Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 20/08/2016, 16h31
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 13 444
Nombre de remerciement:
Remercié 2 168 fois dans 2 037 messages
Par défaut

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Ben ça me convient du moment que ça reste respectueux (je déteste les humiliations et insultes gratuites, mêmes amicales). J'ai parlé de "dépité", mais c'était juste un exemple. En réalité si certains se lachent seul à seul avec moi, c'est parce que je me lâche aussi... un peu trop peut-être... j'ai tendance à être extravertie, et à réagir de façon disproportionnée. Il y a juste la colère que j'ai pris l'habitude de canaliser et de passer outre.
Je comprends pas alors pourquoi tu nous parles de ça. Tu voudrais quoi par rapport à ça? Quel est le problème?

Ta colère ne prend pas sa source dans ces situations là, mais bien en amont.

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Au départ on est rentré à 4, mon pote et moi, et un couple. Sauf que le couple s'est barré en quelques secondes, je les ai même pas vu dans la boite. Du coup on s'est retrouvé à deux.
Mon pote pensait que j'allais draguer comme un fou, il me voit souvent faire à des soirées, et même avant de rentrer en boite, j'ai aborder quelques filles. Ca m'a mis mal à l'aise, j'ai eu le sentiment qu'il attendait que ça de moi au final.
Je ne suis pas encore totalement à l'aise en boite. Comme on a à faire à une séduction plus directe, il faut tout assumer, or j'ai encore un travail intérieur et profond à faire.
Dans les faits, le mec s'est retrouvé tout seul et t'en veut pour ça. Sa réaction peut se comprendre.
Sauf que, d'une, c'est pas de ta faute si les autres sont partis, et de deux, le mec a des attentes vis à vis de toi, mais tu n'as aucune obligation d'y répondre. Si vous êtes ensemble pour des mauvaises raisons, t'étonne pas que ça soit tendu quand ça va pas comme il veut.
Mets ça au clair avec lui. Explique lui comment tu fonctionnes. Et s'il n'accepte pas ça, tu le jartes de ta vie.

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Ben la seule explication que j'ai trouvée: j'ai essayé la bague au bout de mon doigt, j'ai mis ma main dans ma poche pour prendre mon tel, elle a glissé dedans. Arrivé chez moi j'enlève mon fute et la bague tombe par terre vers mon lit... Comment être crédible avec ça ?? Je n'ai aucune autre explication. Cette histoire m'a un peu perturbé. Avec la fille on avait parlé pendant au moins une heure, je lui avais expliqué que j'avais été elevé avec des valeurs, que ça me blessait qu'elle pense que je lui avait volé... tout ça pour que je lui rende l'air de rien comme un con une semaine après.
Là faut apprendre à assumer. La fille a le droit d'être en pétard. Par contre, qu'elle te traite de voleur, ya des limites.
Assume que t'es encore un garçon qui se cherche, qui est parfois maladroit. N'essaie pas d'être un adulte que tu n'es pas encore.

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Ouais ça j'ai bien compris, mais je parle de critiquer les amis communs, ou moi-même directement. Ca par contre je tolère pas, quand la critique est posée comme un poing sur la table: "Simon il est chiant il fait toujours ça, Elle est un peu naïve, et Lui il s'y croit vraiment".
On en revient aux gens que tu as envie de cotoyer
Tu crois vraiment que tu vas pouvoir y changer quelque chose à toi tout seul?

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Au lycée, j'étais amoureux d'une fille. J'en étais dingue. J'ai jamais réussi à franchir le pas, j'étais dans la friendzone je pense. Je voyais des signaux partout, elle soufflait le chaud et le froid, du coup j'étais toujours sous son couvent. Dès qu'une occasion se présentait avec une autre fille qu'elle connaissait, je savais jamais comment réagir. Je finissais pas dire non. Et puis y a un an (ça fait 4 ans que je suis plus au lycée, mais ça reste encore), j'ai couché avec une amie à elle.
J'ai revu cette amie donc il y a un mois. Elle m'a proposé d'être sexfriend. J'ai pas su donner de réponses car je pensais à la fille dont j'étais amoureux: "peut-être que maintenant je pourrais essayer de la séduire, vu que j'ai un meilleur bagage en séduction".

