Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 07/01/2017, 16h51
Avatar de Strayed
Strayed Strayed est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Localisation: Poitiers / La Rochelle
Messages: 833
Question Shit-test ? Kezako ?

Traduction, travail d'interprétation, de vulgarisation et précision de l'article du site web Illimitable Men
(https://illimitablemen.com/2014/12/1...t-encyclopedia)


Encore en préparation sur Google doc avec le dénommé NastyBoy, jpose ça là pour recueillir un maximum d'avis, de conseils, d'expérience etc.. et j'éditerai au fur et à mesure jusqu'à ce que ça ait un assez bon niveau pour les articles collaboratifs.
Merci à tous




Sommaire :

(en rouge les parties techniques)
  • Introduction
  • Que sont les shit-tests et quels sont leurs buts ?
  • La place des shit-tests dans le Game
  • Exemples de shit-tests réussis et échoués
  • Shit-tests féminins fréquents
  • Variations de violence des shit-test
  • Shit-tests basiques, examen de frame et jeu de mot
  • Shit-tests avancés, jeu psychologique
  • Shit-tests “nucléaires”
  • Réussir un shit-test
  • Pour conclure







Introduction
Beaucoup de gens semblent penser que les " shit-tests " sont un outil social majoritairement utilisé par les femmes, au moyen desquels elles sondent les aptitudes sociales d'un homme pour savoir si il constitue une option sexuelle (ou de couple) viable. Ce n'est pas une chose mauvaise en soi, en effet il est logique de vouloir savoir un minimum où l'on s'engage. Pourtant il persiste une vision extraordinairement négative et incomplète du concept de shit-test.

Les shit-tests sont une partie basique mais néanmoins importante pour appliquer la philosophie de la pilule rouge à votre vie (préférence de la connaissance par rapport au plaisir basique). Même si vous n'agréez pas à cette philosophie, vous restez affectés par les shit-tests dans votre vie quotidienne. Bien qu'étant une base des dynamiques sociales, les shit-tests restent incroyablement complexes et il peut être utile de mieux les connaître afin de les éviter voir de rebondir dessus. Commençons sans plus tarder.


Il faut insister sur le fait que même si les femmes (et plus généralement l'humain) envoie de manière délibérée et consciente des shit-tests aux autres, le processus lui même est entièrement subconscient. Ils savent qu'ils le font, ils savent à peu près quand il le font, mais ne savent pas comment ils font. Ils n'en connaissent que peu les conséquences et encore moins le concept. Ils se contentent de dire " ça ne se fait pas " où " c'est pas sympa " quand on leur évoque un shit-test. Ton avantage, lecteur, est que tu seras plus attentif par rapport aux personnes qui n’ont majoritairement pas conscience de ce process.


Que sont les shit-tests et quels sont leurs buts ?
Qu'appelle-t'on shit-test ? Eh bien, quand quelqu'un te sort des conneries et se paye ta tête pour voir comment tu réagis, ce que tu subis est typiquement une série de shit-tests. Tout le monde a déjà été testé ainsi, a déjà testé ainsi d'autres personnes et continuera à agir de cette manière, car c'est inévitable dans l'interaction humaine. En effet, on utilise les shit-tests afin de jauger la valeur sociale de l'autre, mais également d'apprécier leur capacité à faire face aux situations de pression. Le but est donc, clairement, de voir qui vous êtes.
Ce ne sont pas forcément à chaque fois des questions ; ça peut par exemple être des affirmations générales de nature provocante, ou pleines de reproches. De telles assertions visent à provoquer une réaction émotionnelle instantanée à laquelle vous répondez sans réfléchir, afin de révéler des informations sur vos faiblesses dans le domaine concerné par le shit-test. Il a sert à savoir à quel point vous pouvez contrôler vos pulsions et garder la tête froide.



" Bon okay, j'ai compris, mais pourquoi elle me demande pas simplement ce qu'elle veut savoir plutôt que de jouer à ça ? "

Eh bien, toute personne qui a déjà eu un avis sur ce sujet a sans doute déjà pensé ça. Dans la poursuite d'intérêts individuels, les gens ont une grande propension à mentir aux autres et à leur dire ce qu'ils veulent entendre, notamment quand les conséquences sont minimes (fille que vous ne reverrez pas par exemple). Nous sommes des êtres sociaux à la recherche du consensus, qui fuient le conflit et qui cherchent l'approbation extérieure avant tout. Il est donc logique que les personnes apeurées par le conflit, indépendamment de la situation sociale, se livrent à des conversations insipides, des plaisanteries vides, qui ne froissent personne de présent. C'est le plus sublime degré de l'anti-confrontation, et pour nous, ce n'est pas ce qui permet d'être perçu comme un homme qui s'affirme.

Généralement, les gens aiment à se montrer sous leur meilleur jour. Ainsi nous défions, remettons en question la personnalité que l'Autre nous présente et essayons de savoir " comment il est vraiment " en interprétant ses réponses. Les shit-tests vont du plus criant au plus discret, tout dépend de l'intention et de la personne qui l'effectue. L'infinité de possibilités des scénarios possibles pour un shit-test ne permet pas une liste exhaustive des réponses. Nous allons préférer vous donner la connaissance, nous l'espérons suffisante, afin de vous permettre de mieux réagir quand vous subissez un shit-test.

