Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 01/08/2010, 21h22
snoopy06 snoopy06 est déconnecté
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Alpes-Maritimes (06)
Messages: 6
Par défaut

Tous ces témoignages montrent que nombreux sont les hommes qui ont vécu, à peu de choses près, les mêmes (més)aventures.
Si la maturité les a aidé à "guérir", nul doute que la découverte d'ADS leur fera comprendre que "ce n'était pas leur faute (ils ne savaient tout simplement pas comment faire)", et qu'ils n'étaient pas les seuls.
La compréhension de ces 2 aspects est primordiale pour accélerer leur prise de conscience et leur transformation, et ADS en est probablement un catalyseur majeur.

Je ne sais pas si ADS devrait être remboursé par la Sécurité Sociale, mais ce qu'il y a de sûr, c'est que son créateur a fait beaucoup de bien à beaucoup de gens, sur des sujets intimes et finalement plus sérieux qu'ils n'y paraît, bien au delà du fun que procure le game.

Lex mérite beaucoup de gratitude, je crois...
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 01/08/2010, 21h34
Avatar de moimoi
moimoi moimoi est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2010
Localisation: Bordeaux
Messages: 253
Par défaut

Pour ma part, j'ai découvert ADS en recherchant des techniques de dragues, pour séduire mon OI (une fille de ma classe durant l'annee qui vient de se finir).

J'y ai appris non seulement des techniques pour séduire, mais a etre un HOMME ! J'ai pris confiance en moi, et j'ai appliqué ce que j'avais appris. Etant en forte FZ, je n'ai pas trop tenté sur mon OI mais sur d'autre targets.

Resultats: une LTR. Ma premiere vraie relation, aprés 17années d'AFCisme !

Cette fille m'a largué il y a deux jours, pour seule explication: "la vie de couple c'est pas pour moi, etc". Et d'une maniere pitoyable: plus de nouvelles + deux mythos (du genre un accident de voiture, imaginaire..), le tout par SMS. Soit, un manque de respect flagrant, un manque de couilles aussi.

Ceci etant ma premiere rupture j'essaye d'appliquer ce que j'ai lu sur ADS. Je n'attend pas, et deux heures plus tard avoir reellement su qu'elle me quittait, je sors avec des amis. Je me remotive apres un petit coup de mou, auto suggestion, je suis un Dieu, nous sommes des Dieux, nous avons le pouvoir de changer nos vies. So, play the game. Je me dis que si elle est partie, c'est qu'elle ne me meritait pas ! Je passe a autre chose.

Les experiences comme celle ci nous forgent ! J'en verrai d'autre ! Le game ne fait que commencer !


~ Peace ~

Dernière modification par moimoi ; 02/08/2010 à 18h24
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 10/08/2010, 00h15
Avatar de Val
Val Val est déconnecté
 
Date d'inscription: octobre 2009
Messages: 66
Par défaut

Ma vie avant la découverte du game et de la communauté :

Ma vie ce situais ( ce situes toujours ??? ) dans une phrase transitoire. Coup de rétroviseur deux ans avant : je suis le gars timide, coincé, SP de merde, trop timide je saoul les gens donc peu de pote. Relation avec les filles nuls, jamais eu de copine, même pas d'amie fille. Soudain prise de conscience : "je doit changer si je veux vivre une vie qui me plais". Tel le gars que je suis aujourd'hui dans ma vie et mon corps d'il y a deux ans : je décide de changer, changer de lifestyle, changer de look, me mettre à la muscu. J'en ai marre de rêver, je veux vivre mes rêves.

Deux ans plus tard me voilà, toujours AFC, mais plus d'expérience concernant les filles, dépucelé, des tas d'amies filles, une très bonne SP, un lifestyle pas mauvais. Je ne suis plus complexé par mon physique, au contraire je me rapproche plus en plus de mes objectifs ( un autre rêve réaliser ? pour bientôt sans doute ). Cependant je demeure limiter en ce qui concerne les closes. Jamais eu d'histoire qui à durer, pas énormément de fuck close. Je passe 4 mois à courir après une fille qui me faisait marcher, était pas sur d'elle, me faisait tourner en bourrique.

Je vois dans mes favoris ADS, j'avais remarqué ce site y a longtemps, mais je ne m'y étais jamais attardé. Je commence à lire, beaucoup.

L'ensemble des changements, expériences que j'ai avez vécu après de nombreuses lectures et pratiques :


De nombreuses expériences, non. Je suis un gamer débutant encore

La chose qui a le plus changer chez moi, grâce aux game, c'est mon innergame. Ma façon de percevoir les relations hommes femmes. J'ai appris ce que désirait vraiment les femmes, et comment en profiter.
J'ai surtout pris confiance en moi vis à vis des filles. Chaque fille open qui hook bien, chaque KC, chaque NC est une victoire avant tout intérieur, une victoire pour mon égo, pour ma conscience et mon image de moi.