Je ne sais même pas si c'est de l'orgueil ou si je suis toujours attiré par elle. Je pense que c'est de l'orgueil, puisque je ne me verrais pas en couple avec elle. On n'a pas les même centre d'intérêts. D'autant plus que maintenant je ne l'a trouve pas si jolie que ça.
Quel est le souci ici que tu souhaites nous montrer?

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Et bien, je pense que je les choisis. Mais quand on est groupe, je les subis. J'ai énormément de mal dans un cercle d'amis à être à l'aise.
Ce que tu as l'air de dire, c'est que tu ne trouves pas ta place dans le groupe. Tu te sentirais à l'aise à quelle place?

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Ben non, j'ai l'impression d'avoir été souffre douleur parce que je suis moche. Le pire c'est quand on me fait une grimace quand je parle (bon en général c'est des vieux, mais ça reste très blessant).
Tu es ce que tu es. Regarde toi dans une glace et accepte ce que tu y vois. Fais ça tous les jours en te lavant les dents. Familiarise toi avec cette image de toi.
Et ce que tu n'aimes pas en toi, fais ce que tu peux pour l'arranger.
Si t'as des problèmes de dos, va voir un spécialiste. Si t'as un problème avec tes cheveux, demande conseil à un coiffeur. Bref, fais ce qui est en ton pouvoir à ce niveau, et le reste, accepte le. Ce n'est ni bien ni mal. C'est ce que tu es. Arrête de te juger. Tes croyance sur toi même sont néfastes. Tu fais toi même ton malheur. C'est ça que tu dois bosser:

http://forum-seduction.artdeseduire....vous-meme.html
http://forum-seduction.artdeseduire....negatives.html

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
D'une manière plus générale, j'aime bien avoir des discussion sérieuses, c'est pour ça qu'en soirée, je suis rarement dans les délires des gens de mon âge, parce que je ne suis pas la "vibe", je les trouve au final gamins. Bon je vous rassure, c'est pas le cas de tous, et je fréquente pas ceux que je trouve naïf ou immature.
Et si tu allais vers les gens plus matures pour avoir les conversations qui te plaisent?
Et si tu faisais des activités qui correspondent à ce que tu aimes?

J'ai franchement pas l'impression que tu es aux commandes de ta vie. Et ça, c'est super pratique de ne rien faire pour continuer à se plaindre que la vie est injuste, que les autres sont méchants, et qu'on a une sale gueule...

L'enfant en toi a visiblement bien morflé dans le passé. Mais tu n'as plus 12 ans, ni 15. Il est temps que l'embryon adulte en toi prenne un peu ta vie en charge pour la mettre sur de bons rails. Tu crois pas?
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 20/08/2016, 16h32
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 9 003
Nombre de remerciement:
Remercié 952 fois dans 913 messages
Par défaut

Je suis un peu vexé de voir la psycho dans la liste des centres d'intérêts farfelus ^^.

C'est jamais vraiment une mauvaise nouvelle d'être abandonnée pour conclure sur ces deux points annexes même si l'égo en prend un coup. On se positionne dans la vie en montrant qui on est ce qui permet aux gens compatibles de rester et aux autres de passer leur chemin.
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 20/08/2016 à 16h43
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 20/08/2016, 17h52
Avatar de Organ
Organ Organ est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mars 2014
Localisation: Lyon
Messages: 1 305
Nombre de remerciement:
Remercié 169 fois dans 156 messages
Par défaut

tron>
Citation:
Je suis un peu vexé de voir la psycho dans la liste des centres d'intérêts farfelus ^^.
Quand j'en parle autour de moi, soit les gens sont intéressé parce qu'ils se sont déjà penché sur le sujet, soit ils me prennent un mec perché. Et le mot "perché" revient sans cesse, c'est très fatiguant.
Désolé, c'était pas une attaque, je n'ai pas trouvé les bons mots.

