Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 13/01/2018, 12h10
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: En ménage à 4 avec Jack'
Messages: 9 103
Par défaut

Ma solution pour ne pas perdre la persévérance, c'est d'établir des petits paliers de progression.
Parce que sans cela, on va se heurter à une difficulté ou un évènement que nous n'avions pas envisagé et perdre le rythme.

Noter tout ce qu'on doit faire et le faire, c'est perçu comme un engagement envers soi même.
C'est ainsi que la sensation de progression persiste.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

Les journaux que je suis le plus fréquemment :
Staf, Jack', Cracktoumunch, Lil', Chino, Locke, Paulz, L'attaquant, Thefrenchboss, mr_saiku, FourHundredAndTwentyOne, Gira, Totor, Niamey, L'Automate, Kiele, 'Barney', Gottcha, Rabbit, Play15, Taz20, Ted69, geek n ' chic.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #12  
Vieux 13/01/2018, 12h29
Krush Krush est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 533
Par défaut

Citation:
Envoyé par AlexandreDeMacedoine Voir le message
- cultiver la flexibilité au quotidien (s’autoriser à faire des dessins moches, ne pas présenter chaque page de manière propre, changer son itinéraire habituel, etc.)
C'est laisser la place à des heureux hasards. Des "erreurs" de parcours.
C'est le moment où tu veux un résultat et tu saisis autre chose au passage.
L'inattendu. Bien plus fertile que la rigidité de la volonté.

Je continu de les appeler des erreurs et c'est d'apprendre à les reconsidérer autrement.

En exemple: un dessin, des dizaines d'heures dessus. Une goute d'encre qui dit merde, je vais faire ma vie ailleurs. Elle se pose j'enrage, j'ai envie de tout déchirer. Je m'éloigne, souffle et me pose la question: qu'est-ce que j'en fais ? Je déchire ? Je m'adapte ? De tout de manière c'est là, et CTRL+Z n'existe pas sur papier.

Entre ce que je veux et ce qui arrive y'à un monde .

Si une de tes attentes génèrent plus de frustration qu'un élan. Assis toi dessus et incube.
Il manque des étapes intermédiaires pour réussir à obtenir le résultat voulu.

J'étais en train de taper le message, et je vais appuyer celui d'Hanneman

Il m'arrive de laisser beaucoup de temps entre un idée et sa réalisation.
Je la garde au chaud, accoucher de la réalisation ce sera plus tard.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 13/01/2018, 12h58
Milenko Milenko est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2015
Messages: 47
Par défaut

Pleins de remarques super intéressantes !

Citation:
Sodomiser l'académisme me parait pas mal.
J'ai passé le stade autodidacte et je n'apprenais plus rien, je suis des cours depuis 2 mois.
Je progresse, puis je stagne, je ne bosse pas pendant des semaines, puis je m'y remet et reprend du plaisir.
En fait, j'ai compris (cf un autre post) que je vivais trop dans l'attente et l'anticipation. Mais je commence à m'en libérer.
Quant à pourquoi je me suis mis à la gratte ? Pour m'amuser (ce qui est carrément paradoxale avec l'idée de vouloir atteindre un certain niveau). Parce qu'on me l'a interdit quand j'étais ado (version courte : père réprobateur et cassant) et que c'est aussi une façon de corriger cette injustice.

Citation:
- ne penser qu’a la séance en cours et pas se pousser mentalement via une projection sur une longue période (se motiver pour la séance et pas pour l’objectif souvent irréalisable)
- flexibiliser autant que possible - je rejoins là don diego même si parfois on ne peut échapper à la méthode traditionnelle - quitte à prendre des pauses (la vision monolithique est souvent destructrice)
- c’est paradoxal mais plus on essaie de faire un geste/une action parfaitement, plus on est raide et plus on échoue, ça se vérifie dans les sports comme le tennis ==> apprendre à relâcher sa vigilance
- cultiver la flexibilité au quotidien (s’autoriser à faire des dessins moches, ne pas présenter chaque page de manière propre, changer son itinéraire habituel, etc.)
)
J'ai tendance à ne pas croire aux encouragements de mon prof. J'y vois trop la ficelle pédagogique. Mais j'ai compris autre chose récemment : les félicitations qu'il me fait ne sont pas pour la qualité intrinsèque de ce que je joue, mais pour le progrès que j'ai fait.
Et du coup je ne ressens plus de décalage entre le "je sais que je joue de la merde" et quand il me félicite : je joue de la merde, je le sais, il le sait, il ne me juge pas sur ce que je joue, mais sur mes progrès. Je ne me sens pas jugé donc je m'autorise l'erreur.

J'ai pris plus de plaisir lors du cours d'hier en ayant compris ça

Citation:
Ma solution pour ne pas perdre la persévérance, c'est d'établir des petits paliers de progression.
Je crois que tu tiens le truc, et ça rejoins ce que j'ai dit juste au dessus : la satisfaction se trouve dans la progression, le petit delta. Et pas dans la réussite en elle-même. Sinon on en arrive à se satisfaire d'avoir un certain niveau et on ne progresse même plus. Se satisfaire de la progression c'est finalement le meilleur moyen de ne pas être frustré du niveau "pas encore acquis" et ensuite, le meilleur moyen de continuer une fois l'objectif atteint !
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 17h44.