Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 17/12/2017, 10h58
Avatar de Aeon
Aeon Aeon est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2012
Messages: 72
Par défaut

Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
Vous avez des idées et des retours d'expérience ?
- Erasmus, c'est un bon moyen de prendre le poul dans un pays donné et de voir si l'herbe est plus verte pour soi.
- Si tu bosses, il y a peut-être des missions/formations possibles à l'étranger dans ta branche, voire même des échanges de personnel dans le cadre de l'entreprise dans laquelle tu travailles.
- Sinon, tu peux toujours aller en vacances dans un pays pendant plusieurs semaines et faire comme si tu y vivais (aller chercher du taff, fréquenter des endroits populaires, etc.).

Parce que comme dis Hanneman (excellent post!) :

Citation:
Envoyé par Hanneman Voir le message
S'expatrier, c'est rarement comme on l'imagine.
Le fait de se lancer sans préparation, sans avoir un peu testé, c'est prendre le risque de se prendre un mur en pleine face. A mon sens, tu te dois de connaître ton dossier autant que fait se peut (théoriquement comme empiriquement), sinon tu seras marginalisé de facto et tu devras revenir au pays. A l'étranger, la tension est plus grande car tu es d'abord seul et sans filet, en plus d'être dans un environnement dans lequel tu dois apprendre de nouveaux repères. Ca prend donc du temps de s'acclimater, surtout si tu viens dans le cadre d'aucune structure (étude, boulot, j'entends). Bref, réfléchis bien à ce que tu souhaites faire dans le pays que tu cibles car ça déterminera tes possibilités réelles. Après, c'est l'aventure.

Par contre, vivre à l'étranger, ça te grandit vraiment en tant qu'humain : tu apprends à regarder les choses d'un oeil neuf et sans avoir d'attente (Locke le résume bien avec sa dernière phrase). Et finalement, quand tu reviens en France, tu vois les bons côtés de ce pays, chose moins visible quand tu n'as pas goûté au "ailleurs" et donc d'exemples contrastifs.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #12  
Vieux 18/12/2017, 09h16
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 604
Par défaut

L'expatriation c'est toujours un sujet intéressant et compliqué.

C'est difficile de passer après de le post de hanneman très complet mais je vais essayer d'y ajouter mon avis. (Ca fait un peu plus de 8 ans que je vis à l'étranger).

A la limite son post il est presque trop complet. Tu ne pourras jamais prendre en compte tous ces critères dans ta décision. Ca prend trop de temps de se faire un avis objectif sur un pays.

Mais si je devais n'en retenir qu'une chose ce serait sa notion de micro-environnement.
Parce que c'est beaucoup plus important que le pays ou tu choisiras de poser tes valises finalement. Tu peux très bien te retrouver à New York avec un appart dans l'upper west side à faire un boulot qui te plait, qui paye bien et qui te laisse du temps pour profiter la ville et de tes rencontres. A l'inverse tu peux être au même endroit et devoir habiter au fin fond du queens et te taper 2h de métro pour faire un boulot à 7 dollar de l'heure.

Dans les 2 cas tu auras accès à la même culture, la même langue etc... Pour 2 expériences bien différentes.

Donc le premier truc que je te conseillerai, plutôt que de réfléchir au pays ou tu veux t'installer, c'est de chercher une opportunité professionnelle. En immigration c'est la base de tout: tes papiers, ta vie, tes vacances etc...

D'ailleurs si je devais faire une critique de l'immigration ce serait ça: la dépendance au travail. Ça peut être pesant.

A la limite tu peux réfléchir aux pays qui ne t'attirent vraiment pas et pour tous les autres rechercher des postes qui t’intéressent.

La 2e option, si t'es vraiment plus branché voyage que réelle installation à l'étranger, c'est celle de mon VDD. Tu te promènes ou tu en as envie, et si tu te plais vraiment dans un endroit tu t'y installes et tu lances ta procédure de visa travail/ recherche d'emploi.
L'avantage c'est que tu partiras moins à l'aveugle (j'ai connu beaucoup d'expat qui sont repartis très vite après de grosses désillusions). Par contre ton niveau de galère administratif sera beaucoup plus élevé.
Si tu choisis cette option, je te conseillerai de le faire dans des pays ou le coût de la vie est moindre. Une bonne façon de réfléchir c'est se demander comment tu vivrais avec un smic francais au cas ou tu te retrouves en galère.

