Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 03/01/2018, 21h40
Milenko Milenko est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2015
Messages: 47
Par défaut Développer sa persévérance

Bonjour à tous,

J'ouvre ce sujet qui pourra trouver ses applications tant dans le game que dans la vie de tous les jours.

Comment développer sa persévérance ?

Personnellement, j'ai tendance à abandonner assez rapidement ce que j'entreprends.
Disons que je n'arrive pas à accepter l'idée d'être débutant. Et donc de faire des erreurs, de travailler, recommencer jusqu'à y arriver. Et je m'énerve très rapidement quand je n'y arrive pas et je laisse tomber.

Ca se matérialise dans beaucoup de domaine.

J'ai commencé la guitare. Apprendre la musique c'est dur, tous les musiciens vous le diront et ça demande du travail et de la persévérance pour réussir à maitriser un morceau puis un autre, etc etc. Dans mon cas j'ai pris un prof. Il me répète souvent "ne soit pas trop exigeant avec toi même". Quand je bosse tout seul, si je n'arrive pas à placer un accord ou que je perds le rythme plusieurs fois de suite, je dégoupille, j’envoie tout voler (de façon imagée) et j'arrête et généralement je ne rebosse pas de la semaine. Le problème c'est qu'à trop vouloir réussir, je ne prends même plus de plaisir à jouer. Et j'entre généralement dans une colère assez disproportionnée.

Autre exemple: j'ai entamé des travaux de peintures chez moi. Quand j'ai vu que ça faisait dégueu, j'ai jeté le rouleau et j'ai appelé un peintre.

Même quand je joue à la console, si je prends une taule sur Fifa online par exemple, je rage quit et j'arrête.

Bref, je suis conscient que ne pas persévérer va à l'encontre même du concept de développement personnel. Comment apprendre la patience ? L'humilité de savoir se dire "je ne sais pas et c'est normal de faire des erreurs" ? Comment lâcher prise par rapport à l'attente des résultats ?

Des idées, des suggestions ?

merci à vous !
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 03/01/2018, 21h45
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 540
Par défaut

Citation:
Même quand je joue à la console, si je prends une taule sur Fifa online par exemple, je rage quit et j'arrête.
C'est drôle hein, mais avant même de lire ton topic, j'ai pensé tellement fort "trouve toi une megadrive et fini le Roi Lion dessus" (ça marche avec à peu près n'importe quel jeu en fait...)


Pour le reste, les réponses tu les donne toi même :

Citation:
Le problème c'est qu'à trop vouloir réussir, je ne prends même plus de plaisir à jouer. Et j'entre généralement dans une colère assez disproportionnée.
Citation:
Comment lâcher prise par rapport à l'attente des résultats ?

Oublie les résultats et concentre toi sur le plaisir.
C'est une piste, même si évidement la question est bien plus complexe.

Pour poursuivre cette piste...
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 04/01/2018, 11h48
Avatar de Aeon
Aeon Aeon est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2012
Messages: 72
Par défaut

@ Milenko : C'est très courant de vivre ce que tu vis quand on met son exigence à un niveau trop élevé. En gros, on peut diviser les motivations en trois catégories : celles facilement atteignable, à un coût minimum, avec un résultat direct ; celles qui demandent un vrai effort et donc le résultat apparaît plus tard ; et celles impossibles qui génèrent frustration, colère, dépression, etc. T'es visiblement dans le troisième cas.

Pour illustrer ça : c'est comme si on commençait la guitare et qu'on voulait tout de suite jouer comme Kirk Hammet (gratteux du groupe Metallica) ; comme si on commençait la muscu et qu'on voulait soulever 150kg direct ; comme si on n'avait jamais jouer à Fifa et qu'on commençait au niveau "legend" (j'ignore si ce niveau existe, je ne joue plus aux jeux vidéos ) ; comme si... tu comprends l'idée, je pense.

Pour "réussir", il y a toujours une logique de progression à avoir dans le cadre d'un objectif atteignable. Tu pars de rien, tu augmentes le level progressivement pour passer des paliers (rien n'empêche de se tester sur du plus dur pour savoir où l'on en est d'ailleurs). L'objectif ultime de perfection peut exister, mais c'est un horizon lointain, juste une direction où aller. Atteindre des "buts ultimes" intervient quand on s'en sent capable et qu'on est déjà rôdé.

De nouveau pour illustrer ça : tu commences par maîtriser un riff d'un morceau simple, que tu vas jouer en boucle, d'abord en allant lentement puis en rejoignant progressivement le bon tempo ; à fifa, tu commences en "facile", tu gagnes des matchs, des championnats puis tu passes au niveau supérieur ; tu commences par faire des séries de pompes pour commencer au lieu de soulever 150kg de fonte.

