Discussion: Dossier NPU
Afficher un message
 
Vieux 10/02/2017, 15h23
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 253
Par défaut

.


PARTIE B : LA PRÉPARATION



1) Le Lieu


Dans un premier temps, si vous débutez, il va falloir faire quelques recherches internet et écumer les établissements que vous aurez sélectionné.
Essayez de trouver quelques endroits cools dans le même périmètre pour bouncer tranquillou en quelques minutes, sans casser la vibe.

Un lieu qui vous correspond, c'est un endroit où vous vous sentez bien, où la musique ne vous casse pas les couilles, et où vous êtes certains de trouver le genre de filles qui vous convient (en terme d'âge, de catégories socio-professionnelles de la clientèle, ou encore en terme de style).
On peut pas comparer une petite boite de campagne avec le dernier club branché de Paris : pas la même musique, pas les mêmes personnes (pas le même prix non plus). Entre ces deux extrêmes, il y en a forcément un qui vous plaira davantage que l’autre. A vous de découvrir lequel afin de vous faire plaisir.


Le must pour nous : les bars clubs (bar+boite). Personnellement, on aime sortir dans des endroits qui font bar jusqu'à environ 23h puis qui se transforment petit à petit en boite.
Ce n'est absolument pas pareil qu'une boite (toutes les boites ont un bar hein, mais vous saisissez la différence, non ?).

Dans ce genre d'endroit, vous avez tout pour être heureux.
Les avantages du côté bar : le prix des boissons et la qualité qui n'est pas de la pure carotte comme en boîte, et vous pouvez discuter pépère en terrasse, vous poser à une table, ou fumer une clope sans vous retrouver dans un fumoir exigu et blindé (ce qui refilerait une telle odeur dégueulasse à vos fringues que même une fille qui fumerait des gitanes maïs aurait la gerbe à votre approche).
En ce qui concerne le tabac, si vous ne voulez pas vous fermer bêtement des opportunités avec les filles "sages", ne fumez pas (vous sentirez trop mauvais, et même si Pepito arrive à KC après avoir gerbé, ce n'est pas un exemple à suivre).

Vous pouvez également rôder sur le dance floor, sans pour autant que ce soit le seul intérêt de la soirée (ce qui est vite relou en boite). Le volume sonore n'est pas omniprésent, donc l'équilibre de ce field mixte bar/boite offre autant d'avantages aux tchatcheurs qu'aux danseurs (comme d'hab, pour être bon, faites les deux).

De plus, cette polyvalence de l'endroit fait que vous y trouverez une plus grande variété de profils : de la fille sérieuse qui accompagne ses amis en afterwork, à la reine du bal qui s'est habillée pour pécho et qui se déhanche comme une experte... et entre ces deux extrêmes, vous trouverez toutes les variétés possibles et donc forcément un profil qui accrochera plus avec votre personnalité.





Soyez lucide sur le potentiel de l’endroit.



Testez différents établissements pour trouver celui qui vous conviendra le mieux.

Si vous visez surtout les ONS, pensez à votre logistique pour FC car une heure de route jusque chez vous ça peut refroidir.
Si vous n'avez peur de rien et que vous êtes un peu taré, vous pouvez tenter le mode gitan de Play15.




2) Potes + Wings


Si vous êtes un ouf et que vous sortez en solo, on va pas se prendre les boules et on vous renvoie direct à ce très bon article de Ted69. Rien à ajouter, très bon boulot.

Si vous êtes dans un groupe d'amis lambdas (donc non players et qui sont là juste comme ça), ça risque d’être plus compliqué. Perso si je veux faire du game je sors avec des gameurs (go section rencontres entre membres) .

Bref, on vous conseille de sortir entre wings : pas de relou pour vous tirer vers le bas, pas d'image à préserver, pas de cockblock..
Au contraire, un ou plusieurs mecs qui sont là pour vous aider à hooker, à rebondir, ou encore à debriefer. Et puis Duc ne s'est pas cassé le cul à écrire le très bon article Wingman pour rien.


Si vous êtes deux, vous pouvez tout faire.
Le nombre d'or pour sarger : deux. Moins de chances qu'une gueule ne revienne pas au videur, plus facile pour vous mettre d'accord, meilleure communication pendant l'action, vous connaîtrez vite votre partenaire sur le bout des doigts (oui, je parle de votre wing, et non, vos doigts ne sont pas dans son cul, sauf affinités).

Beaucoup de filles ne sortent qu'à deux copines, donc être deux vous évite de vous tirer dans les pattes.
À deux, si vous êtes bons, vous pouvez gérer easy des sets allant jusqu'à 5 filles ou plus.
Bref, à deux, vous pouvez tout faire.