J'ai passé beaucoup de temps à Hong kong, une ville super mais aussi très chère. J'y ai croisé pas mal d'expats, français ou autres, qui s'y sont cassé les dents pendant plusieurs mois. Certains ont finalement réussi à décrocher le saint graal, un sponsor pour leur visa et les autres sont repartis, avec une expérience à l'étranger et un gros découvert sur leur compte en banque...

Donc à toi de voir ce dont tu as envie. Dans tous les cas, rencontre du monde, fais toi des relations, à l'étranger c'est très souvent ce qui te sauve, beaucoup plus qu'un bon CV.

Have fun.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 18/12/2017, 17h10
StratUS StratUS est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2017
Messages: 204
Par défaut

Belfast et Edimburgh

Bonne mentalité sur place
Peu d'impot
Prés de la France
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 18/12/2017, 22h11
Avatar de guismo33
guismo33 guismo33 est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2013
Localisation: Saint Germain en Laye
Messages: 785
Par défaut

Alors je tiens à préciser, je ne me suis pas dit du jour au lendemain "ça me soule je quitte tout"

Ca fait des années que j'ai ça en tête. Au départ je voulais faire du volontariat international et puis j'ai fouillé et réfléchi le sujet et j'ai changé d'avis.

Je voyage beaucoup, j'ai visité une quinzaine de pays. Alors ça ne peut rien dire mais je n'ai jamais été en mode touriste total. Je suis allé en immersion dans ces pays pour voir la réalité.
L'Ouest américain c'est sauvage et superbe mais ce sont les latinos en situation illégale qui font la cuisine dans les restos, les améridiens sont très pauvres et méprisés et les blancs sont majoritairement des crétins arrogants (pour les côtés négatifs).

Quand je réfléchis à l'expatriation j'ai tout de suite l'Irlande qui me vient à l'esprit car je connais très bien le pays. Je connais la vie là bas, sauf le travail. L'électricité est plus chère par exemple et la bouffe pas terrible. L'irlandais est très accueillant mais à un accent affreux et est impulsif et colérique. Etc etc...
Pour te répondre status je connais les deux villes. Je n'aime pas Belfast, c'est morne et triste et tu n'es pas en Irlande mais au Royaume-Uni, il y a pas mal de différences (déjà au niveau de la devise).
Edimbourg est superbe mais je pensais plus à Glasgow, ça vaut le coût ?

Merci hanneman pour ce texte superbement développé. Comme je te le dis, je ne prends pas le truc à la légère. J'ai bien conscience que les paramètres ne sont pas les mêmes qu'en France.
J'ai déjà creusé le Canada. Déjà il faut un pvt, et ça marche par loterie. Tu dois avoir beaucoup de prérequis comme un solde bien approvisionné.
Tu dois aller là bas, au Québec, et démarcher les entreprises. Autant je suis dans l'informatique et c'est plus facile (mais je n'ai pas de diplômes) mais je ne connais absolument pas le monde professionnel québécois et ça, c'est une grande inconnue. Faut se mettre à la place du recruteur aussi, il peut avoir un profil intéressant en face mais si le mec ne s'adapte pas au plus vite à la culture québécoise, il est fichu.

Concernant la mentalité des canadiens, j'ai bien vu l'hypocrisie et la superficialité chez les anglophones, c'est comme les américains. Par contre les québécois sont plus chaleureux et ouverts, peut-être que je me trompe mais j'ai toujours eu d'excellentes rencontres avec eux. Mais sur le long terme je ne connais pas.

Le micro environnement je peux le gérer. Avec mes voyages tu apprends à t'adapter.
Par exemple quand tu te fais arrêter par un flic aux USA, tu apprends à vite fermer ta bouche et à être très respectueux. Ou bien à manger tôt en Ecosse.

C'est le macro environnement qui est plus dur et c'est là dessus que je fonde ma réflexion.
Déjà avant de partir, qu'est ce que je veux ?
C'est là où je te rejoins Notic (d'ailleurs tu es dans quel pays désormais ?).

En fait, j'ai besoin de découvrir totalement autre chose.
Je suis freiné en France. Je n'ai aucun diplôme en informatique mais j'ai contourné le système (merci l'armée) et j'ai un niveau bac +2. Je suis assez polyvalent et je parle très bien anglais.
Là j'en ai marre du public, en France t'as l'impression que tout est au ralenti et paralysé, où tu ne peux pas progresser et t'élever un peu plus. Que tu n'as pas la place au mérite malgré tes efforts. Que tu baignes dans un climat morose où tout le monde se tire la gueule.
Alors oui j'ai bien conscience qu'il y a beaucoup d'avantages dans notre pays mais je ne peux plus rester dans ma routine et mon petit confort.