J'ai encore beaucoup de chose à apprendre du game, beaucoup d'expérience à gagner, mais après simplement 2/3 mois de pratique du game je suis passer du stade de l'AFC qui plais aux filles physiquement, mais qui "reste un ami", au stade du gars qui sélectionne les filles, qui est le prix, qui close très fréquemment.

Bilan, là où je suis maintenant :


J'ai, contre conscience, repris contact avec mon IO, la nana d'avant le game. Les sentiments, vous pouvez avoir toute la théorie et tout les principes que vous voulez, ça agit que sur la conscience, mais le subconscient on peut pas y toucher. Elle est différente, je la veux. Cependant je ne gère plus les choses de la même façon, je ne me fait plus mener par le bout du nez. Maintenant ça va passer ( LTR ) ou casser ( game pour longtemps ).

Les résultats du game sont très visible sur moi, j'ai combattu le spectre de la timidité, même si il est encore présent, j'ai gagner en confiance en moi. Je close, bon pas encore de vrai FC grâce au game, mais je pense qu'au rythme où ça vas sa ne serait tarder.

Merci ADS, merci les membres d'ADS, sans vous j'en serais pas là

PS : de toute façon je peux plus partir maintenant, comme j'écris les articles de la partie muscu mdr.

PS* : d'ailleurs vous savez pourrait ils ne paraissent pas en ce moment ?
__________________
"Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits." Einstein
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 10/08/2010, 02h10
Avatar de solmal
solmal solmal est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: avril 2009
Messages: 869
Par défaut

Ma vie avant la découverte de tout ce petit monde :
Vu mon état d'esprit en ce moment même, je suis tout à fait apte à décrire la situation telle qu'elle était avant le plus clairement possible.

A l'époque du collège, je connaissais pas encore les OI, mais quand une fille me plaisait, c'était idyllique pour moi de sortir avec, j'avais une estime de moi même pas imaginable.
Pour tout vous dire depuis la primaire je changeais de cible avec la dissonance cognitive :
"de toute façon je ne lui plais pas" ou "de toute façon elle est pas si bien que ça"

J'ai de bons amis depuis la primaire mais mon cercle social était désastreux du fait que peu de monde m'appréciait, j'étais plutôt bon en classe donc mis à part au collège, le grand classique.

Quand j'y repense, au collège, je n'ai pas eu l'ombre d'une tentative de séduction ou même d'une fille qui me regardait, plutôt des critiques, comme quoi j'étais moche etc...
Malgré ce que j'en disais, l'avis des autres importait beaucoup puisqu'on me faisait beaucoup de critiques physiques.
J'ai jamais été très social, du style aller vers les autres, socialiser, vraiment c'était pas mon truc.

Pour résumer, au collège, aucune amie ou copine, et encore moins petite copine, mais quelques amis et potes mecs.
Certains d'eux commençaient à avoir des copines, ce qui me rendait encore plus désespéré.

Le lycée arrive, je préfère ça, moins de cons dans mes classes, même si je tiens à préciser que de la sixième à la terminale, il a TOUJOURS eu un/des connard(s) pour me faire chier, pendant la période collège ils étaient plusieurs, puis de moins en moins chaque année, en première et terminale y'en avait plus qu'un. J'étais pas le bouc émissaire mais j'avais pas bonne réputation, vu que je ne faisais pas partie du moule.

Au lycée je me suis fait pas mal de potes, j'ai un tout petit cercle social, une réputation pas terrible, mais une fois que c'est fait y'a plus rien à faire là où je suis.

J'ai appris à faire avec, et l'avis des autres m'importe de moins en moins.

Donc au lycée niveau filles, c'est pareil, inexistant, sauf qu'avec la maturité les OI ont commencé à se pointer qui commença par une sans grande importance en seconde.
En première ce fut la catastrophe, OI sur sur une HB9 (revue à la baisse car stupide), j'ai chopé son numéro, essayé de parlé avec elle mais en tant que bon nice guy, je me suis fait des illusions et il n'y a rien eu.
Forcément vu que je n'ai jamais eu le courage d'entreprendre quoi que ce soit avec les filles donc 0 râteau mais 0 réussite également.

La découverte de la séduction :
Ca c'est passé l'an dernier, j'étais en première.
C'est à cause de la HB9 sur qui j'étais en OI que j'ai cherché sur google comment séduire (c'était con d'en arriver là, mais dans le genre aucune base, j'étais le roi, je ne connaissais rien de rien aux filles, du style en 3ème où j'ai un peu parlé avec une fille, j'ai seulement appris là qu'on ne frappait pas les filles, haha...).
Je suis tombé sur un site bien stéréotypé, commentdraguerunefille.com si ma mémoire est bonne.