Si vous êtes trois, c'est bien aussi, car vous tomberez souvent sur des groupes de trois filles et si vous n'êtes que deux la troisième se fera vite chier et fera tout sauter en mode cockblock (très courant).
Dans ce cas c’est pas de pot et il faut vous mettre ok avec votre wing… Celui qui a un crush se chargera d’elle pendant que son wing s’occupera des deux autres. Payez une bière au sacrifié à la fin.

Si vous êtes plus : quatre, cinq, ou en meute de hyènes affamées, séparez vous en petits groupes de deux ou trois (au moins pour espérer entrer).... Vous pouvez vous faire des sessions d'une demi heure puis vous retrouver, débriefer et remixer les groupes : c'est fun et ça permet de tester diverses combinaisons et d'apprendre auprès de chacun de vos wings.




3) Les fringues


Chaussures :
Soyez pas con, arrêtez de sortir en basket, ce serait dommage d'être le seul boulet qui reste à la porte ou qui empêche tout le groupe de rentrer. Pas obligé de sortir le cuir, mais par pitié arrêtez les van's ou les nike pour le NPU (de bonnes sneakers peuvent passer mais il faut savoir ce que vous faites, en cohérence avec le lieu choisi).


Citation:
Envoyé par The_Vigilante
Après avoir pas mal pratiqué, je me suis rendu compte qu'avoir une jolie paire de chaussures, ça sert pas à grand-chose car premièrement on ne distinguera pas la qualité dans le noir, et tu as peu de chances de sortir de la boîte sans te faire marcher sur les pieds ou qu'un cocktail te remonte les chaussettes.
Pour certaines boîtes, le physio fera particulièrement attention à vos chaussures, donc le meilleur compromis reste d'avoir des chaussures de ville ou des bottines d’un bon rendu visuel mais d'une qualité plutôt cheap, mettre du Eram plutôt que des Clarks par exemple.
Mettez quelque chose de classe, de propre, mais qui a peu de valeur.




"Non. Pas toi."



Votre tenue :
Pour le reste sapez vous correct, en cohérence entre votre propre style et les endroits que vous voulez fréquenter.
Faites au moins le minimum pour ne pas vous fermer des portes.

Si vous n'êtes pas certain d'avoir bon goût, ou par défaut, mettez une chemise. Sachez doser entre pas assez/trop habillé. Ca dépend des endroits que vous fréquentez mais généralement le blazer et la chemise ne sont pas non plus des obligations.

Citation:
Envoyé par slx
Dans un premier temps, au niveau de la tenue, je porte une tenue assez simple, auparavant, j'y allais en chemise, blazer etc... et ça ne me réussissait pas, j'étais trop bien habillé pour ce genre d'endroits, ça me donnait sûrement l'air du mec qui s'habille super bien pour chopper donc j'étais repoussant. Maintenant j'y vais en chino de couleur (bleu ou rouge en général) et je met un t-shirt uni qui s'associe avec la couleur du chino. Quand il fait un peu frais, je porte en plus un Blazer que je dépose généralement au vestiaire. Associé à la tenue, j'ai une bonne carrure grâce à la musculation donc mes vêtements, même s'ils sont simple sont mis en valeur et on me remarque. Pas besoin donc de passer 1h à réfléchir à sa tenue.
Citation:
Envoyé par Diego
Pour le NPU je mets en général juste un jean bien fitté, des pompes habillées mais relax niveau confort pour ne pas douiller même après des heures debout, une chemise ou un haut un peu travaillé (j’évite le t-shirt), et un gilet/cardigan tout simple.
Citation:
Envoyé par Cube_
Une chemise ouverte unie (genre chambray, oxford) par dessus un t-shirt blanc, ce dernier à la découpe grossière (effilé au niveau du cou, ouverture un peu large). Un jean pas trop sérieux mais pas troué non plus. Des sneakers cool. Un bracelet en cuir, une montre. Une coiffure out of the bed. C’est bon vous avez l’air décontracté et stylé, exactement l’ambiance de ce genre de soirée.
Inutile de superposer les couches, il fait en général très chaud donc pas besoin de veste/gilet sauf si vous sortez en terrasse (amis fumeurs bonsoir).

Là encore pas besoin de sortir du gros budget, vous n’êtes pas à l'abri de recevoir des verres, de vous faire brûler par une clope, etc.
Vous devez pouvoir laisser votre veste un peu n’importe où et ne jamais la récupérer sans que ça vous pose problème.
Pas de contrainte matérielle, Be Free !

Pour résumer en bar/boîte, le mieux est d'avoir une tenue classe mais cheap (sauf si vous visez des lieux très selects).



* les extraits utilisés proviennent de cette discussion
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action

Dernière modification par don Diego de la Vega ; 26/03/2017 à 14h36
Réponse avec citation