Sur le plan professionnel, j'ai envie d'être un projet en construction (un peu comme une pme en fait), dans le développement d'un truc. Pour le goût du challenge, par envie d'apprendre et parce que c'est ce que je préfère.
Sur le plan humain, qui compte énormément, j'ai besoin d'une chaleur humain. Je suis une personne très altruiste et hypersensible. Alors rien n'est pas parfait, mais être dans une culture plus directe et franche, où l'humain compte, c'est ce que je souhaite. Et qui sait, rencontrer une femme qui me convienne car avec les françaises je ne peux plus du tout.

Je ne recherche pas forcément l'argent, un minimum de confort c'est la base mais rien d'affolant.
__________________
" I hope I die before I get old" R.Daltrey

Mon journal :

Réponse avec citation
  #15  
Vieux 18/12/2017, 22h42
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: En ménage à 4 avec Jack'
Messages: 8 986
Par défaut

Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
Alors je tiens à préciser, je ne me suis pas dit du jour au lendemain "ça me soule je quitte tout"

Ca fait des années que j'ai ça en tête. Au départ je voulais faire du volontariat international et puis j'ai fouillé et réfléchi le sujet et j'ai changé d'avis.

Je voyage beaucoup, j'ai visité une quinzaine de pays. Alors ça ne peut rien dire mais je n'ai jamais été en mode touriste total. Je suis allé en immersion dans ces pays pour voir la réalité.
L'Ouest américain c'est sauvage et superbe mais ce sont les latinos en situation illégale qui font la cuisine dans les restos, les améridiens sont très pauvres et méprisés et les blancs sont majoritairement des crétins arrogants (pour les côtés négatifs).

Quand je réfléchis à l'expatriation j'ai tout de suite l'Irlande qui me vient à l'esprit car je connais très bien le pays. Je connais la vie là bas, sauf le travail. L'électricité est plus chère par exemple et la bouffe pas terrible. L'irlandais est très accueillant mais à un accent affreux et est impulsif et colérique. Etc etc...
Pour te répondre status je connais les deux villes. Je n'aime pas Belfast, c'est morne et triste et tu n'es pas en Irlande mais au Royaume-Uni, il y a pas mal de différences (déjà au niveau de la devise).
Edimbourg est superbe mais je pensais plus à Glasgow, ça vaut le coût ?

Merci hanneman pour ce texte superbement développé. Comme je te le dis, je ne prends pas le truc à la légère. J'ai bien conscience que les paramètres ne sont pas les mêmes qu'en France.
J'ai déjà creusé le Canada. Déjà il faut un pvt, et ça marche par loterie. Tu dois avoir beaucoup de prérequis comme un solde bien approvisionné.
Tu dois aller là bas, au Québec, et démarcher les entreprises. Autant je suis dans l'informatique et c'est plus facile (mais je n'ai pas de diplômes) mais je ne connais absolument pas le monde professionnel québécois et ça, c'est une grande inconnue. Faut se mettre à la place du recruteur aussi, il peut avoir un profil intéressant en face mais si le mec ne s'adapte pas au plus vite à la culture québécoise, il est fichu.

Concernant la mentalité des canadiens, j'ai bien vu l'hypocrisie et la superficialité chez les anglophones, c'est comme les américains. Par contre les québécois sont plus chaleureux et ouverts, peut-être que je me trompe mais j'ai toujours eu d'excellentes rencontres avec eux. Mais sur le long terme je ne connais pas.

Le micro environnement je peux le gérer. Avec mes voyages tu apprends à t'adapter.
Par exemple quand tu te fais arrêter par un flic aux USA, tu apprends à vite fermer ta bouche et à être très respectueux. Ou bien à manger tôt en Ecosse.

C'est le macro environnement qui est plus dur et c'est là dessus que je fonde ma réflexion.
Déjà avant de partir, qu'est ce que je veux ?
C'est là où je te rejoins Notic (d'ailleurs tu es dans quel pays désormais ?).