1 mois avant ça, une fille m'avait ajouté sur FB (un rêve pour moi), donc elle était intéressée, ça c'est presque sûr, mais j'ai raconté mon OI, c'est mon premier vrai contact avec une fille. Je connaissais rien donc j'ai fait que de l'anti-séduction.

Bon je suis tombé sur ADS dans d'autres résultats google, je lisais de la théorie régulièrement, j'ai fini par abandonner avec mon OI (dissonance cognitive) puis tomber en OI sur celle à qui j'ai raconté ma vie (échec cuisant également, j'ai fini par la faire fuir).
J'ai eu un passage à vide après ça, je ne lisais plus rien.
Pendant l'été 2009 j'ai rencontré par le biais de mes potes une fille (en soirée), j'ai essayé de la séduire mais je m'y suis pris comme un manche et j'ai totalement échoué (ça a duré jusqu'au nouvel an de cet année), elle a également fait l'objet d'un OI, sauf qu'aujourd'hui je me demande bien comment j'ai pu être à fond sur elle...

Je continue à vivre normalement, puis je rencontre LA fille que je n'aurais JAMAIS dû rencontrer.
Voilà, j'avais assimilé la base de la séduction, elle avait 2 ans de moins que moi, je la jouais H2G.
J'étais son "idéal masculin" selon ses dires (car je fais de la muscu depuis quelques temps et elle adorait mon corps apparemment, c'est grâce à ça que je l'ai abordée), donc je l'ai séduite bien comme il faut par SMS, j'avais pas d'autre choix car j'étais parti loin pendant les vacances.
C'était du tout cuit, je lui plaisais et je le savais, elle me plaisait aussi donc à la rentrée après Pâques j'allais avoir ma première copine !
Et bien non, les événements ont fait qu'elle a eu de nouveau des sentiments pour son ex donc elle hésitait entre lui et moi, après je suis tombé en demi-OI, j'en avais conscience et je luttais contre, j'ai trop tardé pour agir alors que je le pouvais mais encore une fois l'idée d'embrasser une fille était trop dure pour moi donc j'ai attendu le bal de fin d'année, je l'avais invité et elle a bien sûr accepté avec joie.
Je ne sais pas exactement ce qui a fait qu'elle m'a finalement posé un lapin avec une excuse bidon, sûrement que j'ai trop attendu, en tout cas j'ai déversé la haine que j'ai accumulé toutes ces années sur elle, ça m'a soulagé, car je déteste que quelqu'un joue avec mes sentiments, en voulant m'entuber avec ses histoires d'idéal masculin et d'idéal (à l'heure qu'il est elle est avec son ex de nouveau).

Comme toujours je m'en suis remis, j'ai encore bouffé de la théorie : Doublez votre drague, la bible de Pook, casé en une semaine, pas loin d'une centaine d'article ADS et j'en passe.
J'ai même récemment acheté pouvoir illimité qui, j'espère, va beaucoup me servir.

J'ai beaucoup raconté ma vie dans ce paragraphe alors que c'était pas prévu pour ça mais bon tant pis.
J'ai acquis des bases maintenant, je sais qu'aucune fille n'est accessible, fini le nice guy, je sais à peu près comment gérer le game, mais j'arrive pas à me faire à l'idée que je suis le prix tout simplement car je ne le suis PAS, je sais qu'il faut que je fasse comme tel, mais je ne peux pas, car il n'y a pas de filles qui me courent après...

Et maintenant ?

Maintenant, qu'est-ce qui a changé depuis la période pré-ADS au niveau relations ?
Rien, ah si, 1 KC au compteur en soirée avec une lesbienne, et c'est la seule chose dont je suis fier, même si nous étions bourrés.

Il s'avère que cette semaine je devais voir une nouvelle amie à qui je plais, ça aurait été ma FF, mais les circonstances font qu'il y a 90% de chance que je ne la voie pas.
C'était ce dont j'avais besoin, mais non c'était trop beau, j'allais découvrir les joies du sexe, mais non, douce illusion.
C'est d'ailleurs ce qui est à l'origine de la profonde humeur négative qui règne dans ce post.

A l'heure actuelle il me reste une cible, j'ai abordé sur facebook, NC, daté pour le 1er RDV qui s'est plutôt bien passé malgré l'absence de sexualisation, puis le second "RDV" qui n'était qu'un footing.
Là le 3ème RDV est en suspens, un SMS sans réponse pour le moment.

Je vois tout le monde faire des progrès, notamment sur ce site, je crois que je suis le seul qui n'a pas encore eu de copine avec le post-ADS.

