Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 16/10/2017, 20h58
Vanity Vanity est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 252
Par défaut Une loi sur le harcèlement de rue annoncée pour 2018

Sanctionner le harcèlement de rue

Le dernier axe de la future loi est déjà connu*: le gouvernement souhaite sanctionner le harcèlement de rue. Il s’agit d’actes isolés, qui vont du commentaire non souhaité sur l’apparence physique, en passant par les sifflets, les regards appuyés, ou le fait de suivre une femme jusqu’à chez elle.

Exercés par une multitude d’auteurs, ils peuvent avoir un impact négatif important sur le quotidien, notamment dans les transports en commun, et contraindre certaines femmes à modifier leur tenue, leur itinéraire, leur horaire de sortie… Reste à caractériser l’infraction. «*Je pense, à titre personnel, que siffler une femme dans la rue ne relève pas du harcèlement, mais que c’est le cas lorsqu’on la suit dans le métro, estime Mme*Schiappa. Dans ce cas, le stress, voire l’intimidation, sont évidents.*»

Faire constater l’infraction par les forces de l’ordre ne sera pas simple, puisqu’elles ne peuvent être présentes derrière chaque mis en cause. Emmanuel Macron a annoncé, dimanche 15 octobre sur TF1, que la verbalisation du harcèlement de rue ferait partie des priorités de la future police de proximité. Le gouvernement vise aussi un effet pédagogique*: même si seulement quelques procès-verbaux sont dressés, le grand public serait informé que de tels comportements sont répréhensibles.

Âge du consentement, harcèlement... Que contient le projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes ? - LCI

Messieurs, voici comment distinguer drague et harcèlement"

Alors, quelle différence entre drague et harcèlement? Si cette question peut sembler désuète, il est néanmoins utile de rappeler sans cesse sa réponse. Pour beaucoup de femmes, les interpellations, regards insistants, sifflements et gestes déplacés sont très fréquents, voire quotidiens.*

Trois critères caractérisent principalement le harcèlement. D'abord, la teneur des propos: interpeller une femme, même une seule fois, avec des propos sexistes, humiliants, insultants, menaçants ou à caractère sexuel constitue déjà une forme de harcèlement. Ensuite, aborder une femme sans tenir compte de ses réactions: si elle refuse le dialogue, qu'elle n'y consent pas, insister relève du harcèlement. Enfin, suivre une personne ou lui imposer sa présence, voire un rapprochement: en l'absence de réponse ou face à un refus, c'est que la personne ne souhaite pas échanger. Point. Cette attitude est forcément ressentie comme menaçante.*

Un critère, un seul, caractérise la drague: le consentement. Les deux personnes échangent mutuellement de façon volontaire. La drague est un jeu de séduction, qui n'en est plus un dès lors qu'une des deux personnes ne souhaite pas/plus jouer.*
"L'absence de réponse est aussi un 'non'"

Le libertinage, invoqué par Denis Baupin dans son interview (parue dans l'Obs ce jeudi, NDLR), obéit d'ailleurs aux mêmes règles: sans consentement, ce n'est plus du libertinage, mais une forme de harcèlement voire d'agression. Et contrairement à ce qu'il affirme, la société n'est pas "moins open". À l'époque post soixante-huitarde chère à son coeur, le libertinage se pratiquait, déjà, dans le respect du consentement mutuel des partenaires.*

Autre point important souvent invoqué comme c'est le cas aujourd'hui, la qualité du refus ou l'absence de "non, clair et précis". On considère bien trop souvent qu'en l'absence d'un "NON" ferme et définitif, la personne exprime en fait un "peut-être" ou un "oui mais je suis timide". On voit aussi dans la résistance une façon de se laisser courtiser: "Tu me résistes, j'aime ça." *

L'absence de réponse, elle aussi, est un "non". Un "non" timide, reste un non. Bref, toute forme de refus, même simplement gestuel, est à prendre au pied de la lettre. Si une femme veut dire oui, elle dit "OUI". Si si, nous en sommes capables...

Le harcèlement de rue - L'Express

Drague ou harcèlement? Ce que les femmes considèrent comme "plutôt sympa" ou non

PSYCHOLOGIE - "C'était il y a deux jours. Comme après une chaude journée d'été, à 19h30, le parc près du métro était encore rempli d'enfants. Aux abords du parc, deux hommes d'une trentaine d'années étaient appuyés contre un mur. La rue était déserte. Impossible de les décrire plus en détail, j'étais au téléphone, concentrée sur ma conversation. Je les repère vaguement quelques mètres avant de les croiser. Les derniers rayons de soleil, les cris d'enfants, rien ne m'incite à presser le pas ni à me méfier. En passant devant eux, ils cessent de parler et me regardent. L'un d'eux, sûr de lui, émet un long sifflement en se rapprochant de moi. Je dévie de ma route, tendue. Il reste au milieu de la route à commenter mon allure avec son ami. C'est flatteur? Certainement pour lui. Il m'a remarquée et me l'a fait savoir. Pour moi, ce fut plutôt humiliant. Parce qu'il m'a fait faire un pas de côté, parce que ce "compliment" était plutôt destiné à montrer à son ami ce dont il était capable. Évidemment, en quelques secondes, tout cela était oublié et je me replongeais dans ma conversation téléphonique."

