Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 28/05/2017, 20h45
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: août 2014
Messages: 1 376
Nombre de remerciement:
Remercié 123 fois dans 117 messages
Par défaut

Je ne sais plus où j'ai lu cela mais j'avais trouvé l'approche intéressante ; il y a un certain dogmatisme totalitaire sur l'estime de soi et des "preuves" qui ne sont pas empiriques.

Je ne dis pas que la notion n'a pas d'intérêt mais beaucoup de livres perdent leur intérêt à cause des inférences pratiques fausses sur les conséquences d'une estime basse/haute en société.

La confiance en soi me semble liée empiriquement au "lâcher prise". La confiance en soi est facile à observer à un niveau physique : c'est parce que tu as intégré le fait que tu sais marcher que tu ne fais plsu attention, tu lâches prise sur cette activité.

Mais dans les domaines où je n'ai pas confiance, on dirait que je reste dans une mentalité d'élève, je contrôle et paradoxalement le muscle est bridé car raide.
L'idée est donc de fusionner l'exécutif à la direction du corps pour voir que l'on est capable.

J'ai aussi remarqué l'existence de "dissonances cognitives" dans ces domaines qui enveniment la situation car cet acte de protection minimise les problèmes.

J'ai essayé des livres qui demandent un gros contrôle de soi (par exemple "Oser : thérapie de la confiance en soi" et j'ai l'impression que ce type de livres peut pousser à l'hypercontrôle des pensées alors que le développement demanderait pour certains plutôt une reconnexion à ses "muscles")

Dernière modification par AlexandreDeMacedoine ; 28/05/2017 à 20h50
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #32  
Vieux 28/05/2017, 20h51
Avatar de tron
tron tron est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 8 253
Nombre de remerciement:
Remercié 840 fois dans 802 messages
Par défaut

Sachant qu'on ne prend jamais prise pour rien. Lâcher prise est soit une conséquence naturelle à un processus, soit un acte aussi violent qu'inutile, les prises nous font tenir dans le monde.

Ouai y a beaucoup de connerie sur l'estime de soi et sur la confiance en soi. Déjà si vous entendez parler d'une méthode miracle sachez qu'il y a peu de chance qu'elle affecte votre vie.
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 28/05/2017 à 20h54
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 28/05/2017, 20h56
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: août 2014
Messages: 1 376
Nombre de remerciement:
Remercié 123 fois dans 117 messages
Par défaut

Peut-être ne nous entendons-nous pas sur la notion de lâcher prise (telle que je la vois ici) alors je la décris :

Il s'agit d'un contrôle que l'on porte sur soi comme si l'on était dissocié (élève-examinateur).

Au tennis, il m'arrive d'essayer de fusionner ces deux entités et cela marche : je fais confiance à mes sens et à mon apprentissage, les gestes viennent seules alors que hypercontrôle me faisaient moins bien jouer.
Ce lâcher prise consiste de manière visuelle à se "replonger" en soi et dans le monde.

J'ai beaucoup plus gagné en niveau depuis cette prise de conscience qu'avant en contrôlant. Pareil pour certaines choses du social (discussions par exemple).

Il y a une cause mais cette cause est aussi une conséquence (schémas des cercles vicieux des anxiétés etc.), on peut donc essayer de briser la boucle à partir de plusieurs arêtes.
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 28/05/2017, 21h17
Avatar de tron
tron tron est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 8 253
Nombre de remerciement:
Remercié 840 fois dans 802 messages
Par défaut

On s'y entend je pense, tu étais prêt à lâcher prise ici, une autre personne n'aurait pas été prêt à lâcher prise dans un rencard par exemple, le faire pour lui reviendrait à renoncer à des défenses qui le protègent de ses angoisses.