Barney>
Citation:
Je comprends pas alors pourquoi tu nous parles de ça. Tu voudrais quoi par rapport à ça? Quel est le problème?
Ce n'était pas un problème. C'était pour dire que quand je suis seul avec quelqu'un, je suis authentique. La personne en face prends soit complètement confiance avec moi (dans le sens se lâcher), soit est intimidée et ne comprends pas mon comportement un peu trop à l'aise (et le mot "perché" revient encore).
Citation:
Mets ça au clair avec lui. Explique lui comment tu fonctionnes
Oui j'aurais dû lui dire que se retrouver à deux sans prévenir, ça m'a bloqué, j'ai perdu toute mon energie, j'étais plus motivé. J'avais peur de sa réaction je crois. Ca peut s'assimiler à de l'immaturité, j'avais pas envie de donner une nouvelle fois une mauvaise image de moi.
Citation:
Assume que t'es encore un garçon qui se cherche, qui est parfois maladroit. N'essaie pas d'être un adulte que tu n'es pas encore.
On avait beaucoup parlé, elle savait comment j'étais. Et ce qui l'a touché, c'est le fait que je sois globalement seul dans ma vie, je vis dans une bulle. Elle s'est reconnue et c'est ce qu'il lui a permit de me faire confiance. Je parle beaucoup de moi quand je sens que j'ai confiance. Je mets toujours les choses à plats.
L'histoire des valeurs, je me suis rendu compte après que c'était gros, une justification un peu énorme, limite prétentieuse. J'ai probablement paniqué, comme à mon habitude.
Citation:
On en revient aux gens que tu as envie de cotoyer
Tu crois vraiment que tu vas pouvoir y changer quelque chose à toi tout seul?
Je ne cherche pas à changer les gens, je n'aime pas blesser les autres. J'accepte les gens comme ils sont. C'est juste que parfois certains sont vraiment méchants, mais comme je suis paumé, dans la lune, je ne sais plus qui exagère ou pas.
Le problème étant que certains me sont utiles, parce qu'ils m'apportent quelque chose dans mes projets de vie. Donc m'en débarrasser me ferait un peu chier. Je me fais respecter quand vraiment c'est de l'attaque gratuite (amicale ou sincère), mais sinon, j'ai toujours des reproches en tout genre, bien que j'essaye d'être quelqu'un de bien.
Citation:
Quel est le souci ici que tu souhaites nous montrer?
Par rapport à la fille B qui m'a proposé d'être sexfriends: on s'est vu l'après-midi, on a joué séduction (je rappelle qu'on avait couché ensemble l'année dernière). On se retrouve le soir, mais elle se ramène avec sa copine A, celle dont j'étais amoureux au lycée. Du coup j'ai complètement ignoré B pour parler à A et tenter de la séduire.
B s'est pas rendue compte que je draguais A, mais en rentrant chez elle après, elle m'a envoyé un sms en me disant que je lui avait manqué de respect et qu'elle avait pas apprécié.
Citation:
Ce que tu as l'air de dire, c'est que tu ne trouves pas ta place dans le groupe. Tu te sentirais à l'aise à quelle place?
Dans un endroit où personne ne lance de méchanceté. Je ne parle de se taquiner ou de se lancer des piques, mais des trucs vulgaires. Par exemple, ce que je ne supporte pas:
-Tagueule
-Non mais c'est Organ il est comme ça
-Putain t'es un gros paumé
...
Citation:
Et si tu allais vers les gens plus matures pour avoir les conversations qui te plaisent?
C'est ce que je fais. Mais là aussi il y a un paradoxe:
-Je ne supporte pas les gens immatures
-Quand je suis avec des gens matures, j'ai tendance à trop me montrer heureux, et j'arrive à des comportements immatures.
Citation:
Il est temps que l'embryon adulte en toi prenne un peu ta vie en charge pour la mettre sur de bons rails. Tu crois pas?
Si je suis d'accord.
C'est pour ça que j'ai fait des recherches sur internet pour savoir comment séduire, que je me suis inscrit ici, que je parle beaucoup de moi...
Et que je passe mon temps dans mon projet de vie, je sors souvent, je travail tous mes défauts...