Un sifflement, un regard insistant, quelques mots, quelques pas voire même une main dans le dos. Où est la limite? Les propos de Sophie de Menthon, cheffe d'entreprise ont fait réagir ce jeudi 16 avril. Elle estime que se faire siffler dans la rue, c'est "plutôt sympa" et qu'il ne faut pas "tout confondre".

À partir de quand une petite drague devient harcèlement de rue? À partir de quand cela n'est pas "plutôt sympa"? Cela change-t-il en fonction de l'âge? Du milieu social? De l'heure de la journée? Du lieu?

Pour Pauline, 27 ans, c'est la personne draguée qui est la plus apte à juger s'il s'agit ou non de harcèlement. "Même un regard insistant peut être du harcèlement de rue, s'il fait que tu te sens mal à l'aise et que tu préférerais être sur le trottoir d'en face", explique-t-elle.

Un regard qui met mal à l'aise? Oui, car draguer c'est respecter un système de règles et de codes bien définis. Dans la rue, une fille ne s'attend pas à être draguée. Ainsi, plus que dans un bar ou une boite de nuit, il faut savoir y mettre les formes. "Pour moi la drague commence par un bonjour. Tu prends la peine d'aborder la personne, tu te fais jeter ou pas, mais au moins tu ne supposes pas que la personne est à ta disposition, te doit une oreille attentive et un sourire sans autre forme d'introduction, s'indigne Charline, 27 ans. Je ne marche pas dans la rue pour qu'on commente mon physique. Et qu'on m'impose ce commentaire."

Être abordée dans la rue, ce n'est pas déplaisant. Ce qui pose problème, c'est donc plutôt la méthode d'approche : "quand l'homme n'essaie pas du tout d'entrer en communication, abonde Agathe, 28 ans, qu'il te considère comme une chose qu'on peut siffler, fixer, ou même renifler, plutôt que comme une personne à qui on peut parler, c'est vraiment désagréable". Pour ne pas se faire rembarrer, la personne semble devoir redoubler d'efforts : "Il faut qu'il soit vraiment 'classe, beau physiquement' et respectueux pour que ça puisse marcher", assure Maëva, 27 ans.

Pascale, 38 ans, a l'impression de moins prendre les choses à cœur qu'il y a quelques années. "D'abord parce que ça m'arrive de moins en moins souvent, plaisante-t-elle. Et puis, je sais que ce n'est pas méchant, ça va durer trente secondes et ce sera fini, avance-t-elle. De plus, les hommes se montrent moins insistants que quand j'étais plus jeune". Hélène, 52 ans, partage le même constat. "Ça me choque beaucoup moins aujourd'hui. Mais, nuance-t-elle, je n'irais pas jusqu'à dire qu'un sifflement est flatteur.

Certes je ne le prends pas comme un agression mais cela ne me fait pas plaisir pour autant. Quand ça m'arrive, j'ai tendance à répondre d'un sourire et d'une bonne vanne", raconte-t-elle. À 38 et 52 ans, Pascale et Hélène habitent à Marseille et expliquent aussi que se déplaçant en voiture, ce genre de situations est aussi bien moins fréquent que dans la rue ou les transports en commun.

Agression, harcèlement, le problème semble aussi venir de la sémantique. Agathe, 28 ans, a grandi dans une cité "pas vraiment facile". Dans ce contexte, "je ne trouve pas adapté de dire qu'un sifflement dans la rue relève du harcèlement ou de l'agression". Une position que Claudia* 27 ans partage "je ne me sens pas harcelée quand un homme me fait un compliment dans la rue. En revanche, dans certaines situations, les remarques peuvent sembler un peu plus agressives, ou les regards plus dérangeants.

Pour autant, gardons le terme de harcèlement pour évoquer des actes qui sont hélas plus graves et dramatiques". Dans les transports en commun en particulier, l'atmosphère est bien plus angoissante : "dans le métro, on est coincée dans une rame, raconte Pascale. On ne peut rien faire, si ce n'est subir la situation. Dans la rue, c'est différent".

Dernière modification par Vanity ; 19/10/2017 à 00h24
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 17/10/2017, 08h04
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 320
Par défaut

Intéressant.



Le paquet a l'air plutôt bien emballé même si as usual on vend du rêve en théorie et en pratique on est plus proches de la sodomie. Bref.