Les gens ont rarement une image exacte d'eux même. Ils ont d'ailleurs tendance à exagérer leurs points forts (ce qui reste à notre avis mieux qu'une sous-estimation) et se projettent donc une image fausse d'eux-même. C'est particulièrement flagrant sur Facebook et Instagram. Ils ne montrent pas ce qu'ils sont réellement où ce en quoi ils échouent, ils ne montrent pas leurs faiblesses. Ils préfèrent montrer leurs moments hauts en couleurs, leurs " life's highlights " comme disent nos voisins anglais ^^ Bref, ils font tout pour que la valeur sociale qui leur est associée soit supérieure à celle qu'ils ont vraiment. Et, surprise, les gens font ça non seulement sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la vie réelle.
Par exemple, certains qui jouent les mecs vont venir vous faire chier, vous pousser à bout, pour tester vos limites, savoir jusqu'où vous êtes un homme. Selon la réaction, si par exemple vous vous sentez agressé plutôt que défié, bah ça dit au groupe tout ce dont il a besoin de savoir sur vous.
C'est une expérience récurrente pour les hommes, comme un rituel d'initiation sociale : quand vous arrivez dans un groupe " dominé " socialement par un autre homme, vous allez fréquemment être provoqué, ridiculisé, afin d'être jugé et placé dans une forme implicite de chaîne alimentaire du groupe ^^
Si la réaction est excessive, vous prenez le risque d'être rejeté du groupe, où relégué à la position du bouc émissaire émotif pour vannes à deux balle. A réaction extrême position extrême. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, vous devrez prouver que vous pouvez tenir une joute verbale sans trop le prendre à cœur. Bref, vous devrez montrer que vous savez déconner sans chercher à écraser l'autre.

Les shit-tests sont utilisés pour déterminer la frame de la relation. En anglais, frame signifie cadre : le concept de frame désigne donc le cadre dans lequel vous évoluez. La frame peut être intérieure/personnelle (vos valeurs, limites,..) mais il existe aussi une frame dans les relations que vous avez avec chaque personnlobe alors les statuts de la relation dominant/dominé (ou plus rarement égal à égal) et les enjeux de cette relation (volonté de close, friendzone, collègues, connaissance, ...). Perdre votre frame renvoie donc au fait de subir l’environnement extérieur au delà des limites que vo(us fixez habituellement. Métaphoriquement, si vous étiez un tableau en exposition, vous êtes maintenus tendus par le cadre qui vous supporte. Si on l'enlève, vous tombez par terre. C'est à dire que vous êtes totalement soumis à vos émotions et n'avez aucune forme, rien qui vous contrôle. Vous n'évoluez dans aucun cadre et êtes le jouet des événements extérieurs, comme un bouchon à la dérive. L'image d'un joueur de poker qui abandonne illustre bien le fait de "perdre contrôle et abandonner ", qui est la définition même du) fait de perdre sa frame.
Quand vous subissez un shit-test, le terme de frame ne concerne pas seulement votre environnement ; on parle de votre cadre intérieur : quelles sont vos valeurs, votre estime de vous, (votre morale ?) et donc votre manière de réagir à l’imprévu, de conserver une place digne dans la relation.



Si vous arrivez au contraire à garder votre calme, et/ou faire valoir vos limites malgré le shit-test, on peut généralement considérer que vous avez réussi. Si en revanche vous avez été dérangé, offensé où que vous vous êtes sentis remis en question, c'est une marque de faible développement personnel et de faible valeur que vous donnez, et c'est souvent perçu comme un échec à ce même test.

En résumé, foirer un shit-test fera baisser votre valeur sociale implicite. Au contraire, la valeur sociale qui vous est attribuée augmentera en cas de succès.
__________________

Dernière modification par Strayed ; 09/01/2017 à 14h49
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 07/01/2017, 16h52
Avatar de Strayed
Strayed Strayed est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Localisation: Poitiers / La Rochelle
Messages: 833
Par défaut

La place des shit-tests dans le Game
Vous croisez, en soirée, une fille magnifique. Plein d'assurance, vous l'abordez puis engagez la conversation. Elle n'a pas encore des étoiles plein les yeux, mais semble curieuse à votre sujet. Puis elle vous balance un " Je parie que tu dis ça à toutes les filles " (un des plus courants shit-tests qui existent ^^) et vous, vous restez là, la bouche ouverte à chercher quoi dire : vous venez d'échouer. Le silence n'est pas une bonne réponse car elle voit clairement que vous ne l'ignorez pas. Il serait d'ailleurs malvenu de l'ignorer car la conversation est lancée, et elle interprétera ce silence comme une lenteur de réflexion. C'est une erreur énorme qui est vue comme un manque de compétences sociales.

Un exemple de réussite à ce test ? L'ignoble technique d'A&A : acceptation et amplification. Vous acceptez ce qu'elle vous dit, puis vous faîtes basculer la conversation sur l'humour en sortant une grosse connerie (en rapport avec le sujet bien sûr). Si vous répondez " Ouais, mais j'ai l'habitude d'oublier leurs visages " vous acceptez, puis recadrez la conversation dans un domaine où vous êtes plus à l'aise (l'humour macho).

Si elle répond un " Alors tu dis que tu vas pas oublier le mien ? " c'est un autre shit-test, qui porte cette fois non sur le côté macho, mais sur le fait que vous soyez attiré par elle. Elle vous demande de prouver votre intérêt pour elle sans prouver le sien pour vous. Bref, elle vous annonce qu'elle gère la relation car elle sait qu'elle vous intéresse, alors que vous ne savez pas si vous l'intéressez.

Une réponse du même style que la précédente serait malvenue, elle pourrait laisser supposer un manque d'imagination où même la maîtrise d'une seule compétence sociale. Vous pouvez la remettre simplement en question en inversant ce qu'elle suppose. Il faut faire comprendre que ce n'est plus vous qui êtes attirés mais elle qui cherche votre approbation, d'une manière implicite.



Target : “Je parie que tu dis ça à toutes les filles (ST 1)
Player : Ouais, mais j'ai l'habitude d'oublier leurs visages
Target : Alors tu dis que tu vas pas oublier le mien ? (ST2)
Player : Pas si tu me donne une raison de m'en souvenir.”

On a ainsi un reproche, contré par une amplification. Suit une demande de contrôle de la relation subtilement refusée : elle n'aura votre intérêt que si elle s'investit suffisamment.