Une dernière chose, je pense que systématiser son approche permet de mesurer ses progrès et d'avoir l'occasion de faire des progrès réguliers. Cependant, il faut que ça soit systématiser par rapport à ses propres caractéristiques. Tu peux commencer par s'inspirer de méthodes déjà existante par exemple (pour moi, ça a été la méthode Lafay dont le système de progression est tout à fait adapté à ce que je peux être, mais ça ne marche pas avec tout le monde). Ça permet de préserver et d'augmenter l'envie et le plaisir pour une activité.

J'espère que ça t'inspirera.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 08/01/2018, 21h12
Milenko Milenko est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2015
Messages: 47
Par défaut

Merci à tous les deux pour les pistes.

DDLV, cet article est vachement intéressant et rejoint un bouquin que je lis en ce moment. Le pouvoir du moment présent. Il parait que c'est une référence en la matière et développe le concept de savoir toujours privilégier un présent "acquis" à un futur hypothétique ou un passé qui est ce qu'il est et qui ne changera pas.

Aeon, ce que je retiens surtout c'est le concept de progression. Quelque soit l'activité, ma problématique sera : je veux atteindre le niveau 100. Je suis au niveau 2 par exemple. Comment prendre quand même du plaisir à ce niveau pour vouloir continuer ?

Si je réoriente un peu la discussion, c'est comment réussir à prendre du plaisir dans ce qu'on entreprends ou ce qu'on est en train de faire à l'instant T ? Comment trouver plus de plaisir à être "débutant" ?
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 11/01/2018, 20h10
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 1 531
Par défaut

Je suis un peu comme ça et c'est souvent le manque de "sens" à ce que je fais qui finit de me rattraper.
Le perfectionnisme contribue à efface le sens aussi je suppose.

C'est plus problématique quand on a un objectif concret qui en découle et que l'on procrastine quand même.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 12/01/2018, 12h45
Avatar de Aeon
Aeon Aeon est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2012
Messages: 72
Par défaut

Citation:
Envoyé par Milenko Voir le message
Merci à tous les deux pour les pistes.

DDLV, cet article est vachement intéressant et rejoint un bouquin que je lis en ce moment. Le pouvoir du moment présent. Il parait que c'est une référence en la matière et développe le concept de savoir toujours privilégier un présent "acquis" à un futur hypothétique ou un passé qui est ce qu'il est et qui ne changera pas.

Aeon, ce que je retiens surtout c'est le concept de progression. Quelque soit l'activité, ma problématique sera : je veux atteindre le niveau 100. Je suis au niveau 2 par exemple. Comment prendre quand même du plaisir à ce niveau pour vouloir continuer ?

Si je réoriente un peu la discussion, c'est comment réussir à prendre du plaisir dans ce qu'on entreprends ou ce qu'on est en train de faire à l'instant T ? Comment trouver plus de plaisir à être "débutant" ?
J'ai envie de te répondre : c'est quoi ton rêve/ton projet/ton objectif/ton ambition pour faire ce que tu fais ?

Par exemple pour la gratte : tu comptes former/rejoindre un groupe ? t'es inspiré et tu composes déjà tes propres morceaux et t'aimerai en faire un album ? Ou bien, c'est juste dans le vide que tu fais ça ?

Ca change beaucoup de choses car la dynamique n'est pas la même, ni le rapport à l'activité. D'un côté, t'as une démarche qui va devoir être complète pour aboutir à quelque chose. Ce qui demande un sérieux effort. De l'autre, tu as une mono-activité où tu vas nulle part si c'est pas relié à quelque chose de plus vaste. Par contre, j'adhère au fait d'avoir commencer l'activité parce que je pense que l'appétit vient en mangeant. Faut juste se placer à la bonne échelle, là où se trouve nos rêves, et se permettre de rêver dans la réalité concrète à travers l'action.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 12/01/2018, 23h14
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 540
Par défaut

Citation:
Comment trouver plus de plaisir à être "débutant" ?
Sodomiser l'académisme me parait pas mal.

En d'autres termes : au début tu fais seul face à toi même.
Faut pas chercher à entrer tout de suite dans la technique. Faut entrer dans le fun, et l'exploration. Sans la comparaison induite par toute méthodologie avec son chapitre 1 qui va déjà te gaver et te sembler hyper difficile (surtout vu le nombre de méthodes pourries).
La vraie créativité elle est là pour moi.