Je me plains beaucoup c'est vrai. J'ai parlé avec ma mère la semaine dernière, sur mon éducation. Je suis l'aîné de la famille, j'ai été trop chouchouté, ce sont des erreurs que mes parents ont fait. Du coup ça peut expliquer pourquoi j'angoisse tout le temps, pour pas grands choses, ce qui me rend fébrile et instable.
J'ai déjà pensé à aller voir un psy, mais j'ai le sentiment que mon problème n'est que surfacique, il y a des gens qui vivent des situations bien pires que moi.

Merci pour les liens !
__________________
Une musique chouette.

Quel est le point commun entre 2 bières ?
Je les ai bues toutes les trois.
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 20/08/2016, 19h11
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 9 003
Nombre de remerciement:
Remercié 952 fois dans 913 messages
Par défaut

Citation:
Envoyé par Organ
J'ai déjà pensé à aller voir un psy, mais j'ai le sentiment que mon problème n'est que surfacique, il y a des gens qui vivent des situations bien pires que moi.
C'est les problèmes les plus rapides à régler. Je pense qu'en quelques séances tu peux faire des gros pas en avant mais tu dois le faire que pour toi, parce que t'estimes que ton existence pourrait être meilleur comme un cadeau que tu te ferais.

On est la somme de notre passé mais aussi de notre environnement, meilleurs seront les gens qui t'entourent, meilleur tu deviendra.
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 20/08/2016 à 19h13
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 20/08/2016, 21h05
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 13 444
Nombre de remerciement:
Remercié 2 168 fois dans 2 037 messages
Par défaut

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Ce n'était pas un problème. C'était pour dire que quand je suis seul avec quelqu'un, je suis authentique. La personne en face prends soit complètement confiance avec moi (dans le sens se lâcher), soit est intimidée et ne comprends pas mon comportement un peu trop à l'aise (et le mot "perché" revient encore).
Bienvenue dans la vraie vie!
C'est ce qui se passe pour tout le monde un tant soit peu à l'aise. Arrête de te blâmer pour ça.
Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Oui j'aurais dû lui dire que se retrouver à deux sans prévenir, ça m'a bloqué, j'ai perdu toute mon energie, j'étais plus motivé. J'avais peur de sa réaction je crois. Ca peut s'assimiler à de l'immaturité, j'avais pas envie de donner une nouvelle fois une mauvaise image de moi.
Juste au dessus, tu dis être authentique quand t'es seul avec quelqu'un, et là, tu te préoccupes de la réaction de l'autre... ya un truc qui va pas là

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Le problème étant que certains me sont utiles, parce qu'ils m'apportent quelque chose dans mes projets de vie. Donc m'en débarrasser me ferait un peu chier.
Hé ben continue à subir leur comportement et assume!

Citation:
Envoyé par Organ Voir le message
Je me plains beaucoup c'est vrai. J'ai parlé avec ma mère la semaine dernière, sur mon éducation. Je suis l'aîné de la famille, j'ai été trop chouchouté, ce sont des erreurs que mes parents ont fait. Du coup ça peut expliquer pourquoi j'angoisse tout le temps, pour pas grands choses, ce qui me rend fébrile et instable.
J'ai déjà pensé à aller voir un psy, mais j'ai le sentiment que mon problème n'est que surfacique, il y a des gens qui vivent des situations bien pires que moi.
Bouge toi le cul et va voir un psy, ya pas photo.