Vous ne pouvez pas vous permettre d'hésiter au milieu d'un shit-test. Parfois ils viennent de nulle part et vous prennent par surprise. C'est pourquoi une bonne capacité d'improvisation et une expression correcte sont des outils clés pour les vaincre plus que régulièrement. Vous pouvez progresser en regardant différentes séries et one-man-show (Suits, HIMYM, ..). Une fois que vous aurez compris le fonctionnement de ces tests et saurez " dire de la merde " (ou plutôt avoir une répartie appropriée aux paramètres extérieurs) vous vous amuserez beaucoup durant ces shit-tests ^^

Les deux types de réponses sont principalement A&A et ce qui est appelé outre-mer un " pressure flip " ou " coup de pression ". L'un est basé sur l'humour, l'autre est nettement plus agressif, et il convient donc de savoir lequel favoriser selon les attentes et le contexte. En effet, la manière de passer un shit-test est aussi importante que le fait de le passer. Le shit-test a donc la même place dans le Game que dans les relations sociales en général. Les enjeux sont simplement différents (comprendre plus importants), dans la mesure où on accorde logiquement plus de poids à l’opinion d'une target plutôt qu’à l’avis d’une personne random qu’on ne reverra plus.



Shit-tests réussis et échoués : exemple
Petit exemple d'un shit-test, très commun. Mettons que vous vous appelez Tom.
" Haha Tom, tu vois, c'est le genre de mec qui drague non stop, ça se voit au premier coup d'oeil ! "
Ca peut sonner comme une critique, c'est d'ailleurs presque explicité, mais le message implicite est contraire. Elle veut voir si vous vous arrêtez au verbal où si vous avez la capacité de comprendre ce que cette phrase implique. Bref elle teste votre capacité à converser sur plusieurs niveaux (explicite, implicite, 2nd degré..). Ce shit-test permet également de jauger votre niveau de confiance en vous. Après vous avoir lancé ça, elle vous jugera également à votre réaction corporelle (stressé, calme..) afin de mieux vous cerner.

Réponse forte : " Haha jdois avouer que t'as l'oeil pour repérer les talents des gens ! " Avec le bon body language, avec lequel vous envoyez un regard du genre " Jpourrais te prendre jusqu'à ce que tu sois aussi ouverte qu'une église le dimanche " l'air de dire que vous gérez la situation en plus de gérer votre vie. Shit-test passé. Elle mouille (fin ça arrive pas 100% du temps ^^). Vous avez accepté avec fierté le reproche, sous-entendant que vous avez confiance. L’avantage est que cette réponse est win-win : vous montrez que vous avez confiance, vous lui faites un compliment léger et original pour pas qu’elle se mette sur la défensive.

Réponse faible : " Nan mais attend mais j'suis pas comme ça non c'est pas vrai ! " et vous continuez en argumentant comme quoi vous n'êtes pas ce type de gars. Et vous réalisez que vous êtes la personnification de Lose Yourself (his palms are sweaty, knees weak, arms are heavy..). Bref, vous avez échoué et vous en ressentez immédiatement les conséquences .. En effet, vous avez sous-entendu que vous étiez prêts à vous renier pour plaire aux autres. Y’a plus séduisant ^^


D'une manière très générale, garder le contrôle de la frame implique de conserver une bonne estime de soi et d'assumer ce que vous êtes avec fierté. C'est souvent l'occasion d'une jolie réplique cocky & funny.
__________________

Dernière modification par Strayed ; 07/01/2017 à 17h23
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 07/01/2017, 16h53
Avatar de Strayed
Strayed Strayed est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Localisation: Poitiers / La Rochelle
Messages: 833
Par défaut

Exemples : Shit-tests classiques féminins.
(on vous conseille le sujet Bootcamp de sexualisation pour travailler votre répartie) +penser à créer bootcamp shit-test.


" Ohw, t'es vexé ? Ca te dérange que je dise ça ? "
Traduction : Te maîtrises-tu ? Es-tu comme 90% des gars qui ont peu d'estime et de contrôle sur eux-même ?
Vous pouvez ignorez, mais le moins risqué reste un A&A. L'amplification peut être ciblée sur un exemple féminin afin de rajouter de l'autodérision. " Oui, jvais rentrer chez moi et regarder Titanic.. "



" T'es un dragueur toi non ? "
Traduction : Assumes tu ce que tu es ? Es-tu fier de ce que tu es ? Rester mystérieux et défier comme " Peut-être, viens voir ". Ou sinon un classique A&A comme " Ouais, et t'en connais même pas la moitié ". Le but est d'agréer et d'attiser sa curiosité. Oui, vous êtes le genre de mec qu'elle cherche et vous lui montrez, à elle de venir vérifier.
Tu crois que je te drague ? Ahaha si je te draguais tu verrais la différence choupette

" Tu me paies un verre ? "
Traduction : Es-tu prêt à payer pour passer du temps avec une fille ? C'est un test pour évaluer votre satisfaction sexuelle on va dire. Évidemment, il faut être un de nos amis les pigeons pour accepter (même si certaines circonstances demandent une réponse contraire). La meilleure chose à répondre est de renverser le shit-test : " Non, tu me paies ce verre ". Vous communiquez que c'est à elle de payer pour passer du temps avec vous, que vous êtes plus comblé qu'elle dans votre vie. Bref, que vous avez une plus haute valeur sociale. A moins que vous soyez déjà largement présélectionné (vous êtes en couple et ça marche bien, vous êtes le gérant du bar..) bien sûr ^^




