu me déçois … ».

Erreur ! Colère, déception, tristesse, inquiétude sont nos sentiments : nous en sommes responsables. Nous ne les contrôlons pas forcément, mais nous sommes responsables de ce que nous en faisons.

Dire « tu m’énerves … » revient à renvoyer la responsabilité, la faute, sur notre interlocuteur. C’est l’agresser. Résultat : il se referme, comme une huître, ou contra-attaque.

Voila ce que ce livre m’a appris :

exprimer mon émotion en disant « je me sens triste / inquiet / en colère / … » ;
exprimer le besoin caché derrière l’émotion, prendre la responsabilité de l’assouvir, demander l’aide de l’autre ;
reformuler les « agressions » des autres selon le même schéma : sentiment, besoin, demande.

Cela ne devient pas naturel du jour au lendemain, et je dérape encore. Mais la tendance est là, les rapports sont plus détendus et je participe moins a la mise en place de conflit ni ai peur de les affrontés.

Points positifs
Ce livre nous apprend que pour être avec l'autre sans être dans le conflits,
pour être avec l'autre et le comprendre
il faut avant tout être honnête avec nous même

honnête, sur nos attentes, nos envies mais aussi nos limites.

Que pour apprécier notre propre différence il faut aussi aimer celle que l'on trouve en l'autre.

Mais avant tout, ce livre m'a appris qu'il était urgent de vivre pleinement ma vie.

Liens pour vous faire une idée
mais je vous conseille bien évidemment de l'acheter car il mérite d'être dans votre bibliothèque
conférence: https://www.youtube.com/watch?v=oZWOYtVHpkY
site de l'auteur: Thomas d'Ansembourg - Présentation
__________________
Tu es un nice - guy ?___ ____________________[Livre]Trop gentil pour être heureux
Être avec les autres en restant soi-même ?__[Livre]Cessez d'être gentil soyez vrai


"Ce n'est que par une action motrice sur l'environnement que l'individu peut satisfaire à la recherche de l'équilibre biologique, du bien-être, du plaisir." Henri Laborit


Dernière modification par geek n' chic ; 20/04/2018 à 15h18
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 22/11/2015, 20h31
Avatar de Littlefinger
Littlefinger Littlefinger est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 298
Par défaut

Un livre formidable qui m'a personnellement beaucoup fait avancer.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 23/11/2015, 17h47
Esrer Esrer est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mars 2012
Messages: 65
Par défaut

J'ai lu ce livre mais dans son édition illustrée et je me demande si cela serait intéressant de le lire sous sa forme manuscrite entière en as tu une idée?
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 24/11/2015, 09h42
Avatar de geek n' chic
geek n' chic geek n' chic est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2011
Localisation: Lyon
Messages: 3 233
Par défaut

Citation:
Envoyé par Esrer Voir le message
J'ai lu ce livre mais dans son édition illustrée et je me demande si cela serait intéressant de le lire sous sa forme manuscrite entière en as tu une idée?
nop aucune idée.... je n'ai jamais eu la version illustrée entre les mains il faut dire ...
__________________
Tu es un nice - guy ?___ ____________________[Livre]Trop gentil pour être heureux
Être avec les autres en restant soi-même ?__[Livre]Cessez d'être gentil soyez vrai


"Ce n'est que par une action motrice sur l'environnement que l'individu peut satisfaire à la recherche de l'équilibre biologique, du bien-être, du plaisir." Henri Laborit

Réponse avec citation
  #5  
Vieux 24/11/2015, 10h03
Avatar de Anandam
Anandam Anandam est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: septembre 2012
Messages: 1 089
Par défaut

Citation:
Nos sentiments et nos émotions sont importants. Dans notre société, on ne nous apprend pas les reconnaître, les gérer, les exprimer.

Or, un sentiment, une émotion, cela exprime d’abord un besoin. Si on n’écoute pas l’émotion, on ignore le besoin. Si on ne répond pas au besoin, on rentre dans une spirale négative de mal-être.

Et l’émotion ignorée et enfouie peut ressortir bien plus violemment : colère, violence verbale et physique, dépression, …
Ca me semble très vrai... Tout comme il me semble important de comprendre cette idée que l'émotion ou le sentiment traduit un besoin.

Je note dans un petit coin qu'il serait bon que je lise ce bouquin. J'ai l'impression qu'il rejoint pas mal Les mots sont des fenêtres, ou bien ils sont des murs : introduction à la communication non violente de Marshall Rosenberg (que j'ai lu) et L'intelligence émotionnelle de Daniel Goleman (que je suis en train de lire).
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 24/11/2015, 10h28
Avatar de geek n' chic
geek n' chic geek n' chic est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2011
Localisation: Lyon
Messages: 3 233
Par défaut

Citation:
Envoyé par Anandam Voir le message
J'ai l'impression qu'il rejoint pas mal Les mots sont des fenêtres, ou bien ils sont des murs : introduction à la communication non violente de Marshall Rosenberg (que j'ai lu)
un peu normal thomas D'Asembourg a étudié avec lui (ou du moins ses écrits ... j'ai un doute ...)