On va en rester là pour tes soucis, ce n'était pas le lieu à la base pour en parler. Mais t'avais besoin qu'on te secoue un peu.
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 21/08/2016, 00h37
draveau draveau est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: août 2015
Messages: 76
Nombre de remerciement:
Remercié 11 fois dans 11 messages
Par défaut

Pour ma part un peu comme Organ j'avais une réputation de connard.
A l'époque j'avais lu le livre "No more mr Nice Guy" ça m'avait vraiment remué et en le refermant j'avais l'impression qu'un vent frais soufflait sur mon visage TOUT EST PERMIS. Allié au monde de la séduction je me disais clairement qu'une fille de perdue c'tait 10 de retrouvées et au début c'était vrai. Je faisais absolument ce que je voulais, j'envoyais bouler les filles au moindre faux pas etc etc. ça a duré quelques semaines mais les conséquences je les paye encore aujourd'hui d'ailleurs lol. En me confrontant à la réalité j'ai très vite été usé psychologiquement, physiquement etc. et c'est la que je pense avoir compris où ça bloquait et c'est peut être ton souci Organ.

Plutôt que de vouloir faire le connard avec une fille qui ne te respecte pas ( où que tu estimes ne pas te respecter assez) le mieux est de nexter AVANT. Si tu sens que vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde passe à autre chose car de toute façon tu ne pourras pas être aimé par tout le monde.

Une fille te plante à un rdv dis lui gentiment que ce n'est pas correct et si elle revient vers toi tant mieux sinon tu oublies et lorsque tu la croises un petit bonjour poli suffira. Ainsi tu n'as pas besoin d'être un connard et ta tête sera tranquille.
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 21/08/2016, 13h12
Avatar de Organ
Organ Organ est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mars 2014
Localisation: Lyon
Messages: 1 305
Nombre de remerciement:
Remercié 169 fois dans 156 messages
Par défaut

Citation:
Juste au dessus, tu dis être authentique quand t'es seul avec quelqu'un, et là, tu te préoccupes de la réaction de l'autre... ya un truc qui va pas là
Non, je considère comme immature, je ne suis pas totalement à l'aise avec lui. Il est du genre à dire "putain j'ai envie de te taper", et je trouve pas ça très classe.

Citation:
Plutôt que de vouloir faire le connard avec une fille qui ne te respecte pas ( où que tu estimes ne pas te respecter assez) le mieux est de nexter AVANT.
Je fais le connard après avoir close en général. J'ai remarqué que les filles devenaient accroc à moi en procédant ainsi. Du coup ça me conforte dans mon OI qui m'a torturé pendant 4 ou 5 ans...

Merci pour vos réponses.
__________________
Une musique chouette.

Quel est le point commun entre 2 bières ?
Je les ai bues toutes les trois.

Dernière modification par Organ ; 21/08/2016 à 13h15
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 18/12/2017, 09h04
narval narval est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 267
Nombre de remerciement:
Remercié 7 fois dans 6 messages
Par défaut

Citation:
Envoyé par geek n' chic Voir le message
Cessez d'être gentil, Soyez vrai

"Etre avec les autres en restant soi-même”


Thomas D'Ansembourg .

aux éditions de l'homme









Thomas d’Ansembourg a exercé la profession d’avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans. Parallèlement il s’est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d’une association dans l’aide concrète aux jeunes qui connaissent des problèmes de délinquance, violence, prostitution et dépendances de toutes sortes .
Par cette double approche, juridique et sociale, il s’est tôt impliqué dans la gestion des conflits et la recherche de sens.

Dans le souhait de comprendre la difficulté d’être en général et particulièrement la violence, Thomas d’Ansembourg entreprend une psychothérapie (psychanalyse) pour plusieurs années. Dés les premières semaines de ce travail sur lui, il découvre la liberté de prendre du champ sur l’inconscient et particulièrement la joie qu’il y a à prendre conscience de scénarii à répétition dans lesquels il se trouvait enfermé sans même le savoir, et à s’en dé-piéger. Il mesure qu’il aurait pu passer sa vie, se croyant libre, alors qu’il était pris au piège de ses conditionnements éducatifs, habitudes de pensée et systèmes de croyances. Il décide alors de devenir lui-même psychothérapeute pour pouvoir partager ces prises de consciences et accompagner d’autres personnes dans les processus d’ouvertures de cœur et de conscience.