Dernier fait et pas des moindre, je suis atteint d'une grande malchance aiguë, victime de la loi de Finagle (cherchez sur Wikipédia), pour résumer : « s'il y a la moindre possibilité que ça rate, ça ratera ; s'il n'y en a aucune, ça ratera quand même. »
Quelques uns mes potes en sont les spectateurs, ils n'ont jamais vu ça, dans tout ce que j'entreprends il y a une couille (passez moi le terme) qui me rend la vie impossible.
Alors oui Anthony Robbins m'a dit de bannir le mot "échec" de mon vocabulaire, j'aimerais bien, j'ai commencé à le faire, mais comment bannir un mot qui me suit toute ma vie ?

Je fais des efforts à tous les niveaux, mais ça merde toujours quelque part, lorsqu'une relation semble s'offrir à moi par exemple, un élément X intervient de nulle part et fait tout foirer.
Je ne sais pas, je veux me persuader que je me fais des illusions, que ce n'est pas possible que le hasard/destin (appelez le comme vous voulez, mais comme je bannis tout Dieu dans mon esprit) soit toujours contre moi, pourtant la réalité me rattrape toujours.

On dit que la roue tourne, et bien voyez-vous, pas dans tous les cas.

Désolé pour le plus long post de ce topic, mais au moins, ça c'est fait (une heure pour l'écrire).

PS : pas un seul smiley dans ce post, c'est dire la joie qui m'emplit... J'ai pas intérêt à être dans cette humeur si j'ai une 3ème date avec ma cible.
__________________
"Oubliez toutes les excuses. Je ne suis pas assez beau pour elle, pas assez grand, pas assez riche, pas assez drôle, pas assez mince, ma bite est trop petite. Voulez-vous savoir ce qu'elles pensent ? Elles pensent - Quel genre de commentaire stupide va essayer celui-là pour m’approcher ? La meilleure approche est la vérité honnête de ce que vous pensez à tout moment. Soyez un homme. Ayez les couilles et vous réussirez tout."

My diary, true story !

Dernière modification par solmal ; 10/08/2010 à 02h23
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 17/08/2010, 18h38
Avatar de Korm
Korm Korm est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: Québec, Canada
Messages: 522
Envoyer un message via MSN à Korm
Par défaut

C'est nice comme topic, je n'aurai donc pas à l'expliquer dans mon journal

Avant la découverte du game:

Malgré ma connaissance kasi-innexistante du game, j'ai eu plusieurs blondes. Je l'explique par le fait que j'ai été toujours été le gars joueur, souriant et pas trop laid. Mais ce qui me bloquait, c'était ma gêne.

Bref, j'ai eu beaucoup de blondes, et sur tout ce lot, il y en a eu 2 que j'ai laissé par manque d'attirance, et une par un problème de distance. Les autres, elles m'ont laissé. Ça a été un coup dur à chaque fois.

J'ai eu mon premier FC dans cette étape, un coup de chance, avec une fille qu'on pourrait considérer comme "facile". J'ai eu aussi un énorme OI; une histoire étallé sur 4 ans, et là dessus j'ai été avec elle seulement un an.

J'étais le genre de gars "mou" en couple, laissant tout mon pouvoir à la fille. C'est ce qui tuais mes histoires de couple. Mon OI à marqué le début de la fin de cette ère.

C'était le genre de relation qui commence comme dans un compte de fée, et qu'on sentait peu à peu mourir, avec les mois qui passait. On a du se séparer à l'arrivée de l'été, et elle m'a aussitot jeté comme une vieille paire de chausettes:

Elle me parlais pu, j'avais pu de nouvelles de elle.... sur 10 minutes de connexion sur msn, elle m'en parlais pour 30 secondes...

Bref, je l'ai trompé et 2 jours après elle me demandait un "break" en me disant:"va voir ailleurs sa me dérange pas". Chose qui a été faite...et quand je lui ai dis...je me suis rendu compte qu'elle m'avait piégé. En totale colère, je l'ai laissé, et je lui ai p-e reparlé 2 fois par après, finissant la discussion sur une engueulade... Il y a maintenant 2 ans de cela...

Ma découverte du game:

Fast Foward 5 mois plus tard, toujours encore un peu sous le choc de ma dernière rupture. C'était le temps des fêtes et je me tournais frénétiquement les pouces en perdant mon temps sur facebook. J'ai vu un lien en marge de pages disant "10 mistakes men do when they date a girl" ou quelque chose du genre. Par curiosité, je clique et je lis. Évidement, c'était un lien commercial pour télécharger le ebook de DeAngelo, Double Your Dating.

Étant donné mon status d'étudiant et le fait que je n'avais pas de carte de crédit, je suis allé me le télécharger (shuuut). J'avais rien à perdre, et ma curiosité avait gagné sur moi.