" J'ai un copain ! "
Celle là est vicieuse (la phrase, la fille je sais pas ^^). Tout dépend du ton, de l'avancée du game au moment où vous prenez ce shit-test. Elle peut être réellement en couple et pas intéressée, en couple et intéressée, célibataire et intéressée ou juste pas intéressée. Tous les cas sont possibles. Dans le cas où elle est intéressée, elle cherche à savoir si vous avez les tripes pour continuer là où la majorité abandonne. Remettre en question son mec (si elle vous intéresse et que le game est bien avancé) où bien le fait qu’elle vous intéresse (si la tension sexuelle n’est pas très élevée) selon le contexte.
-Tu rates quelque chose .. -Quoi ? -L’occasion de te détendre
T’inquiète pas je lui dirais rien
"On parlera de tes problèmes tout à l'heure si tu veux "



" J'aime pas les mecs petits "
Traduction : T'as pas l'air d'un mec car ton physique n'impose pas assez. A&A est la meilleure solution. Oui, vous êtes petits. Mais vous vous en foutez car c'est pas un complexe pour vous, rien de pire que le mec petit qui s'excuse de sa taille et ne sais pas quoi dire dès qu'on le vanne dessus. Vous pouvez également choisir d'amplifier vers un avantage débile du genre " T'as pas idée comme j'ai eu du succès en doublure de Tyrion Lannister ". Le BL a adopter est évidemment celui du mec qui s'en balance les corones et s'en tamponne l'orifice avec une babouche ^^
Bof, tu sais ce genre de vanne ça me passe au dessus !
"Tu complexes parce que t'es trop grande ?"


" Tu crois au coup de foudre ? "
Traduction : Es-tu le genre de mec à aimer une personne sans la connaître ? Es-tu désespéré/inexpérimenté au point de croire encore que l'amour se trouve comme ça, sans qu'on ait à le construire ? Répondre " oui " sous-entend que vous n'avez pas l'habitude de faire des efforts pour séduire après la mise en couple. Bref, pas bon.
Une A&A vous sortira de là " Jusque là non, mais en voyant [insérer truc physique plus ou moins vulgaire selon mademoiselle] j'y réfléchis de plus en plus sérieusement. "
“Je crois davantage aux coups de bite à vrai dire.”

Ce type d'A&A implique que vous faites un compliment suivi d'un neg, un beau Push&Pull. Le neg en question est un compliment sur le physique comme unique source d'admiration, et elles aiment pas ça ^^




" On peut juste être amis / Nan mais on est juste potes "
Traduction : Je penses que t'auras pas le courage d'accepter me draguer et/où d'accepter l'échec. Bref, es-tu un gars type " alpha " ? La réponse, si vous souhaitez séduire madame, est presque toujours non. L'exception a lieu si la fille en question est particulièrement timide, et un " Ca dépend jusqu'où on peut aller en tant qu'amis " assorti d'un bon BL fait l'office en toutes circonstances.




" T'as couché avec combien de filles jusque là ? "
Ca sonne comme un reproche mais non, c'est histoire de savoir si vous êtes sexuellement satisfait où si vous êtes un mec frustré prêt à toute chose pour coucher, peu importe la morale. En général on y est confronté dans un game assez direct, avec une tension qui monte rapidement. Règle du "reframe don't ask don't tell". Vous ne répondez pas, vous inversez la pression pour entretenir le prizing et sa curiosité !
"Toutes les jolies filles curieuses qui me plaisaient"
“Ce sont les filles qui couchent avec moi, choupette.” ('fin si elle est timide ça va la bloquer plus qu'autre chose, déjà qu'elle aura eu du mal à oser poser la question..).
"Assez pour mourir heureux on va dire "

" T'as une copine ? "
Se traduit souvent par " as-tu du succès avec les filles ". Même enjeu que ci-dessus, seule la forme change, ce qui compte c'est de valider le fait qu'elle suppose que vous ayez une haute valeur sociale.
“J’ai plein de copines. Euh tu penses au sexe ? Mais tu penses qu’à ça ?!”

Evidemment si la miss est timide, on ne bourrine pas, un Elle était un peu trop curieuse permet de faire planer le doute et du DHV subtilement.


" Porte mon sac s'il te plaît / Tu peux me donner les réponses du DM ? / Tu peux me prendre un café ? "
Traduction : es-tu prêt à sacrifier beaucoup de ton temps pour un peu de mon attention ? C'est un test par comparaison, comme " Tu me paies un verre ? " . La négliger, et quelque chose du genre " Non " ou " Vas te le chercher toi même " est largement suffisant.
Te prendre, oui. Un café, non.” (pour le côté sexualisation ^^)


Vous avez sans doute remarqué que la majorité des shit-tests communs sont axés sur savoir si vous êtes un mec type " beta " ou " alpha ". Autrement dit si vous êtes soumis au regard des autres où indépendant à ce niveau. Être identifié comme un " beta " refroidit les filles plus vite qu'un ice bucket challenge (sisi ce truc débile sur facebook!). Soyez audacieux et répliquez avec jeu et dédain à ce type de shit-tests.
__________________

Dernière modification par Strayed ; 07/01/2017 à 17h35
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 07/01/2017, 16h53
Avatar de Strayed
Strayed Strayed est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Localisation: Poitiers / La Rochelle
Messages: 833
Par défaut

Variations de violence des shit-tests

On peut distinguer trois grandes catégories de shit-tests selon leurs enjeux et donc les messages sous-entendus :
  • Domination
  • Comparaison
  • Aptitude sociale

Un shit-test sur la Domination (ou DST) sert logiquement à déterminer votre force de caractère. C'est souvent une phrase piquante, hautement provocante voire méchante, pour tester votre capacité à rester stoïque et voir si vous êtes facilement dominable.
Imaginons : sous la pression, pour la première fois de votre vie à la fac, suite à la vie qui se sert de votre mental comme d'un punching ball, vous vous prenez le petit orteil dans le coin d'un meuble en public. Et vous versez une larme.