Il se forme à différentes approches psychothérapeutiques, et particulièrement à la méthode de la Communication NonViolente ( CNV) avec son fondateur Marshall Rosenberg (Docteur en psychologie, USA). Devenu en 1994 formateur certifié en Communication NonViolente (membre du réseau international “the Center for Nonviolent Communication”), il enseigne principalement cette approche qu’il appelle le plus souvent : le processus de Conscience NonViolente, nos habitudes de violence subtile étant souvent inconscientes et donc à démanteler d’abord dans notre conscience puis dans nos modes relationnels.

quatrième de couverture



résumé:
Nous avons tendance à dire plus facilement leurs quatre vérités aux autres plutôt que d’exprimer simplement ce qui se passe en nous. Exprimer sa vérité dans le respect d’autrui et de soi-même, voici le projet du livre. Faites-vous souvent l’effort d’inventorier les sentiments qui motivent vos jugements ? Êtes-vous capables d’identifier les besoins refoulés et camouflés derrières vos propos ? Faites-vous aux autres des demandes réalistes et négociables ? Cet ouvrage vous propose de rencontrer l’autre sans cesser d’être soi.

Le titre pourrait être trompeur. La gentillesse dont parle le livre n’est pas la bonté qui s’exerce gratuitement par un geste ou un don désintéressé.

Il s’agit plutôt de la gentillesse de façade. Peu d’entre nous y échappe. Nous disons « tout va bien » quand « cela ne va pas », nous disons « Oui, nous reviendrons avec plaisir » alors que nous pensons « Plus jamais de barbecue chez eux ! » Nous sommes poussés à dire des choses socialement admissibles qui vont à l’encontre de nos pensées, besoins et souhaits réels.

C’est de cela dont parle ce livre : le masque que nous portons pour être socialement acceptable, accepté et aimé.

Être accepté et aimé font partie des besoin vitaux de l’homme, car nous sommes des animaux sociaux. Mais si cela se fait à l’encontre de notre nature et de notre bien-être, le bénéfice est nul, le mal-être s’installe.
Être authentique plutôt qu’être gentil

Voila le conseil donné tout au de ce livre, et qu’on retrouve dans le titre.

Être trop gentil revient à faire passer les besoins des autres avant les nôtres et à s’oublier.

Être authentique est une démarche difficile car accompagnée par la peur : peur de ce que l’autre pense, peur de ne pas correspondre aux attentes des autres, peur de ce qu’il dit, peur de parler, peur de déplaire, peur d’entrer en conflit, peur de la désapprobation…

Ce livre accompagne cette démarche en exposant les bénéfices et fournissant quelques outils.

Voici les deux qui m’ont le plus aidé.
Reconnaître mes sentiments et mes besoins

Nos sentiments et nos émotions sont importants. Dans notre société, on ne nous apprend pas les reconnaître, les gérer, les exprimer.

Or, un sentiment, une émotion, cela exprime d’abord un besoin. Si on n’écoute pas l’émotion, on ignore le besoin. Si on ne répond pas au besoin, on rentre dans une spirale négative de mal-être.

Et l’émotion ignorée et enfouie peut ressortir bien plus violemment : colère, violence verbale et physique, dépression, …

Voila ce que ce livre m’a appris :

écouter mes émotions et mes sentiments, puis répondre aux besoins exprimés, est vital pour moi ;
cela ne se fait pas forcément au détriment de mon entourage et de mes proches : si je suis bien, je pourrais leur être d’autant plus utile.

Derrière tout émotion que je ressens, j’essaie d’identifier le besoin qui s’exprime.