QUE DE RÉVÉLATIONS

En lisant ça, j'ai eu plein de flashback de mes relations, de celles de mes amis. Pourquoi un avait perdu sa blonde, je l'ai vu là. Pourquoi l'un a gardé sa blonde des années de temps, je l'ai vu là aussi. J'ai vu que j'avais quelque chose d'important entre les mains. J'ai donc commencé à appliquer ses concepts, télécharger ses séries vidéos, lire les ebooks de ses nombreux partenaires.... et j'ai gamé des amies, des cibles quelconques dans les bars. Mais peu de résultats....

Quelques mois plus tard, mon game était un peu plus au point, j'ai vu des résultats plus probants. J'ai même eu une blonde quelque temps grace à ces techniques. Mais la fille était le problème et je l'ai laissé. C'était en janvier dernier. Et à travers ça, mon wingman Oli a été là pour me conseiller, m'orienter. Une sacré chance!

À Quoi j'en suis maintenant:

En janvier, je suis revenu à l'école, fraichement célibataire, plein de connaissances, prêt au combat!

Une semaine plus tard, j'avais mon premier coup d'un soir....qui a finalement viré en fuckfriend. Le reste de l'histoire, c'est à lire dans mon journal
__________________
**Carpe Diem**
-------------------------
Always Look Cool;
Always know what you're doing;

If you don't know what you are doing, keep looking cool!
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 22/02/2011, 11h18
Ez3kiel Ez3kiel est déconnecté
 
Date d'inscription: fvrier 2011
Messages: 13
Par défaut

Beaucoup de vos poste me sont familiers
je prend donc le soins de vous laisser entrevoir mon expérience. (pas si faible que sa, en faite)

L'adolescence et ces misères


Enfant à problème, situation sociale et familiale problématique, je commence à m'intéresser à la gente féminine vers 14 ans.
Rupture totale de l'autorité parentale (mère alcoolique et suicidaire, père absent, beau père ivrogne et violent...sa excite a 14 printemps ), en bref, je deviens un jeune chien fou, alcool jusqu'à m'effondrer, premiers (GROS) pétards, la vie de débauche commence, bute ultime : s'autodétruire. Premières copines, plans culs foireux à 10 grammes par bras, vers 15 ans...et oui, à cet age là, sa aime les gros rebelles, défroqué, qui lève la majeur pour un oui ou pour un non, casse des voitures et escalades les chantiers de constructions... Tant mieux pour moi, mais sa m'a jouer des tours
Pris en mains suite à des problèmes scolaires (bagarre, inattention, bulletin foireux), les services sociaux m'envoient chez mon père, je passe du HLM insalubre et de la zone grise d'Angers et ses alentours pour atterrir dans 100 mètres carré de paradis vers montpellier, à 16 ans, Père remarié, un demi frangin, deux soeurs/pestes...Choc total, rencontre de deux mondes, anarchie cérébrale, perte de repères, welcome to Hell!

Là, nouveau collège, j'attire, j'emballe, jusqu'à tomber sur LA HB (pour l'époque!!! ). On tombe amoureux....et là, je suis neady, dans le besoin total, le manque d'affection dont je m'était dégager avec ma mère et sa souffrance, me tombe sur le coin de la gueule avec mon premier amour...besoin d'elle, sa la saoul, elle se casse, je suis seul dans ma tête, dépression, la belle mère me haï, ma mère saute par la fenêtre de chez elle, mon père deviens une larve sans emploi ni volonté, dominé par sa mégère, qui nous fou dehors peut après...
Et là, on commence le lycée
Évidement c'est la fin du monde, je n'ai plus de cercle sociale, je me drogue de plus en plus, passe au "choses serieuses" ; Amphet' a gogo, lsd, keta...en bref tt se qui traine, sauf l'héroïne. (c'est déjà sa ^^), et jamais de také avec quoi que se soit.
La tout va très vite, appart' minable, avec père/mollusque, drogue en cours style "madaaaame j'peux aller au toilette?", perte de la réalité, pour couronner le tout ma mère perd la vie pour de bon, après s'être remise de toutes ses TS.
Alors là, sa y est, je pète un plomb.
J'ai 17 ans, je me casse.
La fuite s'arrête à la frontière belge, déclaré disparut, les flics m'embarque, font chier mes co-punk (à comprendre copains punks de l'époque ^^), poste, cellule des mineurs, gard'av' et bouffe dégueu', et les flics sont (encore plus) con dans se coin on dirais bien! (Lille).
je cite: "aller, je vais arrêter des vrais chaud moi, pas des ptits fugueurs!
moi : "ouiii va coller une prune a ta grand mère qui c'est mal garée!"