DST : " Tu pleures souvent comme un bébé? " → On vous reproche le fait de pleurer, on remet en question votre virilité et on s’attaque à votre égo. Une A&A type “et encore tu m'a pas vu lors du mondial de foot 2006 / devant Titanic” marche pas mal, mais manque d'ouvertures de discussion. De plus il implique que vous acceptez un minimum la critique de votre égo. Un “C'est ma manière de perdre du poids” justifie la situation par l’absurde et renvoie la conversation sur le soin du corps, offrant un sujet de conversation neutre.
Passe moi plutôt ta tétine stp

CST : " Tu veux un mouchoir ? Viens j'vais t'aider t'inquiète pas.. " → Vous êtes infantilisés, relation dominante/dominé qui s'installe. Pire que friendzoné, vous êtes babyzoné ! Remettez la personne à sa place, si possible avec humour.. “Tu manques un tout petit peu de sex-appeal pour être ma mère..” (laissez lui tout de même une chance si la relation semble rééquilibrée ^^). Après c'est à calibrer, elle peut dire ça comme un prétexte pour vous isoler et close (bah oui, elles prennent aussi les devants parfois ! ).
Un pote m’a CST en soirée pour se DHV devant sa target, à coup de “Nan mais arrête de faire ça mec c’est chiant.” ou autres “Tu veux pas arrêter de faire de la merde ? ”. Plus qu’un reproche, c’est une manifestation de pouvoir si l’on obéit. Balancer un shit-test en retour est en général une bonne réaction (“viens jte suce pour te remercier” est ma réplique passe-partout, de part son côté sexué, improbable et déstabilisant ^^)

AST : " Tu fais une tête trop drôle quand tu pleures ! " → On teste votre sens de l'humour. Ce type de shit-test est plutôt gentil mais sa facilité à être sorti fait qu'il tombe souvent.
Répondez donc avec humour et second degré, c'est ce qui est attendu.. ce type de shit-test ne vise pas à vous descendre, mais à évaluer votre capacité à converser. Vous pouvez rester sur le même degré avec un “Haha t'as l'air de connaître ça toi aussi” ou augmenter d'un degré l'humour avec une connerie du genre “Attend ! Ca se voit que j'ai fumé ?!’ ou “Haha nan, jme met des gouttes pour les yeux”.


En relations sociales : Bien sûr, la question de domination, de supériorité, est le thème qui englobe toutes les catégories de shit-tests. Les AST sont des test de supériorité orientés sur le thème des compétences sociales, sur votre capacité à tenir une joute verbale. Si vous échouez à ce type de test, la conséquence est souvent une baisse des interactions parlées avec cette personne (bah ouais normal c'est ce que ça juge..) quand les autres sont orientées sur votre statut social ^^
En règle générale, plus votre valeur sociale est basse et en mauvais état, plus les enjeux des shit-tests seront élevés. En parallèle, plus la personne avec qui vous échangez se voit valorisée socialement, plus elle vous enverra des shit-tests violents. Par exemple, les grands patrons ont tendance à jouter verbalement plus violemment que les simples employés (pas pour rien que beaucoup trouvent que certains rabaissent les autres, etc..).
Par exemple, les interview des puissants sont une superbe collection de shit-tests. Idem en entretien d'embauche pour les postes à responsabilité. Toutes ces questions bizarres, qui ne visent qu'à vous déstabiliser car sont hors contexte où demandent une soumission sont des shit-test (“quel est votre plus gros défaut”= vous avez plusieurs défauts, quel est le plus important?).

Votre réponse ne compte pas tellement, c'est surtout votre réaction générale qui va être notée. En l'occurrence savoir comment vous réagissez à une attaque de votre égo.

Dans notre génération narcissique, cette question mène à beaucoup de confusion et à des réponses de type “Bah euh je sais pas... mais maman et papa m'ont dit que j'étais trop gentil parfois..”. Vous pouvez y répondre avec une A&A comme “J'ai tellement de défaut qu'en être conscient est une de mes seules qualités..” Ce type de réponse est parfois mal vu car manque de sérieux à premier abord, mais a le mérite de renvoyer le sujet sur vos qualités et non vos défauts.

Développer le sous-entendu du shit-tests est un bon moyen également : “Vous savez, je suis si narcissique que je ne sais même pas quels sont mes défauts et j'ai du mal avec l'introspection.. donc je pense qu'être aveugle à mes défauts est mon principal défaut ^^”. Cette réponse est ironiquement introspective, humble et paradoxale et demande un BL royal. Cette réponse va brain l'interlocuteur et montrer ce qu'il cherche : vous êtes capable de gérer la pression. Évidemment ça reste à calibrer selon l'ambiance de la discussion, si vous sentez qu'il attend une réponse plus professionnelle, jouez la honnête avec un bon défaut original mais pas trop grave.

Gardez à l'esprit que vous devez répondre à ces shit-tests avec votre registre et vocables habituels, sinon on verra vite que c'est du fake. Soyez naturels dans vos réponses, ça ne vous empêche pas, au début, de répondre avec succès aux shit-tests. Restez congruents dans votre expression, raccourcissez au strict sens de la réponse du shit-tests si besoin.