Ensuite, tu iras voir ce qui se fait et comment t'améliorer, avec une approche technique que tu assimileras plus facilement puisque ta motivation sera déjà là, ton rapport avec la matière/passion sera déjà ancré et solide.

Le bonus, c'est qu'en procédant ainsi tu as largement plus de chances de cultiver ta "patte", ton style ou du moins ce qui en fera le creuset. C'est en gros réinventer la roue, à ta mesure.
Et ça, c'est très fun....



J'observe cette "erreur" un peu partout : on te gave d'abord de technique..; et puis c'est tout.
Mais on ne va nul part ainsi. Du moins, pas dans des endroits inexplorés.
La technique n'est qu'un moyen ; si tu sais pas où tu veux aller, autant dire que tu ne vas aller nul part.
C'est pour ça que je t'enjoins à d'abord pratiquer dans ton coin, afin de découvrir où tes propres pas vont te mener.
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action

Dernière modification par don Diego de la Vega ; 12/01/2018 à 23h18
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 13/01/2018, 09h53
Avatar de Aeon
Aeon Aeon est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2012
Messages: 72
Par défaut

L'autodidacte.
Je suis tout à fait d'accord avec toi, sinon.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 13/01/2018, 11h21
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 1 531
Par défaut

C’est aussi une question de rigidité je pense, enfin en tant que concept large. S’attaquer à cette rigidité en adoptant au quotidien des comportements plus flexibles aide.

C’etait mon cas à un moment j’aimais lire pas mal puis ont commencé progressivement des habitudes comme chercher les définitions les plus fines des mots évocateurs ou une analyse de chapitres. Ces habitudes au début agréables se sont transformées en prison puis en facteur de dégoût puisque quand je commençais un livre, je voyais tout ce travail arriver.

Pareil pour le chinois. J’ai appris environ 150 caractères et je parlais pas trop mal (enfin pour un débutant), surtout que ma cop chinoise pouvait me corriger puis les séances se sont allongées le soir 2-3H vers minuit (alors que je finis à 18h-30 19h le travail) avec une incapacité de le part à transiger sur des pauses. Du coup, efffet boulimie, arrêt assez rapide car je savais que si je reprenais je ne pourrais pas le faire un jour sur 2.

En fait ce qui se passe c’est qu’au début tu ne te mets pas de pression, d’ou Le plaisir a débuter. Ensuite tu sens que tu arrives à un cap et tu deviens une sorte de machine intransigeante vu que les progrès sont plus durs à acquérir. Mais c’est là où il ne faut pas changer d’etat d’esprit.

Quelques idées :

- ne penser qu’a la séance en cours et pas se pousser mentalement via une projection sur une longue période (se motiver pour la séance et pas pour l’objectif souvent irréalisable)
- flexibiliser autant que possible - je rejoins là don diego même si parfois on ne peut échapper à la méthode traditionnelle - quitte à prendre des pauses (la vision monolithique est souvent destructrice)
- c’est paradoxal mais plus on essaie de faire un geste/une action parfaitement, plus on est raide et plus on échoue, ça se vérifie dans les sports comme le tennis ==> apprendre à relâcher sa vigilance
- cultiver la flexibilité au quotidien (s’autoriser à faire des dessins moches, ne pas présenter chaque page de manière propre, changer son itinéraire habituel, etc.)

Mais il faut aussi savoir apprécier les vertus de son perfectionnisme et ne pas le rejeter entièrement :

- qualité d’apprnetissage : pour ma part, je peux reprendre le chinois même 2 mois après sans avoir perdu grand chose
- efficacité : en faisant les choses «*très bien*», on devient incroyablement rapide pour faire des «*brouillons*»
- profondeur : le perfectionnisme nous pousse à aller en profondeur des choses, par exemple dans l’analyse littéraire, ce qui nous permet de développer notre personnalité

J’ai progressé beaucoup plus lentement au tennis que les autres (pour passer à un niveau supérieur, pas au début) mais à un moment tout le fruit de mon perfectionnisme s’est agrégé, surtout quand je me relâchais, et je suis devenu un joueur de différenciant par sa précision et ses coups tordus
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 13/01/2018, 11h36
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 540
Par défaut

Citation:
En fait ce qui se passe c’est qu’au début tu ne te mets pas de pression, d’ou Le plaisir a débuter. Ensuite tu sens que tu arrives à un cap et tu deviens une sorte de machine intransigeante vu que les progrès sont plus durs à acquérir. Mais c’est là où il ne faut pas changer d’etat d’esprit.

Quelque chose que je n'avais jamais formalisé mais à laquele je me heurte régulièrement.

Merci pour ça ainsi que pour toute la suite qui est très pertinente.
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 16h06.