J’essaie, autant que possible, de faire cela « au fil de l’eau », lorsque je ressens l’émotion. C’est d’autant plus difficile quand l’émotion est forte. Mais c’est à ce moment où c’est le plus utile.

Je m’accorde aussi des instants de répit, au calme, sans action, juste moi et moi. J’écoute les sentiments du moment et je repense aux sentiments récents. Pour identifier et répondre aux besoins derrière.
M’exprimer sans agresser l’autre

Lorsqu’on s’exprime et qu’on extériorise un sentiment et un besoin, nous avons tous tendance à interpeller l’autre : « tu m’énerves … », « tu me déçois … ».

Erreur ! Colère, déception, tristesse, inquiétude sont nos sentiments : nous en sommes responsables. Nous ne les contrôlons pas forcément, mais nous sommes responsables de ce que nous en faisons.

Dire « tu m’énerves … » revient à renvoyer la responsabilité, la faute, sur notre interlocuteur. C’est l’agresser. Résultat : il se referme, comme une huître, ou contra-attaque.

Voila ce que ce livre m’a appris :

exprimer mon émotion en disant « je me sens triste / inquiet / en colère / … » ;
exprimer le besoin caché derrière l’émotion, prendre la responsabilité de l’assouvir, demander l’aide de l’autre ;
reformuler les « agressions » des autres selon le même schéma : sentiment, besoin, demande.

Cela ne devient pas naturel du jour au lendemain, et je dérape encore. Mais la tendance est là, les rapports sont plus détendus et je participe moins a la mise en place de conflit ni ai peur de les affrontés.

Points positifs
Ce livre nous apprend que pour être avec l'autre sans être dans le conflits,
pour être avec l'autre et le comprendre
il faut avant tout être honnête avec nous même

honnête, sur nos attentes, nos envies mais aussi nos limites.

Que pour apprécier notre propre différence il faut aussi aimer celle que l'on trouve en l'autre.

Mais avant tout, ce livre m'a appris qu'il était urgent de vivre pleinement ma vie.

Liens pour vous faire une idée
mais je vous conseille bien évidemment de l'acheter car il mérite d'être dans votre bibliothèque
livre audio: https://www.youtube.com/watch?v=80F7qUGLNtQ
conférence: https://www.youtube.com/watch?v=x9fKIX5fUDU
site de l'auteur: Thomas d'Ansembourg - Présentation
Tout ceci est tres beau mais pas valable en entreprise, ou la relation de subordination de l'employé est une relation de pouvoir rappellons le et l'hypocrisie si pas la fourberie (gentillesse de facade et poignard dans le dos) seront plutôt valorisés que la franchise virile et le discours clair. Surtout que les entreprises sont de plus en plus feminisées et que les femmes sont plus susceptibles que les mecs
et en entreprise on porte un masque et on se fait le plus conforme possible. Tous ces gars comme cet Assembourg ont l'art de jamais aborder le monde de l'entreprise ou de la grande organisation hierarchique (administration) etc si pas l'armee pour le pire des cas (ou on dresse les gens a obeir aux ordres sans conscience personnelle).

par contre faire le "nice guy" en seduction c'est toujours perdant, ca c'est clair
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 18/12/2017, 23h10
Avatar de guismo33
guismo33 guismo33 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: décembre 2013
Localisation: Saint Germain en Laye
Messages: 717
Nombre de remerciement:
Remercié 43 fois dans 41 messages
Par défaut

Je n'ai pas tout lu mais c'est super intéressant.
C'est aussi une question que je me pose tous les jours.

Ce site (et quelques vidéos sur youtube, soyons honnête) m'aide à devenir un homme plus confiant et charismatique et ça marche plutôt bien, je suis sur la bonne voie.
Je travaille également mes peurs, mes blessures et ma confiance en moi, et même si je ramasse beaucoup en ce moment (copine qui m'a quitté, relation toxique juste après, job insatisfaisant et famille difficile), je n'apitoie pas sur mon sort et je suis un guerrier.