Meilleurs passages :

Citation:
Autre point important souvent invoqué comme c'est le cas aujourd'hui, la qualité du refus ou l'absence de "non, clair et précis". On considère bien trop souvent qu'en l'absence d'un "NON" ferme et définitif, la personne exprime en fait un "peut-être" ou un "oui mais je suis timide". On voit aussi dans la résistance une façon de se laisser courtiser: "Tu me résistes, j'aime ça." *

L'absence de réponse, elle aussi, est un "non". Un "non" timide, reste un non. Bref, toute forme de refus, même simplement gestuel, est à prendre au pied de la lettre. Si une femme veut dire oui, elle dit "OUI". Si si, nous en sommes capables...
Non.
Une bonne partie d'entre elles en est incapable et une autre bonne partie joue sans arrêt avec ça.
Ya même pas 50% des meufs qui échappent à ce double constat.

On nous sert ici un steack à la merde soigneusement enrobé et cuisiné, mais ça reste de la merde et faudra bien se la bouffer.

Citation:
Pour Pauline, 27 ans, c'est la personne draguée qui est la plus apte à juger s'il s'agit ou non de harcèlement. "Même un regard insistant peut être du harcèlement de rue, s'il fait que tu te sens mal à l'aise et que tu préférerais être sur le trottoir d'en face", explique-t-elle.
Loooooool
Respect BC

Citation:
"Il faut qu'il soit vraiment 'classe, beau physiquement' et respectueux pour que ça puisse marcher", assure Maëva, 27 ans.
Enorme.
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action

Dernière modification par don Diego de la Vega ; 17/10/2017 à 09h29
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 17/10/2017, 08h23
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 698
Par défaut

J'étais en train de quoter mais tu m'as devancé!

La dernière est magique (et tellement vrai!). Vous avez compris les moches? Restez chez vous et laissez les BG draguer sinon c'est du harcèlement.

Sinon rien à dire, c'est beau la politique: la boucle est bouclée.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 17/10/2017, 08h40
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 320
Par défaut

Perso je trouve que la meilleure est celle ci :

Citation:
Pour Pauline, 27 ans, c'est la personne draguée qui est la plus apte à juger s'il s'agit ou non de harcèlement.
Le truc qui te donne envie de répondre "non, c'est le harceleur qui sait mieux"

Bref, syndrome de la toute puissance de l'interprétation personnelle. Triomphe de l'individu sur le groupe en mode "respectez ma délicatesse" (phrase de ma belle soeur).
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 17/10/2017, 09h42
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 320
Par défaut

Infographie issue du collectif PayeTaSchneck.





Je vais pas me faire chier à tout décortiquer.
On voit déjà qu'un compliment sur le physique ou un second SMS de relance sont déjà du harcèlement.
On voit aussi qu'il faut demander le consentement à la moindre initiative de votre part.
C'est évidement un parti pris complètement sain et qui n'engendrera aucune dérive.

_____________

Je me reconverti aujourd'hui et propose un forfait émasculation tout compris : vasectomie, amputation du membre gênant, et même reprogrammation mentale.

Vous ne sentirez aucune douleur.

Tout est parfaitement normal.
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action

Dernière modification par don Diego de la Vega ; 17/10/2017 à 09h46
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 17/10/2017, 09h45
Avatar de Donald draper
Donald draper Donald draper est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: novembre 2016
Localisation: Paris
Messages: 212
Par défaut

"Embrasser une personne par surprise" = agression

Loooooool
Bon ba on a plus qu'à demander poliment si on à droit de les embrasser à ces dames !
Je meurt
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 17/10/2017, 09h47
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 320
Par défaut

Attention mec, tu vas te faire traiter d'alarmiste.
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 17/10/2017, 09h48
Avatar de mataud
mataud mataud est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mars 2015
Messages: 1 055
Par défaut

"Prendre son refus pour de la timidité" => Harcèlement !

Pardon? Non mais je m'en suis pas remis !
Je prend son refus comme je veux !
__________________
Mon guide pour perdre du poids : http://forum-seduction.artdeseduire....el-elan-8.html

Mon journal pour apprendre à me connaître : http://forum-seduction.artdeseduire....uvel-elan.html
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 17/10/2017, 09h49
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 320
Par défaut

Vous êtes tous des sales harceleurs oppressants !
Bouh !
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 17/10/2017, 09h58
Avatar de mataud
mataud mataud est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mars 2015
Messages: 1 055
Par défaut

Sans déconner, c'est une vanne le truc?
J'ai déjà pris des refus par timidité ou parce que "c'était pas le bon moment". J'ai d'abord respecté sans me montrer lourd puis la nana s'est déridée et on a fini au lit.

Est ce que je suis qu'un sale harceleur oppressant?!
__________________
Mon guide pour perdre du poids : http://forum-seduction.artdeseduire....el-elan-8.html

Mon journal pour apprendre à me connaître : http://forum-seduction.artdeseduire....uvel-elan.html
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 18h27.