Présents partout dans la vie quotidienne, les shit-tests déterminent en grande partie ce que vous valez aux yeux des autres. Autant les avoir bien compris.
__________________

Dernière modification par Strayed ; 07/01/2017 à 18h50
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 07/01/2017, 16h54
Avatar de Strayed
Strayed Strayed est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Localisation: Poitiers / La Rochelle
Messages: 833
Par défaut

Shit-tests basiques : examens de frame et jeux de mots

La plupart de ceux qui pensent au concept de shit-tests voient un but de connaissance de la frame de l'interlocuteur. Les shit-tests basiques se manifestent souvent comme des questions hypocrites. Par exemple, quelqu'un qui vous demande " Tu parles souvent aux autres comme ça ? " ne demande pas forcément si vous êtes le faites en effet souvent. Il peut le savoir sans problème de manière plus discrète et plus sûre, car vous avez en plus intérêt à mentir en répondant. Ce qu'il cherche, c'est de voir comment vous réagissez quand on vous prend la main dans le sac. C'est d'ailleurs le point commun des shit-tests basiques, ils se basent sur l'élément de surprise. Il ne s'encombre pas de jeu de mot où d'humour. C'est plutôt un constat vous concernant, négatif ou formulé comme un reproche. Par exemple :

" Je fais pas trop confiance aux autres "
ST : " C'est parce que la plupart des gens t'intimident ? "

" J'aime bien les gâteaux "
ST : " Je t'offrirais un abonnement en salle de muscu pour Noël si tu veux "

Accepter et renvoyer la balle suffit souvent pour neutraliser un minimum le ST sans enfoncer l'interlocuteur, car vous lui accordez verbalement la justesse de sa supposition. C’est le plus safe, mais il demande tout de même un bon BL, très détendu, pour ne pas être perçu comme une marque de faiblesse.
" T'inquiète pas, toi je te fais confiance. "
" Haha ça a l'air d'avoir marché pour toi ".

Nier et renvoyer est nettement plus agressif, ça sous-entend la supériorité de l'un sur l'autre dans le même domaine (cas1) ou un domaine différent (cas 2).
" Non, c'est pas pour les mêmes raisons que toi. "
" T'es sûr que t'auras assez pour me l'offrir ? "





Shit-tests avancés : Jeu psychologique
Les shit-tests avancés sont plus subtils et expriment la possibilité d'une dénégation. En effet, hors de question de vous défier de manière verbale directe, c'est à dire ouvertement. Ca nuit à la dynamique de groupe et vous donne le rôle du méchant shit-testeur qui rabaisse les autres. Ces shit-tests permettent de vous défier d'une manière feutrée, souvent non-verbale. Par exemple, rendre jaloux quelqu'un en l'excluant d'une activité où il aurait dû être présent constitue un shit-test. A double tranchant pour celui qui l'affronte, il mesure à la fois l'attention que vous portez au jugement des autres et votre capacité à relever le défi qui vous est proposé, à savoir ne pas dépendre des autres.
Bien entendu, la solution qui correspond le plus à l'alpha est la seconde : agir sans tenir compte du regard d'autrui. Tant pis pour cette soirée où vous n'allez pas, vous pouvez aller rencontrer du monde ailleurs.

Quand les gens vous shit-testent et que la solution est de type perdant-perdant, la meilleure solution est évidemment de les ignorer. Si quelqu'un vous insulte afin de provoquer un conflit ouvert, la meilleure solution reste de l'ignorer. Vous avez à perdre quelle que soit la réaction : si vous répondez et que le conflit s'ouvre, vous descendez socialement au niveau de cette personne, qui monte au même niveau que vous. Bref, c'est pas rentable. Si vous l'ignorez, vous perdez à peine en crédibilité. Le must reste de réussir à parquer l'adversaire dans une joute verbale régulée où vous pourrez lui botter le boule hors de votre doulce vie. Un petit "Vas-y explique moi pourquoi " ou un "Ouais, mais tu vas faire quoi ? " en réponse à une insulte publique est souvent une issue assez safe : on ne peut pas justifier l’injustifiable.

Ne le faites évidemment pas à chaque fois, mais pensez à prouver que vous n'agissez pas non par peur mais par gain de temps. A l'image du souverain gracieux, il faut toutefois condamner de temps à autres pour montrer que vous avez conservé votre puissance et qu’il faut pas vous prendre pour un jambon, mais assez peu souvent pour que, par manque d'indications, on la fantasme sans la mettre en doute.

Certains shit-tests sont particulièrement flagrant dans leurs intentions de vous mettre sur la défensive. Une fois que vous êtes pris, vous avez souvent tendance à vous justifier et expliquer vos choix et actions. Cette démarche de recherche d'approbation extérieure vous fait perdre en valeur sociale, et aggrave votre cas. La logique morale échoue trop souvent dans la maîtrise de ces tests : la majorité des gens n'obéissent pas à la morale, ils obéissent à la pression sociale aux indications de haut statut. Vous expliquer démontre seulement que vous avez besoin de l'avis des autres, et vous place donc tout au plus à égalité avec eux.

A certains niveaux vous remarquerez qu'il y a une grande quantité de blâmes dans les shit-tests qui vous sont imposés. C'est typiquement le genre de discussion où l'interlocuteur voudra vous convaincre que vous êtes responsable de leurs problèmes, et on le retrouve en majorité chez les femmes. En effet, il sert à éviter une remise en question, et diminue (pour mettre à niveau?) la valeur sociale de celui qui subit le test.
" Allez arrête de tirer la tête, viens on va rencontrer des gens à cette soirée "
ST : " Nan mais attend c'est normal que jtire la tête tu sais que j'aime pas que tu parles à machine.. etc... etc... ".

C'est à vous de la rassurer si elle s'inquiète, mais vous avez pas à vous priver, tant que vous respectez ce qui est convenu au sein du couple.

Bien sûr, un shit test peut aussi être l'occasion de commencer une belle partie de plaisanteries, mais gardez à l'esprit qu'une incapacité à plaisanter où converser sur le même degré que l'interlocuteur a le même effet qu'échouer à un shit test classique. Que vous aimiez ou non, plaisanter est un simple shit-test sur la capacité de stimulation mentale envisageable avec l'autre, dont les enjeux sont identiques. Regardez par exemple comment les comédiens s'occupent de ceux qui gênent le spectacle : ils les ciblent dans leur humour, et en plus de l'inégalité technique (pas de micro, de spot, faible légitimité) ils ont souvent moins d'humour qu'eux. Bref, leur valeur sociale se précise à la baisse, et ils évitent de reperturber le spectacle à nouveau ^^





Shit-tests nucléaires ^^
On les qualifie de nucléaires en référence à l' "option nucléaire" qui s'oppose aux conventions sociales. Un shit-test de cette catégorie enfreint les règles sociales afin de vous surprendre et (Ô surprise) étudier votre réaction. Ils sont plus extrêmes que les shit-tests avancés car jouent avec les limites psychologiques et émotionnelles des gens. Ils peuvent être discrets (vous piquer des cours la semaine des partiels pour voir si vous allez surmonter ça) ou clairement ouverts (prendre un morceau de votre burger et oser vous regarder dans les yeux après).