En fait, j'ai besoin de découvrir totalement autre chose.
Je suis freiné en France. Je n'ai aucun diplôme en informatique mais j'ai contourné le système (merci l'armée) et j'ai un niveau bac +2. Je suis assez polyvalent et je parle très bien anglais.
Là j'en ai marre du public, en France t'as l'impression que tout est au ralenti et paralysé, où tu ne peux pas progresser et t'élever un peu plus. Que tu n'as pas la place au mérite malgré tes efforts. Que tu baignes dans un climat morose où tout le monde se tire la gueule.
Alors oui j'ai bien conscience qu'il y a beaucoup d'avantages dans notre pays mais je ne peux plus rester dans ma routine et mon petit confort.

Sur le plan professionnel, j'ai envie d'être un projet en construction (un peu comme une pme en fait), dans le développement d'un truc. Pour le goût du challenge, par envie d'apprendre et parce que c'est ce que je préfère.
Sur le plan humain, qui compte énormément, j'ai besoin d'une chaleur humain. Je suis une personne très altruiste et hypersensible. Alors rien n'est pas parfait, mais être dans une culture plus directe et franche, où l'humain compte, c'est ce que je souhaite. Et qui sait, rencontrer une femme qui me convienne car avec les françaises je ne peux plus du tout.

Je ne recherche pas forcément l'argent, un minimum de confort c'est la base mais rien d'affolant.
Je précise, si c'est nécessaire ; je n'ai pas dit "ouais et si j'allais là bas, ça me saoule la France" spécialement pour toi. Je l'ai dit de manière générale. Ca s'appliquait aussi pour moi à l'époque.

C'est une très bonne chose que tu aies déjà pas mal voyagé, ça te permet une adaptation plus rapide et un oeil plus fin sur ton analyse des différences culturelles.

Pour ce qui est du Canada :
Non, il n'y a aucune exigence particulière pour décrocher un PVT.
- Environ 2500€ en banque (c'est vraiment peu) pour un voyage de 2 ans.
- S'assurer pour les 2 ans.
- Avoir moins de 35 ans.
- Ne pas avoir obtenu un permis de travail CIC auparavant.
- Avoir un passeport en règle.

C'est peanuts à côté des vrais permis de travail.

Ensuite, non (again), tu ne dois pas aller au Quebec pour chercher un travail.
D'une part, tu n'es même pas obligé de travailler pendant ces 2 ans (même si tu vas devoir le faire pour gagner de l'argent) et d'autre part, tu peux chercher ce travail dans tout le Canada et non juste le Quebec.

Je re-précise pour la 123ième fois que le Quebec n'est qu'une des 10 provinces Canadienne et que c'est la seule et unique province où le Français y est majoritaire.
Arrêtez de faire une fixette sur le Quebec que diable.

Si tu fondes ta réflexion sur le Macro-environnement, j'ai du mal à comprendre comment tu peux partager son avis dans la mesure où il oriente son choix sur le Micro-environnement.

Et enfin, si tu cherches de "l'humain"... j'ai de gros doutes que tu soies satisfait du Canada sur ce point, ou peut être après de nombreuses années quand ton cercle sociale sera bien construit.
Et avant ces nombreuses années, je te conseillerais de tenir les Français bien contre toi... contrairement à ce que tu peux penser.
Après plus de 2 ans, force était de constater que mon cercle social était très majoritairement Français malgré mes efforts pour rencontrer des locaux... Les Européens sont globalement les plus chaleureux qu'on peut trouver là bas, avec les Mexicains (qui eux ont aussi un petit pet' au casque).
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

Les journaux que je suis le plus fréquemment :
Staf, Jack', Cracktoumunch, Lil', Chino, Locke, Paulz, L'attaquant, Thefrenchboss, mr_saiku, FourHundredAndTwentyOne, Gira, Totor, Niamey, L'Automate, Kiele, 'Barney', Gottcha, Rabbit, Play15, Taz20, Ted69, geek n ' chic.

Dernière modification par Hanneman ; 18/12/2017 à 22h44
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 18/12/2017, 23h32
Avatar de guismo33
guismo33 guismo33 est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2013
Localisation: Saint Germain en Laye
Messages: 785
Par défaut

Alors justement c'est pour ça que je ne parle que du Québec, car je trouve les québécois plus sympas. J'ai bien conscience que je peux me retrouver à Calgary ou à Whitehorse, peu importe
Après selon ton expérience les canadiens sont assez difficiles. Et je crains qu'ils ne soient comme les américains (que je n'aime pas du tout).

Le Canada est une envie, pas mon choix définitif. Là en fait je cherche le pays le plus approprié à ce que je recherche. A savoir un endroit pas trop difficile pour obtenir un permis de travail et un peuple chaleureux.