Citation:
Envoyé par Anandam Voir le message
et L'intelligence émotionnelle de Daniel Goleman (que je suis en train de lire).
je l'ai abandonné en cours de route a l'époque mais il faut que je le reprenne.

Goleman a une approche plus neuro-biologiste de la chose il me semble.
D'après ce que j'ai compris il s'appuie sur les écrit d’Henri Laborit et plus particulièrement son livre "Éloge de la fuite".(que j'ai lu)
Ce dernier livre est sortit en 1976 donc a un peu vieilli, mais si tu aime ce genre de lecture je te le conseille vraiment. C'est un peu le point de départ de la compréhension des émotions et de notre cerveau.

Sinon, oui tout ces livres se recoupent et nous amènent à nous faire prendre conscience de notre propre rapport avec nos émotions, de la nécessité de les écouter et de vivre intelligemment avec elles.
__________________
Tu es un nice - guy ?___ ____________________[Livre]Trop gentil pour être heureux
Être avec les autres en restant soi-même ?__[Livre]Cessez d'être gentil soyez vrai


"Ce n'est que par une action motrice sur l'environnement que l'individu peut satisfaire à la recherche de l'équilibre biologique, du bien-être, du plaisir." Henri Laborit


Dernière modification par geek n' chic ; 25/11/2015 à 15h26
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 24/11/2015, 11h34
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 15 529
Par défaut

Citation:
Envoyé par Esrer Voir le message
J'ai lu ce livre mais dans son édition illustrée et je me demande si cela serait intéressant de le lire sous sa forme manuscrite entière en as tu une idée?
La version illustrée est light. C'est pour une prise de conscience plus facile. Mais pour approfondir, il faut passer au bouquin oui.

A noter qu'il vient de sortir "Etre heureux, ce n'est pas nécessairement confortable " en version illustrée
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 24/11/2015, 13h26
Avatar de Sekigawa
Sekigawa Sekigawa est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: octobre 2014
Localisation: Lost in translation
Messages: 2 385
Par défaut

Merci geek n'chic !
Je vais écouter l'audio cet après midi je pense, j'irai acheter le bouquin après
__________________
«The most important kind of freedom is to be what you really are.» - Jim Morrison
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 24/11/2015, 17h48
Avatar de Anandam
Anandam Anandam est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: septembre 2012
Messages: 1 089
Par défaut

Citation:
Goleman a une approche plus neuro-biologiste de la chose il me semble.
C'est ce que je constate après avoir lu un peu plus de 100 pages... Je ne vais pas tarder à aborder les solutions qu'il propose.

J'espère l'avoir fini dans une dizaine de jours et je pondrai un thread à son propos.

Citation:
D'après ce que j'ai compris il s'appuie sur les écrit d’Henri Laborit et plus particulièrement son livre "Éloge de la fuite".(que j'ai lu). Ce dernier livre est sortit en 1976 donc a un peu vieilli, mais si tu aime ce genre de lecture je te le conseille vraiment.
En tous cas, le sujet m'intéresse. Je garde les références dans un petit coin d'autant plus que j'ai l'impression de "croiser" souvent cet auteur depuis quelques mois. Sûrement un signe...
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 25/11/2015, 23h04
Avatar de AutelDuLustre
AutelDuLustre AutelDuLustre est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 1 561
Par défaut

Sincèrement j'ai dû lire 50% de ce livre et il m'a un peu laissé perplexe. Je comprends le principe et adhère à cette idée de reconnexion mais fondamentalement je n'ai pas trouvé les mises en application très efficaces sur moi.
Et j'ai vraiment du mal avec la "communication non violente", je ne la trouve pas du tout naturelle voire "ennuyeuse" étant assez dubitatif sur la frontière entre violence et non violence (j'aime les conversations houleuses, etc.).

Par ailleurs, j'ai trouvé le contenu du livre pas spécialement corrélé avec son titre. J'ai l'impression que le mot "gentil" est utilisé pour l'effet Barnum qu'il suscite inévitablement.

Je dirais plutôt qu'il ne faut pas être décentré et revenir vers soi. C'est plutôt ça la leçon du livre.

Citation:
« Oui, nous reviendrons avec plaisir » alors que nous pensons « Plus jamais de barbecue chez eux ! » Nous sommes poussés à dire des choses socialement admissibles qui vont à l’encontre de nos pensées, besoins et souhaits réels.
Ce genre d'exemples me laisse dubitatif car il m'arrive de dire "oui" tout simplement parce que je m'en fous et que mon esprit passe immédiatement à autre chose. Ce n'est pas par gentillesse mais du pragmatisme tout simplement.

Après chaque personne dispose de schémas cognitifs différents et donc ce livre peut être adapté pour certaines personnes à 'en point douter.
__________________
Look. If you had one shot, or one opportunity, to seize everything you ever wanted ; in one moment. Would you capture it or just let it slip ?
Eminem
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 02h35.