Afficher un message
 
Vieux 13/01/2018, 12h29
Krush Krush est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 529
Nombre de remerciement:
Remercié 54 fois dans 50 messages
Par défaut

Citation:
Envoyé par AlexandreDeMacedoine Voir le message
- cultiver la flexibilité au quotidien (s’autoriser à faire des dessins moches, ne pas présenter chaque page de manière propre, changer son itinéraire habituel, etc.)
C'est laisser la place à des heureux hasards. Des "erreurs" de parcours.
C'est le moment où tu veux un résultat et tu saisis autre chose au passage.
L'inattendu. Bien plus fertile que la rigidité de la volonté.

Je continu de les appeler des erreurs et c'est d'apprendre à les reconsidérer autrement.

En exemple: un dessin, des dizaines d'heures dessus. Une goute d'encre qui dit merde, je vais faire ma vie ailleurs. Elle se pose j'enrage, j'ai envie de tout déchirer. Je m'éloigne, souffle et me pose la question: qu'est-ce que j'en fais ? Je déchire ? Je m'adapte ? De tout de manière c'est là, et CTRL+Z n'existe pas sur papier.

Entre ce que je veux et ce qui arrive y'à un monde .

Si une de tes attentes génèrent plus de frustration qu'un élan. Assis toi dessus et incube.
Il manque des étapes intermédiaires pour réussir à obtenir le résultat voulu.

J'étais en train de taper le message, et je vais appuyer celui d'Hanneman

Il m'arrive de laisser beaucoup de temps entre un idée et sa réalisation.
Je la garde au chaud, accoucher de la réalisation ce sera plus tard.
Réponse avec citation