Oui les mexicains sont géniaux je confirme, c'est typiquement ça que je cherche. Mais mon espagnol est trop moyen.

Merci
__________________
" I hope I die before I get old" R.Daltrey

Mon journal :

Réponse avec citation
  #17  
Vieux 18/12/2017, 23h43
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: En ménage à 4 avec Jack'
Messages: 8 986
Par défaut

Cela dit, même si je suis critique envers les Canadiens, le pays en lui même et son fonctionnement sont fantastiques.

Si tu peux, fais cette expérience. C'est inoubliable.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

Les journaux que je suis le plus fréquemment :
Staf, Jack', Cracktoumunch, Lil', Chino, Locke, Paulz, L'attaquant, Thefrenchboss, mr_saiku, FourHundredAndTwentyOne, Gira, Totor, Niamey, L'Automate, Kiele, 'Barney', Gottcha, Rabbit, Play15, Taz20, Ted69, geek n ' chic.
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 19/12/2017, 12h58
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 604
Par défaut

Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
C'est le macro environnement qui est plus dur et c'est là dessus que je fonde ma réflexion.
Déjà avant de partir, qu'est ce que je veux ?
C'est là où je te rejoins Notic (d'ailleurs tu es dans quel pays désormais ?).
Je pense que tu m'as mal compris. Selon moi c'est justement le micro environnement qui est important. Beaucoup plus que le pays en lui même. (je te renvoie à mon exemple de New York dans mon post précédent). Parce que je trouve que ca a plus d'incidence sur ta vie et ton quotidien que tout le reste. Et ce micro environnement se traduit en très grande partie par ton travail.

Mais ce n'est que mon avis tu peux tout à fait voir les choses différemment.

Actuellement je suis en Afrique centrale. Pour reprendre la logique que j'expliquais, je ne suis pas dans un pays qui me plait mais mon environnement direct lui me plait.
J'adore mon boulot, j'ai des conditions de ministre et je peux profiter de ma femme. C'est plus important (selon moi) que les lois à con, le manque d'infrastructure, l'insécurité etc...
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 19/12/2017, 21h38
Avatar de Gira
Gira Gira est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: juillet 2013
Messages: 500
Par défaut

Bon je vais essayer de parler de mon expérience, espérant t'aider un peu. Ce ne sera pas facile je suis à moitié bourré (je sais il n'est que Mardi, ne me jugez pas).

Je suis moi même expatrié depuis 9 ans maintenant. Je ne pouvais plus supporter la vie parisienne, et la mauvaise ambiance général de la capitale.

La chose qu'il faut savoir est qu'il n'y a pas de pays parfait. Tu vas devoir donc faire des concessions, et choisir un pays qui te correspond le plus.

Moi je suis parti en Norvège, un des meilleurs pays pour la qualité du travail. On passe une grande partie de sa vie au travail, et pour moi c'était important d'être confortable là dessus: je suis très bien payé, j'ai 5 semaines de vacances, je suis protégé en cas de licenciement, je n'ai aucune obligation de faire des heures sup à la con, je peux bosser de chez moi, je ne suis pas stressé en permanence, je n'ai pas besoin de justifier mes arrêts maladie... C'est le pays parfait pour avoir une vie de famille ou pour avoir du temps pour soi-même.

En plus j'ai décroché le jackpot: ma boîte est "trendy". On a des soirées souvent, je brasse ma bière au bureau pour les fêtes, je suis invité à des festivals/concerts tout le temps, j'ai pu voyagé 5 mois et bosser en même temps...

Après la vie n'est pas si rose: il fait froid, sombre, c'est dur de se faire des amis. C'est un des pires pays pour ça:

https://www.indy100.com/article/coun...brexit-8092416

Donc tu vas devoir choisir un pays qui te correspond le mieux, mais en faisant des concessions.

- Le climat ça compte? Certaines personnes ne peuvent pas vivre sans soleil
- Le milieu du travail
- Les vacances: tu a l'air d'aimer voyager, donc c'est important. Les US ou le Japon, c'est dur à ce niveau
- Tu parles anglais. Mais est-tu capable d'apprendre une troisième langue si nécessaire? J'ai appris le norvégien, mais je galère. Et maintenant j'essaye d'apprendre le japonais. C'est difficile d'être soi-même dans une autre langue, donc tu dois aussi penser à ça.
- La facilité de se faire des amis. Il semble que les pays les plus "pauvres" sont les plus facile pour rencontrer des gens. C'est à prendre en compte. Les US, le Canada ou la Scandinavie semblent des bons choix pour la qualité de vie, mais en fait c'est la galère pour se faire de vrais amis. J'ai mis plusieurs années pour avoir de vrais amis en Norvège. Es-tu capable d'attendre autant?
- Les filles. On est dans un forum de séduction, donc il ne faut pas se cacher. Comment sont les filles dans un pays? Par exemple je hais les anglos saxonnes: anglaises, américaines, australiennes, etc. Elles semblent cool, mais c'est un enfer pour vraiment les approcher.