Ce type de shit-tests évaluent vos réactions par des provocations violentes, qui ont pour but clair d'offenser, blesser ou manquer de respect.. qu'elles soient verbales ou sous forme d'actes. Exemple de situations :

  • Vous êtes avec elle en boîte et elle chauffe un autre mec.
  • Elle ne répond pas quand on vous demande si vous êtes en couple, alors que vous ne vous êtes vu que trois fois.
  • Un mec vient vous voir et vous sort “C'est vrai que vous avez couché ensemble XXX et toi ?”
  • Elle joue avec vos nerfs entre espoir et crainte. Bref, elle vous met la pression.

La solution générale réside dans la rapidité de la répartie :

Quel est l’enjeu ? Vous faîtes votre soirée normalement, quitte à séduire à côté.
Vous restez dans le vague positif, du genre “Haha on va dire que ça se passe plutôt bien
A&A : “Ouais, tu te rappelles pas, t'étais là pour filmer
Vous vous reprenez, et ajournez vos objectifs.

En effet, ce type de shit-test a l'avantage de toujours vous concerner directement. Elle ne le ferait pas si vous n'étiez pas là pour réagir. Vous êtes la personne dont on étudie la réaction, personne ne prendrait le risque de briser les conventions sociales pour rien. Servez vous de ça afin de réagir de manière plus positive
__________________

Dernière modification par Strayed ; 07/01/2017 à 17h44
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 07/01/2017, 16h55
Avatar de Strayed
Strayed Strayed est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Localisation: Poitiers / La Rochelle
Messages: 833
Par défaut

Réussir un shit-test
Il existe de nombreux mécanismes que l'on peut employer pour passer un shit-test. Réussir un shit-test implique que vous répondiez d'une manière qui relève le défi du testeur et/ou les pousse à vous voir comme quelqu'un de confiant, dominant et valorisé socialement.
En introduction nous avions parlé de l'A&A (agréer et amplifier). C'est un bon choix par défaut dans la majorité des situations, les résultats ne sont pas ceux qui claquent le plus mais ont le mérite d'être presque sûrs. C'est un très bon outil pour répondre avec de l'humour, mais il est par exemple déconseillé quand une violence potentielle est présente. Si une personne agressive vous demande si vous voulez une baffe et que vous répondez que vous tendrez même l'autre joue, ça peut vite dégénérer.
Le maître mot reste donc la calibration. Adaptez vos solutions aux problèmes, utilisez votre bon sens, et gardez votre sang-froid.






Maintenant, imaginons comme tout à l’heure que vous abordez une demoiselle et improvisez une approche. Puis elle vous réplique un " Tu dis ça à toutes les filles ". Notons qu’elle peut vous dire n’importe quoi d’autre, ce qui compte c’est comprendre les différents niveaux de compréhension de la phrase, et ce qu’elle sous-entend.


Agréer et amplifier : "Ouais, je me suis réveillé avec trois filles ce matin je suppose que ça marche". Le classique reductio ad absurbum assez proche de l'amplification baconienne. Vous validez le reproche dans un premier temps, puis l'amplifiez de manière extrême et absurde pour le récuser.


Récuser et amplifier : " Pas du tout, en vrai … j'ai jamais parlé à quelqu'un avant toi. "
L'inverse d'au dessus. Vous réfutez le reproche, et le justifiez de manière absurde.


Inversion de pression : " C'est ce que tu répond à tous les mecs ?"
Vous renversez la pression sociale sur votre interlocuteur. La pression vient d'ici du manque d'imagination, vous renvoyez donc ce reproche sur la miss. L'avantage est la rapidité vite acquise avec cette technique, mais elle est vite lassante du point de vue extérieur. Bref, ne l’utilisez pas plusieurs fois d’affilée.


Agréer et inversion de pression : " Bien sûr, me dit pas que tu te pensais déjà spéciale ! "
Une combinaison utile : la confirmation donné en premier lieu permet un petit Push&Pull. Comme dit Serge le Mytho dans Amour et Turbulences : " Tu vois, pour la draguer c'est comme un dressage. D'abord une caresse, puis BAM ! Une calotte. Puis hop, tu remet une caresse. Et BAM ! Une deuxième.. puis tu remet vite une caresse après.. "


Récuser et inversion de pression : " Pas du tout, j'improvise jamais avec les jolies filles " (celle là est top pour brain avec la négation et le mot " jolie " réunis ^^). Le fait de récuser le reproche devrait être suivi d'une justification/argumentation. L'effet de cette technique tient de la surprise créée par l'absence d'argumentation valide, qui sera pourtant analysée comme telle jusqu'à ce que Madame se rende compte de la supercherie ^^


Ignorer : Cette réaction est viable uniquement si votre réputation / valeur sociale est déjà bien assise. En début de relation, avec une personne rencontrée récemment par exemple, ignorer un shit-test équivaut presque à un échec à ce dernier. A utiliser principalement en réponse aux shit-tests envoyés par les interlocuteurs de valeur sociale largement inférieure. Mais vous pouvez aussi répondre par une vanne à une question débile au lieu de l'ignorer. C'est selon votre humeur.