pas d'réponse? tempis ^^ mon premier flics remballé! sa s'fête, mon père me récupère, déçus, perdu.
Cette fois si je part dans les règles, au revoir le père, bonjour la misère.
s'en suis 3 ans de skouat, de défonce, une remise en question perpétuelle de 3 ans, croyez-moi, sa fait mal...et sou-poudré avec la drogue, sa fait très très mal.
l'enfer.
je ballade beaucoup, retourne sur Angers, vers Tours, Nantes, Rennes, prend un chien, perd mon chien, merci le facteur et sa ford courrier...
Je vogue de pote en pote, me tape des greluches pas très farouche, tombe en Oï sur la copine d'un ami, elle joue avec moi, mon cerveau fait des bons, se relève, retombe, jusqu'à...plus mal.
STOP
"c'est quand on a toucher le fond qu'on deviens libre" (pour play-boy, qui a l'air aussi friand de fight club que moi... ^^)
d'ailleurs on sais pourquoi, quand on prend les initiales de se superbe film, un petit FC de temps en temps...
Bref je m'égare là...
Je remonte la pente, si on peu dire, de retours vers Montpellier, vide sentimentale, c'est pas grave! plein de potes ont deviens des vilains petits lascars, je plait à une nenette de 16 ans, je fonce...j'ai 20 ans.
Elle me prend comme une révélation, tombe folle amoureuse, je l'aime aussi, pour sa simplicité, son grand cœur et sa façon de voir la vie.
Je suis son premier.
les mois passes, notre LTR évolue, c'est le summum du bonheur, jusqu'au drame, pour pas changer ^^
Un soir, trop saoul, je me bat avec trois "collègues" (comme ont dis par chez nous peuchèèèère!) , sa dégénère, l'un d'entre eux saisis un madrier en bois, me frappe a la tête, je m'effondre.
Ma copine me trouve le lendemain, inanimé, plein de sang, une plait sévère au niveau du choc...c'est la panique, elle me relève, et vu mon état, m'enfile mon pantalon, (j'ai pris une douche dans la nuit, le crane fendu en deux, avant d'aller me recoucher, c'est le seul souvenir que j'ai de cette soirée) et me conduit a l'hôpital...
je vomis, les médecins prennent conscience de mon état, faut pas trainer, on m'évacue en hélicoptère, pronostique vitale engagé, j'imagine se qu'elle a ressentit...
je vous passe la souffrance des 15 heures d'opérations, des nuits de souffrances à demander un coup de morphine tellement je souffre, la ballaffre de 23 agrafes qui décore le coté gauche de mon crâne...
Dans cette période là, le plus grave pour moi, c'est que j'ai perdu une part de moi...je suis traumatisé, je m'en rend compte maintenant, un peut plus d'un ans après.

Sa fait du bien de dire sa!

Ma copine m'accueil chez elle chez ses parents, qui acceptent plutôt bien la situation.
Elle est en internat, je reste toute la semaine chez elle, en repos, (ou, trois moi d'ITT...sa valais bien sa!) on se vois le w-end, je suis très faible, elle prend soins de moi, je deviens sa poupée.

Au bout de trois moi, je quitte le "nid" de ma femelle pour devenir pizzaiolo, formation, puis petit taf, petit appart'...elle ne supporte pas mon départ, elle est complètement neady, je reprend du poil de la bête et comme beaucoup d'en mon cas, j'en suis sur, je la traite au plus mal...l'amour et ses vices.
Jusqu'au soir ou elle viens sur mon lieu de travail, complètement saoule, et prête a en découdre avec moi...
(quoi, un bargo, sa attire les bargozes nan? )
je la quitte...on se revois a une soirée, je cerne une nana, que je commence à embarquer...là dessus ma belle me vois faire, elle a pris du lsd, me supplie de la ramener chez moi...je suis fou de rage, a fond de speed, je la haïe, d'exister, de briser mon coup, d'être neady, de m'aimer.
Je deviens violent, lui met une grosse baigne, sa me calme, elle me suis sans broncher, on rentre et je m'endors pendant qu'elle se torture le cerveau toute la nuit, en bad...
le lendemain, elle n'est plus là...

Une semaine passe...
deux semaines...
elle me manque, je l'aime...
je la rappelle, elle ne veux plus de moi, je me rend compte à quel point je l'aime! bordel j'ai envie de dire...
Pourquoi? qui suis-je? j'ai merder! je DOIS CHANGER!
Encore? bordel...encore et toujours...

un moi séparés, elle reviens vers moi, je suis complètement neady et déboussoler a mon tour, elle me fait payer mes actes, me connais par cœur, me domine, régis ma vie...
jusqu'au nouvel an 2011, elle me fuie depuis deux mois, nous sommes ensemble mais elle tarde a mes textos, etc...je fais toutes les erreurs du connard accrocs en deux fois pire...je perd mon identité, que je n'ai jamais vraiment retrouver...se sentiment de confort, de force, de confiance qui me rendais beau, ténébreux, inflexible...jusqu'au choc sur mon crâne, les 2 cm enfoncé, l'oeudeme cérébrale, la plaque de fer pour remplacer les os disloqués (peut être que j'en fais trop...non? pourtant c'est sa!)