Digression à part, je suis quelqu'un de très empathique et altruiste. Je trouve que les codes de la séduction et du relationnel sont bons mais qu'à un moment, il ne faut pas se limiter à ça et qu'au contraire c'est contrenature. Tu peux apprendre à maîtriser les techniques pour séduire un max de filles et coucher avec elles, mais ce n'est pas ce que je recherche. Je recherche l'authenticité, loin de cette glace qui nous entoure et nous sépare les uns des autres.

J'ai décidé d'être authentique car c'est ça qui est bon pour moi (et par extension séduisant pour les autres, et oui je l'assume j'ai encore un besoin d'être validé, mais c'est parce que j'apprends à me découvrir et à m'assumer).
J'ai rencontré une fille en soirée il y a une dizaine de jours et il y a eu une complicité dès le début, beaucoup de flirt et de proximité. Le feeling quoi.
Premier date le lendemain que j'ai super bien maîtrisé mais on est pas allé jusqu'au bout à cause de la logistique et parce qu'elle se sentait physiquement mal (mais on avait parlé de faire ça un autre jour).

Là où j'ai été authentique c'est que je n'ai absolument pas voulu jouer le rôle du "fuis moi je te suis", de se faire désirer bref tout ce qui est préconisé par les coachs en séduction pour devenir le prix aux yeux de la fille.
Sans être collant et à faire le lourd genre "coucou comment tu vas ?" j'ai dit ce que je pensais.
Elle m'avait envoyé un long message pour me dire qu'elle n'est pas certaine de pouvoir me donner quelque chose de sérieux (un test mais je pense qu'elle avait besoin de se rassurer). Vu qu'elle est de nature directe, et que je le suis aussi, j'ai affirmé ce que je pensais et voulais.
J'ai dit "je ne t'idéalise absolument pas. Je te trouve différente, sexy, franche et intelligente et je veux te donner du positif, jusqu'à ton départ en Nouvelle-Zélande, sans demander de retour. Qu'est ce que tu aimerais faire vendredi soir ?". La nana a fuit, je ne pense pas qu'elle soit si franche que ça finalement et même clairement insécure. Ca devait être une facade tout ça.

Vous me direz, "mais mec tu montres ton intérêt, tu la mets sur un piédéstal. Tu n'es pas directif donc pas viril". C'est sûrement vrai.
Mais dans ma façon d'être de vivre la chose, et donc d'être authentique, pourquoi s'emmerder à jouer un rôle, à être dans le calcul de ce que tu vas faire pour attirer la fille et obtenir son cul, à se triturer les méninges sans arrêt ?

Le but c'est de partager quelque chose, de transmettre de l'amour. Pas de calculer. Du moment que tu sois solide et cohérent avec toi même et les autres, pourquoi ne pas choisir de valoriser et de donner aux autres ?
Evidemment il ne faut pas faire cette manoeuvre si tu as des intentions cachées, ça c'est de l'hypocrisie. C'est dans ces moments là que la séduction et ses codes me dépassent et que je ne comprends pas.

Je ne peux pas renier ce que je suis. Mais est ce que ça fait de moi un homme séduisant, d'oser affirmer ce que je ressens et ce que je veux, en faisant fi des règles ? Je ne dis pas "t'es parfaite et au dessus de moi, je me sens inférieur et je suis prêt à tout pour toi" (ça c'est le nice guy).
Je dis "j'aime ça, je veux ça donc je donne ça"

Puis-je me faire respecter par les femmes en étant honnête avec elles ?
Je pense de plus en plus que malheureusement ces valeurs que j'ai et que je juge nobles, et masculines, ne sont plus recherchées. Et je pense aller dans un pays étranger, avec des femmes d'une culture totalement différente à la mienne, qui seront plus réceptives à ma démarche. Ou alors insister chez moi et récolter des râteaux jusqu'à trouver les femmes réceptives.

Qu'en pensez-vous ?
__________________
" I hope I die before I get old" R.Daltrey

Mon journal :

Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h30.