Changement de cadre : " En fait j'adore ton parfum " (sans se pencher vers elle ni rien pour plus d'effet ^^) Une manière plus feutrée d'ignorer un shit-test. Moins flagrant, l'interlocuteur peut choisir d'ignorer votre disgression et de vous rebalancer son shit-test plus tard, sous une autre forme. Ce type d’attitude fonctionne donc logiquement surtout sur les interlocuteurs qui sont facilement distraits, mais à l’avantage d’être rapide à sortir.

Changement de cadre (Reframe) vers le ridicule : " En fait t'es célibataire à cause de tes chaussures de skateuse avec ton look BCBG c'est ça ? " (mettons que madame porte des Vans)
C'est aussi ce qu'on appelle un neg, donc à sortir avec le sourire pour pas passer pour un gros con. Le but est de déstabiliser l'égo de la personne en face tout en plaisantant, vous répondez à son shit-test par un autre shit-test, donc c'est évidemment à calibrer. On balance pas ça en pleine face à une fille timide, l'intimidation sera telle que vous détruiriez la moindre chance de passer la nuit avec ^^ C'est un reframing particulièrement utile contre les AMOGs et les filles qui jouent les princesses.

Gaslighting : " Je n'ai aucune idée de quoi tu parles.. je leur dit quoi ? " Une autre manière d'ignorer le shit-test. Le gaslighting consiste à détourner l'attention de l'autre en remettant en question sa santé mentale et/ou sa compréhension des faits. Bref, on l'accuse (injustement) d'inventer de toute pièce le reproche. Pouvant être prise pour de la mauvaise foi, il faut un BL au top (et sourire colgate de rigueur). Cette technique reste à éviter lors d'un premier contact, mais donne de bon résultats une fois votre valeur sociale assise.
__________________

Dernière modification par Strayed ; 07/01/2017 à 18h40
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 07/01/2017, 16h56
Avatar de Strayed
Strayed Strayed est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Localisation: Poitiers / La Rochelle
Messages: 833
Par défaut

Pour conclure :

Les shit-tests sont un merveilleux outil pour améliorer votre valeur sociale. Comme tout, il est dur de se lancer, mais plus vous irez haut, moins la concurrence sera nombreuse. J'espère que cet article vous aura permis d'y voir plus clair et de mieux comprendre les relations sociales telles qu'elles s'effectuent sous le vernis de la bienséance. Tous les commentaires constructifs et les gifs de chien sont les bienvenus.

__________________

Dernière modification par Strayed ; 07/01/2017 à 17h49
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 07/01/2017, 18h24
Avatar de Duc
Duc Duc est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: janvier 2010
Localisation: Paris 13ème
Messages: 10 022
Par défaut

C'est juste parfait comme boulot ! Chapeau !

Quelques images pour se détendre pendant la lecture et c'est du parfait !

Un putain de beau boulot.
__________________
A lire !!! Portail des articles collaboratifs
Un très très gros article en 4 parties p 10 et 11 et 15 !

Mon journal

The Dude (the Big Lebowski) :
"Yeah, well, you know, that's just, like, your opinion, man."
"Yeah, fuck it man! I can't be worried about that shit. Life goes on man!"
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 08/01/2017, 21h43
TheDreamer TheDreamer est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: mars 2015
Localisation: One upon a time
Messages: 243
Par défaut

Superbe article mec, je connaissais déjà les shit tests, mais ça va clairement m'améliorer pour la répartie et dans les situations sociales aussi

Juste je suis pas sûr d'avoir saisi à 100% ce passage (et peut-être d'autres mais bon) :
Citation:
Récuser et inversion de pression : " Pas du tout, j'improvise jamais avec les jolies filles " (celle là est top pour brain avec la négation et le mot " jolie " réunis ^^). Le fait de récuser le reproche devrait être suivi d'une justification/argumentation. L'effet de cette technique tient de la surprise créée par l'absence d'argumentation valide, qui sera pourtant analysée comme telle jusqu'à ce que Madame se rende compte de la supercherie ^^
Donc là ça veut dire que on répond "non" je dis pas ça à toutes les filles, mais qu'on dit la même chose aux jolies filles seulement, et on sous-entend donc que la fille à qui on répond ainsi, n'est PAS jolie ? Du coup elle va se dire "merde il me considère pas comme jolie (le batard)" et pourrait répondre "hein quoi, mais va te faire" (si elle est réactive mais impliciterai que elle est intéressée par toi) ou "personne me surpasse moi" (encore de l'ego). Bref, me paraît illogique cette réplique


Merci
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 08/01/2017, 22h09
Avatar de Strayed
Strayed Strayed est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Localisation: Poitiers / La Rochelle
Messages: 833
Par défaut

Citation:
Envoyé par TheDreamer Voir le message
Bref, me paraît illogique cette réplique
Merci pour ce retour

Donc en fait la construction de la réplique (utiliser une négation et un terme flatteur) permet de rendre plus difficile une réponse rapide ET logique de la part de l'interlocuteur.

Donc en fait elle s'attend à ce que vous vous justifiiez ("mais non blabla je suis pas comme ça..") mais la justification est absurde, voire provocante.

Cette provoc remet le contrôle de la frame en jeu, pour le garder, elle doit réagir vite ce qui est rendu plus difficile par le côté illogique (plus de temps nécessaire pour comprendre = plus de temps nécessaire pour répondre).

Elle aurait plus de facilité à garder la frame si vous aviez répondu "Non, je dit ça qu'aux jolies filles" car le sous-entendu est moins compliqué à comprendre.
Mais bon ça passe quand même dans plus de 9 cas sur 10 pour moi même avec un sous entendu simple ^^


Sinon oui, le "va te faire" ou même le fait de quitter la conversation sous-entendrait qu'elle n'a pas le bagage nécessaire à ce degré de conversation, et dévaloriserai sa vision d'elle même.
__________________
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 18h30.