Donc voilà c'est un peu comme acheter un appartement. Il faut faire des concessions. Certaines personnes préfère plus de lumière, ou plus d'espace, ou une meilleure cuisine. Pour les pays c'est pareil, tu vas devoir choisir: climat, qualité de travail, vacances, argent, fun, social, langue, etc.

Et pour finir, je vais te dire que pour moi, mon pays préféré c'est le Japon. Mais est-ce-que je peux vraiment vivre là bas? Langue, travail vraiment dur, vacances inexistantes...

Ou rester en Norvège avec un travail cool, des vacances, de l'argent, et voyager où je veux? Ce n'est pas une réponse facile.
__________________
Assis au comptoir du bar, j’attends ma bière et plus rien d'autre
N'étant pas de ceux pour qui le monde est un club de rencontres
À défaut de me faire la fille, je me ferai une raison
Si la vie est une série j'ai encore raté une saison
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 19/12/2017, 22h21
Avatar de guismo33
guismo33 guismo33 est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2013
Localisation: Saint Germain en Laye
Messages: 785
Par défaut

Ce moment où t'as une impression de déjà vu

Bon le climat je m'en fiche, je connais les endroits très chauds en été (Vallée de la Mort), très pluvieux (Irlande) et là je vais tester ma résistance au froid à Stockholm dans 3 semaines

Pour le milieu du travail, c'est informatique et un endroit où l'on a un challenge en équipe. Par exemple je préfère éviter les centres d'appel (même si je connais très bien le job) où tu es un robot et privilégier un job plus façon pme.

J'aime beaucoup voyager. Je déteste les américains, et le japon je ne connais pas.

Concernant l'aspect social je ne peux pas attendre, c'est justement la raison majeure pour laquelle je veux me barrer. Tu vois je suis un introverti (attention ça va être contradictoire) qui adore rencontrer des gens et partager avec eux, pour moi c'est ma raison d'être.
Là vous me dites que les canadiens sont assez fermés, je n'avais pas cette impression avec les québécois mais je dois me tromper.

Je parle anglais couramment et je peux me débrouiller en espagnol (c'est moyen).

Questions filles j'en ai assez de la mentalité occidentale (je veux dire anglo saxonne et capitaliste).
Tu vois tout ce que tu dois faire pour séduire des filles, tous ces efforts... Ca me soule vraiment. Non pas que je sois nul mais ça me dégoute. Je préfère les femmes qui sont plus ouvertes et entreprenantes.
J'ai quelques exemples, ça va de la québécoises qui commence à discuter avec moi dans une auberge à San Francisco à minuit et qui est dans l'échange et le flirt.
Ou encore une irlandaise qui m'aborde et me drague directement dans un bar à Dublin et la même avec une chinoise à Edimbourg.

En France les nanas sont trop exigeantes tu dois trop deviner les choses, établir les routines et aller au casse pipe sans être certain de savoir si tu vas dans la bonne direction.


Si je dois résumer, je suis prêt à accepter une qualité de vie réduite du moment que la paye soit suffisante, que les gens soient accueillants et chaleureux et que ça ne soit pas la galère administrativement.
Le confort je m'en fiche en fait, faut pas que ça fasse trop backpacker

J'ai également pensé au Mexique mais faut que j'améliore mon espagnol, à la Thailande (j'ai des amis là bas) mais j'ai peur de la barrière culturelle. Le Royaume-Uni était mon choix numéro un mais c'est foutu avec le Brexit.

En tout cas merci de ton retour d'expérience c'est très chouette ! Tu es à Oslo ou plutôt vers Bergen, Trondheim ... ? Dans quoi travailles-tu ?


@Notic, wow l'afrique centrale c'est pas commun, il faut en vouloir ! Merci pour ton retour
Pareil hanneman, tu prévois de repartir prochainement ?
__________________
" I hope I die before I get old" R.Daltrey

Mon journal :

Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 13h26.