Alors oui, tu as découvert le secret de l'estime, la confiance etc. mais ça n'est qu'un but pour moi, ça ne peut pas être un moyen ou qu'anecdotiquement sur des plans sans réelle importance pour nous.
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 28/05/2017 à 21h23
Réponse avec citation
  #35  
Vieux 28/05/2017, 21h38
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: août 2014
Messages: 1 376
Nombre de remerciement:
Remercié 123 fois dans 117 messages
Par défaut

Oui j'ai oublié de préciser (je l'ai fait sur un autre post ce soir mais je ne m'étais pas rendu compte que je ne l'avais pas fait ici) que je pensais que c'était une méthode alternative selon les caractères et résistances.

Par exemple, je suis allée en thalassothérapie pendant une semaine et il y avait plusieurs approches de massage. Je suis plutôt de l'école de ceux qui apprécient les massages francs ou le gros jet d'eau dans le dos. Ceci dit d'autres approches plus douces mais globales avaient des effets, peut-être moins importants pour moi mais quand même.
Tout cela pour dire que l'on peut essayer par soi-même plusieurs angles d'attaque.

En particulier :

Citation:
Alors oui, tu as découvert le secret de l'estime, la confiance etc.
(alors ça c'est ma spécialité, trouver des trucs qui existent déjà, réinventer la roue sans le savoir )

Citation:
mais ça n'est qu'un but pour moi, ça ne peut pas être un moyen ou qu'anecdotiquement sur des plans sans réelle importance pour nous.
Justement le but est un état psychologique et physique (donc potentiellement que physique pour des écoles scientifiques). S'acclimater à cet état est donc un moyen de s'y habituer et donc de tendre vers lui.
Pour ma part, je sens une résistance de ma part aux méthodes "à l'aveugle" (on dit que cela va marcher mais on ne sait pas trop où cela mène et on ne pousse pas à ressentir le processus) : j'ai besoin de prouver, d'explorer.
En fait cette discipline peut facilement envenimer le fond du problème si tu es déjà dans rétrocontrôle, dans une anxiété que tu connais déjà !

Des fois cette anxiété est une peur mais des fois c'est en partie lié à une déconnexion à soi. Des fois j'ai même l'impression qu'il y a une mise en abîme de l'anxiété : on est anxieux d'être anxieux, on pense "anxiété" sans en avoir de grosse manifestation corporelle.

Je ne dis pas de "lâcher prise" de façon binaire (ce n'est pas possible de toutes façons) mais l'expérimenter par pincées et en rajouter à chaque fois peut mener sur le long terme à des améliorations.
D'ailleurs dans mon exemple, c'est un lâcher prise "raisonné" car pré-filtré par le pragmatisme (j'évalue les conséquences concrètes d'une mauvaise image).

Par exemple, j'ai répondu à un recruteur de façon de plus en plus décontractée finissant même par un smiley " ". Ça a fini par foirer mais depuis je réponds de façon plus décontractée néanmoins professionnelle en me cassant moins la tête.
Je me suis questionné sur mon ressenti profond et me suis fondé sur lui au lieu d'essayer de combattre de front mes craintes, etc. (rationalisation).

On peut mixer les deux évidemment. Quoi qu'il en soit je ne pense pas qu'une seule approche soit la meilleure pour chaque individu pris individuellement (une statistique étant une efficacité de masse).

En tous cas je vais expérimenter sur le long terme pour voir et je donnerai des résultats étant un cas avancé d'anxiété hypercontrôlante (en tous cas comme cela que je me perçois).

Dernière modification par AlexandreDeMacedoine ; 28/05/2017 à 21h53
Réponse avec citation
  #36  
Vieux 29/05/2017, 01h25
Avatar de tron
tron tron est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 8 253
Nombre de remerciement:
Remercié 840 fois dans 802 messages
Par défaut

Je suis d'accord.
Mais si tu dis ça à un mec qui n'est pas prêt alors tu vas juste le blesser très durement avec des ruminations à la clé sans que ça ait la moindre chance de l'aider, je ne souhaite pas ça à mes ennemis.
__________________
Tout est une question de perception.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage


Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 02h36.