Je bois, elle me snobe, je deviens violent, elle me quitte
"on fait une pose Ez', je peux plus là"

Je me bat avec un type pour me calmer les nerfs...

avant d'aller plus loin, j'ai conscience que j'en dis beaucoup, beaucoup trop...mais messieurs, sa fait du bien...je finirai plus tard, j'ai la pression là ^^
c'est pas sur ADS que je devrais être, mais dans un bel hôpital, avec une superbe chemise blanche, manche dans le dos et compagnie ^^
à tout a l'h, pour la suite



Depuis, elle ne veux plus de moi.
Et quelque pars, c'est tant mieux.
Notre relation est devenue nocive, destructrice, à mon image...
Et à fait ressortir le pire de moi même...mais sa me permet de l'affronter aujourd'hui, de tendre vers le meilleur, celui qui pense, sans crainte, qui avance et sais pourquoi il le fait.



Prise de conscience

Aujourd'hui, j'ai le recul nécessaire pour devenir se à quoi j'aspire. Je m'en sens capable, et suis prêt à fournir les efforts nécessaire pour parvenir à cet état.
Je suis très sensoriel, ou sensible...sa m'as toujours joué des tours, mais aujourd'hui, j'ai décidé de l'utiliser à mon service. Sa aura mis le temps, mais c'est fait.
J'arrive à me fixer des objectifs, à les définir et établir de quelle manière les atteindre...et sa pour moi, c'est nouveau.
J'ai réappris la volonté, et à croire en moi.



Situation actuelle
Je poursuis ma "quête de savoir", je me retrouve, je traverses la vie à nouveau, j'avance.
Je veux tout voir, tout faire...et m'en donner les moyens.
Je me retrouve au travers des interactions sociales, je comprend mieux les gens, leurs attentes, leurs besoins.

Dernière modification par Ez3kiel ; 22/02/2011 à 23h34
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 22/02/2011, 11h33
Avatar de GSRD
GSRD GSRD est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2010
Messages: 898
Par défaut

Tu as une façon de raconter les choses l'ami... Un instant j'ai quitté mes bureaux et suis rentré dans ta peau...

J'attends avec impatience la suite, je suis sûr que ça te fait du bien de tout raconter, c'est fait pour ça

En tout cas moi je vois pour l'instant un bon point, t'as trouvé un travail, t'as un apparte, t'es sur la bonne voie...
__________________
Un petit commentaire est toujours agréable à lire http://forum-seduction.artdeseduire....ue-jamais.html

.: AxeL :.
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 11/03/2011, 00h57
Valmont Valmont est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Lyon, Grenoble et St Etienne
Messages: 271
Envoyer un message via MSN à Valmont
Lightbulb

Avant le Game

Avant mes 18 ans, on peut dire que j'étais déjà un amoureux de la séduction. Amoureux des femmes aussi, plutôt du type natural Cocky and funny, je me l'était déjà approprié comme ma technique (la croyant presque de mon invention, que c'est mignon à cet âge là). Honnêtement je pense pas être vraiment passé par la case vrai AFC type, car j'avais découvert quelques vérités s'appliquant à séduire les filles qui m'entouraient comme l'EC et le social proof (dont je me servait bien maladroitement), et je parvenait tant bien que mal à sortir avec quelques HB 6-8, sans jamais faire le premier pas. Pourtant, mon côté Needy lui, pouvait ressortir à tout instant dès que je commençait à vouloir une vrai OI et détruire mon égo en moins d'1h top chrono, me retrouvant de nouveau célibataire et la queue entre les jambes (sans mauvais jeu de mots, quoique...).
Puis vient mes 18 ans et la fille que je pensai être la femme de ma vie, bref OI de fou, entente parfaite, avec elle je me sens comme Superman l'ayant sauvée de tous ces connards qui trainent dans les rues et tout...
Et là... c'est le drâme, soudain tout s'enchaine (imaginer un petit piano mélancholique en fond svp)...en moins d' un moi elle part avec le premier prototype de connard bodybuildé venu lui retourner le cerveau...gros bug pour moi, aucune explication, rien...fatal error, game over...et "Tu es un looser" qui raisonne à tout va dans mes pensée.

Time for Inner Game

Cette big OI passée et mon égo tout entier réduit en miettes, je cherche un moyen pour ne plus jamais être le même. Il est temps de devenir un homme, du haut de mes 1m70 et de ma minceur. De toute façon la princesse c'est déjà cassée avec le premier paysan sur son poney donc à quoi bon rester le même?
Passionné depuis toujours par la psychologie, je me met peu à peu au développement personnel. En parallèle et en cherchant des bonnes ouvertures de discussions pour aborder et répondre à quelques EC dans la rue, je trouve la communauté de la séduction sur la toile.
Je m' interroge, souris, et me dit que ce site à l'air fun et plutôt dans mon délire, donc j'approuve et garde un lien. Puis à la fnac je tombe sur Di Spirito qui me donnera mon premier vrai cours de séduction. Me laissant sur ma faim, j'en viens rapidement à lire Mystery, Swingcat, De Angelo...

And a new Game for Now

Je voulais me sentir prêt avant d'attaquer le game, voilà qui est fait. Mon inner-Game et mes croyances modifiés commences vraiment à payés. 2 modèles ou "archétypes" pour moi: Dean Winchester et Sebastien Valmont. Mes mentors: SwingCat, De Angelo et Gunwitch (avec modération). Mon Game sera basé sur le développement personnel/Innergame et un bon lifestyle avant tout. Techniques: Cocky and Funny,Prizing /Méta-frame et push and pull essentiellement. Mes limites: Pas de manipulation, que du vrai. Ross Jeffries restera du côté obscur et moi un Jedi.
Début du Game: Fevrier 2011. Résultat: Du game, Une FF et un bon lifestyle. Objectif: S'amuser et profiter jusqu'à LA LTR.

Girls just wants have fun...and me too
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 13/03/2011, 18h18
snoopy06 snoopy06 est déconnecté
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Alpes-Maritimes (06)
Messages: 6
Par défaut

Ez3kiel, ton message était long, mais il aurait pu faire 10 pages que je l'aurais lu jusqu'au bout d'une seule traite.
Tu n'écris pas, tu fais partager ce qu'a été ta (chienne) de vie.

T'as pas eu de bol, t'as pas eu de grand frère pour t'aider, t'as pas eu de parents pour te guider. Alors déjà que quand on tout ça, on en chie bien souvent, pas besoin d'en dire davantage.

Y'a un miracle dans tout ça. Ou plutôt deux miracles.

Le 1er c'est que tu es toujours vivant : ça aurait pu finir avant.

Le 2ème c'est que tu as pris conscience que tu devais t'aider toi-même pour ne plus te mettre en danger. Et comprendre ça quand sa vie ressemble à un tsunami, c'est un petit miracle. Arriver à tenir les bonnes résolutions que tu t'étais fixées est la preuve de ton courage et de ta volonté.

Je ne suis pas assistante sociale et j'en ai suffisament bavé (dans un autre style bien plus confortable) pour m'auto-protéger, mais si tu as besoin de parler, tu peux me joindre par MP, je suis as trop mauvais pour comprendre ce genre de chose.

A tchao l'ami, à ta disposition si tu veux parler,
Snoopy
Réponse avec citation
  #30  
Vieux 13/03/2011, 18h38
Avatar de Silvers Stones
Silvers Stones Silvers Stones est déconnecté
Follow the Reaper ♣
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 2 152
Wink Silvers Stones

Je vais faire dans le concis :

Avant le Game.

Je faisais mes 1eres recherches de psycho.
J'avais 14 ans.
Jamais eu de mal avec les filles, quelques rateaux.
Perfectionniste, MNG par excellence, déjà un an que j'étais dépucelé.
JE ME DETESTAIS, ne m'acceptais pas.
J'étais en recherche continuelle de ma perfection et me démolissait à chaque erreur, même minime.
Bref, prise de tête le monsieur.

Pendant le Game.

J'ai enchainé une vie de débauche.
Durée de 2ans.
C'était génial, j'ai assimilé progressivement.
J'ai tout explosé en psycho, ait découvert la synergologie.
Le mélange de tout ca m'a radicalement changé.
Mais je n'avais pas encore trouvé d'équilibre en ma personne , ni dans mon mode de vie.
J'ai progressivement amélioré mon lifestyle.
J'étais enfin reconnu à ma juste valeur par tous, et pas que par une minorité comme avant.

Aujourd'hui ?

En LTR récente, 5 jours pour être précis.
Je NC comme je veux ou presque. Je n'ai pas encore connu d'échecs en SPU.
Je me transforme en homme-spectacle avec mes gimmicks.
JE ME PRENDS PLUS LA TETE, JE PROFITE.
La synergo me donne un pouvoir immense.
Je suis Alpha comme je ne me suis jamais senti l'être.
J'ai énormément de projets,je me sens en équilibre avec moi même.
Grâce à ma LTR , je suis en train d'équilibré mon Lifestyle.
Point ....Pas encore final, tant que je ne connaitrais pas l'issue de ma LTR.
Mais j'espère bien la garder à vie.
__________________
Silvers.

Mon journal
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 03h45.